Poutine et les socialauds : guerrier et mous du genou

arretez-svp

S’il y a bien une chose qui me réjouit en ce moment, parmi tant de motifs d’angoisse et de désespoir, c’est bien la manifeste et grandissante frousse que semblent ressentir nos répugnants dirigeants, dans le climat de tensions, protestations, manifestations … actuel.

Comment ça, c’est normal avec tous ces migrants illégaux, en grande part islamistes, agités et violents (violant aussi) enfonçant par centaines les portes ouvertes que sont nos frontières fictives (merci Shengen !) ?

Ah mais vous n’y êtes pas du tout ! Ce n’est absolument pas des migrants qu’ils ont la trouille nos valeureux meneurs, soyez logique d’ailleurs, c’est eux qui les invitent à nous submerger, alors ce serait totalement stupide de leur part d’en avoir peur … bien que question stupidité ils nous ont déjà prouvé maintes fois qu’ils étaient plutôt doués en la matière.

Non, non, s’ils ont de plus en plus le « trouillomètre à zéro » comme disait ma grand-mère, c’est tout bêtement qu’ils ont peur de … NOUS !

Nous le Peuple de France, les nauséabonds beaufs, racistes, fascistes, incitant à la haine raciale (bien que les races n’existent plus, on est fortiches tout de même !), qui ne cessons de nous montrer ingérables en refusant d’adhérer à leurs si belles valeurs (pensée unique, langue de bois, haine du citoyen lambda, abolition de nos acquits sociaux tout en prétendant le contraire …), et qui des enseignants aux éleveurs, en passant par les agriculteurs … ne cessent de leur compliquer la vie par d’incessantes revendications, alors qu’il fait si bon vivre ensemble grâce aux nombreuses chances pour la France qu’ils accueillent avec chaleur et empressement !

« Le risque d’attentat terroriste n’est pas forcément en cause, mais c’est plutôt l’agitation sociale », note un responsable de cabinet.

Alors si le mollasson de l’Elysée préfère se balader de par le monde pour éviter de croiser sur notre sol un Français furieux, ou encore la courbe du chômage qui lui en veut personnellement, au point de refuser de s’inverser, le petit teigneux-rancunier de Matignon a donné à ses ouailles l’ordre express de conserver près d’eux leurs gardes du corps, 24 h sur 24 :

« Vous n’êtes pas seulement ministres du lundi au vendredi, mais tout le temps, week-end compris. » Manuel Valls n’a pas vraiment pris de gants pour faire passer le message à l’ensemble du gouvernement, réuni jeudi à Matignon : la sécurité des ministres n’est pas une option, mais une obligation »

La sécurité des citoyens il s’en contrefout le Manuel, mais les précieux ministres … tout de même !

Même Jean-Michel Baylet, nouveau ministre de l’Aménagement du territoire, n’a pas eu le choix pour un voyage privé en Argentine (raisons familiales parait-il) : officier de sécurité obligatoire, y compris de l’autre côté de l’Atlantique. J’ose espérer que ledit ministre a payé de ses deniers son voyage Aller-Retour, mais l’histoire ne dit pas qui a réglé les frais de déplacement de l’officier de sécurité… Me semble pas que ce soit le ministre en question car je crois déjà entendre ses cris d’orfraie.

Mais qui donc alors ??? Encore un mystère insondable …

Même chose d’ailleurs pour les éternels voyages de Hollande qui déjà à eux seuls coûtent un bras aux contribuables, mais qui de plus a la fâcheuse habitude d’emmener avec lui un escadron de personnalités, composé la plupart du temps de jeunes et appétissantes actrices (jamais vous l’aurez remarqué, de vieilles sociétaires de la Comédie Française … encore une criante injustice !).

http://www.leparisien.fr/politique/valls-inquiet-pour-la-securite-des-ministres-21-02-2016-5565287.php

Dans ces conditions, il est hautement étonnant d’apprendre que pas plus tard que dimanche soir, des agriculteurs en colère (bien légitimement il faut dire) sont allés manifester sous les fenêtres du sinistre de l’Agriculture, et à deux pas de celui de la Défense !

Mais quelle horreur ? Comment est-ce possible ? Pourquoi n’habitent-ils pas dans des blockhaus, avec un peuple si féroce et dangereux ?

