JO 2024 : MM. du CIO, voilà ce que Hidalgo a oublié de vous dire…

Non ! Tout ne va pas mieux à Paris, c’est même le contraire !

Marre que la snobinarde peaufinant l’œuvre de Delanoë (l’infernale spirale de dettes des contribuables parisiens), n’aie en tête que ses fameux J.O. 2024 qu’elle veut à toutes forces dans ce qu’elle considère comme « sa » propriété : l’ex Ville Lumière transformée par ses soins en ville poubelle !

A-t-elle seulement quelques instants à consacrer au bien-être de ses concitoyens, et par équité à la souffrance de certains, qu’à moins d’être totalement bouchée à l’émeri, elle devrait connaître ?

Question ô combien légitime quand il est aveuglant que parmi ses principales préoccupations, les meilleures places sont occupées par :

l’organisation du désormais rituel « pince-fesses » fêtant le ramadan dans les locaux de l’Hôtel de Ville, au mépris de la loi 1905 … pas encore abolie par Macron et sa clique !

la recherche ou la construction de nouvelles structures d’accueil pour tous les miséreux de la planète, quand des SDF (nauséabonds et repliés sur eux ?) meurent dans ses rues, de faim, froid et désespoir, sans que cela n’émeuve le moins du monde cette femme prétendue de « gôche »,

son indécente cour au Comité International Olympique (C.I.O.) pour que « sa » ville soit choisie pour l’organisation des Jeux Olympiques de 2024 !

Nul doute que tout récemment lors de sa visite en ses murs, elle ait su, telle Salomé, se livrer avec application à la danse des sept voiles devant le CIO (Hérode Antipas) pour lui livrer les Parisiens (Jean-Baptiste) sans défense dans ce régime de dictature de moins en moins discrète, à laquelle elle participe avec ferveur !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Danse_des_sept_voiles

Tous les C.I.O. ne sont pourtant pas logés à la même enseigne par cette femme sans honneur, puisque, dès février 2015, elle annonçait au rectorat la fin de la prise en charge financière de l’hébergement et du fonctionnement des 11 CIO (Centre d’Information et d’Orientation, donc rien à voir avec les J.O.) dits départementaux à la rentrée 2015.

Conséquences catastrophiques pour les publics fréquentant ces espaces de proximité, d’écoute, de dialogue, de réflexion et de médiation que sont les CIO, prenant en considération les adolescents et les jeunes, les familles, les jeunes en situation de décrochage scolaire… et au-delà, de tous les publics.

Et ceci pour une économie de seulement 45 600€ par an de budgets de fonctionnement, les bâtiments étant en général rattachés aux écoles ou aux collèges ; ce faisant, pour des économies de bouts de chandelles, madame Hidalgo brisait, ni plus ni moins, le service public d’information et d’orientation sur la capitale !

Madame Hidalgo préférant sans doute plus opportun de souscrire aux demandes incessantes de lieux de cultes musulmans… lesquels ne sont pas, cela devient de plus en plus difficile à cacher, uniquement des lieux de cultes mais des lieux d’embrigadement et de lavage de cerveaux à la mode islamique !

http://www.daniellesimonnet.fr/hidalgo-liquide-les-11-cio-departementaux-parisiens/

Une question me taraude : madame Hidalgo qui souhaite tellement que les prochains JO se passent dans sa ville, afin d’y briller sous le feu des projecteurs internationaux, a-t-elle bien conscience de l’état plus que lamentable dans lequel se trouve dorénavant la capitale, par ses soins ?

Cette arrogante s’est-elle donnée la peine de se balader ailleurs que dans les beaux quartiers protégés, puisque c’est là qu’elle et ses pairs habitent ? Certainement pas !

Pense-t-elle pouvoir éviter que le monde entier découvre ce qu’est devenue l’ex-ville lumière, sous sa houlette ?

Réalise-t-elle que ces dernières années des touristes se sont fait racketter à plusieurs reprises, par les racailles en forte explosion démographique, bien que ce ne soit qu’un début, et que ce risque serait encore accru lors des J.O. à Paris ?

Se soucie-t-elle de l’infernale augmentation des impôts que le coût de cette organisation vaudra aux contribuables parisiens, alors que les retombées financières ne seront certainement pas pour les payeurs ?

Cela m’étonnerait fortement et je ne suis pas la seule à le soupçonner !

Comme tant de citoyens, je suis excédée par l’ignoble préférence ethnique outrancière pratiquée par cette gauche-caviar et tous ses soutiens, prenant garde de se tenir eux-mêmes bien loin de cette misère qu’ils nous imposent d’accepter sans broncher, clouant le bec des contestataires par leur sempiternelle formule magique : racistes !

