Citoyens Belfortains, ou étiez-vous quand on égorgeait halal dans votre ville ?

 Fête de l’Aïd à Belfort – Octobre 2013

FETE DU MOUTON A BELFORT

Un abattoir temporaire à Belfort pour la fête de l’Aïd

http://franche-comte.france3.fr/2013/10/15/belfort-un-abattage-pour-l-aid-cree-la-polemique-338929.html

Dès le premier jour, des amis sur place à Belfort, nous informent que l’odieuse coutume consistant à égorger des moutons, illégalement (c’est à dire à vif, sans étourdissement préalable, ainsi que l’exige la loi française) a été autorisée (malgré de nombreuses protestations auprès du maire), et que le massacre de 900 bêtes pendant les 3 jours de cette scandaleuse manifestation, est prévu dans une tente en centre ville. Premier scandale !

Ils nous apprennent également que hormis les tortionnaires qui vont œuvrer, les familles musulmanes (avec enfants s’il vous plaît), les journaleux aux ordres des adorateurs de l’islam, et une poignée de policiers … il n’y avait guère de Belfortains sur place ! Deuxième scandale !

Est-ce à dire que l’égorgement sauvage de ces animaux innocents, dans une mer de sang, vous laisse indifférents ?

mer de sang

Entendons-nous bien, même en réduisant ma consommation, je n’ai pas pu devenir totalement végétarienne car j’aime trop la viande, aussi je n’aurais pas le toupet de m’élever sur le fait de tuer ces pauvre bêtes, simplement je souhaite que, comme le veut la loi française, s’étant penchée sur leur souffrance  grâce à l’infatigable action de Brigitte Bardot, ces animaux soient au moins tués dignement, sans stress inutile et surtout sans l’intolérable supplice consistant à les laisser se vider de leur sang pendant de très longues minutes (10 à 15 minutes pour un bœuf) et à mourir étouffés dans d’infinies souffrances !

Il faut également rappeler qu’en France il est désormais interdit aux particuliers, par mesure d’hygiène, de « tuer le cochon » comme c’était la coutume une fois par an à la campagne, afin de faire provision de viande pour l’année. En revanche, la lâcheté de nos gouvernants actuels permet à ces barbares scotchés à des coutumes d’un autre temps, refusant de se fondre dans le moule républicain en adoptant nos coutumes civilisées, de nous imposer les leurs, sans se soucier de nos réactions, que nous soyons d’accord ou pas, c’est le cadet de leurs soucis ! Troisième scandale !

Je suis quasiment certaine que parmi vous, il en est qui depuis longtemps ont été d’assidus téléspectateurs de l’émission « 30 millions d’amis », possédant eux-mêmes un ou plusieurs animaux de compagnie auxquels ils sont attachés, et qui ne supporteraient pas (avec raison) que la moindre souffrance leur soit infligée.

Alors je ne comprends pas !

Je ne comprends pas pourquoi vous n’avez pas réagi, en masse, en protestations orales ou écrites, auprès de votre maire, indigne complice d’une telle infamie, dès qu’il a été question de mettre cette horreur sur la place publique, pratiquement sous vos yeux ! La loi étant claire il fallait lutter pied à pied pour qu’elle soit appliquée.

Je ne comprends pas que vous n’ayez pas tout tenté, y compris une manifestation sur place, dès le premier jour, face aux journaleux qui eux sont présents et vont s’esbaudir sur cette magnifique « fête du partage » voulue par l’islam, prônant encore plus la joie du vivre ensemble qu’ils veulent nous vendre à tous prix.

Mais bon sang,  avez-vous oublié ce que l’on nous serine à longueur de temps : qu’il ne faut pas stigmatiser cette population d’envahisseurs, ingrats et irrespectueux :

– incapables, parce que ne le voulant surtout pas, de s’adapter aux us et coutumes françaises, ici, sur notre sol, allant jusqu’à nous interdire à nous de les respecter (sic),

– exigeant que l’on fasse disparaître du paysage toute trace de nos fêtes religieuses : une crèche, un sapin, toute référence à Noël, les indisposant de manière insupportable,

– réclamant des terrains pour bâtir leurs lieux de prières alors que depuis longtemps, les premiers immigrants priaient chez eux sans rien exiger des municipalités qui les accueillaient,

– ils quémandent, formulent, puis imposent de nouvelles exigences sans fin, jamais contents des acquis, et avancent ainsi leurs pions, de manière sournoise ou ouverte, assurés qu’ils sont du soutien des traîtres à la Patrie installés indûment en haute sphère !

Tout ceci est intolérable ! En France nous n’aurons bientôt plus le droit de célébrer nos coutumes autrement qu’en douce, pour ne pas choquer les immigrés, alors qu’ils en sont déjà à nous imposer les leurs, dont celle-ci relevant de la plus haute cruauté, et quand bien même aucune réciprocité pour nos propres usages  n’est tolérée dans leurs pays d’origine !

Si je m’adresse à vous c’est parce que l’abattoir provisoire de Belfort a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais malheureusement, dans d’autres villes françaises, ces pratiques indignes de pays civilisés, se dérouleront aussi, illégalement, mais avec l’assentiment des autorités qui devront bien, quoi qu’ils en pensent aujourd’hui,  rendre un jour des comptes aux patriotes de ce grand pays qu’ils livrent aux barbares.

 1100 moutons à Trappes

A Trappes, en 2 jours, 1100 moutons vont être égorgés sans étourdissement…

Quel Dieu peut exiger un tel sacrifice ?

Il est grand temps de virer tous ces maires indignes qui préfèrent pactiser avec les ennemis de la France (quand on brûle son drapeau, siffle la Marseillaise, agresse les forces de l’ordre, refuse de respecter ses lois… on est un ennemi de la France), plutôt que défendre leurs administrés !

 Maire de Belfort_butzbach

Etienne Butzbach, maire de Belfort

Je verrai donc d’un très bon œil, que monsieur Etienne Butzbach, maire de Belfort, se prenne aux prochaines élections municipales, une belle mufflée qui lui ferait sans doute ravaler son sourire de traître à la Patrie !

Et ne perdez JAMAIS de vue que l’Islam c’est aussi cela :

 ENFANTS TORTURES

http://themuslimissue.wordpress.com/2013/10/02/muslims-killing-muslims-syrian-shia-child-who-watched-parents-killed-has-her-heart-cut-out/

Si nous ne les arrêtons pas, demain ce seront nos enfants qui risqueront d’être victimes de ces bourreaux !

Amis Belfortains, voulez-vous continuer à faire les autruches, ou viendrez-vous nous rejoindre à Résistance Républicaine et Riposte Laïque, pour combattre la barbarie qui s’invite chez nous ?

Josiane Filio

 

Ce contenu a été publié dans COUP DE GUEULE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.