Relaxe de Julien Sanchez : les enseignants gauchistes déboutés

Julien-Sanchez-2

La Ville de Beaucaire se réjouit de cette décision de justice conforme au droit

Cher Julien Sanchez, Bienvenue au club des relaxés en appel …cercle très fermé, des victimes de l’ignominie des gouvernants et leurs affidés… heureusement sauvés par des magistrats intègres, nous réconciliant quelque peu avec la Justice de notre pays, tellement trahie par leurs collègues, entre autres syndiqués S.M. et bras armés de l’indigeste Garde des Sceaux !

blason-ville-de-beaucaire

Ce n’est un secret pour personne, chez les lecteurs assidus de Riposte, que mes sympathies politiques actuelles sont sans équivoque possible, tournées vers l’unique parti patriote, bête noire des islamo-collabos LRPS, au point de se voir en permanence traité de parti d’extrême droite, avec la plus parfaite mauvaise foi !

Parce que ces jeanfoutres, parés de belles étiquettes, qui de droite (UMP → LR), qui de gauche (PS et Cie), qu’ils se sont appliqués à dénaturer par leurs habituelles et indécentes tractations électorales, ont si bien dévoyé ces termes « droite » et « gauche » que ces deux notions n’existent finalement plus ! Il est donc vain et parfaitement vil d’accuser quiconque, fût-il homme politique ou citoyen anonyme … d’appartenir à l’extrême droite, ainsi que le glapissent à qui mieux mieux, les idiots utiles soutenant un gouvernement d’incapables notoires, chaque fois qu’on ose émettre une pensée déviante de la pensée unique !

Sans droite ni gauche, foulées aux pieds jusqu’à totale extinction … comment pourrait-il y avoir une extrême droite ? Copie à revoir donc pour les menteurs professionnels dont le baratin fait de moins en moins recette … sauf pourtant chez les lobotomisés ayant encore dernièrement gobé sans réaction, le mariage « de raison » des faux frères ennemis, vrais complices en forfaitures !

C’est devenu au fil des ans une évidence pour les honnêtes citoyens, électeurs déçus et furieux d’avoir été manipulés par les uns et les autres, et qui pour beaucoup, se réfugient de plus en plus dans le giron du Front National, pourtant accusé de tous les maux par des racailles au casier judiciaire bien rempli pour beaucoup (un comble), bien qu’aucun raté politique à leur actif ne leur soit imputable… puisque n’ayant jamais pu aborder le cénacle des affaires par acharnement conjugué d’adversaires malhonnêtes !

Avant les brillants résultats enregistrés par ce parti au premier tour des récentes élections régionales, bien vite bafoués par la coalition des indignes précédemment cités, le privant de toute Présidence de Conseil Régional, nous avions pu nous réjouir de l’élection en 2014 d’un nombre conséquent de Maires et conseillers municipaux F.N. … aussitôt bassement critiqués, au besoin par rabâchages journalistiques et harcèlements juridiques incessants pour des broutilles, voire carrément des mensonges, dans le même temps que les puants accusateurs s’appliquaient à dissimuler au grand public, les manipulations, détournements, fausses déclarations … de salopards osant mépriser bien plus méritant qu’eux !

Parce que ceux-ci ayant d’emblée mis en œuvre les programmes qui les avaient fait élire, chose tout à fait inhabituelle chez les tricheurs UMPS/LRPS qui au contraire s’empressent, sitôt remporté la victoire, de jeter aux ordures les souhaits et désidérata des citoyens, dûment reprises dans leurs promesses… les maires FN ont dû faire face à de véritables cabales contre eux, aussi monstrueuses et infondées que les prétendues réussites d’un gouvernement incompétent et lâche, ne sachant que mentir, mentir et toujours mentir … contre toute vraisemblance, les chiffres (les vrais, ceux qu’ils ne réussissent pas à dissimuler) parlant d’eux-mêmes, soulignant leurs minables résultats dans tous les domaines !

julien-sanchez-relaxe

Alors que le très jeune et talentueux maire de Beaucaire, vienne d’être relaxé par la Cour d’Appel de Nîmes, rejetant la condamnation en première instance, du Tribunal de Nîmes à 1500 € d’amende, pour « injure » à une enseignante (dûment syndiquée CGT) à qui il avait osé dire son fait, ne peut que nous réjouir grandement, comme les trop rares fois où d’indignes donneurs de leçons, sont condamnés à mordre la poussière !

