A quoi servent les associations féministes face au viol migratoire ?

viol-30-secondes

Bien qu’il s’agisse sans doute d’un fake, évidemment, à la lecture de cette ignominie circulant sur le Net, mon sang n’a fait qu’un tour, surtout quand Christine Tasin ajoutant son propre article à celui de Médias-presse-info , nous offrent les précieuses coordonnées d’une kyrielle d’associations ou collectifs d’humanistes bien sous tous rapports … toujours bien présents lors des distributions de subventions … mais que l’on n’entend jamais monter au créneau pour défendre la sacro-sainte condition féminine, normalement leur prétendu « fonds de commerce ».

Il ne me semble ni outrageant, ni faire montre de racisme-fascisme, comme la bien-pensance aime à en affubler les patriotes, que de prétendre qu’avec l’arrivée des réfugiés-migrants se comportant partout en terrain conquis, et pensant pouvoir user des femmes européennes comme ils en usent, avec brutalité et sauvagerie, sur les leurs, rompues à la soumission des hommes depuis le triste règne du répugnant prophète-pédophile-obsédé sexuel, toutes les femmes de France sont en danger de viol !

Et que précisément au moment où ils devraient être sur tous les fronts (journaux, manifestations, télévisions …) les organismes qui se sont emparés de la protection féminine, ne manifestent qu’un silence étourdissant, trahissant ainsi celles qu’ils prétendent protéger !

C’est donc tout naturellement et sans tarder qu’hier soir j’ai adressé le courriel qui suit, à cinq d’entre eux, en attendant d’envoyer des courriers postaux aux autres dont nous ne connaissons pas les adresses électroniques, car même si ce tract n’est qu’un odieux montage, il circule sur le Net et doit obligatoirement obtenir une réaction musclée de tout individu respectant les femmes, et donc à plus forte raison de la part de ceux que nos impôts arrosent généreusement pour de vraies actions … autrement plus importantes qu’exiger la suppression du terme « mademoiselle » offensant paraît-il les femmes célibataires ( !!!).

Mesdames des associations dites « féministes »,

Je ne pense pas avoir entendu un écho d’une réaction horrifiée de l’un(e) d’entre vous au sujet de ce tract abject qui circule sur les réseaux sociaux et en Allemagne !

« Le délire misérabiliste et moralisateur de ces gens-là atteint des abysses d’abjection … Le message est clair : si l’immigration de masse apporte avec elle de graves conséquences, dont des viols, elle doit quand même être acceptée parce qu’elle contribue à combattre le racisme !  Divagation que personne n’a osé revendiquer explicitement mais qui a obtenu une large audience sur les réseaux sociaux de la gauche allemande et auprès d’administrateurs de diverses pages politiques. » Média-presse-info.

Pouvez-vous me dire si vous avez l’intention de réagir en montant au créneau avec férocité pour défendre l’ensemble des femmes européennes, et donc françaises, menacées par le fléau des migrants se croyant tout permis au nom de la misère qu’ils auraient fuie (avec portables dernier cri !). Ou m’indiquer si vous avez déjà intenté une action qui serait passée inaperçue ?

J’espère que, tout comme moi, vous considérez qu’un viol ne dure certainement pas seulement 30 secondes, mais que c’est pour la vie qu’il détruit un individu psychologiquement !

Et quand il s’agit de viols collectifs, style les tournantes qui se pratiquent dans nos caves, ignorez-vous que certaines filles ont été violées ainsi pendant des mois ou des années ?

C’est votre rôle de vous emparer de ce scandale et d’interpeller les pouvoir publics qui se vautrent dans l’accueil de migrant sans mettre aucune limite à leur comportement de sauvages.

Bénéficiant de subvention de l’Etat pour fonctionner, il est clair que sans réaction drastique de votre part, il serait légitime de la part des contribuables d’exiger la dissolution d’associations ne remplissant pas leur prétendu rôle de défense des femmes !

Merci de votre réponse

Josiane Filio – Retraitée scandalisée de la mollesse des défenses des femmes … quand ce n’est pas carrément le silence ou la minimisation de l’inquiétante multiplication des viols !

Je ne saurais trop vous inviter à faire de même si, comme moi, vous avez la plus grande crainte de ce qui nous attend … toutes sans exception (de 16 mois à 94 ans, ces bêtes immondes ne sont pas trop « regardant » sur la « marchandises», comme le prouvent les 2 faits divers suivants, extraits d’une longue liste de crimes semblables !).

16 mois, violée par son père, trentenaire : peine maximum 20 ans !

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2015/04/17/bebe-viole-l-enfant-aurait-pu-mourir

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2015/04/16/bebe-viole-par-son-pere-oui-il-peut-recommencer

94 ans, violée à son domicile

http://www.20minutes.fr/bordeaux/1591987-20150421-biarritz-vieille-dame-94-ans-violee-domicile-agresseur-pris-fuite

Vous trouverez par ailleurs, dans le texte de Christine, de nombreuses coordonnées pour joindre ces groupements, par courriels, courriers postaux, commentaires sur leurs sites …

http://www.medias-presse.info/le-viol-dure-30-secondes-et-le-racisme-pour-la-vie-selon-une-nouvelle-campagne-immigrationniste/49703

http://ripostelaique.com/laissez-vous-violer-cela-ne-dure-que-30-secondes-le-racisme-toute-la-vie.html

Josiane Filio

[JF1]

Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à A quoi servent les associations féministes face au viol migratoire ?

  1. dragor alphandary dit :

    Les féministes devraient dénoncer aussi le scandale des mariages islamiques avec des fillettes, Josiane. Il y en a 60 millions dans le monde, souvent elles meurent ou tombent malades.

    • penelope dit :

      Et aussi les excisions, les grossesses précoces, l’esclavage sexuel. Mais non, motus et bouche cousue, elles sont gavées de subventions dans un pays dans lequel elles peuvent vivre dans le plus grand confort, alors pourquoi se bouger le popotin de ce genre de broutille. Ce ne sont pas elles, ce ne sont pas (encore) leurs filles, leurs soeurs, leurs mères qui sont en danger, elles préfèrent braire de concert avec la bien pensance actuelle islamo collabo. C’est tellement plus facile d’être une lâche qu’une résistante.

  2. penelope dit :

    Vous avez dit féministes, comme c’est bizarre. Moi, j’ai dit féministes, bizarre bizarre comme c’est étrange, pourquoi aurais-je dit bizarre en parlant des féministes ! C’est une « race » qui a disparu il y a bien longtemps. Quand on voit ces femelles néo féministes, laissez-moi rire (jaune). Nous nous sommes battues pour qu’elles aient un avenir meilleur, pour qu’elles se réapproprient leurs droits les plus élémentaires et voyez le résultat. Elles se conduisent comme des chiennes en chaleur devant le premier mâle venu.

  3. franny dit :

    Parfois, j’ai honte d’être une femme. Et surtout, surtout, j’interdis à ces femelles dégénérées de me représenter.

  4. BALT dit :

    Elles servent à offrir des femmes aux migrants, à l’étranger en général. La peur et la démagogie. Bravo, Josiane pour  » viol migratoire « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *