Valls déclare aimer les socialistes : tant pis pour les autres !

http://www.leparisien.fr/politique/en-direct-la-rochelle-valls-attendu-au-tournant-par-les-frondeurs-31-08-2014-

Il a osé ! Il l’a clamé, beuglé devrais-je dire : Valls « aime les socialistes » !

Voilà, vous êtes prévenus, oui, vous, les autres citoyens, les honnêtes gens qui trimez d’un bout de l’année à l’autre pour gagner des picaillons, et surtout entretenir cette engeance de voyous, issus pour la plupart de la fabrique de sangsues vivant toute leur vie aux crochets des contribuables : l’E.N.A., autrement dit Ecole Nationale d’ Anes puisque la preuve est faite depuis longtemps, et malheureusement dans plusieurs secteurs que de cette école ne sortent que de dangereux incompétents !

Et si encore ils se contentaient de cet état et végétaient toute leur vie dans des emplois subalternes, mais non ; c’est qu’ils ont de l’ambition ces messieurs-dames, et pas qu’un peu ! Persuadés de leur haute importance et de leur supériorité, ils ont en plus l’outrecuidance de briguer les postes les plus prestigieux, et que ce soit en politique ou ailleurs, ils savent tellement mentir et présenter des C.V. bidons, qu’au départ on les croit … ensuite il est extrêmement difficile de les déloger, puisque le seul « talent » qu’ils possèdent en réalité, semble être l’art de se renvoyer l’ascenseur entre eux, et notamment à leurs copains de promo !

Donc, môssieur notre minable mais néanmoins vaniteux premier ministre, l’a clamé à La Rochelle ce week-end, lors de l’université d’été du P.S.   il aime les socialistes ! Déjà qu’au poste prestigieux qu’il occupe (indûment) il aurait du s’abstenir de venir s’afficher « membre d’un parti » puisque étant au service et rémunéré (grassement) par l’ensemble des citoyens, mais en plus il faut qu’il glapisse haut et fort ses préférences !

Notez qu’avec la composition de son gouvernement n°2 en tous points semblable au numéro 1, lui-même quasiment identique à celui de son prédécesseur, nous avions bien compris qu’il se foutait de nous … mais dans le pire il nous surprendra toujours puisque, stupidité, maladresse, ou sadisme délibéré (voire les trois à la fois) il s’est trahi par ses paroles sans ambiguïté.

Avoir en plus l’immense hypocrisie de prétendre respecter et honorer le chefaillon de l’Etat, alors qu’il ne rêve que de lui savonner la planche et a sans doute les poche pleines de peaux de bananes, c’est confirmer son mépris vis à vis des électeurs, qu’il pense pouvoir berner en 2017, lorsqu’il se posera en sauveur apte à réparer les « maladresses » de celui qu’il encense aujourd’hui.

hollande-attend-un-donneur

Sans doute ne consulte-t-il pas les sondages qui le laminent, lui et son patron ? Ou bien son ego lui bouche-t-il la vue au point de s’imaginer pouvoir nous leurrer, du moins ceux qui ont été suffisamment sots pour voter pour son camp, sans réaliser que le nombre de ces crédules se réduit comme peau de chagrin au fil du temps, et qu’à la moitié du C.D.D. de Hollande il ne leur reste plus grand monde à berner.

Parce que, même s’il faut bien admettre que depuis une quarantaine d’années, nous autres citoyens de ce pays, nous avons fait preuve dans l’ensemble de trop de crédulité et avons mis bien du temps avant d’admettre que les filous de droite et de gauche, nous baladaient avec leur pseudo animosité, alors qu’en parfaits complices, et selon un scénario bien huilé, ils se passaient le bébé avec une régularité de métronome. Il me semble qu’aujourd’hui la coupe est pleine, et que les socialos tant aimés de Valls ont tellement fait dans l’outrance, l’injustice et la stupidité, que beaucoup de leurs « ouailles » initiales ont enfin compris à qui ils avaient réellement à faire : des gangsters déguisés en bonnes âmes !

evolution-du-citoyen-francais

Et si parmi la poignées d’irréductibles électeurs socialistes qui persistent à croire en un Père Noël nommé Hollande, ou Valls (ou un autre de même couleur), il en est qui soient dotés d’un esprit épris de logique et de justice, ceux-là devraient enfin se poser de bonnes questions, et en déduire les bonne réponses : un élu socialiste se fout totalement de son électorat une fois les urnes remplies à son bénéfice, car il ne roule que pour lui et son propre clan !

Quand on a bien intégré cette donnée, il est clair qu’il devient difficile de leur faire confiance, même si le clan soi-disant opposé, pratiquant la même politique, bien qu’avec me semble-t-il, un tant soit peu plus de nuance, ne soit pas plus recommandable !

C’est pourquoi « ils » auront beau dire ou faire, dans les mois, les semaines, ou peut-être même les jours qui viennent, tous ces beaux salopards devraient s’attendre à ce que cela chauffe très sévèrement pour leur matricule, car tellement habitués à tromper tout le monde, ils ne semblent pas avoir intégré qu’il y a des limites à ne pas franchir … limites qu’ils sont actuellement en train d’enjamber !

pensez-a-vous-proteger

Wait and see, disent les anglais … il me semble que les citoyens français ne sont plus d’humeur à attendre encore très longtemps.

Josiane Filio

Citoyenne non aimée de Valls, puisque non socialiste … et qui lui rend son mépris au centuple !

http://www.lefigaro.fr/politique/2014/08/31/01002-20140831ARTFIG00152-est-ce-que-les-journalistes-sont-dehors.php

 

0