M. Eddie Ait, ne feriez-vous pas partie de ces maires qui courtisent l’islam ?

D’ordinaire je n’ai pas un amour immodéré envers les personnels d’ Administration,  dont malheureusement une grande partie (faisant en cela de l’ombre à leurs collègue sérieux) se sachant protégés par  la sécurité de l’emploi dont ils bénéficient injustement (dans le privé quand on commet un manquement à son contrat on est viré, dans le public on a un avertissement… et on est immédiatement défendu par l’armada des syndicats sectaires opposant  aveuglément « les salauds de patrons aux angéliques employés innocents » !) ne font preuve d’aucune conscience professionnelle.

Et plus  particulièrement, parmi ceux dont nous sommes nombreux à nous plaindre, arrivent en bonne place ceux de La Poste ; cools  lorsqu’il s’agit d’ouvrir leurs guichets (parfois avec 10 ou 15 minutes de retard, mais  peu importe puisqu’aucun responsable digne de ce nom ne les verbalisera…) ils sont à l’inverse très pointilleux lorsqu’il s’agit de respecter les horaires de fermeture. Inutile de  venir chercher un colis à 11 h 55 car la porte est souvent déjà fermée, et même si vous êtes seul(e) à brandir votre avis de passage (déposé dans votre boite même si vous êtiez présent à votre domicile), l’employée bien à l’abri derrière son comptoir vous montrera sa montre car à la Poste on ne rigole pas avec les horaires !

Ces personnels (j’insiste : les fumistes) ont une lecture personnelle de l’appellation « Service Public » ; pour eux c’est le Public qui est à leur service (notamment pour le paiement de leurs salaires via les impôts) et surtout pas l’inverse (eux, au service du Public ? Quelle horreur !).

Pourtant, suite à l’article édifiant de Lucette JEANPIERRE  http://ripostelaique.com/le-maire-de-carrieres-sous-poissy-veut-faire-condamner-des-postiers-qui-en-ont-marre-detre-agresses.html, je soutiens inconditonnellement le personnel de La Poste de Carrière sous Poissy (Yvelines) dans leurs légitimes réactions contre agressions les dont ils sont victimes, face à un maire vendu à l’islam  (nous le savons depuis son ignoble tentative de supprimer  « l’infâme » coutume du lundi de Pâques si dérangeante pour ses administrés islamistes  http://ripostelaique.com/eddie-ait-maire-de-carrieres-sous-poissy-supprime-le-lundi-de-paques-pour-ne-pas-heurter-ses-electeurs-musulmans.html

Pour info, voici le courrier que je viens de lui adresser, et grâce aux coordonnées de sa mairie (à la fin du courrier), je vous engage à lui manifester au plus vite votre indignation, que ce soit par téléphone, mail ou courrier postal.

Prière de transmettre à Monsieur Eddie Aït, premier magistrat municipal de Carrières sous Poissy

Monsieur le Maire,

Demeurant dans un paisible village de l’Aude depuis 4 ans, mais pour avoir longtemps vécu dans les Yvelines, je connais bien les ravages commis par « l’incivilité » galopante de certaines populations, constatée entre autres, dans ce beau département.

Je m’étonne donc, à la lecture de l’article qui suit, (et sur lequel je vous conseille de méditer), de votre intention de poursuivre les postiers qui osent se rebeller contre les agressions dont ils sont de plus en plus victimes (au même titre d’ailleurs que les médecins, pompiers et bien sûrs policiers) !

Peut-être le journaliste du Parisien s’est-il trompé ? Peut-être s’agit-il d’un malentendu ???

Pourtant, compte tenu de votre ignoble tentative il y a quelques mois, d’annuler le lundi de Pâques… pour ne pas déplaire à certains de vos administrés, ( manisfestement les autres vous vous en foutiez totalement) je suis assez encline à croire que tout ceci est malheusement et scandaleureusement vrai !

Dois-je alors vous rappeler qu’en tant qu’élu vous êtes le garant de la sécurité de TOUS vos concitoyens ?

Alors pourquoi, au lieu d’adopter des mesures drastiques pour que cessent les atteintes aux lois républicaines dans votre ville, au besoin en appelant les services de l’Etat à l’aide (vous savez quand besoin est le faire pour certains cas qui vous préoccupent : http://www.carrieres-sous-poissy.fr/actualites/2506-circulation-des-quads-et-mini-motos-en-ville ou encore http://www.carrieres-sous-poissy.fr/actualites/2504-rapport-de-la-cour-des-comptes-sur-la-politique-de-la-ville ) vous décidez carrément de poursuivre les VICTIMES d’agressions ???

Si vous étiez le seul à agir de la sorte, on pourrait croire à une singularité inexpliquée … or compte tenu de ce qui se passe sur tout le territoire national, il apparait clairement que vous êtes incontestablement l’un de « ces maires qui courtisent l’islamisme » ainsi que Joachim Véliocas l’a si brillament dénoncé dans son livre (dont aucun démenti officiel ou juridique n’a été publié) !

Votre réaction, pour le moins inappropriée, s’expliquerait donc par ce que précisément ces « populations », issues de l’immigration (même si cela vous défrise, vous et vos collègues indignes, les chiffres officiels sont là et bien connus, grace à Internet, malgré les silences complices des médias nationaux) représenteraient pour vous un vivier de voix se substituant à celles des français de coeur (immigrés naturalisés ou « souchiens » qui aiment la France et respectent ses valeurs) qui ne vous font plus confiance, avec semble-t-il raison !

J’espère que, telle la mienne, vous recevrez beaucoup de réactions indignées, vous rappelant à vos devoir et au respect du à tous vos concitoyens, et vous incitant à revoir votre inacceptable position actuelle.

Seulement alors vous serez digne de recevoir les salutations républicaines d’une citoyenne respectueuse de ses lois.

Josiane FILIO

Eddie Aït           Mairie de Carrières-sous-Poissy

Hotel de Ville    1 place St Blaise, CS90537    78915 Carrières-sous-Poissy Cedex

Tél : 01 39 22 36 00    Fax : 01 39 22 36 17

Courriel : mairie@carrieres-sous-poissy.fr

0