Comment la clique médiatique traite l’agression des enseignants de Poitiers et Bordeaux

Les élèves sont-ils déjà stressés après seulement deux semaines de travail ??? Il semblerait bien que oui, si j’en juge par les articles de ce jour du Figaro (1), de Libération (2), l’Express (3), ou encore Ouest France (4) au sujet de l’agression hier d’un professeur par une mère d’élève (déjà ?).

Première constatation : de nos jours, les jeunes sont nettement moins résistants que les sexagénaires, puisque notre ineffable garde des sots, pardon des sceaux, Christiane Taubira, a vaillament tenu le coup trois mois (moins quinze jours de vacances il est vrai) avant de nous faire un petit malaise, de plus à ma connaissance elle s’est abstenue de griffer ou mordre sa secrétaire pour le bordel trouvé dans les notes qu’elle devait lire (mais connaissant sa grande indulgence cela n’étonne personne…).

Deuxième constatation : il est à noter que le journaliste qui a commis l’article de TF1 News (5) parle d’une élève, alors que ses collègues parlent d’un élève (sauf un qui est prudent et qui préfère écrire « son enfant »). Un doute subsiste donc : soit le collège de Bruxerolles, près de Poitiers, accepte des élèves hermaphrodites, soit TF1 News confie la responsabilité de ses infos à des crétins basiques ? Pour l’instant on ne sait pas, une enquête est en cours !

Troisième constatation : je suis très surprise que nulle part il ne soit fait mention, ni du prénom de l’élève, ni de son origine « géographique » (peut-être parce que mineur ?), ou de ceux de ses parents (présents tous les deux et majeurs, eux). Pourtant, si je ne m’abuse, mais sans doute est-ce une dérive de mon mauvais esprit, d’une part ceci ressemble fort aux façons de faire (gifles, coups de pied à l’enseignante et aux forces de l’ordre, dénotant un irrespect total de l’autorité) de ceux que la bienpensance persiste à nous vendre pour des « chances pour la France »; et, d’autre part, la pudeur unanime de la presse sur ces points (alors qu’en d’autres circonstances elle n’a pas peur de bien préciser les choses) suffiraient à me confirmer dans mes doutes … D’avance mea-culpa, si je me trompe, je ferai pénitence, c’est promis.

Ou alors c’est encore un coup des Roms (bon sang mais c’est bien sûr !) qui heureusement grâce à notre vaillant ministre de la justice, Manuel Valls, débarrasseront bientôt le plancher … (sauf que chez les socialos, « bientôt » et « maintenant » sont des adverbes alibis, pratiques pour impressionner les foules, surtout quand on a décidé « qu’il est urgent d’attendre » et pouvoir ainsi continuer à bailler aux corneilles…) toujours mon mauvais esprit !

Pour revenir à Bruxerolles, comme toujours, il faut se garder de conclure trop vite afin d’éviter de stygmatiser des innocents (sic) car, le rectorat de Poitiers ayant précisé « que la professeur avait reçu une seule gifle et un seul coup de pied et qu’elle était ressortie en début d’après-midi de l’hôpital où elle a effectué une simple visite de contrôle par mesure de précaution » … il s’avère que finalement l’évènement est  assez minime, et que franchement il y en a qui font vraiment des histoires pour peu de chose !

[youtube 435GsWc1j_0]

http://www.youtube.com/watch?v=435GsWc1j_0

Pourtant un autre événement similaire vient malheureusement de se dérouler à Bordeaux (6) et force m’est de reconnaitre honnêtement que sur TF1 le présentateur du JT de 13 heures, a cette fois bien précisé que l’auteur de l’agression était d’origine marocaine ! Que s’est-il passé ? Sa langue a-t-elle fourché ? Ou a-t-il tout simplement retrouvé ces jours derniers, ses notes des cours de déontologie que lui-même et ses confrères (toutes chaines confondues) avaient manifestement égarées depuis un certain temps ? Moi j’ai bien une petite idée, mais je ne peux la dire ici car j’aurais trop peur qu’on me prenne pour une mauvaise langue.

Heureusement qu’immédiatement notre ministre de l’Education, Vincent Peillon, n’écoutant que son courage, est  monté au créneau et a estimé mercredi soir que « de tels comportements inqualifiables n’ont pas leur place dans l’enceinte de l’école de la République et demande que la plus grande fermeté soit appliquée à l’encontre de leurs auteurs ». Il a apporté « son soutien indéfectible » à l’enseignante et exprimé « sa plus vive indignation ». Si après cela les apprentis racailles ne sont pas blêmes de peur, je me demande bien ce qu’il va falloir trouver pour leur apprendre le respect et la retenue (en plus des cours de morale… un peu tardifs me semble-t-il). Là encore j’ai bien une petite idée (même plusieurs), mais je ne peux les dire ici… voir plus haut.

Le plus stupéfiant (ça, ça va faire plaisir à la Duflot) dans l’histoire, c’est précisément « l’étonnement » du ministre, qui a l’air de découvrir horrifié, l’état des lieux des établissements scolaires, alors que cela fait déjà des lustres que chaque année sont dénoncées à longueur de colonnes et d’antennes, les innombrables agressions dont sont victimes certains élèves, professeurs, proviseurs … de la part de crapules sans foi ni loi, pour qui l’école n’est qu’un terrain d’expérimentation de leurs turpitudes et de leurs violences !

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/un-lyceen-agresse-son-conseiller-d-education_992488.html La Garenne Colombes – Mai 2011

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/en-garde-a-vue-pour-avoir-asperge-son-prof-de-gaz-lacrymogene_1039193.html Octobre 2011

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/une-prof-agressee-par-une-lyceenne-a-sete_1037541.html Sêtes Octobre 2011

Et qu’ en Avril 2010, un article de l’Express constatait à propos des violences scolaires, que « les orientations sont en décalage avec les états généraux » !

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/education/cinq-orientations-contre-la-violence-scolaire_883069.html

Au vu de tout ce qui précède, il me semble donc parfaitement évident que le rapport qualité/prix des ministres de la République en général, et ceux de l’Education en particulier, est scandaleusement mauvais ! Si, si ! Comparez un peu vos heures de travail, vos salaires, vos retraites, et vos impôts… avec ceux des ministres, députés, sénateurs… et vous verrez !

Non cette fois ce n’est pas une manifestation de mon mauvais esprit : c’est, hélas,  la stricte (et triste)  réalité (la main sur le coeur) !

Josiane Filio

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/09/12/97001-20120912FILWWW00484-une-prof-agressee-par-la-mere-d-un-eleve.php (1)

http://www.liberation.fr/societe/2012/09/12/la-mere-d-un-eleve-agresse-une-enseignante-en-plein-cours-pres-de-poitiers_845829 (2)

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/poitiers-une-prof-giflee-par-une-mere-d-eleve_1160257.html (3)

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Vienne.-Une-prof-agressee-en-plein-cours-par-la-mere-d-un-collegien_6346-2112296-fils-tous_filDMA.Htm (4)

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/poitiers-la-mere-d-une-eleve-agresse-une-enseignante-en-plein-7521333.html (5)

http://www.leparisien.fr/-33000/bordeaux-un-professeur-roue-de-coups-par-un-lyceen-13-09-2012-2162971.php (6)

Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.