Médias et showbiz : il y a aussi des lucides !

Nous sommes sans doute extrêmement nombreux à montrer les dents à chaque nouvelle sortie, des bobos du showbiz (tout comme ceux des médias), qui n’ont pas compris que sortis de scène, ils ne sont que des citoyens comme tout le monde, et qu’à ce titre, étaler leur préférence politique est une véritable indécence… surtout quand en plus ils y mêlent un mépris affiché pour ceux qui pensent différemment… tout en se réclamant de la Démocratie sur laquelle ils crachent autant que les politicards usurpateurs.

Ainsi tout récemment, deux comédiennes en mal de pub sans doute, se sont ridiculisées aux yeux de bien des téléspectateurs, et pas seulement ceux qui persistent à regarder cette émission bobo, « On n’est pas couché », puisque la nouvelle a vite fait le tour du Net dès le lendemain matin.

Clémentine Célarié, comédienne vieillissant mal mais adorant toujours se donner en spectacle, même après le clap de fin ; au plus fort des « années sida », elle avait démontré son grand cœur en embrassant un sidaïque sur la bouche, et vient de s’illustrer une nouvelle fois de manière stupide et grossière (démentant ainsi sa prétendue largesse d’esprit) en refusant de serrer la main de Florian Philippot, sous prétexte qu’il est le vice-président du FN, parti qui semble rebuter la donzelle à un point qu’elle ne peut cacher sa haine !

Isabelle Mergault, comédienne et auteur, dont les productions théâtrales m’ont parfois fait rire, mais qui a été lamentable de sottise, intervenant à un moment où on ne lui demande rien, et coupant la parole à Philippot, pour annoncer fièrement que « sa fille de 8 ans apprend l’arabe » ! Peut-on faire plus stupide, plus hypocrite et surtout plus insensible au sort de toutes les victimes de l’irrespect fait aux femmes par la gent arabo-islamiste, en se glorifiant de laisser apprendre à son enfant une langue qui servira plus souvent à la « niquer », qu’à la respecter  ?

J’avoue n’avoir pas eu le courage de regarder la vidéo en totalité, tant la haine affichée sur le visage de ces deux perfides était insoutenable. L’échange convenu entre ces deux là, les interruptions permanentes de Ruquier et ses tressautements ridicules pour se gausser de son invité m’ont carrément donné la nausée.

Heureusement que Florian Philippot a réussi dans ce contexte, a faire une belle prestation que je n’hésite pas à saluer pour son fair play face aux hyènes du système, et le richesse de ses argumentations… quand on le laissait parler.

https://www.youtube.com/watch?v=JSexjCH6u7k

Et comme je ne donne pas ma part aux chiens pour égratigner les ridicules divas qui régulièrement nous menacent de « quitter la France si le FN arrive au pouvoir », persuadées que l’argument nous emplît de terreur, nous allons immédiatement rentrer dans les rangs du politiquement correct (alors que rien ne nous fera plus plaisir que leur départ), il est légitime que je loue ceux qui ne hurlent pas avec les loups de la bien-pensance.

Car heureusement il y en a ; le problème c’est qu’ils sont bien plus discrets que leurs « con-frères » (et sœurs – exceptionnellement en deux mots), et que leurs déclarations sont moins tonitruantes… et surtout moins répercutées par la presse officielle !

Nous avons chez les journalistes-chroniqueurs, notamment de télévision, outre le grand Eric Zemmour qui est carrément hors concours de par son immense talent, deux personnalités du petit écran qui ont la démarche courageuse d’aller à contre-courant de la doxa actuelle, voulant à toutes forces que « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil », et qu’en conséquence il soit interdit de dire du mal, notamment des espèces protégées que sont les étrangers (surtout ceux vivant en France en totale harmonie avec les citoyens !), mais à l’exception tout de même de Marine Le Pen et son parti nauséabond (y compris environ un tiers des Français – au moins- qui votent pour elles et l’assument !), sur qui on peut se défouler sans risque.

