Hommage à Philippe Legrand, une belle plume de RL qui vient de nous quitter

Une belle plume RL, doublée d’un patriotisme sans faille, vient de nous quitter, et c’est le cœur bien lourd, malgré l’honneur qui m’est fait d’écrire cet hommage, que je porte à la connaissance de nos fidèles lecteurs, que celui qui sur Riposte signait ses « papiers » Philippe Legrand, vient de tirer sa révérence, ce samedi 10 juin, après s’être battu longtemps contre une méchante tumeur, avec un courage  forçant le respect, puisque malgré les souffrances d’un traitement très lourd, il a continué à suivre l’actualité des patriotes et à alimenter la rédaction dès qu’il retrouvait quelques forces..

C’est d’ailleurs sur une ultime pirouette datée du 25 mai dernier, via un amical conseil à l’écervelée de Calais : « Manon passe ton bac d’abord » qu’il nous lègue son dernier article, nous laissant privés à jamais de sa plume et son humour si particulier.

http://ripostelaique.com/manon-passe-ton-bac-dabord.html

Quelle émotion de me souvenir de ce premier message que m’envoyait début 2013, ce lecteur alors inconnu, après avoir demandé les coordonnées de ma messagerie privée à la Rédaction de RL, et avec lequel j’allais entretenir une correspondance régulière, tant nous étions bien sur la même longueur d’ondes.

Jusqu’à ce jour où il me fit parvenir un délirant mini-scénario mis au point à partir d’une info restée inconnue des médias officiels, me proposant d’en faire un article ; ce que je fis en l’y associant.

http://ripostelaique.com/a-present-ils-decretent-le-jihad-contre-les-chiens.html

Puis régulièrement je recevais des  infos, présentées avec son humour si personnel qui m’a valu plus d’un fou-rire, et très vite je lui conseillai de monter un article et de le proposer à la Rédaction, ce qu’il fit avec succès jusqu’à la fin, envers et contre tout, y compris la maladie à qui il faisait ainsi de magnifiques pieds de nez.

J’avoue être assez fière d’avoir pressenti dans sa correspondance, un talent d’écriture précieux parce que si pointu et d’une analyse si clairvoyante ; il m’avait donc parée du joli nom de « marraine » ce qui m’a emplie de plaisir et de fierté.

Puis en patriote infaillible, l’amoureux fou de son pays, ne pouvait échapper longtemps à Christine Tasin qui lui avait proposé d’être un Responsable régional de Résistance Républicaine, ce qu’il a pu faire, malheureusement trop peu de temps.

Nul doute qu’en plus de l’auteur et de l’ami, nous perdons également un précieux combattant si vaillant et courageux, qui manquera cruellement à notre cause patriotique.

Les chercheurs n’ayant pas encore trouvé le remède miracle qui éradiquera totalement cette sale bestiole s’attaquant de  préférence  à ceux qu’on aime, nous savions bien qu’hélas le terrible combat que menait Philippe serait perdu un jour… que nous espérions le plus loin possible ; mais il a accompli tant de courageuses prouesses face à la douleur, la faiblesse physique (contraint de se nourrir par sonde) et la difficulté de concentration due à la morphine, que nous avions presque fini par le croire invincible… la nouvelle envoyée ce midi par son épouse m’a donc atteinte de plein fouet, et c’est la première fois qu’après tant de larmes de rire,  Philippe m’en fait verser de chagrin.

Pour autant, j’ai l’ultime consolation de penser que ses souffrances ont pris fin, et que malgré son immense vaillance, il était temps qu’il se repose enfin.

Ceux qui ont pu le rencontrer lors d’un comité de rédaction, avant que la maladie ne se déclare, se souviendront longtemps de cet homme sympathique, parti trop tôt, sur la pointe des pieds, nous laissant tous un peu orphelins de sa belle âme.

J’imagine que tous ceux qui comme moi appréciaient cet humour décalé de Philippe, seront en manque, mais ils pourront toujours se réconforter, en consultant ses 271 articles parus depuis septembre 2013, dans la liste des auteurs.

http://ripostelaique.com/author/philippe-legrand

Cher Philippe,

C’est la toute première fois que tu me fais de la peine, toi qui m’as si souvent fait rire, mais je te pardonne bien volontiers, parce que je sais que c’était précisément le dernier de tes souhaits de nous en faire, raison pour laquelle tu as su lutter et résister jusqu’au bout avec tant de bravoure et de détermination ; trouvant la force de plaisanter sur tes malheurs en nous les présentant à ta sauce, mais avec la pudeur qui a fait que jamais tu ne t’es plaint.

Si comme je l’espère un monde meilleur t’attend dans l’au-delà, tu y as ta place parmi les braves ; pense à nous faire un petit coucou de temps en temps, mais en attendant, repose en paix. Cher regretté filleul, tu l’a bien mérité.

Condoléances et pensées émues à son épouse et ses enfants, et à tous ceux qui l’ont apprécié à sa juste valeur.

