Manif à Limoux : les patriotes n’ont pas laissé les collabos faire la loi

manif-limoux

Le ciel était avec nous, ce samedi après-midi à Limoux, où le FNJ du Languedoc-Roussillon avait organisé avec brio, une manifestation contre l’installation, imposée par la dictature socialope, d’un nouveau centre d’accueil pour 90 migrants dans une ville ayant déjà son content de misères humaines.

Arrivée un peu en avance avec trois amis, je suis une nouvelle fois déçue de voir si peu de monde, même si les rangs finissent par grossir pour arriver à environ 200 à 300 personnes.

Heureuse de retrouver tout d’abord Gérard D. fidèle adhérent de Résistance Républicaine, que j’ai toujours grand plaisir à rencontrer, puis mon grand « copain-de-tribunal » Richard Roudier Président de la Ligue du Midi, qui avait fait le déplacement, avec le courage et le patriotisme qui sont les siens, et ravie de serrer la main pour la première fois à Renaud Camus également présent.

Etonnée de n’apercevoir aucun « gentil gauchiste » venu nous souhaiter la bienvenue sur la grande esplanade, lieu du rendez-vous, je suis rapidement rassurée, quand après quelques minutes de marche, notre trajet passe devant une place sur laquelle nous sommes accueillis par des vociférations, des pancartes en cartons aux doux slogans gauchos (« les migrants sont nos alliés » !!! par exemple), des poings levés… et une avalanche de mots orduriers … que je n’oserais répéter ici, persuadée que lorsque mes parents m’accueilleront au paradis (si, si, je le mérite) cela me vaudrait une torgnole pour avoir écrit des gros mots.

Inutile de préciser que des réponses à la hauteur des injures, ont immédiatement volées de notre côté, à commencer par des « on est chez nous ! », « Hollande démission », « communistes fascistes » ou encore « Daesh on t’  »  ponctuées de Marseillaise reprise en chœur à chaque coin de rue.

Etonnant de voir les rictus de haine (carrément) chez certains… tout en nous accusant de la semer, et en nous assénant des « Liberté, Egalité, Fraternité » tous ces jolis mots que ces racailles ont totalement vidés de leur sens en les manipulant avec autant d’arrogance et de violence.

liberte-provisoire

L’envie d’en découdre ne manquait pas chez nos jeunes (et même moins jeunes), manifestement désireux de filer une bonne correction à certains malappris… mais en dépit des ripostes orales, bien assénés personne n’a perdu son sang-froid.

Le trajet débouchant sur cette place à plusieurs reprises, nous avions chaque fois la joie de retrouver, intacts dans leurs certitudes, nos nouveaux amis, toujours aussi gracieux, où après leur avoir opposé un pouce en bas, qui pour des raisons qui m’échappent, ne semblait pas leur convenir, j’ai finalement opté pour une série de bisous, et de « merci d’être venus » qui en ont fait rigolé plus d’un dans nos rangs.

Finalement tout a une fin, et bien que n’ayant pas toujours saisi les slogans lancés en tête du cortège, j’ai compris sans difficulté le dernier… nous donnant rendez-vous autour du verre de l’amitié… avant de se séparer.

Nous avons eu bien plus de chance que la vingtaine de sympathisants FN qui ont failli être lyncher dernièrement à Trégastel.

D’abord parce que nous étions plus nombreux qu’eux (ils n’étaient qu’une petite soixantaine), mais aussi parce qu’un service d’ordre compétent et attentif a veillé sur nous pendant tout le parcours, en plus de celui des organisateurs.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/10/14/migrants-a-tregastel-20-sympathisants-fn-ont-echappe-de-peu-au-lynchage-de-250-gauchistes-dechaines/

Déçue de n’avoir pas vu plus de patriotes dans les rues, hormis quelques courageux qui de leur fenêtre arborant notre drapeau, nous applaudissaient, je suis néanmoins rentrée avec mes amis, heureuse d’avoir pu montrer aux racailles antifas, que même protégées par le système, il leur faut néanmoins compter avec nous, que cela leur plaise ou non.

Quant aux citoyens qui avaient préféré rester les fesses sur leur canapé devant les inepties télévisuelles, ils n’ont toujours pas compris que si nous ne ripostons pas très vite aux provocations des sbires de Hollande et Cie, ce sont eux qui bientôt seront embastillés pour des broutilles, pendant que les racailles se pavaneront dans les rues, dans une provocation parfaitement insoutenable.

racaille-dehors

A tous les pleutres qui laissent les autres prendre des risques pour la Nation, ainsi qu’à tous les « gentils » souhaitant accueillir des migrants, je leur souhaite de trouver rapidement « migrant à leur convenance », et je leur donne rendez-vous dans seulement quelque temps… quand eux-mêmes auront enfin goûté sans réserve aux joies du vivre ensemble … avec des sauvages !