Bernard de la Villardière qui dans un langage plutôt fleuri, n’hésitait pas à revenir en novembre 2016, sur la polémique qu’avait déclenchée la diffusion d’un épisode de son émission Dossier Tabou, et à y accuser la presse d’être soumise à « l’idéologie bobo de merde » !

Avouez que cela n’est pas si fréquent de trouver de telles paroles faisant écho aux nôtres, d’où le plaisir de les partager ici, en réponse à la piteuse prestation de mesdames Célarié et Mergault.

https://francais.rt.com/france/29643-bernard-de-la-villardiere-denonce-ideologie-multiculturaliste-bobo-de-merde-

Natacha Polony ; excellente chroniqueuse, à qui l’on pardonne bien volontiers d’avoir un temps prostitué son talent, précisément dans l’émission bobo précitée : ONPC.  Ne pratiquant pas la langue de bois en usage dans son milieu journalistique, elle avait sans ambages prétendu en février dernier, que « Macron est idéologiquement quelque chose d’assez vide » et que « les gens vont se faire avoir ! » ; précisant qui était derrière lui… Un régal !

https://www.facebook.com/mlrevuedepresse/videos/594021747474192/

Autre document datant d’avril 2015, mais qui fait une réapparition sur les réseaux sociaux, l’intéressante interview du chanteur et compositeur Didier Barbelivien, dans laquelle il affirme ne pas être inquiet de la montée du Front National, et que Marine Le Pen ce n’est pas l’extrême droite, c’est la droite française pure et dure.

https://www.youtube.com/watch?v=bDZ3cLUr2gY

Toujours en 2015, mais en octobre, le comédien comique Michel Leeb, témoignait également de la difficulté qu’auraient aujourd’hui à s’exprimer des Coluche ou Desproges, à cause du politiquement correct qui règne en maitre absolu, et n’hésite pas à prétendre que « ce sont ceux qui vous taxent de racisme ont eux-mêmes un problème à régler » !

https://www.youtube.com/watch?v=Va83-IBBomw

En pleine période de scandaleuse altération de l’élection présidentielle, en raison du remue-ménage (pour rester polie) des éboueurs de la politique intolérante, prétendant diriger nos votes en salissant à tout va les adversaires de ceux du système, il est rafraîchissant de constater que quelques sympathiques saltimbanques et journalistes ont un cerveau en état de marche et n’adhèrent pas à la pensée unique.

Josiane Filio

0

58 Commentaires

  1. Madame Filio, on ne dit pas sidaïque, qui est un terme volontairement et clairement péjoratif et stigmatisant, mais sidéen.
    Les malades du sida ne sont pas des chiens, même
    si c’est probablement ce que vous pensez, mais
    des malades qui ont droit au respect comme les autres.
    Malgré la pertinence et la légitimité des combats qui sont ceux des intervenants, cette sale manie de salir tout et tout le monde, avec violence et mépris, rend, au bout du compte, leur discours inaudible, en plus de montrer les limites évidentes de leur intelligence.
    Je prends le pari, aucune des personnes publiques qui trouvent ici grâce à vos yeux, Eric Zemmour, Natacha Polony, Bernard de La Villardière, que j’apprécie tout
    autant que vous, ne dirait sidaïque …

    0
    • @Philippe, encore la susceptibilité ridicule de notre siècle! Que m’importe d’être nommé sidaïque ou sidéen ou autre chose encore! Le mal est dans la maladie pas dans le mot qui le nomme. Il faut arrêter avec cette insupportable manie totalitaire qui consiste à mener l’inquisition sur les mots.

      0
      • @Maringo, oui Maringo les mots, la sémantique c’est très important c’est comme cela qu’on manipule les foules. Vous vous plaignez sans doute du pas d’amalgame ou du cepasçaceci ou cela et ça aussi c’est de la sémantique. Alors ne faites pas l’âne pour avoir du son.

