Cour de Cassation : le dernier coup de force de Valls

Bizarrement je n’ai pas entendu les « associations-droits-de-l’hommistes » (bidons), toujours prêtes à monter au créneau dès qu’une mouche vole de travers … s’étrangler de fureur et de rage devant l’ultime trahison du sieur Valls avant de quitter son poste de premier ministre qu’il a si mal honoré ; le viol pur et simple de la tradition républicaine à propos de la séparation des pouvoirs, en plaçant dans la plus opaque discrétion, par simple décret, la Cour de Cassation,  (déjà contrôlée par la Cour des comptes ou le Conseil de la magistrature), sous le contrôle de l’Inspection générale des services judiciaires, une autorité sous les ordres du gouvernement.

https://francais.rt.com/france/30282-manuel-valls-a-place-cour-cassation-sous-controle-gouvernement-juste-avant-son-depart

Pareil pour les médias restés plutôt sobres sur la question, alors qu’il s’agit bel et bien d’un véritable scandale qui aurait jeté dehors toutes les mouvances gauchistes si une telle décision avait été prise par un gouvernement de droite.

Il semblerait d’ailleurs que les magistrats soient presque les seuls en effervescence devant cette décision, aggravée du silence du Garde des Sceaux, prenant son temps pour répondre à leurs légitimes demandes d’explications.

Il faut dire que toute la doxa socialiste et ses satellites, à peine l’annonce de la démission de Valls, effectuée en grandes pompes et dans une dernière mascarade gouvernementale (*), se sont immédiatement répandus en concerts de louanges envers celui qui affiche pourtant un bilan identiquement semblable au calamiteux bilan présidentiel (quoi qu’il en dise) puisque c’est le même !

(*) Quarante minutes de trajet entre Matignon et Evry, avec motards accompagnateurs et service d’ordre pour veiller sur sa précieuse personne, aux frais des contribuables, alors que l’annonce aurait pu être faite depuis son bureau de Matignon et sans la mise en scène bidon que ce grand vaniteux nous a infligée.

Il est d’ailleurs extrêmement curieux, pour les être doués de raison de d’honnêteté, que le prudent renoncement à un second mandat du plus ridicule et incompétent président de la République Française, n’ait pas en toute logique, entraîné dans la foulée ceux de son premier ministre et de son ministre de l’Intérieur, partageant pourtant en parfait accord les pires résultats qui soient !

Au lieu de cela, l’un se voit déjà président, l’autre est promu injustement premier ministre, et les merdias ont immédiatement commencé leur travail de sape de l’opinion publique, en diffusant à tout va les prétendus bienfaits et qualités de celui qui s’imaginant peut- être exempt de passer par la primaire socialiste, a annoncé en toute modestie, qu’il était « candidat à la prochaine élection présidentielle » ; or, soit il est candidat direct comme certains de ses ex-copains (mais je n’ai pas entendu qu’il se désolidarisait du P.S.), soit il aurait dû préciser qu’il était candidat aux primaires socialistes.

Rien que pour cela (ajouté à tout le mal qu’il a déjà fait à notre pays) j’ai l’intention de brûler des cierges pour qu’il se ramasse lamentablement aux primaires … ainsi qu’aux scrutins de 2017 s’il persistait néanmoins, toute honte bue, à se présenter en « candidat libre ».

Mais avant de tirer sa révérence, le plus haineux des ministres de Hollandescu,a tenu à nous faire un dernier cadeau ; un nouveau pied de nez à la France qu’il prétend pourtant « aimer et servir » (que serait-ce s’il ne l’aimait pas ?) en magouillant un dernier forfait, celui de placer la Cour de cassation sous la tutelle directe de l’Etat …

Sachant à quel point certains magistrats sont déjà influencés par les diktats du pouvoir frelaté des socialauds (complaisance pour les racailles protégées et toujours excusées, mais extrême sévérité pour les victimes osant se rebeller …), il y a certainement encore plus à s’inquiéter d’une telle main-mise de l’Etat sur la justice.

Dans un courrier au nouveau premier ministre, le Premier président de la Cour de cassation et le Procureur général ont immédiatement demandé à être reçus.

https://twitter.com/i/web/status/806421599847063552

La réponse du Garde des Sceaux, bottant en touche,  n’étant que fort peu appréciée, le syndicat FO-Magistrats annonce son intention d’attaquer le décret litigieux devant le Conseil d’État, déplaçant le débat sur le terrain judiciaire.

Deux réactions intéressantes de l’opposition ; celle de François Fillon prévoyant une modification du texte !

