Caroline Fourest très beaucoup sauvagement agressée à Nantes…

Mais jusqu’où s’arrêteront-ils ?  Comme disait feu l’inénarrable Coluche.

C’est vrai, quoi, ça devient insupportable à la fin, ces tenants de la «Manif pour tous» qui s’invitent un peu partout dans le pays, sans y avoir été invités.

24 mars 2013 : de féroces bébés dans leurs poussettes, accompagnés pour la circonstances de leurs dangereux parents et grand-parents (1 et 2 + 3 et 4 + voire 5 et 6) agressent les forces de l’ordre venus assister en badauds aux balades-shopping des touristes sur les Champs-Elysées (raison pour laquelle aucune marche n’y était autorisée de jour-là, pour les ploucs-citoyens lambda)

27 mars : les mêmes, ou leurs semblables (reconnaissables à leurs sweet-shirts «contraires aux bonnes mœurs») conspuent à sa sortie d’un spectacle, la très estimée Garde des sceaux, pourtant à l’origine d’une loi devant apporter à tous, un beau changement de civilisation sans précédent … mais selon toutes apparences totalement incomprise par cette racaille hurlante…

28 mars : c’est avec avec des cris, sifflements, hurlements, banderoles agressives, qu’ils attendent devant l’immeuble de France Télévision, pour accueillir le bien-aimé président de tous les français, venus faire un cours magistral expliquant aux ignares sa politique et son cap… auxquels certains restent totalement hermétiques malgré toutes ses claires et brillantes démonstrations.

29 mars et 30 mars Najat Belkacem et Vincent Peillon à Rennes : même traitement déplacé pour ces deux dignes représentants du gouvernement.

Hier 12 avril, ils ont fait du tapage nocturne jusqu’à plus d’heures, sous les fenêtres du Sénat où les gentils et honnêtes sénateurs, ayant inlassablement planché sur le dossier en cours (notamment celui de la délicieuse et innocente loi sur le «mariage pour tous» qui a l’air de tant contrarier cette engeance jamais satisfaite), auraient bien eu besoin d’un peu de calme à la fin de cette dure journée.

Ri7Fourest VennermamasEt aujourd’hui-même à Nantes, ils n’ont pas hésité à s’attaquer à la célébrissime et adorée Caroline Fourest, journaliste «indépendante» comme l’a précisé le Figaro. C’est étrange, moi j’aurais pourtant juré qu’au contraire elle était très dépendante, voire même carrément accro… aux honneurs (décorée par sa copine Filippetti), aux invitations sur les plateaux télé, aux articles élogieux de ses impartiaux copains journalistes … mais bon, c’est sans doute encore une manifestation de mon mauvais esprit, que j’ai parfois du mal à juguler.

Donc invitée à participer aux journées de Nantes, organisées par le Nouvel Observateur, Caro l’intrépide a eu droit, successivement à un chaleureux comité d’accueil à sa descente du train en gare de Nantes, puis à un facétieux fan club dans l’amphi de 800 places de la Cité des Congrès, où ils avaient réussi à s’introduire. Les sifflets, hurlements, boules puantes et gaz lacrymogènes, ainsi que des jets de yaourts (?) ont quelques peu fusé pendant ses interventions dans le débat avec l’écrivain Tahar Ben Jelloun et le député PS Jean Glavany sur le thème «Vers un islam moderne ?»,  mais ainsi elle ne pourra pas se plaindre (comme à son habitude) qu’il n’y avait pas d’ambiance. Les forces de l’ordre ayant réussi à expulser les chahuteurs, le calme revient. (1) – (2)

«Caroline Fourest, imperturbable, peut enfin parler de l’éveil prometteur de cet islam spirituel qui s’oppose à l’islam politique en Egypte et en Tunisie, et de cette défense de la laïcité qu’il ne faut pas confondre avec du racisme…»  (???)

Là, je dois avouer qu’ayant relu cette phrase trois fois, je ne suis pas plus avancée et me demande toujours lequel, du journaleux qui a pondu ce chef d’oeuvre, ou de la Fourest abonnée aux saillies incompréhensibles pour qui, comme moi, n’a pas fait Mat(ernelle) Sup(érieure), a bien pu s’égarer ainsi dans de telles abyssales inepties

Il est vrai que primaire comme je suis, pour moi il n’y a pas trente six islams, ni même deux (qu’on le nomme modéré, spirituel, ouvert …) mais un seul et unique (encore heureux) celui du pédophile sanguinaire et arriéré, capable encore de nous faire suer (j’avais un autre mot en tête mais je ne suis pas sure qu’il convienne à tous les lecteurs), tant de temps après sa disparition !

Toujours aussi prévenants, les manifestants s’étaient vite rendus à nouveau en gare de Nantes, afin de pouvoir dûment y accueillir Caroline l’enfumeuse.

«Massés sur les quais, surchauffés, cavalant dans les couloirs, ils scandent «Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d’hétéros». Guettent la journaliste en s’égosillant sur la Marseillaise» … «des boules puantes sont jetées dans un wagon de 1ère Classe».

Boules puantes dans la salle, boules puantes dans le train… sont-ils nauséabonds tous ces beaufs qui ne comprennent rien à rien. C’est à désespérer toutes les bonnes âmes qui se démènent sans compter (si un peu quand même il faut bien qu’ils vivent) pour tenter de les décrotter à l’insu de leur plein gré …

Le chef de l’Etat, en toute impartialité, a dû faire en sorte que le fils de sa concubine soit en permanence protégé par un service d’ordre digne d’un ministre pour un coût conséquent … Caro ne partageant pas la couche présidentielle n’a bien sûr pas droit à ce genre de faveur, et devrait se payer elle-même des gardes du corps…

Alors de quoi se plaint-elle ? Elle a eu droit à un service gratuit (yaourts compris) tant à son arrivée à la gare de Nantes, qu’à son départ pour rentrer à Paris. (3) 

En revanche, avec ou sans gardes du corps, l’ineffable  Belkacem qui devait également participer à ces journées, a préféré annuler son voyage, pour raison de sécurité.  Courageuse mais pas téméraire, la taupe. En tout cas bien moins que lorsqu’elle va, mine de rien, enfumer des collégiens pour leur vanter les beautés du mariage pour tous, si cher à ses copains Hollande et Taubira.

Explication de texte pour ceux qui n’auraient pas deviné et se seraient inquiétés de mes propos anormalement flatteurs sur les personnalités précitées : bien évidemment tout ceci est à prendre au second degré et toute ressemblance avec des personnages connus, est totalement volontaire, mais juste  inversée. Et pour me faire pardonner de vous avoir (gentiment) menés en bateau, je vous livre en scoop l’affiche du tout prochain film, bientôt dans nos salles (merci Danielle) :

 LES INCAPABLES

Josiane FILIO

(1) Http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20130413.OBS7879/caroline-fourest-traquee-aux-journees-de-nantes-du-nouvel-obs.htm

(2) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/13/97001-20130413FILWWW00407-des-anti-mariage-gay-bloquent-un-tgv.php

(3) http://www.lepoint.fr/societe/securite-des-personnalites-des-economies-mais-pas-pour-tout-le-monde-21-03-2013-1643884_23.php

Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.