Le bêtisier 2025 de Hollande et ses pantins

Toujours à la pointe du progrès en matière de ridicule, notre gouvernement fantoche mené par ses deux grands chefs nullissimes, n’a rien trouvé de mieux pour sa rentrée, que de réunir tout son petit monde en un séminaire, d’une demi-journée (pas trop forcer pour la reprise, manquerait plus qu’ils se pètent une durite, nos intellos) sur le thème « La France en 2025 ».

 HOLLANDE ET AYRAULT

Le Chef de l’Etat (soupir) et son premier ministre (sanglot)

Il n’est pas inutile de temps en temps de rappeler leurs fonctions !

Mais 2025, c’est après-demain !

Cela me terrifie de penser que tous ces nuisibles pourraient encore sévir, que dis-je, nuire à notre beau pays, dans 12 ans, lorsqu’on constate  dans quel état ils l’ont déjà mis en seulement 15 petits mois (qui pourtant m’ont paru une éternité), même si leurs prédécesseurs avaient bien balisé le terrain .

Ce cinéma, qui ne trompe que les handicapés  des neurones, n’ayant pas encore pris la mesure de la nocivité de tous ces minables, dont le seul  but, en dehors de leur enrichissement personnel, est de réduire la France à néant, aurait pu être évité pour au moins deux raisons :

1/ Compte tenu de tout ce qu’il y a de concret à réaliser aujourd’hui, pourquoi perdre son temps à tirer des plans sur la comète pour un futur incertain ? Surtout avec des interrogations bidons car, soit ils vont continuer à naviguer à vue (mais en gardant le cap ?) soit ils savent déjà très bien ce qu’il vont faire pour accélérer la chute de la Maison France ; les deux hypothèses étant également anxiogènes pour nous.

2/ Et si tous ces vaniteux avaient réellement envie de se questionner sur le devenir de la France, nul besoin de perdre son temps à pérorer autour d’une table, surtout pour en arriver à leurs brillantes conclusions ; il aurait suffi de demander  de l’aide aux rédacteurs et contributeurs de Riposte Laïque, prêts à leur prodiguer quelques conseils (totalement gratuits).

VALLS ET TAUBIRA 1

Comme toujours, selon qu’elle est de gauche ou de droite, bien que mangeant sans pudeur au même râtelier, la presse y va de ses commentaires et analyses, variant uniquement sur la forme, non véritablement sur le fond ; ça se saurait si la presse dite d’opposition, avait plus d’entregent (j’allais écrire entre-jambe, ce qui finalement est plus explicite) pour démolir la politique mortifère du gouvernement Hollande/Ayrault.

Ci-après quelques échantillons avec mes commentaires (et leur source),

« Interrogé par Le Monde, l’entourage de François Hollande assure que les « dossiers chauds » qui arrivent à la rentrée seront tranchés « avant la fin du mois d’août ».

Doit-on comprendre que les débats attendus en septembre sur ces dossiers, n’auront pas lieu puisque déjà tranchés avant ? J’ai hélas bien peur qu’on nous refasse le coup de la loi Taubira débattue à la va-vite et votée en catimini, surtout maintenant qu’ils ont trouvé une méthode imparable : embastiller tous ceux qui bougent un cil pour critiquer leur action … laissant par la même occasion les racailles dévaster impunément le pays !

 « Le temps long ne joue pas contre le temps court. Il s’agit de réfléchir aux défis qui se posent à la France de 2013 afin de ne pas louper le train du progrès, de mettre en chantier dès maintenant les choix stratégiques qui permettent de redonner un élan à notre nation et de redonner confiance aux français.

Le Monde ne précise pas quel est l’auteur de cette brillante sortie, digne d’un maître « es-ouverture de portes ouvertes », ou descendant direct de M. de la Palice, pourtant j’aurais bien aimé pouvoir  l’apostropher sur  : « c’est maintenant au 8ème mois de l’année 2013 qu’on s’inquiète enfin des défis de la France pour cette année ? » ou encore « Pour le train du progrès, c’est raté par votre faute, et il ne repassera pas tant il est incompatible avec votre bande d’incapables ! »

http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/08/19/le-gouvernement-fait-sa-rentree-sur-le-theme-la-france-en-2025_3463060_823448.html

Pour le Nouvel Obs, « L’optimisme, toujours l’optimisme, encore l’optimisme. Le problème, c’est que cette vision d’un avenir radieux ne semble guère partagée par les Français… et est plutôt de nature renforcer le sentiment d’anxiété « , ce que j’approuve totalement tant est grande la trouille ressentie à la lecture des délires de ces ministres ne touchant plus terre.

Montebourg : « Les relocalisations se seront accélérées » grâce à un « modèle français de production qui, après Ford et Toyota, fera figure de modèle mondial » !!!

Entre deux sanglots, les récents « laissés sur le carreaux » de l’industrie française, doivent se tordre de rire… avant de recommencer à pleurer (c’est nerveux !).

Duflot : Chacun disposera d’un toit et d’un environnement de qualité », « les logements vacants seront devenus très rares », se loger sera une « étape plaisante de la vie »

Parle-t-elle de tous les citoyens français ou uniquement de ceux qui auront la bonne couleur de peau et la religion adéquate ? J’ai comme un doute, surtout venant d’une ministre portée sur la fumette !