Un dernier mot pour transmettre mes plus chaleureuses félicitations à cette jeunesse, organisatrice de cette belle journée, bien plus lucide, courageuse et sage que certains adultes n’ayant toujours pas compris que l’ennemi est dans la place et qu’il n’est plus l’heure de lambiner.

Josiane Filio

Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Manif à Limoux : les patriotes n’ont pas laissé les collabos faire la loi

  1. miaudet dit :

    bravo avous les courageux bien sure ilfaut seregrouper et vous avez fait unbon travail felecitations avec tout mon soutient amicalement

  2. La question est comment faire bouger ces citoyens de leur canapés.

  3. Bertrand HECQUET dit :

    Les Français qui ne veulent toujours rien voir ni rien entendre, lorsqu’ils ouvrirons enfin les yeux, cela sera malheureusement pour pleurer. Bravo pour cette excellente intervention.

  4. andrea dit :

    Pas mal  » les bisous et merci d’être venus » , un sens de l’humour certain !

    • Romanin dit :

      Merci à vous, je l’ai signé la semaine dernière et 410 signature c’est pas énorme. Pour une plus large diffusion il faut la mettre sur face de bouc ou l’oiseau bleu ?

  5. DUVAL Maxime dit :

    « D’abord parce que nous étions plus nombreux qu’eux (ils n’étaient qu’une petite centaine), mais aussi parce qu’un service d’ordre compétent et attentif a veillé sur nous pendant tout le parcours, en plus de celui des organisateurs ».

    En 3 lignes,vous énoncez une vérité. Merci pour la synthèse, MADAME Filio

    Votre couplet sur les pleutres… Merci également
    .
    Et vos encouragements à une jeunesse consciente de la réalité et désireuse d’en stopper le processus en investissant la rue, en se montrant, sans haine, mais décidée à ne pas se laisser marcher sur les pieds, sont les voeux que l’on ne peut que formuler à son égard.

  6. DUVAL Maxime dit :

    Révoltez-vous ! Nous crie Renaud Camus.

    http://www.in-nocence.org/public_forum/read.php?3,148968

    Vous ne nous dites rien de moins. Merci de votre soutien, Madame Filio, quand des voix se pose la question de savoir si nous devons descendre ou non dans la rue.

    • Andrej dit :

      DUVAL Maxime,
      Nous devons descendre dans la rue et pas seulement.
      Tous à l’Élysée, tous à Matignon, tous au conseil d’état, tous au conseil constitutionnel, tous à l’assemblée nationale, tous au sénat pour leur dire que la royauté est abolie depuis longtemps et que l’heure est à la démocratie, la vraie, pas la « démocratie » socialiste.
      En 2017, il sera top tard.
      Cordialement.

  7. Paul Kha dit :

     » Les foules n’ont jamais eu soif de vérités.
    Devant les évidences qui leur déplaisent,
    elles se détournent, préférant déifier l’erreur,
    si l’erreur les séduit.
    Qui sait les illusionner est aisément leur maître,
    qui tente de les désillusionner est toujours leur victime  »
    (Gustave Le Bon)

  8. Conophobique dit :

    Chaque fois que je vous lis je me dis que la religion quelle qu’elle soit est vraiment une idéologie guerrière. Vous finissez par anéantir mes quelques illusions que la religion Catholique est meilleure que les autres. Moi, athée, je me dis qu’avec des tristes individus comme vous, plus besoin de muzzs pour nous gâcher notre Paradis que devrait être la Terre. Vous êtes vraiment dérangé, j’espère que nombreux Catholiques sont plus intelligents que vous.

    • kamisan dit :

      C’est le problème de fond (s) de la religion, pour perdurer elle doit « bouffer » ses concurrents, comme une banque ou un virus…quelque soit la religion en question, celui qui y adhère estime toujours qu’il a choisi la meilleure !!!

    • clovis dit :

      @conophobique

      Vous qui vous glorifiez d’être « athée » en pensant naïvement que cela est synonyme de « paix » et ou propice à l’établissement du « paradis sur terre », sachez que les guerres et les génocides provoqués par les ATHEES bolcheviks et les ATHEES de 1789 et qui eux aussi cherchaient soit disant à établir le « paradis sur terre », devraient vous pousser à un peu plus de réserve.. et je reste poli..

    • Gad Larhu dit :

      « plus besoin des muzz pour nous gâcher le paradis que devrait la Terre  »
      Encore un rêveur qui n’a pas encore eclot à la réalité. Le syndrome DU PETIT PRINCE fait des ravages dans les petits esprits.
      Redescendez sur Terre, la vraie Terre faite de réels et non pas de contes pour endormir les grands n’enfants. L’intelligence et le courage aussi sont des armes alors… AUX ARMES CITOYENS.

      • kamisan dit :

        « la vraie Terre faite de réels et non pas de contes pour endormir les grands n’enfants » Absolument d’accord !!! Plus de fariboles moyen orientales pour nous faire vivre à genoux dans la contrition et le « repentir » !

