Personne pour emmener le détenu au tribunal ? On le relâche !

la-france-va-mieux

Sans vouloir me poser en redresseuse de torts … j’aimerais pourtant faire remarquer à notre éminent président de la République, que dans la France qu’il prétend aller mieux, il y a malgré tout quelques grains de sables ici ou là qui bloquent certains rouages, pourtant indispensables à la bonne marche de la Nation !

Intéressons-nous spécialement au domaine de la Justice, déjà bien mise à mal par le grand nombre de magistrats « mur des cons », sévissant dans leur fief dès qu’il s’agit de mater les mal-pensants (donc mal votants !), et qui vient récemment de s’illustrer avec un « fait divers » qui en d’autres temps n’aurait pas déplu à Alfred Jarry, dont le héros passé à la postérité, ressemble comme deux gouttes d’eau à notre ubuesque (*) président !

hollande-ubu

https://ns2017.wordpress.com/2016/05/04/le-cas-hollande/comment-page-1/

Car où donc, sinon en Hollandie, pouvait se produire ce sidérant événement consistant à devoir remettre un détenu en liberté, au prétexte que personne ne pouvait l’emmener au tribunal pour son procès ?

Le procureur de Brest, Éric Mathais, a eu beau piquer une grosse colère, et mettre en cause la réforme de « l’extraction judiciaire » et le manque de moyens, la durée de détention provisoire de l’individu ayant atteint ses limites, il a bien fallu le relâcher… en le mettant toutefois « sous contrôle judiciaire » !

On appréciera au passage le double côté ubuesque de l’histoire, puisque cette affaire de stupéfiants avait déjà été renvoyée deux fois, dont l’une parce qu’il n’y avait pas de solution d’extraction, l’intéressé ayant refusé d’être jugé par visio-conférence ; ce charmant individu avait déjà par ailleurs « violé » son « contrôle » judiciaire en 2013 !

Est-il donc raisonnable de demander son avis à un détenu ? En Ubullande c’est oui !

Faut être logique, on demande à un violeur s’il veut bien avoir l’extrême bienveillance de se soumettre à un traitement de « castration chimique », pourquoi ne consulterions-nous pas les autres inculpés sur leurs préférences ? Cela s’appelle le respect des droits de l’Homme, à la sauce gauchiasse qui par ailleurs ne s’en embarrasse pas toujours autant lorsqu’il s’agit de statuer sur le sort d’un opposant au clan !

Notons qu’à propos de la castration chimique, Wikipédia nous indique qu’ailleurs, des élus responsables ont su prendre une décision sans détour, contrairement à nos pleutres représentants, et soulignons ici le nombre de votant sur ce sujet, comparé aux « poignées » de présents en France qui de plus en plus votent nos lois, de nuit, en catimini !

« Les députés russes ont voté le 4 octobre 2011 une loi permettant de condamner à la castration chimique les pédophiles reconnus coupables de crimes sexuels sur des mineurs de moins de 14 ans. Cette mesure a été adoptée en première lecture à la quasi-unanimité à la chambre basse du Parlement (Douma), 322 députés ayant voté pour et un seul contre. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Castration_chimique

Dans sa colère le procureur de Brest confie que :

« Depuis deux mois nous constatons (…) que la justice pénale se désorganise et que les renvois et les dysfonctionnements se multiplient », soulignant « un vrai risque de trouble à l’ordre public« . 

Nous qui croyions naïvement que depuis de longues semaines nous étions déjà en plein dedans ces fameux « troubles à l’ordre public », nous avions tout faux ! Ça promet !

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/brest-un-detenu-libere-car-personne-ne-pouvait-l-emmener-au-tribunal_1805082.html

http://www.ouest-france.fr/bretagne/brest-29200/brest-un-detenu-libere-le-procureur-irrite-4314746

Dites-donc, monsieur le bonimenteur de l’Elysée, cela commence à faire un peu-beaucoup-énormément de domaines qui enregistrent des « dysfonctionnements » (en clair un inextricable bordel) pour cause de manque de moyens : la justice, la police et la gendarmerie, les hôpitaux etc… !

Pourtant si l’on en croit les allégations de « reprise », de baisse (infinitésimale) du chômage, et autres billevesées chantées en permanence par le chœur des menteurs du Pouvoir et annexes, lesdits moyens ne devraient plus se faire attendre ?

fete-de-la-musique

Ou serait-ce que nous, les affreux patriotes nauséabonds, nous sommes dans le vrai en prétendant que tout ceci n’est rien d’autre qu’un gigantesque concert de pipeau ?

l-orchestre-au-grand-complet

L’orchestre au grand complet !

Il est vraiment navrant de savoir que le ridicule ne tue pas, car si c’était le cas, nous serions depuis longtemps débarrassés de ce ramassis d’incapables, n’ayant même pas les qualités de cœur et d’honnêteté indispensables pour pallier leur manque de compétence.

