Pourquoi cet acharnement contre Jean-Marie Le Pen, y compris en interne ?

[youtube]cs9ih-_H3W8[/youtube]

https://www.youtube.com/watch?v=cs9ih-_H3W8

Est-ce parce que, de retour d’un week-end euphorique en Corse, j’en ai fait une lecture plus optimiste que beaucoup… toujours est-il que je suis atterrée de constater l’ampleur du déferlement de critiques, mépris, invectives… pouvant aller jusqu’à la haine, pour un seul mot qu’a prononcé Jean-Marie Le Pen, consciemment ou non !

jean-marie-le-penA une époque où chaque jour sont déversés des tombereaux d’injures envers la France, son Peuple, ses coutumes et ses valeurs, souvent en provenance des racailles des cités, mais pas que, je suis effarée de voir que beaucoup de patriotes amis sautent à pieds joints dans le grossier piège de la bien-pensance, en ajoutant leurs critiques acerbes à celles des habituels crétins assermentés « bonnes âmes ».

Parce que les petits airs entendus et petites phrases fielleuses d’un Bruel, Noah, Biolay etc. qui feraient bien mieux de faire sérieusement soigner l’enflure de leur tête et de leur ego, au lieu de nous gaver avec leurs commentaires dont la plupart d’entre nous n’avons que faire … sont pour moi bien pires qu’une saillie de Monsieur Le Pen.

Ne parlons pas de Madonna, parce que là je vois rouge ! « De quoi je me mêle » ? Comme si elle n’avait pas assez à critiquer avec l’actuel gouvernement américain, ranimant la guerre froide et se mêlant de régenter toutes la planète, au lieu de s’occuper de la souffrance de ses propres citoyens, dont beaucoup sont dans un état de pauvreté absolument honteux pour un état se voulant la première, voire unique grande puissance mondiale !

D’accord il y a par le passé des provocations verbales dont JMLP aurait peut-être dû se passer, mais comment se faire entendre autrement, quand son parti est depuis le début en butte aux critiques les plus injustes et les plus manipulées par la secte des bien-pensants qui eux, selon leur abjecte morale élastique, ont toujours trouvé légitime d’insulter les adhérents et les électeurs FN.

Je ne porte pas spécialement Jean-Marie Le Pen dans mon cœur, et n’ai jamais voté pour lui, mais sans lui vouer la même admiration et confiance que je voue à sa fille, j’ai néanmoins, au risque d’en choquer plus d’un(e)s, du respect pour cet homme qui a créé et porté à bout de bras pendant des années, le seul parti qui aujourd’hui se soucie vraiment du sort des patriotes ; et si Marine y a fait un sérieux ménage en se débarrassant des mauvais sujets, elle a malgré tout hérité d’un nombre conséquent d’électeurs qu’avait su séduire son père.

Ce qui me choque le plus dans tout ceci, c’est qu’inconsciemment ou non, un bon nombre de patriotes avertis, ont plongé dans ce qu’il est de bon ton de nommer le « politiquement correct » imposé par la secte des donneurs de leçons, toujours prompte à désigner la paille dans l’œil du FN en ignorant superbement les poutres dans leurs yeux chassieux !

Ayant pris connaissance des commentaires des uns et des autres, y compris des responsables ou sympathisants F.N., et même chez certains de mes amis, avant de visionner la vidéo incriminée, je vous assure que je m’attendais à bien pire que ce que j’ai entendu, après cette levée de boucliers, cette véritable tempête dans un verre d’eau pour un seul mot qui au final ne m’a pas du tout choquée ; et je m’étonne au contraire qu’il ait pu rencontrer tant d’échos négatifs, de fureurs et d’anathèmes dans les rangs mêmes des patriotes habituellement imperméables au grossier cinéma de la bien-pensance.

Alors, que les idiots utiles du système se gargarisent d’insanités au sujet d’un seul mot qui, prononcé par n’importe lequel d’entre eux leur semble innocent, c’est monnaie courante et nous y sommes donc hyper habitués (bien que profondément agacés), mais que de nombreux patriotes s’érigent également en censeurs d’une seule parole, comme si le langage convenu avait fini par les contaminer également, me perturbe profondément.