Josiane Filio

0

24 Commentaires

  1. Paix à son âme !
    J’ai beaucoup de respect pour tout patriote qui défend sa patrie d’une façon ou d’une autre avec autant de mépris pour ceux qui sous couvert d’ouverture et d’accomodements raisonnables vendent leur patrie à petits morceaux et force leur peuple à se dissoudre dans la masse.Je deteste le racisme
    à mais cela n’a rien rien à voir avec la preservation de l’authenticité(Il n y a aucune raison de s’effacer pour quelqu’un à qui on donne l’hospitalité) .J’apprecie beaucoup les articles de Mrs Josianne Filio que j’apprécie à un très haut point avec toute mon affection pour cette grande d’âme.

    0
  2. Philippe, je me joins à Josiane, et présente mes condoléances à ta famille, même si je reste convaincu que nous nous reverrons tous, je parle des gens que nous appréciions, et même nos animaux de compagnie, qui ont une âme tout comme nous

    Merci pour cet hommage Josiane, mais Philippe, où il est maintenant, souhaiterait certainement que nous continuions le combat pour notre patrie

    Merci à toi Josiane pour cet hommage, de la part d’un patriote proche de la philosophie bouddhiste, ce qui ne l’empêche pas de ronchonner après ses prochains dans la vie de tous les jours

    0
  3. Bel hommage à un auteur qui avait une clairvoyance et un humour remarquables.

    Reposez en paix, Monsieur, vous pourrez vous rire de la médiocrité de ce monde.

    Condoléances à sa famille

    0
  4. Sincères condoléances à la femme et aux enfants de Philippe,une belle plume s »en est allée, libéré de toutes ses souffrances ,soyons certains que depuis la haut il continuera à veiller sur nous .
    Merci Josiane pour ce bel et émouvant hommage que vous lui rendez ,ce soir .

    0
  5. Cher Philippe, oh oui, nous allons vous regretter, votre plume acérée nous faisait bien rire et vos articles touchaient toujours juste, sous couvert d’un humour décapant ! Et là où vous êtes maintenant, vous êtes en compagnie de st Georges et St Michel que vous aimiez et admiriez… Mes condoléances à votre famille.
    Merci Josiane.

    0
  6. C’est un peu comme Baudelaire qui trouver une larme sur un visage comme un fleuve dans le paysage je croyais aussi que c’était jolie mais tout dépend qui on voit pleurer il a oublié de préciser parce Que tout à coup c’est en vous ce fleuve dans le paysage comme on dit faut le vivre pour le voir et le croire bonne journée madame filio .

    0
  7. Une photo de Philippe Legrand eût été la bienvenue .
    Reposes en paix Philippe tu t’es bien battu et tu es parti avec les honneurs .

    0
  8. Je me permet de m’associer à Josiane , pour vous souhaiter de l’herbe bien grasse et bien verte de l’autre côté , car vous l’avez bien mérité.

    0
  9. Triste d’ apprendre ce départ.
    J’ appréciais les écrits de monsieur Philippe Legrand.
    Merci madame Filio pour ce bel hommage.
    Je m’ associe à RL pour adresser à sa famille mes sincères condoléances.

    0
  10. Merci Josiane pour ce bel hommage. Christine aux assises de Rungis m’avait mis en relation avec ce grand Monsieur. Mon passé de hussard et son passé de dragon-parachutiste avait favorisé une estime réciproque. Que nos Saints Patrons ( Michel pour le parachutiste et Georges pour le cavalier) l’acceuillent au Paradis des Braves.

    0
  11. Je suis très émue et vous remercie du si bel hommage que que vous rendez à mon époux Philippe. Je tiens aussi à témoigner toute ma gratitude aux patriotes pour leurs messages de soutien. Je connaissais bon nombre d’entre vous ainsi que vos écrits au travers de Philippe qui me parlait souvent de votre combat pour la patrie.
    Chère Josiane, vos paroles pleines d’amitié et d’espoir m’ont touché jusqu’aux larmes.
    A travers votre plume, je vois aussi en vous une belle personne et une belle âme, je comprends pourquoi Philippe vous appréciez tant et vous avez choisi comme marraine.
    Nul doute qu’il continuera de veiller sur vous même si vous ne pouvez le voir ni le toucher.
    Bien à vous son épouse Sandrine

    0
  12. Un bien beau, touchant et vibrant hommage de Josiane à son ami Philippe,que l’amour de leur pays et leurs si louables valeurs communes ont réunis sur ce site. Que Philippe repose en paix et de là où il est, nous le prions de veiller sur nous et sur sa chère France.

    0
  13. Adieu à ce rédacteur patriote Français. Merci pour tous ses articles de défense de Notre France. Adieu ami.

    0
  14. Un patriote de moins ! déjà que nous ne sommes plus très nombreux. Condoléances patriotes à sa famille et amis, pour cet amoureux de la France.

    0

Répondre à Un païen dans un missile en direction du moyen Ori Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*