Les méprisants commentaires de Sapin contre le Peuple de France

HOLLANDE 2012 et 2013

http://www.lepoint.fr/politique/michel-sapin-l-agitation-perpetuelle-ce-n-est-pas-de-l-autorite-03-10-2013-1738571_20.php

Monsieur Sapin s’offusque des quolibets, pourtant mérités, qui fusent à l’endroit de son président (qui n’est pas le mien), notamment celui de « manquer d’autorité sur ses ministres » … mais comment pourrait-il en être autrement quand il est très vite apparu que monsieur Hollande, n’arrive même pas à mater ses manches de costume ou encore sa braguette … et quand la France entière est avertie de son appétence dans le privé pour les femmes à poigne, dont certaines sont manifestement incapables de masquer leurs ressentiments réciproques, au point de les étaler publiquement par tweets rageurs et inélégants.

Comment ne pas s’étonner non plus des guéguerres internes, un coup Valls/Taubira, un coup Valls/Duflot … exhibant l’œdème « egotique » des protagonistes, bien plus occupés à avancer leurs pions personnels sur l’échiquier du pouvoir … que de se soucier véritablement du sort des Français dont ils se foutent comme de leur premier mandat politique ?

En premier lieu c’est incontestablement l’insipide premier ministre, opportunément renommé « Zayrault », qui devrait tenir ses ministres bien plus fermement, mais comme ce dernier a été choisi par l’ersatz de président lui-même, il est normal qu’en cas de rififi dans les rangs des ministres, le numéro un soit éclaboussé, à la fois par les escarmouches des agités que par la mollesse aveuglante du numéro deux.

Et ce n’est pas l’inélégante remarque de monsieur Sapin, ministre du Travail et de l’Emploi

« On est encore shootés au sarkozysme. Il y a un moment donné où il va falloir que la France se désintoxique de l’agitation perpétuelle » qui réglera le problème, car problème il y a, et pas qu’un seul malheureusement ?

Car quand on se fait élire en promettant aux électeurs :

– « qu’on sera le président de tous les Français », mais qu’on les méprise un peu plus chaque jour, en leur préférant les clandestins « hors la loi » à qui on donne des gages de bienvenue destinés à s’approprier leurs prochains votes.

qu’on prétend détester les riches (dont on fait partie pourtant, mais pas encore assez), mais qu’on asphyxie les classes moyennes de nouveaux impôts et taxes, totalement injustes et ridicules puisque le premier résultat en sera un prévisible coup d’arrêt à la consommation des ménages.

que « Moi président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d’intérêts », alors qu’il est régulièrement démontré que les agités chroniques sont les ministres, occupés à brasser de l’air ou à se déchirer entre eux, et non les Français, du moins ceux qui bossent pour faire tourner la machine « France » !

Il est très vite devenu aveuglément évident que ce menteur chronique fait au contraire dans beaucoup de domaines, l’inverse de ses belles promesses.

Alors monsieur Sapin serait mieux inspiré, au lieu de s’attarder auprès des journaleux pour des commentaires injurieux pour le Peuple de France, de s’atteler aux nombreux dossiers qui doivent dormir sur son bureau, si l’on en juge, là aussi, le cafouillage médiatique au sujet des chiffres du chômage !

Manifestement ces chiffres, en dehors de tout bug attribué à un lampiste (selon évidemment la bonne vieille méthode « c’est pas moi c’est l’autre » en usage au P.S.) ne sont pas bons pour lui et devraient bien plus l’interpeller que les querelles d’ego de ses copains-collègues (ou copiés-collés) du gouvernement.

Et tout « shootés » qu’ils soient, selon lui, les Français n’avaient pas attendu les démentis pour comprendre que la pseudo baisse du nombre de chômeurs, dans un même temps où des entreprises sont drastiquement contraintes de fermer définitivement ou de se délocaliser, était une nouvelle fois un enfumage de la clique socialiste au pouvoir !

Quand monsieur Sapin dit : « L’autorité ne se juge pas dans le commentaire, dans les mots, elle se jugera dans les résultats. » il ne s’est sans doute pas aperçu, du haut de ses hautes sphères, que les citoyens français, et plus précisément les contribuables, sont déjà englués jusqu’au cou dans les minables résultats de dix sept mois de pouvoir malhonnête et partial !

ou encore :

« Ce n’est pas si facile que ça de porter la parole gouvernementale en ce moment, donc il vaut mieux le faire de manière ordonnée » c’est qu’indubitablement il reconnaît qu’il y a matière à se questionner sur ladite parole gouvernementale, puisque si elle était claire et sans équivoque sa communication en serait aisée !

 MENTIR LES STATISTIQUES

Patriote attentive aux sournoises menées de tous ces minables élus (d’aujourd’hui ou d’hier) qui n’ont d’autre but que d’assassiner notre Nation, je me permettrai, que cela lui agréé ou non, de recommander à ce ministre de cesser de perdre son temps avec les médias aux ordres qui, n’intéressant plus guère de citoyens, seraient ruinés depuis longtemps sans les abusives subventions destinées à les maintenir, car depuis longtemps les citoyens désireux d’obtenir les vraies infos, connaissent les bonnes adresses du Net et des Réseaux sociaux… dussent-elles lui donner ainsi qu’à ses collègues, d’urticantes démangeaisons  !

Josiane Filio

Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.