En juin 2014, un groupe de professeurs membre du conseil d’administration du lycée professionnel Paul Langevin, avait refusé de siéger en présence du maire FN et un de ses adjoints, à qui une syndicaliste enseignante avait reproché en début de séance d’être « membres d’un parti raciste et xénophobe » avant de quitter la pièce avec ses collègues !  Jolie démonstration d’une largesse d’esprit et d’un respect d’autrui… insignifiants pour ne pas dire inexistants chez ces représentants gauchiasses, susceptibles de surcroit, comme l’a prouvé la suite.

La riposte du Maire et son équipe municipale évoquait dans un communiqué sans fard : « quelques syndicalistes sans éducation, privilégiés, aigris et sectaires », « dont le comportement n’a rien à envier à celui de racailles ».

Scandale ! Julien ne savait donc pas que cette engeance s’arrogeait tous les droits pour agonir le FN, ses représentants et ses électeurs, d’insultes aussi grossières que souvent imméritées, mais que le fait de se voir assimilés à des racailles était pour ces vaniteux un véritable crime de lèse-majesté ? Donc plainte dûment acceptée, procès et condamnation en première instance.

http://fninfos.fr/?p=36834

Communiqué de Presse de la Ville de Beaucaire

Quel plaisir d’apprendre que cette péronnelle ait été mouchée par la Cour d’Appel ! Elle et ses copains y regarderont peut-être à deux fois la prochaine fois qu’ils auront envie de jouer les matamores. D’autant plus que n’en restant pas là, Julien Sanchez et son adjoint à la sécurité ont également déposé plainte contre l’enseignante, pour « outrage à personne dépositaire de l’autorité publique » ! Rendez-vous prix le 27 janvier prochain.

Ce magistral camouflet aux pourritures s’acharnant toujours, et sans raison vraiment valable, sur ce parti qui, s’il n’est pas parfait (la perfection n’existant pas) aurait bien du mal à être aussi malhonnête et nocif que les deux principales chapelles (y compris leurs satellites politiques, presses, syndicats …), ne peut que réjouir les patriotes, mortifiés d’avoir été floués aux derniers scrutins, par les manipulations électorales habituelles de « l’herpès » (LRPS).

Autre « feuilleton », il faudra attendre le 10 mars prochain pour connaître la décision de justice dans l’affaire qui oppose Julien Sanchez à six commerçants maghrébins, l’accusant de discrimination, après deux arrêtés municipaux pris les 16 et 17 juin 2015, au début du ramadan. Ces textes interdisent notamment l’activité « des épiceries, primeurs et commerce de distribution » à partir de 23 heures.

Tous les citoyens (et ils sont nombreux) qui désormais doivent subir chaque été les hurlements nocturnes de ceux qui sont autorisés à bâfrer toute la nuit s’ils le veulent … après s’être privés de nourritures et boissons tout le jour, pendant tout le mois du ramadan, ne pourront qu’applaudir à cette courageuse décision … quand tant d’autres maires, par lâcheté, font la sourde oreille aux réclamations de leurs administrés afin de ne  pas stigmatiser d’innocents islamistes modérés … ainsi que recommandé sur tous les tons, en haut lieu !

Alors bien sûr les six commerçants en question se sont empressés de hurler au charron, déposant plainte immédiatement pour « entrave à l’exercice d’activité économique par dépositaire de l’autorité publique à raison de l’origine, l’ethnie ou la nationalité« . Air connu !

« On essaie de nous nuire, de nous atteindre politiquement, a affirmé Julien Sanchez. On nous accuse d’islamophobie alors qu’il s’agit de nuisances sonores. Je ne vois pas le rapport. »

http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/gard/beaucaire/proces-de-julien-sanchez-delibere-au-10-mars-pour-le-maire-fn-de-beaucaire-899081.html

Prévoyons que si une nouvelle fois, le Tribunal Correctionnel de Nîmes le condamne, pour une plainte bidon, ce courageux jeune homme n’hésitera pas à faire appel également … remettant son sort entre les mains de magistrats qui, il faut bien le constater, se révèlent pour certains, bien plus intègres et porteurs de vraie justice, quand tant d’autres de leurs confrères, se laissent honteusement influencer par leur idéologie gauchiste qui ne devrait pas avoir accès aux prétoires !

