Sous la gôche, on sanctionne une assistante maternelle qui enseigne la politesse

Vous pensez avec chagrin que de plus en plus « tout fout le camp » dans notre beau pays ? Vous avez raison, et le pire c’est que si par malheur le parti honni des minables qui nous gouvernent, n’arrive pas rapidement au pouvoir en la personne de Marine Le Pen, pour y mettre bon ordre, en donnant un salutaire coup de pied dans la fourmilière … cela ne va pas s’arranger mais bien au contraire empirer !

Loin de moi l’idée de vous effrayer, du moins ceux qui ne sont pas déjà terrorisés par le monstrueux avenir se profilant pour nous-mêmes et surtout pour nos enfants et petits-enfants ; j’attire simplement votre attention sur le fait que l’éducation, pardon le manque total d’éducation de base distillé actuellement aux tout petits, a de quoi faire froid dans le dos.

Pour preuve ce fait-divers qui paraîtra anodin aux soixante-huitards attardés, se gaussant des règles de savoir-vivre et se vautrant avec délectation dans le stupre et le lucre, tout en toisant du haut de leur nullité crasse, les « beaufs » qui en sont encore à éduquer leurs enfants en leur apprenant à dire « bonjour » – « merci » – « s’il vous plaît » …

http://www.voixdelain.fr/blog/2013/03/25/assistante-maternelle-pour-un-bonjour-elle-perd-son-agrement/

Parce qu’on en est là aujourd’hui, après tout ce que la « civilisation », longtemps synonyme de culture, évolution, progrès … peaufinée de générations en générations par nos aïeux, a pu apporter à l’être humain, au fil des siècles, la France est actuellement en décadence totale, à cause des pourris que par criminelle inconscience une petite minorité a portés au pouvoir.

C’est ainsi que parce que selon elle “la politesse fait partie des règles de base, et que tout n’arrive pas sur un plateau d’argent”, une jeune femme de 34 ans a été jugée inapte à exercer son métier.

Parce qu’elle a voulu enseigner aux bambins qui lui étaient confiés, ce que nous avons tous appris dès l’enfance, les basiques « bonjour » – « merci » – « s’il te plaît », Gwenaëlle Laverda s’est vue retirer son agrément d’Assistante maternelle en mars dernier, au prétexte que « la politesse est archaïque » (selon la puéricultrice de son secteur) et son attitude jugée « rigide et inadaptée » par la « commission consultative paritaire des assistants maternels départementale » qui a rendu la sentence !

Des lycéens et même des bacheliers ont de telles lacunes en français qu’ils en sont presque analphabètes, la violence est omniprésente dans les salles de classe où règne impunément l’irrespect envers les camarades et l’instituteur ou professeur, le niveau scolaire en France recule lamentablement … Et ce parce que les minables qui ont investi les syndicats de professeurs et les associations de parents d’élèves, ont peu à peu, depuis des décennies, à force de grèves, revendications, menaces … imposé leur unique point de vue de dégénérés … qu’ils veulent encore aggraver par les nouvelles mesures menaçant tous les enfants de France, qu’on veut ni plus ni moins, retirer à l’influence pernicieuse des parents souhaitant les éduquer à leur façon.

LES SYNDICATS

J’estime avec force et conviction que nos amis les animaux se comportent souvent avec bien plus d’intelligence et de cœur, que certains sous-hommes qui déshonorent précisément l’humanité par leur comportement hautement préjudiciable à leurs concitoyens, en s’activant pour faire adopter par tous leurs tares, vices, dévergondages, dépravations …

Exemple les pédophiles planqués, soit derrière une pseudo-religion intouchable, soit derrière de tordus raisonnement pseudo-intellectuels, qui violent impunément des enfants de plus en plus jeunes, pour satisfaire leurs immondes appétits de répugnants monstres sans âmes ni consciences.

http://www.ndf.fr/nouvelles-deurope/27-04-2013/daniel-cohn-bendit-rattrape-par-ses-aveux-sur-ses-actes-pedophiles

Exemple certains ministres, ayant totalement raté l’éducation de leurs enfants devenus voyous, voleurs, trafiquants,… profitant de leur pouvoir actuel pour faire voter des lois mettant les racailles à l’abri des sanctions méritées. En raison du scandaleux nombre de repris de justice que compte ce malhonnête gouvernement, il n’est pas étonnant que ces lois soient votées, souvent en catimini d’ailleurs …

 TAUBIRA ET MARISOL

Exemple le ministre de l’Éducation, tentant d’installer en douce (il ment impunément quand il affirme le contraire) la fumeuse « théorie du gender » prétendant qu’on ne naît pas fille ou garçon mais qu’on le devient … chacun appréciera !

Tout ceci pour peaufiner par lavages de cerveaux dès l’enfance, l’armée souhaitée des êtres décérébrés sachant obéir au doigt et à l’œil, bosser sans se poser de question, sans protester… qui leur permettra, ils en sont persuadés, de se maintenir éternellement au-dessus de la mêlée, cuvant leurs orgies d’expériences glauques prétendues « artistiques » !

Raison pour laquelle il est urgent, d’après eux, d’éradiquer les tentatives d’éducation « rassise » d’une jeune femme répugnant à les suivre dans leurs errances !

 LA DICTATURE par Aldous Huxley

Il est donc plus que jamais important de rester vigilants, et de partager ce genre de révoltante information avec le plus grand nombre, afin de permettre à un maximum de citoyens, d’avoir en tête les bons éléments qui leur permettra de choisir, en toute conscience et en toutes connaissances, leur futur maire dans un premier temps, leur prochain président de la République, dans un second temps.

Et surtout ne jamais perdre de vue que :

 LE SILENCE DES PANTOUFLES

Josiane Filio        DRAPEAU

Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.