        0
    • Les maux de notre époque sont l’islam et le politiquement correct, c’est à dire le relativisme, la tolérance et la haine de la vérité
      Pauvre chochotte, tu es un fouteur de merde (*) , alors va te faire foutre, et si tu chopes le sida, viens pas chialer.

      (*) du latin futuere, avoir un rapport sexuel

      0
    • Parfaitement relevé, c’est un peu comme de dire des gens qui votent pour la droite nationale que se sont des fachos ou des nazis.

      0
        • Je ne pensais pas vous complimenter en faisant cette comparaison, alors gardez pour vous vos remerciement vipéreux, car je vous le dis tout net, vous avez toute les apparences d’être un troll. Quant-à-moi qui aime la langue française dans toute ses déclinaisons, le mot sidaïque ne me choque pas, surtout quand il désigne un frange importante de ces malades qui, par rage et en dépit de toutes précautions, en contamine d’autres par dizaines intentionnellement.

          0
          • Oh, rassurez vous, je disais juste merci pour votre analyse (« c’est un peu comme de dire que les gens qui votent pour le droite nationale sont des nazis »), qui me semblait pertinente, et qui est le fond exact de ma pensée, mais puisque vous
            vous ralliez à la mauvaise foi générale, allez au diable vous aussi !
            Quant à être un troll, pardonnez-moi, mais j’ai mieux à faire que de perdre mon temps à ça !
            Je vous salue bien, cher monsieur.

            0
        • Oui enfin le tdc vient ici juste pour faire de la provocation, regardez la suite de ses coms, vous les trouvez fin et de « haute volée », ceux-là aussi.

          0
          • Cher lecteur, vous êtes un grossier personnage, je donne mon avis qui me paraît tout aussi valable que le votre. Et je m’abstiendrai d’utiliser à votre endroit des qualificatifs qui seraient de toute façon bien en dessous de votre réalité. Bonne soiree

            0
    • Je suis d’accord pour sidéen et non sidaïque, avec le sous-entendu (involontaire avec « judaïque ») , mais je souscris sur tout le reste de l’article.
      Comme le dit Michel Leeb, ce sont bien eux qui ont un problème de racisme.
      Mais qu’ils s’en aillent ne sera pas une grande perte.
      Professionnel de santé je soigne tout un chacun sans aucune distinction ni aucune appréhension conforme à l’esprit d’Hippocrate, de Louis Pasteur, accueillant le bon samaritain et la cananéenne, mais ces bobos-là sont inguérissables, la bêtise est une maladie difficilement curable.
      Peut-être faudra-t-il que Marine leur présente ses cadres noirs, juifs et arabes en plus des autres pour leur clouer le bec! Le Front National est un parti de patriotes pas un parti raciste!

      0
      • Je suis en partie d’accord avec vous. Je regrette juste que le FN devienne incontournable a cause de la vilenie de la cupidité et de la lâcheté de nos élus minables. Car, enfin si nous avions des hommes et des femmes dignes dans nos ministères et assemblées nous n’en serions pas à ce stade de décomposition du pays

        0
    • Phillipe, et ceux atteinds de la syphylice, on les appelle comment ? SYPHILÉEN, SYPHYLEEUX ? Tuberculose : TUBERCULÉENS, TUBERCULÉÏQUES ? frappées d’amnésie : AMNÉSIENS, AMNESIEUX ? Etc… liste non limitée. Vous qui êtes si fort dressez donc une liste des maladies et donnez en regard les noms qu’il convient définissant les malades atteinds de ces maladie, en triant bien les termes péjoratifs et méprisant des définitions médicales correctes… je sens qu’on va rire !! A propos lorsque l’on est atteind de connerie gauchiasse comme vous, vous vous définissez comment : CONNEREUX, CONNAÏQUE, où tout simplement CONNARD ? Votre réponse en intéresserat plus d’un !
      Bonne journée !