En attendant, réjouissons-nous sans limite d’une première victoire, et croisons les doigts pour qu’une nouvelle leçon soit donnée à des gens pour qui l’honneur et le respect d’autrui sont de vains mots.

Josiane Filio

Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Relaxe de Julien Sanchez : les enseignants gauchistes déboutés

  1. Françoise dit :

    Commentaire sans intérêt…

  2. Dominique dit :

    Quand la justice est simplement juste et c’est normalement son rôle, sa couleur importe peu Katie.

  3. kbis dit :

    N’oubliez pas les 5 proces gagnés par R Menard. Mon maire ,mon idole (je sais ça fait midinette ! )

  4. marie dit :

    Oui il faut se battre
    bravo a ce maire
    la cgt oublie les heures de notre histoire pour parler commeux ou ils appuhaient les goulag ou mourraient les gens qui n etaient pas de leur avis
    menard bravo
    sanchez ravo

    • champy dit :

      bravo aux maires fn qui eux ne trahissent pas leurs electeurs comme umps, dommage que le fn n’ait pas pris au moins une region,pour prouver qu’ils sont meilleurs que les traites et anti france de umps,les abruptis de gauche ont choisis de continuer a planquer leurs copains,de continuer de donner des milliers d’euros aux associations gauchistes,tant pis pour eux mais triste pour les patriotes,mais le fn vont les surveiller pendant 6ans dans toutes les regions

    • divine dit :

      bravo à vous marie je suis de votre avis et toute les personnes qui pensent comme vous et moi devrions faire une chaîne de solidarité mille bravo à JULIEN SANCHEZ UN HOMME D HONNEUR avec monsieur Ménard .

  5. RagouToutou dit :

    vous résumez au travers de vos prismes ! Votre mauvaise foi est seule apparente, le texte ne prétend absolument pas et à aucun moment ce que vous écrivez ! Manifestement, il vous faut le relire 2 ou 3 fois et lentement … Il dit juste que de temps à autres, il semblent que la justice se ressaisisse … Le résultat des élections ? Pourvu que ça dure et s’amplifie !

  6. Sjean-louis dit :

    Merci, Chère Madame, de nous faire partager cette très bonne nouvelle en espérant pouvoir nous réjouir, prochainement, d’une relaxe pour Robert Ménard qui vient de faire l’objet d’une nouvelle action en justice du préfet de région; celui-là même qui voulait interdire Julien Sanchez de s’exprimer lors de la réunion des maires..
    Bravo à Julien Sanchez, mes encouragements à Robert Ménard.

  7. JC dit :

    nul doute que Julien SANCHEZ sortira totalement vainqueur de cs épreuves . Il a déjà gagné plusieurs procès

  8. Gaviva dit :

    Bravo Mr Sanchez, je n’ai pas la chance de vivre dans une commune front national mais je suis fier de vous , vous êtes jeunes courageux et prometteur

  9. SPARTAC dit :

    SANCHEZ, MENARD et autres étiquettes FN, sont des personnes très sympathiques et qui protègent la France et les vrais français.
    C’est un fait.
    Pour autant ceux qui s’imaginent que le FN va les sauver, vont tomber de très haut
    La seule lueur d’espoir que j’entrevois aujourd’hui, c’est CHAUPRADE qui s’est fait dégagé par……… le FN islamo collabo du système.
    Allez… mettez moi tout de suite – 500 bande d’attardés !

  10. SPARTAC dit :

     » les enseignants gauchistes déboutés  »

    Quand c’est moi qui dénonce cette bande d’enculés de l’ éructation nationale, je me fais lyncher !!!
    Y aurait-il deux poids deux mesures sur ce cite ???
    Tiens ! Je viens de constater que je viens de me faire censurer pour encore avoir dit……. la VERITE.
    Cazevide aurait-il infiltré Riposte ???

    Finalement je serai bien mieux CHEZ moi le 7 février.

  11. Vincent Sugier dit :

    Bravo Mrs Julien Sanchez , les Garonais sont tous avec vous ,RDV pour 2017 , courage on vous soutient . Vincent Sugier .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *