Ce n’est pas avec Xavier Bertrand qu’on va résoudre Calais !

france-decedee-tumeur-immigration-massive

Aujourd’hui c’est Xavier Bertrand, outrageusement labellisé « Les Républicains », et récemment promu au titre de Président du Conseil Régional du Nord-Pas de Calais / Picardie (victoire à mon sens, littéralement dérobée à MLP, par les nauséabondes manipulations électorales LRPS) qui est dans ma ligne de mire.

http://www.europe1.fr/politique/xavier-bertrand-elu-president-du-conseil-regional-npdc-picardie-264455

En cause, un article paru sur le blog de Thomas Jolly, Secrétaire Général du Parti de la France, dont le titre accrocheur a évidemment fait sauter au plafond la « soupe au lait » que je suis… pour revenir ensuite à plus de mesure, après avoir écouté l’intervention extrêmement prudente sur Europe 1 ce matin, de celui qui a hérité du gros problème des migrants de Calais, compris dans le paquet cadeau de l’éminent poste qu’il a brigué … et obtenu !

http://www.thomasjoly.fr/2016/02/xavier-bertrand-veut-envoyer-en-prison-les-calaisiens-opposes-a-l-invasion-de-migrants.html?

C’est qu’il est adroit l’animal, il est vrai que son palmarès montre qu’il n’en est pas à son coup d’essai, et qu’il a déjà derrière lui un CV apte à le recaser rapidement en cas de bouderie des électeurs qui décideraient de ne plus lui faire confiance… éventualité difficilement envisageable quand on sait jusqu’où les leaders LR et PS sont prêts à aller dans la manipulation des citoyens et les compromissions électorales pour barrer le passage à l’unique parti se souciant réellement du peuple… Se prétendre « républicains » pour les uns, socialistes pour les autres, il faut vraiment oser… ce qu’ils font sans état d’âme !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Xavier_Bertrand

bureau-xavier-bertrand-2011

Photo prise lors des journées du patrimoine en 2011

Ne pratiquant pas moi-même cette langue de bois tant prisée des pros de la politique depuis des décennies, il me faut reconnaitre que le loustic a eu l’honnêteté de démissionner de ses postes de maire et député de l’Aisne… Du moins pour l’instant, car on a déjà vu chez d’autres de semblables décisions, bien vite oubliées aux scrutins suivants … certains que les électeurs sont tous atteints d’Alzheimer profond !

http://www.20minutes.fr/politique/1750307-20151214-direct-regionales-2015-bureau-politique-republicains-reunira-11hclaude-bartolone-remet-titre-president-assemblee-jeu

Pareil pour son appartenance à la franc-maçonnerie… du moins si j’en juge les infos officielles.

« Xavier Bertrand est membre du Grand Orient de France (GODF) depuis 1995. Cependant, durant ses engagements dans les gouvernements de Jean-Pierre Raffarin et de François Fillon entre 2004 et 2012, il dit s’être retiré de façon significative vis-à-vis de la franc-maçonnerie en raison de l’incompatibilité avec ses fonctions, en y participant à seulement deux reprises, comme conférencier. En 2012, il démissionne de sa Loge et du GODF. »

Mais revenons à ses déclarations de ce jour, à propos des problèmes posés par les migrants installés dans la jungle de Calais, où les habitants sont confrontés à de multiples violences, qu’elles soient verbales ou physiques, dans le plus total  désintérêt des membres du gouvernement, puisque chacun sait que lorsque le ministre de l’Intérieur s’y rend, c’est uniquement pour se soucier de bien accueillir les nouveaux arrivés, qu’il s’applique à vouloir  garder pour lui tout seul (enfin pour nous)… alors qu’eux ne pensent qu’à partir en Angleterre, se souciant comme d’une guigne des malheurs des Calaisiens… et de l’énorme coût financier supporté par l’ensemble des contribuables !

Alors bien évidemment, monsieur Xavier Bertrand commence son intervention en brossant les auditeurs dans le sens du poil, et enfonçant les portes ouvertes, déclare qu’il faut « poursuivre et emprisonner les responsables des désordres »… mêlant avec une habileté machiavélique en un même panier, les migrants, les no-borders (venus pour certains directement d’Angleterre) incitant les premiers à manifester, et tous ceux qui transgressent nos lois (incluant donc ceux qui veulent manifester leur mal-être du « vivre ensemble » imposé par les élites … comprendre donc les manifestants patriotes, forcément classés « estremedroâte ») ! D’où le titre un peu biaisé du post de Thomas Jolly.

Et que propose-t-il donc monsieur Bertrand pour remédier à ces « désordres » ? Bah rien, comme toujours avec les politicards, très prolixes en propositions mirobolantes avant d’être élus, pour ensuite jouer les vierges effarouchées aux moindres difficultés sur le terrain.

Bien sûr la jungle de Calais c’est plutôt un monstrueux problème… mais qui ne date pas d’hier, et dont il était bien avisé quand il a souhaité être le grand chef de la région … alors pépère, assume maintenant !

Mais ce n’est pas hélas l’option retenue par ce monsieur, qui préfère accuser l’Angleterre véritable pompe aspirante puisqu’il n’est pas nécessaire d’avoir des papiers en règle pour y travailler (il oublie ce faisant, la « pompe » également très attrayante des « aides » consentis par la France à tous les malheureux de la terre, et imposées à ses contribuables).

Mais plus grave, il oublie que c’est son ex-patron, Sarkozy lui-même qui lors de son quinquennat a conclu des accords avec l’Angleterre au sujet de notre frontière, tout comme c’est encore lui qui a roulé le peuple français (qui avait refusé cette Europe-là) dans la farine en bidouillant le fameux traité de Lisbonne, par lequel il signait son aveuglante traîtrise envers lui !

Je n’ai pas souvenance qu’à cette époque, monsieur Bertrand se soit désolidarisé de son patron, donc, pour moi il est tout aussi responsable de la situation actuelle, et vient, malgré ses belles paroles, de confirmer qu’il incompétent pour, non pas seulement proposer, mais effectuer les actions nécessaires à la résolution de ces graves troubles à l’ordre publique que sont les migrants ! C’est ce que les citoyens sont en droit d’attendre de ceux qui ont le toupet de se présenter à leur suffrage, pour aussitôt botter en touche et rejeter les responsabilités sur les autres !

Le temps n’est plus aux parades ou aux critiques des adversaires (sic) mais à l’action, monsieur Bertrand ; c’est sur vos belles paroles que vous avez été élu… à vous de jouer donc !

Parce que si vous ne vous sentez pas à la hauteur, il fallait tout bonnement laisser sa chance à celle qui aura certainement bien plus de poigne que vous pour ce genre de problème… si toutefois les enfoirés de votre espèces, cessent de fausser le jeux à chaque élection pour lui barrer le passage vers une victoire pourtant bien mieux méritée que la vôtre !

http://www.europe1.fr/emissions/le-kiosque-de-thomas-sotto-2/calais-leurotunnel-schengen-et-les-migrants-les-experts-deurope-1-et-xavier-bertrand-vous-repondent-2662451

Je n’oublie surtout nullement la phrase fielleuse qu’il n’a pu s’empêcher de glisser dans son discours à la suite de sa victoire aux élections régionales de décembre dernier, totalement indigne d’un homme qui ose se prétendre républicain, tout en s’asseyant sur les 42 % d’électeur de la Région ayant voté pour sa rivale, quand lui n’a obtenu la victoire que grâce à son idylle contre nature avec les électeurs socialistes :

« L’Histoire retiendra que c’est ici que nous avons stoppé la progression du Front National. »

http://notreregionautravail.fr/journal-de-campagne/declaration-de-xavier-bertrand-second-tour-de-lelection-regionale/

Et que vous le vouliez ou non, pour une majorité de citoyens (dont certains sont encore timides) la solution, elle serait là, et uniquement là :

l-espoir

Josiane Filio

0

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*