      0
      • Et toi aussi, je t’emmerde !

        PS. La seule idée d’être pris pour un gros beauf et un imbécile dans ton genre me fait renoncer à voter pour Marine.
        C’est Dupont-Aignan qui aura ma voix.

        0
        • Il t’en fallait pas beaucoup pour renoncer. En fait t’avais t’avais déjà renoncé avant de venir. Allez fonce, ce sera gnan-gnan alors. Et après viens pas couiner quand dans quelques années tes sidéens adorés auront beaucoup plus à craindre que le simple fait d’écorcher leur nom …

          0
    • Ce commentaire pue l’éducation nationale dont les membres sont plus occupés par la remise en place des virgules dans un texte que par le fonds des sujets traités. Pauvre chochotte un mot péjoratif ! Et en plus, qui est impoli en parlant de la limite de l’intelligence d’autrui. Il faut te limiter à la lecture de « La Revue socialiste » dont tous les textes approchent la perfection.

      0
        • Philippe, vous qui êtes si regardant sur la forme vous devriez savoir que l’on n’écrit pas « on a pas élevé…. » mais « on n’a pas élevé… ».
          Un senseur doit soigner son style, n’est-il pas ?
          Rien d’insultant, rien de stigmatisant, aucun propos raciste, rien que du bonheur !

          0
    • @Philippe, comment allez-vous analyser et surtout argumenter le verdict du tribunal des Hauts de Seine qui vient, au mépris de toutes les règles, d’acquitter les 7 jeunes qui étaient accusés de viol collectif sur une ado de 14 ans? Adolescente qui a subi avant cela les viols incestueux de son père, et qui aujourd’hui ne comprend pas que notre société préfère excuser des criminels plutôt que de protéger les victimes.
      Je pense qu’il y a d’autres combats bien plus importants que la « terminologie » d’un mot dans un article, même si comme vous le soulignez il faut être extrêmement prudent lorsque l’on veut faire passer une info. Bonne journée.

      0
    • Désolée de vous contredire Philippe, mais c’est vous qui faites preuve ici d’intolérance et de sectarisme, en me prêtant de fausses intentions .
      Parce que j’ai employé un mauvais terme, vous décidez aussitôt que je pense que les malades du sida sont des chiens et que mon propos est péjoratif !
      Un peu léger pour quelqu’un qui préfère manifestement donner des leçons plutôt qu’en recevoir. Si vous lisiez mes articles un peu plus sereinement (au lieu d’y chercher des accusations déguisées), vous sauriez que seuls l’islam et les traitres élus qui cherchent à nous l’imposer, sont objets de ma rage. Pour le reste je tente d’être tolérante et d’essayer de comprendre avant de juger. Romanin m’a fait la même remarque que vous, mais avec courtoisie, sans y voir une mauvaise intention de ma part.

      0
  2. Bonjour Josiane, hormis le baiser de madame Célarié à un sidéen, vous fûtes encore une fois excellente sur le fond et la forme.
    Et non, ma colère ira directement à notre justice suite au verdict pour l’acquittement de 7 jeunes accusés de viol collectif sur une ado de 14 ans. C’est un verdict inacceptable qui démontre une complicité avec les agresseurs, qui leur assure une totale impunité et entérine un monde de domination masculine.
    Nous devons tous nous interroger et signer la pétition en ligne du Dr Muriel Salmona pour faire appel à cette décision. Lorsque notre société et ceux qui sont en charge de faire respecter nos lois ne protègent plus nos enfants et nos anciens, c’est le début de la fin de notre civilisation!
    Alors, les délires de nos « bobos » sur vitaminées…

    0
  3. Ne vous en déplaise, si on avait davantage écouté ce que disait Jean-Marie Le Pen, la France ne serait pas devenu le grand bordel que nous connaissons aujourd’hui…
    Son seul tort à mes yeux n’a pas été d’utiliser un vocabulaire précis, fleuri et souvent décrié mais d’avoir eu raison trop tôt et malheureusement tout seul !