Vous imaginez le danger auquel ces deux braves hommes (si, si, avec des officiers de sécurité près d’eux, ils sont braves) ont échappé ; on ne sait jamais à quoi peut se livrer un agriculteur en colère, la bave aux lèvres et la fourche à la main, surtout s’il est seul et déséquilibré … ces deux états étant réservés exclusivement aux racailles islamistes.

le-foll-et-les-agrculteurs

Bon, en fait s’en est suivie une discussion (tendue qu’ils disent les journaleux, tu m’étonnes) d’une heure, d’où il ressort les échanges suivants … résumés :

Acte 1 :  les éleveurs ont apposé une banderole sur la haie du ministre avec le slogan : « Nous sommes comme nos vaches, sur la paille. »

Acte 2 :  le ministre ouvre la porte de son jardin, « surpris de les voir, piqué à vif » (selon le témoignage d’un producteur laitier) pour une réunion au sommet avec plusieurs dizaines de manifestants.

Acte 3 : les manifestants avaient installé un pendu en paille ; “Vous m’enlevez ça tout de suite.” qu’il a dit le ministre !

Acte 4 : à la question d’un éleveur « comment je fais avec mes factures ? » osant l’assimiler à Cahuzac (alors là il y a offense !), le ministre en colère répond : « Je fais ce que j’ai à faire, je fais mon travail ». Et toc !

Sauf qu’un peu plus tard, dans la conversation … sur le constat des manifestants : « On n’a plus rien, plus de sous, plus d’avenir », le ministre s’est aussitôt défaussé en répliquant « qu’il n’est pas responsable de grand-chose » !

Et voilà le travail ! On avait déjà un Fabius, responsable mais pas coupable … maintenant ils ne sont même plus responsables ! Dans ces conditions, à quoi bon continuer à les payer, une fortune, pour un rapport qualité/prix des plus médiocres ?

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/des-éleveurs-en-colère-aux-domiciles-de-le-drian-et-le-foll-dans-l’ouest/ar-BBpNrVi?li=BBoJIji&ocid=SK2MDHP

Pendant ce temps les égorgeurs peuvent égorger, les violeurs violer, les casseurs casser … même pas peur les ministres ! Faut dire qu’ils ont pris soin, d’installer leurs pénates dans des camps retranchés, loin des zones de non droit où même la police, les pompiers, les médecins ne peuvent plus s’aventurer sans être caillassés … sauf que ce qu’ils n’ont pas prévu, ces simplets, c’est qu’à force d’injecter sans discernement, des surdoses de migrants (et pas des réfugiés comme ils aiment à nous le seriner) aux quatre coins de France, c’est que leurs petits protégés n’ayant aucunement la bonne éducation des Français, ils ne s’en tiendront pas gentiment aux endroits désignés, mais finiront bien un jour par arriver … près de chez les « précieux » qui, même avec une escorte d’un ou deux gorilles, ne feront pas le poids face à une horde de sauvages.

Qu’un groupe de ces CPF s’invite par exemple chez notre premier ministre … celui-ci pourra se mordre les doigts jusqu’à l’épaule … d’avoir ordonné aux policiers de « regarder ailleurs en cas de problèmes avec les populations qu’il ne faut pas stigmatiser » !

stress-a-la-mosquee

L’image n’est pas très nette, mais ne se pourrait-il pas que ce soit l’un de nos éminents lécheurs de babouches LRPS, rattrapé par le stress ambiant, venu se réfugier en toute hâte dans la mosquée la plus proche (facile, elles pullulent partout dorénavant !) histoire de retrouver calme et dignité parmi les copains islamistes ?

Ah ben zut alors, pour la dignité cela me semble plutôt mal barré … c’est ballot tout de même !

Alors les islamo-collabos-traîtres à la Nation, on a la trouille ?

Josiane Filio

0

2 Commentaires

  1. Leur tour d’ivoire semble se fissurer de plus en plus, les pauvres choux ! Comment ces glaiseux osent-ils remettre en cause la mission d’un ministre de l’agriculture plein aux as qui se fout complètement de leur situation désastreuse ? Et le respect dû à un représentant de l’Etat, non mais. On aura tout vu, les prolétaires manifestant leur désespoir devant les résidences de ces seigneuries ! Pas touche au grisbi, salauds de pauvres !

    0
  2. Bel article mais qui fait penser un peu à ces films présentant sur l’affiche une grande vedette du cinéma qui n’apparait que 5 mn dans le film…

    Au tître et à l’intro avec la photo on s’attendait à un sujet Hollande-Poutine et non Le foll – agriculteurs et protection des sinistres…

    Pendant ce temps Guignol fait sa campagne électorale en Polynésie accordand une électricité 5 fois moins cher et de nouvelles indemnisations aux irradiés de Miterrand et Chirac , ces assassins….
    Que Hollande s’occupe des polynésiens c’est bien mais on voit bien que le but est de s’assurer de nouveau le vote de ceux ci en 2017…à nos frais (campagnes et promesses).
    Guignol s’est habillé à l’étranger en cosaque et en musulman mais il a refusé de s’habiller en français polynésien !

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*