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/922695-la-france-en-2025-valls-ou-cope-qui-sera-le-president-de-ce-pays-a-l-avenir-radieux.html

Moscovici : Le ministre de l’Économie est prudent, mais il voit l’avenir sous les meilleurs auspices: selon lui, «le plein-emploi, aujourd’hui inimaginable, est un objectif réaliste» à l’horizon 2025.

Lui, il y croit aux incantations du grand manitou Hollande ! Naïf ou inconscient ?

Valls : Le ministre de l’Intérieur annonce des «forces de l’ordre 3.0» dont l’objectif sera «d’intégrer l’innovation aux stratégies de sécurité». Sur la modernisation de l’État, il estime que «le réseau des préfectures et des sous-préfectures doit évoluer».

Comme le précise l’expert du Figaro ; «Sur la police 3.0, il faudrait déjà qu’elle soit 2.0, ça serait déjà bien! On aimerait cependant y voir un peu plus clair sur les méthodes et les technologies employées. La question de la modernisation territoriale est abordée brièvement, mais aucune solution n’est réellement apportée pour rationaliser le millefeuille administratif. Idem sur la décentralisation, c’est un tabou!» Décryptage bien plus clair que l’énoncée.

Taubira :la réforme pénale actuellement à l’étude aura alors porté ses fruits en 2025. La population carcérale passera sous le seuil des 60.000 détenus, grâce au développement de peines alternatives. «Les établissements pénitentiaires ne seront plus surpeuplés», prédit la garde des Sceaux.

Forcément elle pense à tous les récidivistes qu’injustement elle libère, mais elle occulte les emprisonnements arbitraires de Valls qui ne manqueront pas de se multiplier à la rentrée, puisque les patriotes ont décidé d’accélérer la révolte, ce qui devrait anéantir ses calculs, déjà erronés à peine émis.

http://www.lefigaro.fr/politique/2013/08/16/01002-20130816ARTFIG00430-la-france-de-2025-les-copies-des-ministres-corrigees-par-un-expert.php

Mais la palme revient, sans aucun doute au site du P.S. annonçant que :

L’objectif de ce séminaire était d’identifier les chantiers clés à engager et de choisir des priorités de transformation. Comme l’a rappelé en introduction Jean Pisani-Ferry, Commissaire général à la stratégie et à la prospective, prendre un horizon de dix ans donne de la continuité et permet de constater des résultats tangibles.

Les défis que la France va devoir relever sont au nombre de trois :la souveraineté, l’excellence et l’unité … pour lesquels la stratégie de François Hollande (tiens c’est nouveau !) s’articulera autour de 5 objectifs…

[youtube]LbwQPd4yjpk[/youtube]

 

http://www.youtube.com/watch?v=LbwQPd4yjpk

On apprend ainsi que, parmi tant d’autres inutiles aux titres bien ronflants, nous les contribuables français, payons – surement grassement – un « commissaire général à la stratégie et à la prospective » , ce qui fait dire à la mauvais langue que je suis, que dans ce cas Hollande aurait pu simplement se pencher sur le rapport dudit personnage, évitant ainsi de déranger tout son gouvernement, lui faisant perdre un précieux temps qui aurait pu être utilisé à autre chose que peigner la girafe ! Encore que pour un certain nombre d’entre eux, dont nous n’entendons jamais parler, et dont on ignore l’utilité voire même la légitimité (surtout pour les doublons), cela ou regarder les mouches voler au plafond dans leurs ministères respectifs …

Néanmoins je m’étonne fortement que ce soit 15 mois après son élection que Hollande s’inquiète « d’identifier les chantiers clés à engager » …

http://www.parti-socialiste.fr/articles/francois-hollande-sur-la-france-en-2025-lenjeu-cest-de-ne-pas-subir-mais-de-choisir

En écho à toutes ces habituelles promesses « demain on rase gratis », les commentaires de quelques jeunes français, véritables chances pour la France que l’Etat abandonne honteusement pour s’occuper des racailles venues du monde entier pour nous pourrir la vie :

[youtube]VX4_zQ60WD4[/youtube]

 

http://www.youtube.com/watch?v=VX4_zQ60WD4

Il est tout bonnement ahurissant de constater que ceux qui se sont fait élire sur des promesses de lendemains qui chantent, réalisent au bout de 15 mois, qu’il faut envisager de se pencher sur les problèmes pour en tirer des stratégies (mais qu’est-ce qu’ils ont donc fait depuis ?) sur ce que sera la France dans 12 ans … Et s’ils s’intéressaient un peu à la France de maintenant ?

En conclusion je dirai que, pour le changement de cap qui permettrait de redresser quelque peu la barre et avancer un peu plus intelligemment et équitablement, c’est raté, car il faut bien se rendre à l’évidence, malgré les sourires, les mantras issus de la méthode Coué et récités sur tous les tons « tout va très bien, madame la Marquise », aucune de leurs erreurs monumentales passées, présentes ou à venir ne sera rectifiée. Qu’on se le dise … surtout en mars 2014 !

Parce que comme toujours, en parlote ils sont très forts cette bande de fumistes, mais pour ce qui est des actions constructives, Nada !

Tout dans la posture, pour faire gober leur politique d’imposture !

Josiane Filio

ON SE FOUT DE 2013

0