    0
    • Son tort c’est son amour des bons mots, ou de ce qu’il considère comme tels, avec le mépris les conséquences sur lui-même et sur son parti.

      0
  4. Pour être clair, je vous emmerde tous, et notamment les censeurs de la modération.
    On me traite de chochotte, de connard, et j’en passe, tout en me tutoyant évidemment, et je ne devrais rien répondre ?
    Allons donc !
    Je pense que vous avez perdu tout sens commun.
    Et je vous le redis, par delà ma détestation de l’Islam,
    je ne voterai pas pour Marine. Impossible pour moi de voter comme des gros beaufs, et la plupart de vos lecteurs, comme d’ailleurs beaucoup de vos intervenants,
    ne sont que des gros beaufs.
    Salut.

    0
    • @Philippe, ne vous en déplaise mais la fuite et l’excès de grossièreté n’a jamais rien apporté au débat d’idées. Ne prenez pas ce prétexte pour botter en touche et vous trouvez des excuses. Vous avez ici le droit de répondre et d’exposer votre vision concernant cet article, je comprends votre courroux face à la « facilité » pour certains de tomber dans l’excès, la caricature et l’offense. Je comprends aussi que vous réclamiez un minimum de respect, mais ne pensez-vous pas qu’il existe d’autres causes bien plus importante qu’une erreur de transcription dans un texte écrit par une bénévole???
      Amicales et respectueuses salutations.

      0
    • J’espère qu’on te reverra plus, là ? Je trouve que la modération est bien complaisante à ton égard. C’est à cause de gens comme toi qu’on en bouffe de l’islam, et qu’on risque d’en bouffer jusqu’à en crever.

      0
    • Dommage de vous voir si susceptible aux critiques Philippe ; d’autant plus que vous pourriez tout à fait ignorer les impolis au lieu de vous abaisser à employer le même langage qu’eux ; et que, parce que quelques uns vous ont manqué de respect, vous nous mettez aussitôt tous dans le même sac, en traitant de gros beaufs les modérateurs, les lecteurs et les intervenants … !
      Dans ces conditions, Marine, comme nous tous, nous nous passeront bien volontiers d’un citoyen aussi peu nuancé dans ses ressentis et ses propos. Bonne journée quand même, vous semblez en avoir bien besoin pour retrouver calme et sérénité.

      0
      • Mme Filio, Philippe c’est fait insulter de façon grossière et déplacée alors qu’il n’a fait que s’exprimer sans agressivité. Alors oui certains ici se comportent comme des nazillon et desservent les causes défendues par RL. Je trouve aussi que RL a une fâcheuse tendance à se radicaliser

        0
      • Madame, les modérateurs nous manipulent, tout simplement.
        J’avais répondu directement, et très brièvement, à ceux qui m’avaient insulté, mais mes messages n’ont pas été validés.
        J’ai donc ensuite écrit le message ci-dessus. Dont je ne retire rien, mais qui, à ma grande surprise ce soir, se retrouve validé, lui.
        Bizarre, non ?
        Tant pis pour ceux qui sont vexés. Comme disait ma grand-mère, les morveux, qu’ils se mouchent ! …
        Je voterai Nicolas Dupont-Aignan. Ma grand-mère, toujours elle, que j’adorais et qui m’ appris tant de choses, me disait aussi qui se ressemble s’assemble, ou dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es … et comme je n’ai rien à voir avec
        les lecteurs de RL, qui sont des fanatiques primaires, je vous salue bien !

