Céline Pigalle : plutôt flinguer I-Télé que garder Zemmour

.

celine-pigalle

Céline Migalle, euh pardon, Pigalle… J’ai dérapé… Serai-je devenue sans m’en apercevoir, une « déséquilibrée » et vais-je donc bientôt me retrouver dans la rue, un couteau à la main, glapissant « allah akbar ! » et « blessant à la gorge » tous ceux qui se trouveront sur mon chemin ?

Non je ne le crois pas : d’abord parce que ma violence n’est que verbale (faut pas trop me chercher quand même, sinon même arthrosées mes mains sont encore en parfait état de marche pour les importuns); ensuite parce que je ne pourrais jamais être un « cazizolé » (dixit La Ligue du Midi de Richard Roudier qui a failli être mon compagnon de cellule…), puisque entourée de mes nombreux amis « ripostiens », « résistiens » et « facebookiens », et que cela ferait encore plus chuter le taux de vraisemblance des procureuses (*) qui racontent n’importe quoi sur les ondes pour se rendre intéressantes… et obéir en haut lieu… en toute indépendance ; il paraîtrait même qu’il en est qui « disjoncte » totalement !

dijonprocureur

Pour ceux qui débarquent, se réveillent, ou sortent enfin la tête du sable… Céline Pigalle est celle qui s’est attirée les foudres d’une immense quantité de citoyens (tant mieux) en virant Eric Zemmour de sa chaîne télévisuelle (enfantée par Anal + comme se complaisent à l’appeler bon nombre d’internautes), malgré dix ans de collaborations fructueuses, pour complaire sans aucun doute possible à la haute autorité du C.S.A., lui même téléguidé par Hollandescu … qui ne transige pas avec le politiquement correct.

Mais revenons à l’araignée, ou plutôt à la journaleuse (*) au si beau nom de station de métro. Nommée Directrice de la rédaction d’i>TELE. en juin 2012, elle cumule ensuite avec le titre de Directrice de l’information du Groupe CANAL+ début 2014.

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-315676-celine-pigalle-actuelle-directrice-de-la-redaction-d-itele-est-nommee-directrice-de-l-information-du-groupe-canal.html 

En avril 2014 elle affirmait déjà :

« Dans le pays, et le résultat du scrutin l’a montré, on sent monter une colère contre la classe politique. Les gens ont le sentiment qu’elle n’apporte pas les réponses nécessaires à leurs problèmes. Pour autant, nous ne souhaitons pas alimenter ce «bashing». Le populisme n’est pas notre axe. Nous n’avons rien à y gagner. Ce n’est pas responsable pour les médias d’être uniquement dans l’attaque des politiques. »

Mais dans la tromperie permanente des citoyens … ça ne semble pas du tout la gêner !

http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/article/television/80900/celine-pigalle-(i-tele)-le-populisme-n-est-pas-notre-axe-.html 

Et effectivement on a vu… on a vu que comme la majorité des medias, inféodés au pouvoir, tout en se proclamant « indépendants » (mon œil), la chaîne où sévit madame Pigalle nous abreuve d’infos agréées par la secte des bien-pensants, et rivalise avec ses concurrents en désinformations, mensonges, images passées au crible de la pensée unique, traitement des sujets de manière à ne pas stigmatiser les communautés « fragiles », ni amalgamer les faits qui n’ont pas à l’être … Bref un beau festival de faux culs, fausses informations, manque total d’ éthique !

Il était donc très prévisible qu’un homme aussi franc, honnête, aimant son pays et n’employant pas la langue de bois, serait vite considéré comme un nuisible, passible de donner de mauvaises idées au « populo », toujours prêt à s’échauffer pour un rien … surtout quand on l’ excite avec un livre nauséabond.

Pourtant le plus drôle de l’histoire, c’est qu’en mai dernier, Céline Pigalle affirmait à Médias, le magazine (France 5) : « Nous perdrions des téléspectateurs si Éric Zemmour n’était pas à l’antenne »

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/19-05-2014/celine-pigalle-itele-nous-perdrions-des-telespectateurs-si-eric-zemmour-netait-pas-a-lantenne#.VJlTU14AM 

Alors, que s’est-il donc passé depuis pour qu’un tel revirement n’intervienne ; le renvoi pur et simple du trublion en stoppant brutalement l’émission qui faisait recette… grâce à lui ?

C’est pourtant simple, tous les lâches islamo-collabos-traitres-à-la-Nation, avec à leur tête l’insipide mais néanmoins dangereuse créature qui se surpasse pour enfumer et provoquer les citoyens de mille manières, constatant que l’ouvrage incriminé obtient un succès phénoménal, et que l’auteur est invité sur tous les plateaux télé, pour répandre ses idées frelatées qu’il développe sans crainte … sont pris d’une frousse énorme qu’il n’en dise trop et cherchent donc à le faire taire par tout les moyens.

Dans un premier temps, on « suggère » qu’il soit privé de tribune d’où semer ses idées nuisibles (bon ça c’est fait), puis une dévouée association n’écoutant que la reconnaissance dont il est redevable, traînera l’infâme en justice pour incitation à la haine, selon un scénario bien rodé maintenant, le but final étant de la bâillonné le plus sévèrement possible afin de l’empêcher de diffuser ses idées malvenues…

Sauf que ces nuisibles n’avaient pas prévu que leur dernier exploit provoquerait un tollé général chez les citoyens qui sont encore assez vigoureux pour leur faire savoir leur façon de penser …

Pour l’instant nous en sommes à, un point partout… la balle au centre ; qui demain transformera l’essai ? Nous le saurons vraisemblablement dans les toutes prochaines semaines, l’année 2015 menaçant de commercer sur les chapeaux de roues.

Josiane Filio

(*) Je dis et j’écris comme je veux , et j’emm… les féministes à la gomme !

0