  9. Conophobique dit :

    Vous étiez peu nombreux. C’est une évidence tant nous tous, et personnellement autant que nombre d’autres, sommes en retrait de l’action. Nous avons toujours l’impression que d’autres se lèveront à notre place et que nous avons toujours le temps pour participer. Néanmoins, manifester contre les migrants, même si je suis opposé à leur venue, ne fera que nous amener des inimitiés. Ce n’est pas le plus urgent tant ils ne sont pas encore trop nombreux même si c’est un risque. Ce qui est urgent c’est de fédérer contre l’islam, d’en dénoncer les dangers, ce que vous faite. Mais je ne voudrais pas que le pékin moyen fasse un raccourci trop hâtif. Manif patriote anti-migrants= manif de fachos racist

    • Gad Larhu dit :

      Mettez donc de l’ordre dans vos idées, cela nous évitera d’avoir à lire vos éclaboussures savamment napees de vos hésitations, lâchetés et autres stupidités. Conophobe,votre reflet dans un miroir doit vous voir vert de trouille. Vous êtes le prototype, par votre discour, du dhimmi frileux qui, à l’heure historique ou l’islam conquérant reprend son colonialisme, se cache derrière son petit doigt. Affligeant. Reprenez-vous !!

    • Anne marie dit :

      par ce que vous ne vous êtes pas aperçu que la majorité des « migrants » sont des hommes et des musulmans ? Donc quand on manifeste contre l’un, on manifeste pour l’autre, les 2 causes produisant les mêmes effets et les renforçant

  10. leglandu dit :

    Bravo à vous tous. Je peux vous dire que dans mon patelin du sud est , ce n’est pas si facile de trouver des volontaires.

  11. Chamonal dit :

    Bravo à vous et j espère de tout mon coeur qu il va y en avoir une dans ma région et que nous seront nombreux à nous y rendre …

  12. vu de sirius dit :

    Bravo à vous, car la région est infestée de gauchards, notamment à Alet où le FG s’étale sans vergogne depuis des années!

  13. Daryl Dixon dit :

    CQFD

  14. Daryl Dixon dit :

    Nos anciens étaient dans les tranchées de Verdun ou d ailleurs puis aujourd’hui bien des « patriotes  » ne le sont que derrière l anonymat de leur clavier d ordinateur et dans l isoloir au moment des élections. Bcp devraient se poser dès questions sur la qualité de leur engagement, leur courage et leur volonté.

    • Andrej dit :

      Daryl Dixon,
      Tous nos politiques et les socialos en particulier ont oublié le sacrifice de nos anciens pour libérer la FRANCE. Probablement ont ils personne de leur famille parmi ces sacrifiés, mais de toute façon ils s’en fichent royalement; et le mot est bien juste vu la place de la démocratie en France.
      Il faut dire qu’ils ont bien réussi (la gauche comme la droite) à faire de nous des couilles moles (sauf, peut-être chez les rugbyman), ce qui est fortement préjudiciable à notre avenir immédiat.
      Pollitiques, « justice » et médias ratatinent les citoyens avec la « bénédiction » de l’énarque président normal, avec d’autant plus de plaisirs qu’ils sucent l’argent du contribuable, contribuable

  15. Romanin dit :

    Pour vous Josiane, acte IV scène III:
    Nous partîmes deux cents, mais par un prompt renfort,
    Nous nous vîmes trois mille en arrivant à Limoux
    Tant, à nous voir marcher avec un tel visage,
    Les plus épouvantés reprenaient de courage.
    « Les petites ruisseaux font de grandes rivières » (Antoine Furetière, XVIIe siècle)
    Ne jamais rien lâcher et garder la tête haute.
    Bravo à vous tous!

  16. PUGNACITÉ dit :

    J’ai dirigé un établissement de soins dans la Haute Vallee de l’Aude.
    Fin 80 debut 90 Carcassonne et Limoux connaissaient déjà la vindicte de l’immigration maghrébine principalement dont on pouvait dire qu’elle revendiquait sa spécificité communautaire et culturelle mais non encore politico religieuse.
    Cependant déjà à cette époque cette magnifique région en partie colonisée ne réagissait pas voire consentait ou abdiquait (quelle qu’ait pu être l’obédience politique des maires de communes).
    Malheureusement Couiza,Esperaza,Quillan…en sursis de mort Républicaine.
    À quand la Charia?

  17. Marty dit :

    Merci a vous .. Encore unetelle a la pointe du combat.. Bravo pour votre courage qui est un exemple pour nous ..

  18. PUGNACITÉ dit :

    Dirigeant une structure à quelques 30km de Limoux ,je devais malheureusement constater que cette ville en 1990 était déjà en phase de contamination et d’appropriation par des politico religieux non encore peut être conscients d’ être pleinement les maîtres à cette époque…
    Mais aujourd’hui renforcés par le taux de fécondité qui est le leur….
    On est chez nous.Telle est la seule assertion idoine en pareilles circonstances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *