En moins de huit minutes, Hollande nous propose une Valls à trois temps

La-vague-bleueEn d’autres temps, le Général de Gaulle avait lancé son célèbre « je vous ai compris » !

De nos jours, Hollande et ses sbires socialos et assimilés, nous ont sorti « nous vous avons entendus », ce qui dans leur mentalité de grands malades (de mensongite aiguë) ne veut absolument rien dire, puisque ce ne sera pas suivi d’un quelconque changement dans la politique de la terre brûlée qu’ils pratiquent depuis deux ans, et encore moins d’un virage à 180° tel qu’espéré par les citoyens français en possession de neurones saines et suffisantes pour y voir clair dans ce nid de vipères. Et l’euphorie des résultats cède donc le pas à l’inquiétude de ce que décidera celui a reçu la panoplie de président de la République.

« Au premier temps de la valse », il y a l’immense espoir en des jours meilleurs, soulevé hier par la déculottée des socialistes ayant dépassé en moins de deux ans, les limites du supportable, tout en pensant qu’ils peuvent encore survivre ; il suffit pour cela de quelques tours de passe-passe et de belles paroles, la main sur le cœur, pour qu’une fois encore, les Français soient cocus avant d’avoir compris … C’est du moins ce qu’ils espèrent.

Au deuxième temps, il y a l’inquiétude qui monte, en raison des insidieuses rumeurs circulant discrètement depuis quelques temps, et plus insistantes depuis dimanche soir : si remaniement gouvernemental il y a, quel « lapin magique »  Hollande va donc nous sortir de sa manche (non pas celle-là, l’autre) ?

Les frayeurs nous gagnent, les sueurs froides nous font envisager le pire, et c’est au bord de la panique que nous prenons place devant notre téléviseur pour assister à la purge présidentielle  : un nouveau discours lénifiant.

Finalement, nous aurons droit à une déclaration expresse de 8 minutes chrono …  pendant lesquelles Hollande nous certifiera « qu’il a entendu notre message parce qu’il est clair » (ceux du million de manifestants de LMPT l’an dernier n’avaient manifestement pas été clairs ? C’est donc pour cela que le président de tous les Français n’avait rien répondu …).

 le-pire-remplace-par-le-pire

Eh bien, au troisième temps de la Valls, c’est effectivement le pire du pire qui nous est asséné en un uppercut ultra violent : le nouveau premier ministre sera bien Manuel Valls !

Au secours !   Les croyants (autres qu’islamistes), c’est le moment de peaufiner vos prières, car on va en avoir besoin. Nul doute que Manu saura « écouter les Français », comme lui recommande le patron … puisqu’il a déjà fait état d’une bonne pratique dans le gouvernement Ayrault.

 Il-faut-ecouter-les-francais

Après nous avoir annoné sur un ton monocorde et sans conviction, le catalogue des « yfokon » et des « yaka » : « redonner de la force à notre économie », « activer le pacte de responsabilité », « plus de justice sociale » (sic) « diminution des impôts … d’ici à 2017 » (comprendre demain on rase gratis) …, c’est peu dire que le président a vaillamment fait face à l’épreuve en … enfonçant des portes ouvertes !  Tout ce qu’il a dit c’est ni plus ni moins que ce que des millions de Français lui  serinent depuis mai 2012, sans qu’il émette  la moindre intention de changer, mais au contraire de « garder le cap » … lequel nous mène droit dans le mur.

Hollande pense-t-il s’en être tiré à bon compte en se défaussant de l’énorme boulot à faire, sur son prochain premier ministre. A lui de se colleter pour commencer avec une belle fronde d’un nombre conséquent de députés menaçant de ne pas lui voter leur confiance.

En nommant le pire du pire,  pense-t-il ainsi amadouer les habituels électeurs de gauche qui ont fait défaut à ses maires dimanche, pour se réfugier dans le giron de la droite, qu’il leur livre celui fiché le plus à droite au PS ?  

Ou bien est-ce carrément un cadeau empoisonné qu’il fait ainsi à celui qui pourrait lui faire de l’ombre en 2017 (puisque aussi vaniteux bien qu’aussi incompétent que lui ?) Avec de tels individus sans scrupule, toutes les suppositions sont permises.

En attendant, les citoyens que monsieur Valls a dans le collimateur (LMPT, les veilleurs, les cathos, les patriotes, les sites de ré-information tels que Riposte Laïque entre autres, bref tous ceux qui ne filent pas droit et osent mettre en doute ses brillantes compétences) feraient bien de se méfier de cet être, qu’avec raison, Marine Le Pen qualifie de dangereux parce que ne respectant pas la liberté d’expression et la liberté individuelle. Il est sans nul doute de ceux dont l’ambition et la soif de pouvoir sont  sans limites, et qui sont prêts à tout pour obtenir et garder la place au soleil qu’ils convoitent.

valls-explique-par-marine

http://www.dailymotion.com/video/x1kxpbf_nomination-de-manuel-valls-a-matignon-un-choix-etrange-pour-marine-le-pen-31-03_news

http://www.rtl.fr/actualites/info/politique/article/valls-nomme-premier-ministre-marine-le-pen-juge-que-cela-ne-changera-rien-7770862935

Les choix récents de Manuel Valls, affichant une préférence marquée pour les citoyens musulmans et juifs, vis à vis des autres religions reléguées aux oubliettes, ou bien s’acharnant contre d’innocents porteurs de tee-shirt LMPT, de pacifiques veilleurs, ou encore bâillonnant des citoyens désireux de manifester leur mécontentement … pendant qu’il absout les antifas vrais fauteurs de troubles et de violence … la liste de ses méfaits est déjà longue, alors qu’en sera-t-il au poste de premier ministre ? Pour l’instant le seul point positif est que cette nomination nous débarrasse de la Duflot … c’est toujours ça de pris !

Pourtant, m’efforçant de garder l’humeur guillerette devant la débâcle de la gauche, et la nouvelle  démonstration  de la nullité  de notre président d’opérette, j’ ai bien envie d’entonner spécialement pour lui,  l’air que petite fille j’aimais chanter à mes grand-parents … « voulez-vous vallser, président ? »  Avec geste à l’appui lui montrant la sortie, bien sûr !

Quand à Valls, s’il ne nous convient pas, nous n’aurons qu’à refuser de lui serrer la main chaque fois que l’un d’entre nous sera amené à le croiser … On sait à quel point cela lui fait de l’effet.

Josiane Filio

0