Logement social injustifiable : madame Sabban, le coup du FN ça ne marche plus !

 

michele-sabban

Vice-présidente socialiste de la région Ile-de-France, Michèle Sabban a vu fleurir cette semaine de nombreux articles l’accusant d’occuper un logement social

http://www.fdesouche.com/477271-michele-sabban-ps-estime-que-ceux-qui-parlent-de-son-logement-social-font-le-jeu-du-fn

http://lelab.europe1.fr/Michele-Sabban-estime-que-ceux-qui-parlent-de-son-logement-social-font-le-jeu-du-FN-15154

Accusée d’occuper un logement social, madame Michèle Sabban s’offusque et estime que « ceux qui l’accusent font le jeu du FN » ! Un peu faiblard comme argument !

De deux choses l’une, ou le logement qu’elle occupe n’est pas un logement social et dans ce cas, rien de plus facile que de diffuser toutes les preuves, dans la plus totale transparence, comme il siérait dans la prétendue « république irréprochable » promise par Hollande pendant sa campagne électorale. Soit les « accusations » sont fondées et dans ce cas il vaudrait mieux qu’elle assume ! Mais, malheureusement quand il est question de socialistes, il y a toujours une troisième voie : l’esquive, le baratin, le serment la main sur le cœur (tels Cahuzac ou Taubira … les citer tous serait trop fastidieux), mentant effrontément, et auprès desquels mêmes les « arracheurs de dents » par comparaison, semblent des enfants de chœur !

nous-ne-mentons-pas

Et bien sûr, madame Sabban connaît  la chanson, véritable hymne des gauchistes, dont le refrain consiste toujours à se retrancher derrière le sempiternel épouvantail du « faire le jeu du F.N. » !

Parce que pratiquant le plus total mépris vis à vis des électeurs, qu’elle prend, comme tous ses copains du P.S. et associés, pour des demeurés qu’on peut leurrer ad vitam aeternam, elle s’empresse, dès qu’elle est pris le doigt dans le pot de confitures, de brandir la réplique qui, d’après elle, doit clore le bec de ses adversaires : « en m’attaquant, vous faites le jeu du F.N. »

Plus inepte, tu meurs ! Parce que le jeu du F.N., chère madame (dans le sens d’onéreuse), c’est vous et vos semblables, véritables sangsues prêtes à tout pour garder vos places au cœur du gâteau, qui l’avez initié avec votre monstrueux égoïsme doublé d’une non moins monstrueuse vénalité !

Non contents de recevoir des salaires fastueux en comparaison du vrai travail accompli, vous trouvez sans doute, tout comme le vaniteux Jack Lang, que vous méritez le vôtre, même s’il est assorti de tout un lot de privilèges, inadmissibles en régime démocratique, surtout quand le Peuple se voit restreindre chaque jour un peu plus, les prérogatives que vous lui supprimez en un mouvement de vases communicants … avec vos propres attributions !

Sincèrement, quand on se prétend « socialiste » et que les faits divers (à condition bien sûr de se donner la peine de les consulter) font état à longueur de colonnes, des problèmes de logement se faisant de plus en plus graves, obligeant certains citoyens à vivre dans des conditions déplorables (*), il y a de l’honneur et de  la probité à ne pas usurper un appartement « social », destiné en priorité à une famille en difficulté, alors qu’un loyer plus onéreux serait facilement couvert par votre mirobolant salaire.

(*) http://ripostelaique.com/hotel-pour-les-clandestins-francaise-de-72-ans-dans-une-cave-de-15-m2-qui-vient-de-bruler.html

Mais à l’instar de Monsieur Jourdain faisant de la prose sans le savoir, il semblerait que madame Sabban fasse de l’usurpation sans même sans rendre compte (???) .

« Je considère donc aujourd’hui que les attaques dont je fais l’objet sont totalement infondées, injustes et cherchant à me nuire. Que savent-ils de ma situation et comment s’en emparent-ils pour espérer de l’audience ? Avec de telles pratiques, l’audience de demain se retrouvera dans les urnes avec un Front national encore plus présent, encore plus puissant. »

Voilà ! L’argument fatal, apte à clore tout débat … en évitant surtout de donner la moindre preuve de l’injustice des attaques infondées !

Tenant à « apporter plusieurs précisions utiles », Michèle Sabban explique qu’elle n’a pas souhaité réagir « plus tôt afin de ne pas entraver le débat qui a eu lieu ce matin dans l’hémicycle régional ».

Toujours ce langage abscons proféré avec fermeté, pour donner du poids aux mots véhiculés, mais qui ne veut rien dire de précis : bien pratique pour les enfumeurs professionnels.

Revenant sur les faits qui l’ont amenée à postuler puis occuper un logement social, Michèle Sabban assure qu’aujourd’hui, sa situation « est en tout point conforme à la réglementation en vigueur« .

Et toc ! Circulez, braves gens, y a rien à voir ! Avec cette belle formule, on se dispense de donner de véritables justifications … puisqu’une telle attitude est injustifiable !

Mais s’il est une preuve que les bobards de la clique au pouvoir ne prennent plus, chez la plupart des électeurs, ce sont les quelques commentaires faisant suite à l’article du Lab-Europe 1, que je propose à votre analyse :

20/06/2014at 20:11

Je me souviens d’elle quand elle défendait aveuglément le violeur Strauss-Kahn, solidarité tribale à toute épreuve…

20/06/2014 at 20:19

Donc, il ne faut plus rien dénoncer et continuer vos petites magouilles d »emplois fictifs, de détournement d’aides public, détournement d’argent public sous prétexte que ça fait le jeu du FN de le dénoncer ???

20/06/2014 at 20:22

La meilleure promotion pour le FN, ce sont les vieilles crapules dans son genre.

20/06/2014 at 20:19

ha ha la promo d’enfer ! Laissez-nous magouiller ou ça fait le jeu du FN.
Merci M. Sabban

22/06/2014 at 9:39

La prochaine aubergine qui m’fout un PV j’y dis qu’elle fait le jeu du FN.

24/06/2014 at 11:58

Sans cœurs ! Vous voulez jeter à la rue cette pauvre femme qui se bat courageusement pour vos droits face à la petite bête immonde qui monte , qui monte , c’est grâce à des gens comme elle que ce Pays est libre , que l’on peut parler de tout , de la Météo , du patinage artistique , des difficultés des producteurs de Livarot

Il y a des signes qui ne trompent pas, madame la Vice-présidente, quand le peuple de France se met à se gausser ainsi de ses dirigeants, sans plus le moindre respect … c’est que des manifestations bien moins drôles se préparent et que l’orage se précise.

Même très costaud… votre logement social ne vous protégera pas de la colère du Peuple, lorsqu’il aura atteint les limites de son immense patience !

Josiane Filio

 

Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.