Et celle de Marine Le Pen, avocate de formation, qui demande carrément l’abrogation du décret :

« il s’agit d’une tentative étonnante du Garde des Sceaux pour contrôler la Cour de Cassation ; la responsabilité professionnelle des juges et le contrôle de la Cour des comptes, juridiction indépendante du gouvernement, suffisent. »

Ajoutant son intention, si elle est élue présidente de la République, de « rétablir une véritable indépendance de la magistrature, ainsi que doter les magistrats des moyens d’exercer ses missions ».

http://www.leparisien.fr/politique/reforme-comprendre-la-polemique-sur-la-cour-de-cassation-09-12-2016-6435405.php

Etait-il absolument indispensable pour l’ex bouffon de Matignon, en dehors du fond prêtant déjà à polémique, de se précipiter à signer la veille de son départ un décret aussi sulfureux ?

Personnellement j’en doute, mais connaissant l’immense reconnaissance de Valls envers la France (en paroles, non en actes !), il n’est sans doute guère étonnant qu’il ait absolument tenu à nous léguer ce dernier cadeau empoisonné.

D’ailleurs, c’est bien simple, pour Valls premier ministre, il n’y a qu’une seule chose qui l’inquiétait, c’était la sécurité des ministres … celle des citoyens, il s’en contrefout totalement ce jeanfoutre !

Pensez-vous vraiment que cela changerait s’il par le plus grand des malheurs il était élu président ?

http://www.leparisien.fr/politique/valls-inquiet-pour-la-securite-des-ministres-21-02-2016-5565287.php

Attention, ces trois individus ont changé d’étiquettes … mais pas d’étique

Si j’en crois les nouveaux lavages de cerveaux des médias, nous vendant déjà Valls comme « le préféré des Français », certains citoyens indécrottables, auraient encore l’intention de réitérer leur grossière erreur de 2012 en votant pour cette graine (déjà bien avancée) de dictateur, identique en tous points (l’hystérie en plus) à celui qu’il a poignardé dans le dos tout en nous assurant de ses immenses qualités ?

Au secours !

Josiane Filio

Ce contenu a été publié dans COLLABOS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Cour de Cassation : le dernier coup de force de Valls

  1. Francois Desvignes dit :

    C’est un décret qui porte atteinte à la séparation des pouvoirs : valls devait être fatigué (…)

    Enfin, c’est tout de même extraordinaire, en cinq ans, ils ont réussi à se mettre définitivement à dos :

    – le pays reel contre qui ils ont jeté à la poubelle une pétition , tenu pour nul la descente d’1700 000 français dans la rue, et trouvé normal de gazer les poussettes.

    – l’armée en admonestant et jetant en taule un ex général de la Légion étrangère

    – la police, à travers le feuilleton tragique Jallamion

    – et maintenant, la justice en disant à la Cour de cassation, qu’ils sont en résidence surveillée.

    Bon, alors on résume :

    Le régime a perdu :

    – le pays reel
    – l’armée
    – la police
    – la justice

    Mais le « régime » se présente quand même aux présidentielles.

    Ah, oui, pour reprendre Audiard : ils osent tout !

  2. socialodemerde dit :

    oui ces socialos sa osent tout même l impensable ,dégage ordure de Valls on ne veut pas d un type qui méprise le petit peuple comme il a dit hier avec Bourdin ,Valls est une ordure ils ont mis les Français dans une merde pas possible et il veut nous gouverner non et non pas de type aussi méprisent pour notre pays lui comme il dit pour le front national: fessons LUI BARRAGE C EST LUI LA PESTE JE NE VEUX PAS DE SE DICTATEUR POUR NOUS GOUVERNER .et vive le FN

  3. Fomalo dit :

    Est-ce que ce décret plaçant la Cour de cassation directement sous l’autorité de l’exécutif n’était pas l’annonce de ce qui se prépare rapidement, par Hollande et Cazeneuve c’est-à-dire la modification des règles constitutionnelles de l’état d’urgence, en le validant jusqu’après les législatives de 2017(, juillet 2017)? Les commentaires de M.Fillon sont bien opportunistes car il ne s’est pas ému semble-t-il de l’intronisation de la fondation de l’islam de France à l’A.N, deux jours après, ni de ce qui se concocte en ce moment (négocié ou pas avant le départ de M.Valls) Fine équipe vraiment qui va redoubler de vitesse d’ici mai, on peut le parier ,pour insérer des peaux de bananes dans de nombreux dossiers après avoir par décrets mutiplié les instances chargées de les résoudre et les nominations de leurs séïdes socialistes à leurs têtes..

  4. André Léo dit :

    La cour de cassation n’a rien à voir avec l »état d’urgence »! La cour statue en dernière instance, souvent des années après les faits. Derrière ce décret hollando-valsiste, on verrait plutôt la volonté de peser sur des affaires en cours, comme celles visant certains élus de droite ou encore les mises en examen de députés-es, ministres et autres incorruptibles de la gôche; allez savoir.
    La magistrature ne se laissera pas faire et de toutes façons, F.Fillon abrogera ce décret.

