Manifestation contre le mariage homo : dehors Taubira !

 

MANIF CONTRE LE MARIAGE HOMO

http://new.livestream.com/satstream/events/1963229

On arrête pas le progrès ! Grâce aux nouvelles technologies, j’ai pu « participer » à La Manif pour tous, de chez moi, comme si j’y étais.

Dimanche 24 mars 2013, répondant à l’appel de plusieurs organisateurs ayant abattus un immense travail de transmission à la France entière, un nombre impressionnant de citoyens se regroupaient, révoltés par l’ignoble projet de loi sur le « mariage pour tous »; manifestation rendue nécessaire pour se rappeler au bon souvenir de « Sourdingue 1er » qui n’a pas semblé entendre les échos des précédentes actions, qu’elles soient marches ou pétitions.

Ce n’était pas l’envie qui me manquait d’y participer, mais un tout prochain voyage à Paris court-circuitant celui-ci, j’étais donc bloquée dans mon petit village de l’Aude, persuadée qu’il me faudrait attendre les pseudos infos du soir pour savoir si cette nouvelle marche était à nouveau un franc succès.

Or de retour d’une petite balade, en milieu d’après-midi, je consulte ma messagerie et constate avec bonheur que le sympathique et précieux site patriote « Minurne Résistance – d’abord la France » proposait, de suivre la manifestation en direct via un lien « Livestream ».

Ce qui fait que j’ai pu, en léger différé, contempler la foule qui se pressait sur l’avenue de la Grande Armée, et devant un podium installé devant l’Arc de Triomphe, où de nombreux orateurs se sont succédés, tels :

– Un des coordinateurs porte-paroles de la Manif, entouré de jeune et jolies « Marianne », le Code civil à la main, et ceintes d’une écharpe tricolore sur laquelle figurait les différentes provinces.

– Frigide Barjot qui interpelle les pouvoirs publics pour délivrer ses messages :

« Monsieur le président ça suffit, écoutez les français, car nous ne lâcherons rien », « Non, un enfant ne nait pas de deux femmes ou de deux hommes, madame Taubira, Madame Belckacem ». Elle salue les élus qui se sont battus à l’Assemblée Nationale, et recommande à la foule de respecter l’encadrement des forces de l’ordre et ne pas provoquer d’incidents.

– des maires, des responsables d’associations,

– des juristes (170 magistrats), dont les discours brillants et clairs, me réconcilient un peu avec la justice de mon pays, preuve que tous ne sont pas encore pourris, comme leur ignoble syndicat.

– des politiques : Henri Guaino dans un discours lyrique, Jean-Pierre Raffarin, Laurent Wauquier, Marion Le Pen Maréchal, Maitre Collard …

– des représentant de diverses religions,

– des orateurs homosexuels affirmant que cette revendication d’enfant n’est pas la leur, et que la loi que veulent nous imposer Hollande et Taubira, ne concerne qu’une petite minorité de gays très actifs.

– le témoignage bouleversant de Marie, 20 ans, née à Djibouti, et adoptée à 11 mois, louant la chance d’avoir été adoptée par un papa et une maman et de vivre dans un pays libre.

Des slogans étaient repris par la foule, tel ce sympathique « Taubira c’est foutu, les français sont dans la rue », que personnellement j’aurais aimé modifier en « Taubira t’es foutue ! » tellement cette femme m’insupporte avec son air pédant et sa connerie monumentale

Quelle joie de voir des familles, tant je visages jeunes, vieux, blancs, noirs, jaunes, hommes, femmes… mais tous souriant, agitant leurs drapeaux tricolores ou bleus, blancs, roses, leur pancartes affichant de beaux slogans. Quel bonheur de ne pas voir un seul drapeau magrébin tels ceux qui nous ont nargués au soir de l’élection de la fripouille fraichement élue à cause de quelques minables voix !

Seul bémol, l’arrivée d’un couple dont le mari « secrétaire général des associations musulmanes du 78 » pratiquant un français parfait, prend la parole pour un discours cohérent, indiquant qu’il a plaisir à constater une France unie et debout, rappelant à Hollande qu’il est le président des adultes et des enfants… mais qu’un simple détail me fait automatiquement basculer dans la méfiance : sa femme montée sur le podium avec lui, uniquement pour lui passer la parole… porte le voile ! Suis-je définitivement un mauvais esprit de penser que lorsque l’on prétend aimer la France laïque, le port du voile n’étant pas indispensable en telle occasion, m’apparait donc ici comme une discrète mais réelle provocation… surtout quand la présence de cette dame n’était pas nécessaire sur le podium.

Les organisateurs indiquent que tous les axes d’accès au rassemblement sont pleins, et rappellent également de rester calmes et respecter les consignes des forces de l’ordre, ce qui n’empêchera pas quelques échauffourées en fin de manif, qui bien sûr seront montées en épingles par les J.T. du soir, en grossissant leur nombre et leur importance, alors qu’à l’inverse le comptage de la préfecture minimisait ridiculement le nombre des participants à 300.000 participants (identique à la dernière manif : leur compteur doit être bloqué), alors que les organisateurs annoncent eux le superbe chiffre de 1.400.000 citoyens.

En fin de manifestation, une belle Marseillaise jaillissait de toutes les poitrines présentes, sans aucun sifflement déplacé et irrespectueux, mais au contraire avec une belle et ardente ferveur.

Merci encore à Minurne de m’avoir permis de participer de loin à cette chaleureuse manifestation,  qui  malgré le silence du Palais, aura surement sifflé douloureusement aux oreilles  de François Zéro.

Une délégation ayant tentée d’être reçue à L’Elysée, s’est faite éconduire… il y a fort à parier que notre glorieux président devait tenter d’enrayer la monumentale colique qui a du le saisir en constatant que ces crétins de citoyens français qu’il pensait faciles à bluffer et manipuler, résistaient encore et toujours…

Ma parole il n’a jamais lu Astérix le Gaulois !!!

Josiane Filio

Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.