En même temps, comme le gros poussif ridiculise la France entière, nous serions également passés à la trappe avec lui …

En ce qui me concerne, j’ai la ferme intention de m’opposer à ce qui est finalement son funeste projet, et de continuer à le brocarder, lui et ses sbires … jusqu’à ce qu’enfin, ils dégagent tous !

Josiane Filio

 

(*) ubuesque = se comportant comme le Père Ubu : lâche, traître, naïf, bête, gros, goinfre et méchant, il incarne tous les vices les plus primaires, avec une cruauté enfantine. C’est le symbole de la cupidité des hiérarchies politiques, l’absurdité de vouloir toujours tout. Il est très avare : « Encore une fois, je veux m’enrichir, je ne lâcherai pas un sou ». Source Wikipédia

0

10 Commentaires

  1. Des choses vont plus loin qu’elles ne paraissent: le mariage pour tous par exemple – mais plus généralement le socialisme-, a fait de 60 millions de Français (vous comprendrez aisément pourquoi je ne compte pas 15 millions de personnes dans le lot), des zoophiles: depuis 2012, ils se font « mettre » par des ânes chaque jour, (et que même la SPA ne dit rien là dessus !) et qu’ils ne font rien contre. (il nous faudrait un « braire xit »)

    0
  2. On les relâche même pour défaut de procédure … à cause d’une virgule mal placée !
    Il est urgent que la Raison l’emporte sur le Droit !

    0
  3. Non, l’Etat français n’est pas laxiste.
    Pas en « Hollandie ».
    C’est faux !
    Vous êtes très « vilains », gens du peuple pour prétendre cette infamie.
    Moi, magistrat de ma très haute considération, je vais déposer plainte pour diffamation.
    Car, en France, lorsque vous faites partie du camp des opposants politiques, des lanceurs d’alerte et des « déviants systémiques » et systématiques, un vice de forme et/ou de procédure ne permet aucune relaxe.
    Ce ne sont qu’erreurs de plume ou d’écriture comme j’en ferais la démonstration brillante ou navrante lors d’une prochaine audience devant la Cour de Cassation.
    Condamnée pour diffamation, en mon absence involontaire (vice de forme) lors du procès devant un Tribunal Correctionnel, 4 mois après traduit devant la Cour d’Appel qui le reporte à deux mois malgré des vices de procédure qui avaient fait dire à mon avocat que ce n’était même pas la peine de reporter un procès à annuler, la Cour de Cassation va m’exécuter rapidement. Qui dit mieux ?

    0
  4. J’ajouterais que la Justice dispose de tant de moyens et de temps à perdre que le Procureur de la République qui me poursuit de ses nobles assiduités (non pas d’affaire Denis BAUPIN bis, il les préfère plus jeunes, lui) a exhumé une affaire d’un caveau et d’une cuvée spéciale pour des faits remontant aux années 2004-2008 fin 2015 ! Mais il préfère les vieilles affaires.
    Qui dit mieux devant tant de préventions et d’attentions ?
    Une plainte aurait été déposée contre moi entre 2004 et 2008 Ouf !, je vais enfin pouvoir m’expliquer maintenant que des témoins sont morts, que d’autres sont partis à la retraite et que les documents qui devraient servir à ma défense ne sont plus archivés mais détruits.
    Evidemment Il est prévu ma mise en examen pour dénonciation calomnieuse afin de légitimer la diffamation.
    Non, il ne faut pas écrire que « l’in-justice » fonctionne mal. Elle fonctionne très bien.
    Tout dépend pour qui, bien sûr.
    Mieux vaut être un dealer qu’un lanceur d’alertes.

    0
  5. Je ne sais plus qui a dit que, « seuls, ceux qui ne désirent pas le pouvoir sont les meilleurs gouvernants « …Et le gros qui veut remettre ça ! Merci bien !

    0
  6. Bien, chère Josiane, tenter de faire un article sur deux sujets était périlleux, mélanger les dérives de notre justice à celles de notre père Ubu, n’est pas une mince affaire. Il y a tellement de choses à dire sur ces deux institutions. Mais bon, vous vous en sortez haut la main! Seriez-vous devenue »spécialiste » justice pour RL??

    0
  7. Je parie une poignée de dattes, pas plus parce que j’économise pour acheter des « armes lourdes », que si l’intéressé avait été un FDS adepte de la légitime défense, la « Justice » aurait trouvé des accompagnateurs disponibles ne serait-ce que dans l’appel au volontariat auprès de la partie « diversifiée » des forces de l’ordre ou même dans sa partie « politiquement correcte »

    0
  8. vite la loi de la charia pour tous ces petits arabes et africains délinquants et l’ on va vite régler les problèmes métaphysiques de cette magistrature prout prout des droits des délinquants !!!!!

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*