J’ai donc décidé de vérifier si par hasard, madame Hidalgo n’aurait pas volontairement omis d’apporter quelques précisions importantes au C.I.O., lors de sa récente visite dans la capitale.

Pour cela, rien de plus simple que d’écrire directement au plus haut responsable, Monsieur Thomas Bach, Président du Comité International Olympique, 9 Route de Vidy à Lausanne (1007), dont voici copie :

Monsieur le Président,

Connaissant la grande responsabilité qui est la vôtre dans l’attribution de l’organisation des Jeux Olympiques à certaines villes plutôt qu’à d’autres, il m’est apparu que dans cette féroce « compétition », bien des coups bas, des cachotteries, des tromperies… devaient parfois être constatés, mais également qu’il n’était pas impossible que certaines précisions, aptes à faire pencher la balance du mauvais côté, pouvaient sciemment vous être dissimulées.

Habituée à dire sans ambages ce que je pense, je n’irai pas par quatre chemins, en portant à votre connaissance, un « détail » dont Madame Hidalgo, Maire de Paris, mais surtout virago n’ayant rien à voir avec ses sourires et courbettes officielles, ne s’est certainement pas vantée ; le véritable état désastreux dans lequel se trouve cette ville autrefois si florissante, objet de bien des désirs, devenue un véritable dépotoir sous la férule de cette snobinarde se souciant uniquement de sa carrière et rien d’autre !

Si j’en juge par un article de l’Equipe, insistant sur les trois temps forts de la visite de votre comité d’évaluation :

– Le dîner de gala au Petit Palais,

– La course au Stade de France,

– Le petit-déjeuner à l’Elysée… avec le tout nouveau président.

Il parait impossible que ce comité ait pu juger objectivement du véritable visage de Paris, englouti dorénavant, au détriment des populations locales, sous des milliers de migrants économiques envahissant l’espace vital des citoyens français, à l’invitation de nos dirigeants obéissant en cela à l’ogresse U.E. décidant désormais de tout en nos lieux et places.

https://www.lequipe.fr/Tous-sports/Actualites/Jeux-olympiques-2024-les-trois-temps-forts-de-la-visite-du-cio-a-paris/801810

Ainsi quelques photographies vous aideront mieux que mille mots, à vous faire une opinion en toute connaissance de causes ; à moins qu’Anne Hidalgo ait carrément prévu de faire transporter ces migrants qu’elle accueille à bras ouverts tout au long de l’année, aux quatre coins du pays… reportant le problème au lieu de le résoudre… cela s’appelle cacher la misère sous le tapis, et cela, Monsieur le Président, les Parisiens et l’immense majorité des citoyens français, en ont plus qu’assez !

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/paris-la-vie-precaire-des-migrants-entasses-a-jaures-en-attendant-un-camp_1814368.html

Etre pris en otages par une caste arrogante, « tirant la couverture à elle » au moindre prétexte, sans jamais se soucier des conséquences désastreuses pour beaucoup d’entre nous, est totalement intolérable.

Alors sauf si vous aussi, êtes membre de cette grande famille d’imposteurs sans honneur et sans véritable patrie … vous saurez je pense, tirer les conclusions qui s’imposent : en aucun cas la ville de Paris, ne se limitant pas aux Champs-Elysées et autres beaux quartiers, et offrant désormais dans plusieurs autres, le visage du tiers-monde que de beaux esprits nous contraignent « démocratiquement » d’accueillir, ne saurait remplir les conditions de beauté, hygiène et sécurité, indispensables pour recevoir des millions de férus de jeux olympiques.

La décision vous incombe ; quant à moi, quelle qu’elle soit, j’aurai accompli mon devoir de citoyenne amoureuse de son pays et respectueuse de ses lois, de souligner la réalité, incapable de me résigner à assister sans broncher à sa mise à mort, voulue par de vils charlatans et escrocs.

Et dans le doute, je n’aurai donc à vous offrir, Monsieur le Président, que l’expression de mes sentiments patriotiques.

Josiane Filio

Soyez nombreux à suivre mon exemple en écrivant vous aussi au CIO, afin de faire échec aux visées insensées de l’infernale Hidalgo.

Pour ceux qui préféreraient un appel téléphonique, cela peut se faire au : +41 21 621 61 11

Fax :
+41 21 621 62 16

0

25 Commentaires

  1. la greluche hidalgo me fait penser a marie antoinette avec son « hameau campagnard », ses moutons enrubannés, ses maisonnettes avec fausses lézardes au mobilier de velours, de satin et ses robes  » a la fermière »…Savait -elle que les paysans s’entassaient dans des chaumières confinées, froides, dormaient sur des tas de paille, marchaient pieds nus?? Pas de meubles ou si peu, un gobelet par famille, le pain cassé a coup de hache, gris et dur comme de la pierre, quand elle mangeait de la brioche, du pain blanc, jouait a traire les vaches dans des timbales en argent? Non bien sur, ce bon peuple si heureux pourquoi a-t-il de l’humeur?? On sait tous comment cela a fini hé hé hé hé….

    0
  2. Initiative fort intéressante. Je pense même qu’en complément aux photos de Paris, il eut été tout aussi judicieux d’ajouter quelques photos de certaines villes de banlieues (notamment le 93) qui sont dans un véritable état de délabrement (dans de nombreuses villes, il y a même des rats qui circulent).

    0
  3. Avec tout ce que je lis sur les sites patriotiques français je déconseille à tout mes amis d’aller en Europe s’ils ne veulent pas être tués, volés, violés, torturés etc. Quand je vois l’état de la France ça me serre le coeur dire que j’écoutais les films noirs et blancs avec Jean Gabin, Fernandel, Michel Simon et Louis de Funés et je trouvais la France belle avec un charme discret de ses rues parce qu’ici les rues sont des autoroutes à 6 voies.

    0
  4. Il est d’usage de dire « je monte à Paris ». Personnellement, j’y « descends » le moins souvent possible tant c’est bruyant, dégueulasse, malsain, encombré, puant. Je comprends les gens qui s’en éloignent.

    0
  5. Quand une « féministe » pense que le problème du harcèlement de rue c’est l’éclairage et l’aménagement urbain (VIDEO)

    Le Lapin Taquin @LeLapinTaquin
    [FLASH] Un coin mal éclairé agresse 2 femmes en pleine rue, son complice serait un trottoir trop étroit bien connu des services de police
    https://
    twitter.com/DamienRieu/sta
    tus/866201700511744000 

    16:15 – 21 May 2017

    http://www.prechi-precha.fr/feministe-pense-probleme-harcelement-de-rue-cest-leclairage-lamenagement-urbain/

    0
  6. Chère Josiane, là je ne vous suis plus du tout.Hidalgo veut les J.O qu’on les lui donne, les Parisiens vont se faire étriller à coups d’impôts, les « belles » photos que vous nous montrez , ne feront que s’agrandir d’ici les J.O .Et si Hidalgo les a , les agressions sur les étrangers venus voir ces J.O seront innombrables , et bien enfin on verra ce qu’est la gestion socialiste et le monde entier fuira Paris , en mettant au pilori notre capitale.Alors peut être ( je dis bien peut être) les Parisiens réagiront , mais j’ai des doutes là dessus.

    0
    • Parce que vous pensez vraiment Cher Zorglub, que les médias montreront au monde entier ce genre d’images ? Pas du tout, ils montreront uniquement les belles choses qui restent à voir, c’est à dire les beaux quartiers, protégés, parce que c’est là que ces montres d’égoïsme vivent. Mon texte se veut une provocation pour montrer à tous ces traitres que nous ne sommes pas tous aussi dupes qu’ils le croient. Et je n’ai que très peu d’espoir que mon courrier ait une quelconque importance, car là aussi j’ai le sentiment que les dés sont pipés dès le départ.
      Mais je préfère continuer à batailler avec mes mots, ne serait-ce que pour interpeller quelques esprits encore trop crédules, plutôt que gémir chaque jour que tout est foutu ! Tant qu’il me restera une parcelle de souffle, je ne me tairai pas.

      0
      • Pas du tout. Les médias , surtout britanniques, seraient ravis de montrer une autre image de Paris qui lui feraient perdre à notre ville sa candidature.
        Vous avez raison sur un point: votre courrier n’a aucune chance de convaincre qui que ce soit mais uniquement de par son côté à la fois naïf et haineux. t parce qu’un courrier seul ne prouve rien. Si vous pouviez aussi arrêter de donner des leçons. Les lecteurs agiront comme bon leur semble et non pour suivre votre exemple qui est loin d’être un modèle de finesse stratégique.

        0
      • pourquoi personne ne pense jamais a inciter et aider tout ces migrants a se déplacer vers les beaux quartiers de tout ces bobos pleins de bonnes volontés et de fric ! ce serait pour tout ces « migrants » beaucoup plus lucratif de croiser ces  » grandes dames  » porteuses de diamants ! et qui se régaleraient au passage de quelques attouchements ! et pourquoi pas se faire inviter dans leur belles demeures pleins de beaux objets a emporter !!!!!!!!!!!
        peut être qu’ils verraient les choses différemment !

        0
        • Mais le plus beau c’est que personne ne les empêche d’y aller enfin je crois, car sauf erreur les « beaux » quartiers ne sont pas entourés par un cordon de flics voir de soldats pour protéger les « belles dames »donc les migrants sont tout à fait libre d’y aller .Pourquoi n’y vont ils pas ? Mystère.

          0
      • Chère Josiane, lorsque vous parlez des medias ce sont le Français depuis longtemps aux ordres du pouvoir en place .Mais il y aura aussi grâce au ciel les autres médias de tous les pays du monde qui n’en n’ont rien à f…d’hidalgo ou de macrocon .Et je compte surtout sur ceux là pour montrer dans quel état est la France réellement et vous avez raison de vous battre , mais cette arme que seront les médias étrangers sera un sacré arguments contre lesquels le pouvoir ne pourra rien.

        0
  7. La France est infestée de partout, on ne sait plus où aller désormais. Je suis partie de Paris, il y a 5 mois maintenant pour venir à Sète mais ici aussi il y en a beaucoup !

    0
  8. Moi aussi, Fefe, j’ai quitté Paris en août 2016 et je m’en félicite et je suis dans ma campagne, pas très loin de chez vous. mais ici aussi, « ça » commence à pulluler grave. Cependant, dans la région, comme partout en France, les hommes sont chasseurs… Quant à la mujer hidalgo, « femme sans honneur » comme dit Josiane, c’est évident qu’elle ne sait pas ce que c’est que l’honneur…Son honneur à elle, comme à tous ses semblables (comprenne qui pourra…) c’est le pognon et la haine de la France. Si vous n’avez pas compris…il est temps d’ouvrir les yeux…

    0
  9. Alceste , vous qui semblez savoir , pouvez vous vous nous donner votre stratégie pleine de finesse ? ici tout le monde a le droit de s’exprimer , d’avoir des idées et de penser qu’elles sont bonnes pour les patriotes , juste votre liberté et celle de chacun est de ne pas appliquer ! mais au moins certains font l’effort d’écrire , de penser et d’exprimer en effet

    0
    • Puisque vous vous revendiquez de la liberté d’expression, accordez-moi celle de dire que je trouve l’article consternant et qui prétend, comble de cuistrerie, nous dire de faire comme l’auteur.

      0
      • Ah, on sent en vous un amour fou pour ce nouveau PARIS paradoxalement devenu une poubelle invivable pour nombre de parisiens… Mais je suis intimement persuadé que dans cet élan d’amour, votre générosité naturelle vous a conduit à ouvrir votre sweat home à plusieurs de ces immigrants comme à les nourrir et à les soigner de vos propres deniers. Afin de nous rassurer sur le sujet, dites-nous : vous en avez pris combien à la maison ? Et si vous preniez des photos de ces braves garçons chez vous en compagnie de votre femme et/ou de votre fille, ce serait sympa pour illustrer les colonnes de Riposte Laïque, et ça ferait bien taire cette « cuistre » de Josiane FILIO, c’est vrai quoi ! Alors chiche ?

        0
        • Hé bien Napoleon le Petit, (pour parodier Victor Hugo) parce qu’on n’apprécie pas le ton d’un article, on serait pro-migrants? Cela en dit long sur votre niveau de réflexion.

          0
          • Certainement plus profond que l’absence totale de cohésion dans la petite cervelle de qui, en critiquant l’article, semble vouloir ignorer la situation gravissime de notre pays – autrement plus dramatique encore que ce que l’on peut en avoir appris des tragédies grecques, par exemple… – situation qui induit de facto que quiconque considère la candidature de PARIS aux J.O. 2024 comme positive, voire nécessaire, place l’intéressé(e) en tête de liste des admissions à l’asile psychiatrique et/ou de celle des assassins acharnés à la perte des contribuables de notre pays.

            0
  10. Je ne pense pas que les seuls Parisiens vont casquer pour ces Jeux.
    C’est chaque français qui va racler.

    0
  11. Bon moi aussi, évidemment, je suis contre l’idée de mettre les JO à Paris en 2024, alors que Paris sera probablement un champ de bataille. Et cela principalement par respect pour les JO.

    Mais, en conformité avec une théorie que j’ai déjà évoquée récemment et qui consiste en quelque sorte à profiter du mal pour en faire un bien, je me pose la question, sans apporter de réponse, j’insiste sur ce point, de l’intérêt pour le salut du reste du monde de profiter de ce que Paris pourrait servir de vitrine signal d’alarme, quitte à en faire son deuil, autant que ça serve à quelque chose : monde entier, voyez, voilà ce que donne les migrants musulmans, voilà ce que détruit l’islamisation rampante, voilà l’atrocité du politiquement correct ! Ouvrez les yeux pour vos vies, pour votre avenir !

    0

Répondre à zorglub Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*