Et quand certains prennent en compte le grand âge de l’accusé, ce n’est jamais pour lui trouver des circonstances atténuantes, mais au contraire pour l’enfoncer d’avantage ; je trouve cela déplacé et manquant sérieusement de la plus élémentaire humanité, car au bout du compte, qu’y a t-il à reprocher vraiment à Jean-Marie Le Pen ? Des crimes, le suicide de certaines de ses cibles ??? Non ! Des mots, uniquement des mots, permis dans certaines bouches et outrageusement jugés dans d’autres, à commencer par la sienne. Il suffit pour s’en convaincre de trouver, dans un post de l’envahissante Caroline Fourest,  du 30 mars dernier,  exactement le même mot de « fournée » reproché aujourd’hui à JMLP, à propos des maires FN nouvellement élus, qui contrariaient fort la damoiselle !

 fourest-et-la-fournee.Capture

Au nom de quoi serait-il toujours reproché à JMLP des propos anodins dès l’instant qu’on y verrait une allusion au nazisme … alors que ce sont précisément les prétendus tenants de la vérité unique (au premier rang desquels certains pseudo artistes que le respect du public n’étouffe pas), qui nous gavent à longueur de temps avec le nazisme qu’ils se croient autorisés à attribuer au FN, son clan, ses adhérents, partisans, électeurs …

Toujours le fameux deux poids / deux mesures de ces narcissiques fascisants, accusant plus vite que leur ombre, et affublant outrageusement leurs adversaires de leurs propres défauts ; pourquoi y adhérer aujourd’hui ?

Quand Laurent Ruquier ose dire, sur une chaîne publique : « Les musulmans, quand ils prient se tournent vers la Mecque, et Marine quand elle parle, se tourne vers les cons » … Est-ce que le ban et l’arrière ban s’est échauffé pendant des semaines ? Pas du tout !

mlp-chez-ruquier.Capture

https://francaisdefrance.wordpress.com/tag/laurent-ruquier/

http://teleobs.nouvelobs.com/polemique/20140404.OBS2674/marine-le-pen-et-laurent-ruquier-reglent-leur-compte-devant-la-justice.html

Quand en 2011 Sophia Aram dans une chronique sur France Inter, traitait « les électeurs du FN de gros cons » Est-ce qu’elle s’est fait virer du service public avec perte et fracas ? C’est encore non !

http://www.youtube.com/watch?v=4uqASOC_Hm4

Quand le prétentieux fils à papa, Nicolas Bedos, traite Marine Le Pen de « salope fascisante » , Marine est déboutée de sa plainte au prétexte que cela s’inscrivait, d’après la procureure « dans le registre de l’humour, de la caricature qui autorise l’outrance ». Termes approuvés et confirmés par la 17ème Chambre du TC de Paris qui a rappelé qu’il était « parfaitement clair pour tout lecteur que la chronique en cause se situe dans un registre aux accents délibérément provocateurs et outranciers, revendiqué comme tel. »

http://www.public.fr/News/Nicolas-Bedos-l-humoriste-a-ete-relaxe-apres-avoir-insulte-Marine-Le-Pen-de-s-fascinante-537561

J’en déduis qu’un Bedos peut tout se permettre sous couvert de l’humour – même si le sien est carrément « à chier » – (pardon pour les puristes ne supportant pas les grossièretés, mais de temps en temps, ça soulage !), alors qu’un représentant de la famille Le Pen doit soupeser tous ses mots avant de les prononcer, tant est grande la liste des termes qui ne lui seront pas pardonnés, et pour lesquels « on » le poursuivra pendant des lustres !

Pourtant heureusement il arrive que parfois certains juges encore intègres n’hésitent pas à rendre justice en toute équité, sans se soucier de la réputation faite au clan Le Pen ; c’est ainsi que Noah « le colérique », a perdu son procès contre Marine qui avait osé le traiter « d’exilé fiscal », ce qui est pourtant pure vérité, même si cela choque ce monsieur sans honneur, qui promet de s’exiler si le FN gagne aux européennes, alors qu’il l’est déjà et ne séjourne que peu de temps en France, parce qu’il lui est impossible d’y rentrer définitivement tant qu’il n’a pas acquitté son arriéré fiscal… ayant pourtant été bien allégé, en vertu de la politique de copinage en usage chez les gauchistes !

http://www.liberation.fr/societe/2014/05/14/exile-fiscal-yannick-noah-perd-son-proces-contre-marine-le-pen_1017220

J’espère avoir convaincu quelques lecteurs du bien-fondé de mon désarroi devant un tel hallali contre un homme qui, même s’il l’a fait volontairement, n’a osé qu’une seule parole que personnellement je juge insignifiante, pendant que les gauchistes bien-pensants, toujours prêts à pardonner aux crapules qui torturent et tuent avec la plus ignoble cruauté, se ruent la bave et les invectives aux lèvres, contre ceux qu’ils jugent indignent … oubliant leur propre indignité !

Parce que tout ce que j’ai lu et entendu contre JMLP, à propos du mot fournée, me semble hyper injuste. Et si même sa fille se démarque de lui officiellement (et cela reste également à me prouver, n’ayant plus aucune confiance dans les écrits des journaleux), monsieur Jean-Marie Le Pen me fait franchement de la peine car il n’a pas mérité ce tel déploiement de méchancetés.

http://www.leparisien.fr/politique/le-fn-censure-jean-marie-le-pen-qui-se-dit-blesse-par-l-attitude-de-sa-fille-10-06-2014-3911597.php

Josiane Filio

 

Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.