  5. catalan dit :

    Je ne suis pas un érudit mais il me semblait que Monsieur AUDIART avait dit …  » les CONS  » ça ose tout , ce qui serait plus approprié à ces trois larves

  6. zorglub dit :

    Ne vous en faites pas Josiane , hier sur RMC MACRON battait Valls de 62% , alors s’il se présente toutseul , il fera comme Jospin il se retirera , car il crois dur comme fer que le peuple Français l’idôlatre…..Va tomber de haut de guguss

  7. revol dit :

    La prétendue séparation des pouvoirs, que l’on voit s’afficher partout dans les médias, entre le législatif, l’exécutif et le judiciaire n’a jamais été confirmée par les textes.
    Il s’agit, à la base, d’une idée de Montesquieu, magistrat, qui entendait affirmer cette séparation, pour son plus grand intérêt personnel.
    Or, lors de l’avènement de De Gaulle en 1958, ce dernier a, au contraire, confirmé que la magistrature est bien dépendante de l’exécutif en signant l’ordonnance portant loi organique du 22 décembre 1958, concernant le statut de la magistrature.
    Cette ordonnance est contestée car signée par De Gaulle, encore président du conseil et non encore entré dans les fonctions de président de la république.
    C’est René COTY qui aurait du signer cette ordonnance qui n’a donc pas de base légale.
    Ainsi la séparation des pouvoirs d’avec la magistrature n’est pas et n’a jamais été effective.

  8. Marcher sur des oeufs dit :

    Je voudrais savoir si réellement nous n’avons aucun recours, aucune possibilité légale de porter plainte tous ensemble contre ce monsieur et ces abus totalitaristes de responsable politique. Un comportement de dictateur qui refuse de se voir comme tel mais que la « J »ustice a le devoir de lui révéler ce qu’il est réellement. Lui intimer qu’il n’a aucun droit, même membre du gouvernement de faire ce qui lui passe par la tête et d’appliquer la politique qui lui convient à lui mais au détriment de la France et des français.

    C’est là où l’on voit que ce qui était Loi en France, sur le thème avant 1974. A savoir que : « seuls les français enracinés depuis des générations sur la mère Patrie-France, avaient le droit d’entrer dans l’administration et d’occuper des postes politiques.

    Ce dernier point est très important plus que jamais, à l’heure où les derniers arrivants sont les premiers servis. Que même les clandestins, puisqu’ils sont quasi tous clandestins, non ? ; pourtant ne sachant pas parler français -(on le voit sur leurs pancartes de revendications écrites en langues étrangères et aux drapeaux, qui si pourtant tricolores quelquefois, ne sont pas pour autant bleu-blanc-rouge)- sont du jour au lendemain reconnus français ayant donc la possibilité de voter et de se présenter candidat aux élections -(même si peut-être un court laps de temps est imposé)-.

  9. Boudry dit :

    EN FAISANT COURT : DEHORS TOUS CES ENFOIRÉS ET ANULATION DE LEURS TEXTES DE LOIS DÈS L’ÉLECTION DU FN.EN 2017

  10. revol dit :

    Porter plainte ?
    Malheureusement non, cela n’est pas possible ; il n’y a pas d’infraction pénale constituée.
    Mais par contre, un décret peut être contesté dans les 2 mois de sa parution devant le conseil d’état par quiconque à un intérêt à le faire et est concerné directement.
    C’est ce que va faire il me semble le syndicat de la magistrature…

  11. Marcher sur des oeufs dit :

    @revol
    J’espère bien ! Merci pour la réponse !
    On est vraiment faits comme des rats ! C’est insupportable ! Ces ppolitiques ne devraient pas avoir autant de pouvoir !

  12. Marcher sur des oeufs dit :

    En douce tout ceci me fait penser à ce que fit Mr Sarkhözy en son temps !

    1°).- A peine faite la passation de pouvoir , Môssieu s’est empressé de sortir le délit de haute trahison de la Constitution ; -[ c’est vrai que le délit de haute trahison nuisait à notre quotidien ; on y pensait à chaque heure]-

    2°).- Entre son échec à l’élection 2012 et la passation de pouvoir à son successeur, notre bien aimé Normal Ier ; Môssieu, c’est encore permis dare-dare, en catimini, de passer quelques 19 décrets sans que nous sachions de quoi il retourne.

    Il se ressemblent quand même pas mal sur beaucoup de points les deux zozios !

  13. Fabrice dit :

    Faux débat.
    Je ne vois pas pourquoi l’activité de la cour de cassation devrait être moins contrôlée que celle des autres juridictions. Et je suis surpris que l’on défende ici cette exception de caste que l’on aurait sans doute dénoncer par ailleurs.

  14. Marcher sur des oeufs dit :

    On dit un SS, des SSs ; et là nous en avons un trio :
    http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/12/3-fiches-s-comme-socialistes.png

    Ne pas confondre zzz avec sss ; les premiers vont avec les brebis, les seconds avec les « tirelires » ! ;o)

  15. ania dit :

    l’usurpateur spécialiste du 49.3 a encore frappé..
    .. ce qu’il va prendre en retour risque d’être à la hauteur de ses trahisons successives.

  16. ania dit :

    hahahaa merci pour ce moment
    juste excellentissime !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *