Après Boucault, les Parisiens ont gagné le gros lot : Carenco !

carenco-prefet-de-paris

C’est toujours les mêmes qui ont de la chance et qui sont privilégiés ; figurez-vous que les Parisiens, qui déjà ont l’immense privilège d’avoir une maire hors du commun en la sympathique personne de Anne Hidalgo, sachant rester simple en toutes occasions malgré son éminente position sociale …

hidalgo-parapluie

hidalgo-en-toute-simplicite

http://www.vincentdidier.net/2014/06/les-parapluies-chers-bourgeois.html lui-même

http://ripostelaique.com/lettre-dexcuses-a-la-reine-dangleterre-pour-la-muflerie-de-hollande-hidalgo.html

… bénéficient depuis peu d’une chance supplémentaire avec la récente nomination de Jean-François Carenco, nouveau Préfet d’Ile de France et de Paris, en lieu et place du délicieux Bernard Boucault, qui l’an dernier m’avait aimablement conviée au tribunal de Carcassonne, pour rendre des comptes de mon irrespect envers sa majesté lui-même !

Quels veinards ces Parisiens ! c’est à vous dégoûter d’être un bon citoyen sans histoire …

Mais finalement qui est donc cet éminent personnage, et quelle va être sa politique vis-à-vis de l’ordre qui doit régner dans les rues de Paris ? Va-t-il enfin s’élever avec fermeté contre les racailles anti-fascistes ne ratant jamais une occasion de saccager du mobilier urbain, brûler des poubelles, casser des vitrines … dans la plus parfaite indifférence des forces de police, dûment chapitrées pour regarder ailleurs … uniquement dans la direction des patriotes ayant l’outrecuidance de demander la permission de manifester, poliment et sans rien abîmer sur leur passage … permission chaque fois refusée sous de ridicules prétextes de possibles désordres !

Le moins qu’on puisse dire est que les premiers éléments recueillis sont plutôt inquiétants car n’allant pas du tout dans ce sens, bien au contraire !

Déjà, lorsqu’on apprend que le personnage a été nommé par Hollande ça inquiète d’emblée très fortement. Puis quand au détour du reportage sur ses adieux à Lyon, son ancien poste, on découvre le portrait qu’en a fait Danielle Chuzeville, la dernière présidente du Conseil général du Rhône, le qualifiant de « vrai dragon de la République » et de « soldat de choc », habitué à porter la République en bandoulière !

Quand on sait le sort que les socialauds lui réservent à la République, qu’ils foulent aux pieds  sans vergogne, tout en se gargarisant avec son nom que personne n’a jamais autant sali, cela devient carrément alarmant…

http://www.leprogres.fr/economie/2015/03/28/jean-francois-carenco-l-hommage-de-lyon-a-son-prefet

Surtout qu’en fouillant plus avant dans les articles qui lui sont consacrés, il apparaît bien vite que son palmarès ne s’arrête pas à ses exploits « d’éducateur de rue », volant au secours des pôvres djeunes sans emploi : « À Lyon, chacun a souligné l’exceptionnelle singularité du préfet Jean-François Carenco… Rarement un serviteur de l’État aura autant séduit par sa liberté de ton, de propos, mais surtout par son aptitude à sortir du cadre parfois rigide de la fonction préfectorale. Illustration avec des jeunes de banlieue qu’il a remis au boulot. »

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Jean-Francois-Carenco-le-prefet-educateur-de-rue

Car ce portrait, a priori sympathique, vole bientôt en éclat lorsque l’on se remémore celui qu’en ont fait Oréliane et Martine Chapouton dans nos colonnes en juillet dernier, où il est question de sa propension à se prosterner devant l’islam, et donc en toute logique, comme tous ses vils potes socialistes, à combattre les patriotes qui se dresseront contre tout ce qui déshonore notre Nation … principale occupation de ces islamos-collabos !

http://ripostelaique.com/le-prefet-carenco-prefere-les-algeriens-aux-identitaires.html

http://ripostelaique.com/le-prefet-carenco-se-prosterne-devant-lislam-et-avoue-combattre-les-patriotes.html

Penchons-nous un instant sur son C.V., et le doute n’est plus permis ; même profil que les incapables ayant investi le pouvoir à tous les niveaux pour accélérer le processus de destruction du pays, à savoir que comme la plupart d’entre eux ce monsieur n’a sans doute jamais « travaillé » en une quelconque société, puisque « Diplômé de HEC et de l’ENA, il fut préfet de Saint-Pierre-et-Miquelon, de Tarn-et-Garonne, de Guadeloupe, de Haute-Savoie et de Haute-­Normandie. Après une incursion en politique comme directeur de cabinet de Jean-Louis Borloo au ministère du Travail, puis à celui de l’Économie et enfin à celui de l’Écologie, il devient spécialiste de la « création de métropoles », en tant que préfet de région : Montpellier Méditerranée Métropole, avec Georges Frêche, en Haute-Garonne, et surtout le Grand Lyon, avec Gérard Collomb, président PS de la communauté urbaine, et Michel Mercier, président UDI du conseil général du Rhône. Des faits d’armes qu’il revendique et qu’il compte bien renouveler dans la capitale. »

Nous sommes donc prévenus : pas plus que son insipide prédécesseur, monsieur le nouveau Préfet de région et de Paris, n’accordera de véritable attention et respect aux patriotes, mais au contraire, emboîtera le pas de ses congénères dans la chasse aux sorcières déjà bien entamée par l’excité de Matignon … avec qui il partage semble-t-il le même désintérêt du « populo » … et le goût du sport puisqu’il annonce être « plus jeux olympiques que Expo universelle ».

http://www.lejdd.fr/JDD-Paris/Le-nouveau-prefet-d-Ile-de-France-Pour-l-instant-je-suis-plus-Jeux-olympiques-735340

valls-trop-occupe-pour-le-chomage

Alors, Attention ! Tous aux abris, le nouveau préfet de Paris semble bien pire que le « débonnaire » Boucault … ça promet !

Euh … finalement, je crois que je vais cesser de jalouser les Parisiens … Les pauvres !

Josiane Filio

Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.