Lettre à Normal 1er, président d’une République irréprochable

Monsieur le Président de tous les Français,

Puisque vous avez promis à maintes reprises que vous seriez le président de tous les Français, (y compris donc ceux qui non pas voté pour vous, soit en réalité la grande majorité des français puisque l’addition des voix Nicolas SARKOZY + DIVERS + ABSENTIONS + bulletins blancs/nuls = 71 %), profession de foi d’ailleurs confirmée ce soir par Martine Aubry promettant que le P.S. « serait à l’écoute des autres aussi », je me permets d’attirer sans attendre votre attention sur l’ENORME INJUSTICE qui ressort de façon aveuglante des élections législatives de ce jour.

En effet, comment admettre au pays de la « Liberté, Egalité, Fraternité »… que certains citoyens aient moins d’importance que d’autres ?

Comment justifier qu’après l’élection présidentielle les 18 % d’électeurs de Marine Le Pen et son Rassemblement Bleu Marine ne se voient attribuer que 2 sièges à l’Assemblée Nationale, pendant que le Front de gauche et ses 11.10 % en aura 11, le Modem avec 9.13 % (soit la moitié de MLP) aura aussi 2 députés, et injustice suprême : les 2.31% des verts à la présidentielle auront droit à 12 sièges environ !

Pensez-vous vraiment, Monsieur le Président que ce soit équitable ?

Que ce soit digne d’une république exemplaire comme vous vous plaisez tant à nous le répéter sur tous les tons ?

Tous ceci n’est qu’une affaire de découpages, me direz-vous ; nous l’avons bien compris, mais si lesdits découpages qui datent de l’équipe gouvernementale précédente n’ont pas semblé vous géner dans le passé, maintenant que vous êtes le Président de TOUS les Français, je pense que vous aurez à coeur de remédier au plus tôt à cette scandaleuse et anti démocratique injustice … de quelle manière, je ne sais, mais d’ordinaire vous ne manquez pas d’idées lumineuses (si! si!) je vous fais donc entièrement confiance , vous allez trouver … il suffisait juste de penser à vous le demander !

Il me semble me souvenir que dans votre litanie des « Moi Président, je… » figurait en bonne place la République irréprochable (encore confirmée par Martine AUBRY ce soir), ce qui, permettez-moi de vous le signaler, fait rire la France (presque) entière, compte tenu du nombre d’élus appelés au gouvernement alors qu’ils ont été, ou sont encore, en « délicatesse » avec la justice … en commençant d’ailleurs par Monsieur Jean-Marc Ayrault lui-même, premier ministre.

Alors si en plus vous acceptez le fait que certains Français ne seraient que des quarts ou des demis Français (tandis que vous-même souhaitez que certains étrangers soient considérés comme français à 200 %), avouez que cela ferait désordre dans votre fameuse belle et sublime République et pourrait vous valoir quelques inimitiés …

Aussi, si vous souhaitez vraiment, mais vraiment, être un Grand Président (pour la hauteur des talonnettes suffiront, je veux juste parler de la carrure), il vous faut sans faute, et le plus rapidement possible, trouver le moyen de vous sortir de ce guépier, sinon vous allez y perdre beaucoup de votre crédibilité, ce qui serait dommage, compte tenu que si j’en crois les rumeurs, vous n’en auriez déjà pas  trop en réserve.

Et si l’idée salvatrice ne vient pas, je ne saurais trop vous conseiller de consulter en toute hâte votre chef de gouvernement (non pas Ayrault, l’autre, la twitteuse) qui du haut de sa confortable situation de journaliste indépendante (sauf pour le staff payés par les contribuables) saura sans aucun doute vous conseiller utilement.

Josiane Filio

1/4 de citoyenne qui voudrait bien être représentée à l’Assemblée Nationale.

Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.