Aggravation du serrage de ceinture pour les Français, pas pour Hollande et sa clique

Il semblerait que les incessants efforts demandés aux contribuables français, « en vue de sortir de la crise » ne concernent surtout pas les membres du gouvernement Hollande-Ayrault, y compris ceux des ministres qui ne servent strictement à rien (doublons totalement inconnus), ainsi que tous les « vice-sous-chef-adjoints » pullulant dans les ministères, par piston, droit de cuissage, promotion canapé … que sais-je ?

Ce qui crève néanmoins les yeux c’est que ces jean-foutres font bombance sans aucun scrupule, sur le dos des pauvres gens, dont ils n’ont rien à foutre, en dehors des périodes électorales où ils viennent leur débiter leurs mensonges, enrobés de miel … « pour mieux vous « manger » mes enfants » comme disait un loup de ma connaissance !

Dans le magma des affligeantes et même terrifiantes nouvelles, qui chaque jour sont relayées avec assiduité par tous les sites patriotes, il en est une qui va sûrement vous réchauffer le cœur, en ces périodes de disette ; c’est la certitude que nos « très » chers élus vont pouvoir passer de superbes réveillons, et de merveilleuses vacances de Noël au chaud (de préférence dans les pays tropicaux, même si le « Patron » l’interdit …  le précédent « Filippetti » l’an passé fera « jurisprudence ») …

Et ce, grâce à tous les généreux dons que vous leur faites, via la panoplie « ponctionnelle » des impôts et taxes s’écoulant de leurs cerveaux malades… en vous serrant la ceinture encore et toujours, vu que selon un refrain usé jusqu’à la corde pour avoir trop servi depuis 4 décennies : « c’est la crise, mon bon monsieur, vous devez faire un effort » !

Parce que dans ce pays de soi-disant « Liberté – Egalité – Fraternité » (mais ça c’était avant) il est clair que, selon la formule de Georges Orwell, remise à la mode par un certain Coluche, et adaptée ici au goût du jour :

1/ Certains citoyens sont plus libres que d’autres :

Les politiques qui pour beaucoup peuvent mentir et nuire au Pays sans être poursuivis, puisqu’ils sont « responsables mais pas coupables » selon une formule fourre-tout on ne peut plus commode (n’est-ce pas Monsieur Fabius, vous ne vous êtes toujours pas acheté une conscience, depuis cette sale affaire qui vous collera toujours aux basques, quoi que vous prétendiez ?)… pendant qu’on embastille d’innocents porteurs de bonnets rouges, tee-shirt LMPT, ou des veilleurs-chanteurs.

2/ Certains citoyens sont plus égaux que d’autres :

C’est ainsi qu’une rumeur persistante à propos des scandaleuses primes des personnels des ministères parcourt le web et les réseaux sociaux à une vitesse aussi vertigineuse que l’injustice régnant au sommet de l’Etat, dont voici quelques exemples.

http://www.journaldunet.com/economie/magasine/primes-des-ministres/

http://christroi.over-blog.com/article-les-budgets-primes-des-ministres-ne-connaissent-pas-la-crise-ils-augmentent-de-3-sur-un-an-121231881.html

« Heures supplémentaires, planning chargé et réactivité à toute épreuve forgent le quotidien des collaborateurs des ministres. Pour remercier leurs équipes de tant de courage et d’abnégation, les membres les plus éminents du gouvernement leur reversent des primes, financées par la dotation d’indemnités pour sujétions particulières (ISP), une enveloppe annuelle répartie entre les différents cabinets par celui du Premier ministre (mise à jour 2013, son montant est en hausse de 3% sur un an) ».

 LE POUVOIR FATIGUE

Réactivité à toute épreuve … en effet !

http://www.lepoint.fr/politique/les-genereuses-primes-du-ministere-de-manuel-valls-05-05-2013-1663663_20.php

http://www.lefigaro.fr/politique/2013/05/04/01002-20130504ARTFIG00415-primes-valls-dispose-de-la-plus-grosse-enveloppe.php

Le sujet étant pour le moins « épineux », et les gouvernements successifs (l’actuel en particulier) étant davantage enclins à cracher sur leurs adversaires qu’à faire « toute » la lumière sur l’utilisation des fonds publics … surtout pour ce qui touche à leurs rémunérations et privilèges persos (dispenses d’impôts scandaleuses, parce qu’injustes, pour certains d’entre eux),  il est difficile de s’y retrouver dans les différents témoignages qui fleurissent ici ou là.

Pourtant, le référent le plus « officiel » me semble le suivant :

http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/farandole/2013/pap/pdf/Jaune2013_cabinets_ministeriels.pdf

Ce lien vous renvoie à un document de 101 pages, particulièrement indigeste, intitulé « Annexe au projet de loi de finances pour 2013  » – « Personnels affectés dans les cabinets ministériels.

« La présente annexe au projet de loi de finances pour 2013 vise à rendre compte au Parlement de la composition des cabinets ministériels et de la rémunération des collaborateurs des cabinets. Ce document est établi sur la base des informations communiquées par les différents cabinets ministériels. Il ne peut être lu et interprété qu’au regard d’un certain nombre de précautions méthodologiques qui sont décrites à la fin de cette note introductive. »  Page 7.

Se voulant transparent, « on » nous livre ici des dizaines de tableaux (à partir de la page 16) dont  les chiffres de 2007 à 2012 (synthèse page 95) ???  Dans quel but ? Serait-ce une énième « pierre dans le jardin » du gouvernement précédent, ou bien une façon de noyer le poisson (en l’occurrence nous) sous des chiffres invérifiables ?

 PRIMES DES MINISTRES

« On a retrouvé la 1ère compagnie des profiteurs »

Comme ils sont réjouis de tous les efforts que nous faisons pour eux !

3/ Certains citoyens sont aussi plus fraternels que les autres

Enfin, c’est ce qu’ils veulent faire croire, mais quand on prétend accueillir à bras ouverts un nombre grandissant de miséreux arrivant des quatre coins de la Terre, tout en les envoyant se loger le plus loin possible de leurs propres habitations, et que pour parvenir à entretenir (souvent à rien faire et sans aucune contrepartie) ces hordes d’humains, on exige des efforts incessants et insensés du Peuple qu’on méprise, on devrait plutôt se méfier du retour de bâton qui ne saurait tarder, tant est grande leur outrecuidance et leur manque de flair quant aux limites à ne pas dépasser.

Dans leurs tours d’ivoire, ces « gueux » des temps modernes ne sont que des bandits de grands chemins déguisés en sieurs et dames « patronnesses » à l’écoute des misères du monde… tant que celles-ci ne viennent pas vomir sur leurs pieds… ou déféquer dans leur jardin ! (*)

Trop d’impôt tue l’impôt ! Tous le monde le sait, tout le monde le dit, mais comme il n’y a pas plus sourdingue que l’actuel gouvernement, dont de nombreux membres ne sont que de vulgaires repris de justice, il est à craindre que si nous les Patriotes n’y mettons pas rapidement le holà, ces brigands continuent jusqu’à ce que mort (de la France et des Français) s’ensuive !

Personnellement je ne suis pas du tout candidate à ce « suicide » programmé. Et vous ?

Josiane Filio

(*) http://www.bvoltaire.fr/robertalbaredes/horreur-des-roms-dans-le-manoir-dedith-cresson,35826z

Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.