        0
    • @philippe vous tombez dans les mêmes travers que les gens qui vous insultent c’est dommage. D’accord ou pas avec vous je souhaite que vous puissiez vous exprimer. Les articles de Mme Filio sont bien écrits et elle vient de reconnaître un mauvais choix de vocabulaire. Cela me semble amplement suffisant pour ne pas lui faire un procès injuste

      0
  5. N’en déplaise à monsieur Philippe mais le sida n’est pas une maladie qui est destinée à une personne bien spécifique elle peut toucher tout le monde et même un supporter de Marine, vous faite de la récupération politique même sur une maladie, dans la démago vous êtes très forts les socialistes mais dans le concret vous êtes que dalle!
    Qui vous dit que le programme de Marine ne sera pas plus efficace sur le plan de la santé et permettra aux sidéens de mieux se soigner au contraire de vos amis européistes socialistes qui nous envoi droit vers les assurances santé privées

    0
  6. Oui c’est ça, battez-vous sur l’étymologie, et aussi sur la couleur des cartables, c’est ça le vrai combat … 🙂

    0
    • Le choix des mots est important et le vrai combat ne se livre pas en lynchant de pauvres gens qui s’expriment ici ou ailleurs

      0
  7. Merci Josiane de mettre à l’honneur les (trop) rares les chanteurs-compositeurs, acteurs, animateurs, tels Didier Barbelivien, Patrick Sébastien, Johnny Hallyday,José García, qui ne suivent pas la meute des gens du spectacle, celle qui manifeste en première ligne pour s’apitoyer sur le pauvre Théo ou pour exiger du pouvoir exécutif la CNI, le gîte et le couvert pour tous les sans-papiers.

    Au risque de me tromper, je vais citer Jenifer (Bartoli), qui, lors d’une promo de son dernier album, a refusé de parler de politique.
    Son interviewer est resté sur sa fin ;
    Contrairement à MM Bruel, Macias, Guy Bedos, Mme ZAZ…(la liste serait trop longue) qui, à longueur de temps, interpellent leur public sur les dangers du vote patriote…

    0
  8. Quel dommage que ce très bel article soit pollué par des querelles intestines!
    (je parle des commentaires cela va de soi)

    0
  9. Merci à vous Josiane de prendre le temps de mettre en avant des personnalités comme: Mme Polony, Zemmour, Barbelivien, qui ont un autre discours et qui l’expriment de façon intelligente.
    Bon ce matin j’étais un peu hors sujet et ma colère était ailleurs. Et puis tout c’est enchaîné à cause de la « terminologie » d’un mot, d’une maladie, d’une personne du showbiz et voila le débat engagé. Mais ne nous faut-il pas rappeler quelques règles du savoir-vivre: Ici, les commentaires sont libres.
    Libres ne veut pas dire insultants, injurieux, diffamatoires.
    À chacun de s’appliquer cette règle qui fera la richesse et l’intérêt de nos débats.
    Chère Josiane, j’en profite pour vous réaffirmer tout mon soutien.

    0
  10. Merci Josiane de défendre notre pays ; vous y avez bien plus votre place que beaucoup de Français qui n’ont pas de racines étrangères mais qui, comme en 1940, sont les premiers à célébrer le « défaitisme révolutionnaire ». Merci à toutes les « racines étrangères » (Zemmour, Finkielkraut, Boualem Sansal… et ceux que vous citez) qui ont le droit de dire du bien de la France sans se faire taxer de franchouillard ou de Dupont-la-joie !

    0
  11. Bonjour Madame Filio.
    Je suis une Femme Transgenre ( donc née Garçon ) et je vis principalement en Floride aux USA. Mais bien sur je continue de m’ intéresser à mon Pays, la France.
    J’ ai découvert Riposte Laïque par hasard et j’ ai lue nombre de vos articles. Et si tout le monde pouvait avoir votre claire voyance, il y aurait moins de soucis.
    Je suis des mêmes avis et opinions que Vous, je voulais juste le signifier.
    Je vais rentrer en France quelques mois, pour voter, pour voter utile.
    Mais je reviendrais ensuite, ici aux USA, ou je eux vous assurer, la vie y est belle.
    Bien cordialement,
    Karina.

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*