J’ai écrit à Macron, sur les « chasses à l’homme » pour lui parler de Jallamion

Il n’y a encore pas si longtemps, nous savions que le ministre de l’Intérieur qui a laissé sa marque place Beauvau (si ! si ! Collomb fait exactement la même chose ; rien !), puis à Matignon où il n’a pas fait grand-chose non plus, au poste de Premier ministre, l’éminent Bernard Cazeneuve, un de nos grands amis, parmi les plus fidèles (avec Hidalgo et Fourest) ne commençait pas un jour sans consulter Riposte Laïque… afin de pouvoir ensuite nous inviter gracieusement à nous présenter à la 17e Chambre de Paris !

Ne connaissant pas encore les habitudes de sa Majesté Macron 1er, j’ignore s’il a pu prendre connaissance, entre deux de ses nombreuses activités, du message que je lui ai adressé hier par le biais d’une lettre ouverte, relative au sort de l’ex-policier sans reproche, Sébastien Jallamion, contraint de quitter la France pour protéger sa vie.

https://ripostelaique.com/jaccuse-tous-les-salauds-qui-ont-mis-en-danger-de-mort-sebastien-jallamion.html

Dans le doute, et pour suivre la suggestion d’un lecteur, j’ai décidé d’envoyer le lien de ce texte à son attention, sur le site de l’Elysée, accompagné bien sûr d’un message explicatif… deux précautions valant mieux qu’une.

Monsieur le Président,

Révoltée par le sort indigne qui est fait à un officier de police, dont l’acharnement politico-judiciaire est parfaitement indigne d’un Etat de droit qui se respecte, je vous serai reconnaissante de bien vouloir prendre connaissance, personnellement, de la lettre ouverte à votre attention, qui vient d’être publiée dans Riposte Laïque, également victime d’un traitement similaire.

Prouvez à la France entière (abstentionnistes compris) que vous n’êtes pas aussi froid et indifférent à la misère humaine, comme tant de citoyens en sont persuadés… et vous gagnerez en crédibilité, notamment chez tous ceux qui ne vous ont pas choisi comme Président.

Vous pourrez aisément comprendre que j’attende sous quelle forme votre réponse sera faite, avant de vous délivrer une quelconque formule de politesse en usage.

Josiane Filio – Retraitée-contribuable-patriote amoureuse du Pays que vous défendez si mal.

Après avoir souscrit à toutes les exigences du site et avoir validé mon message, j’ai reçu la confirmation de sa bonne réception… sans garantie hélas que ledit message lui parviendrait bien, personnellement.

Dans son modeste discours d’hier à Versailles (laquelle comédie va nous coûter encore un bras… en pleine période de récession, ça la fout vraiment mal !), Macron a prétendu, entre autres choses d’une importance capitale :

 » Tout en promettant une lutte accrue contre l’impunité de quelques puissants,  il a demandé à mettre fin à une chasse à l’homme où parfois les réputations sont détruites, et où la reconnaissance de l’innocence, des mois, des années plus tard, ne fait pas le dixième du bruit qu’avait fait la mise en accusation initiale« .

On va voir ce qu’il en résultera pour Sébastien Jallamion, dans l’œil du cyclone c’est-à-dire quasiment condamné à mort par ceux qui ont littéralement monté une cabale contre notre ami !

Le livre de Sébastien se vend très bien, et il s’est mis à l’abri à l’étranger, pour échapper à la prison qu’il ne mérite pas, mais ce scandale touchant infiniment les citoyens, nombreux sont les messages de sympathie et de soutien de nos lecteurs et sur les réseaux sociaux, et ce n’est pas fini !

Comptez sur nous pour vous tenir informés des suites de cette ignominieuse condamnation à mort… par ceux qui poussent des cris d’orfraies  quand on leur réclame la peine de mort pour les meurtriers  récidivistes !

https://ripostelaique.com/sebastien-jallamion-jai-quitte-la-france-pour-ne-pas-me-retrouver-en-prison.html

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE, RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à J’ai écrit à Macron, sur les « chasses à l’homme » pour lui parler de Jallamion

  1. . Carole dit :

    Un homme capable d’affirmer qu’il y a des êtres humains qui ne sont RIEN, qui n’existent pas en somme à ses yeux, moi je parie sur son mépris. Chère Josiane, Il ne vous répondra pas.

  2. andrea dit :

    Et toutes les associations doitdelhommistes, les jesuischarlie, les zartistes engagés, ils sont où pour défendre un homme injustement persécuté pour délit d’opinion, pour  » blasphème » ( hé ho les laïcards !) ?

  3. Anne Lauwaert dit :

    il faut envoyer des exemplaires du livre à Macron et à ses ministres

    • loic dit :

      bonne idée ! et les envoyés dédicacés par s jallamion qui pourra remercier ceux qui l’on lynchés (certainement un ordre du ministere a l’époque ! )

  4. Zorglub dit :

    Ah Josiane , vous n’existeriez pas qu’il faudrait vous inventer.Ecrire à l’Elysée c’est comme se t..le c.. comme tous les matins.Le message va en classement « delete » J’avais à l’époque écris au gros bouffi , pour lui dire ma façon de penser sur sa façon de gérer la France. Moi aussi j’avais eu un accusé de réception, seulement j’attends toujours la réponse. Mais peut être que vous qui êtes quand même célèbre recevrez une réponse, je vous le souhaite mais j’en doute…..

  5. Massilia dit :

    Bravo, tenez nous au courant. Il est en effet inconcevable que cette France arrogante et méprisante qui se gargarise des droits de l’homme à tout propos, condamne avec une telle iniquité et une telle violence Sébastien Jallamion. M. Macron expliquez-vous SVP.

  6. hathoriti dit :

    notre ami Sébastien « n’est rien », exactement comme ceux « qui ne sont rien », c’est-à-dire, comme vous-même et comme nous tous ! Ne rêvez pas, Josiane, Jupiter ne lèvera pas le petit doigt pour supprimer l’ignominieuse condamnation qui frappe un policier exemplaire. Peut-être même que sa délatrice, la ouardada a été promue….!

  7. renaldo jean jean dit :

    j’ai acheté son livre , et c’est le meilleur moyen de prouver à ce pouvoir que nous existons ,

  8. Gaulois dit :

    Madame Filio
    J’admire votre courage et votre verbe.
    Mais je crains qu’ écrire à Jupiter…c’est comme pisser dans un violon.
    Ce qui me surprend aussi dans cette affaire, c’est que nous n’avons pas eu une seule manifestation de soutien à Sébastien de la part de ses « collègues ».
    Du moins à ma connaissance.
    Et peut-être même que la Ouardalah a été récompensée par une prime ou un avancement..?,
    A vomir si c’est le cas.
    Pourriez-vous en savoir plus sur la délatrice…

  9. ramapaul dit :

    je ne sais pas le faire mais ne pourrait on pas faire une petition pour 1 dedouaner s jallamon 2 pour le faire reintegrer la police nationale?

  10. Anne-Marie G dit :

    Sa majesté Micron 1er ne répondra sans doute pas. Mais je suis sûre qu’au moins ses sous-fifres la liront, de la police et de son cabinet. Comme le relèvent justement quelques commentateurs ici, cet homme capable de tenir des propos niant la valeur ontologique et la dignité humaine des anonymes est inapte à toute empathie, et encore moins pour les opposants à la politique post-humaniste dont il a été chargé par les marionnettistes qui tirent ses ficelles. Mais comme vous le faites, il faut insister, ne serait-ce que pour affirmer notre dignité et défendre un innocent abjectement condamné à mort par les abolitionnistes, ce qui n’est pas un comble dans le monde orwellien que ces hypocrites des medias et de la justice ont instauré par leur servile conformisme.

  11. Auguste dit :

    C’est bien essayé, mais il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.

  12. Laurent Droit dit :

    Merci Josiane pour être aussi vigilante et active contre la dictature qui ne dit pas son nom mais qui est bien là pour nous broyer.
    Sébastien Jallamion n’est qu’un fusible, pour eux, et un exemple à donner pour terroriser les candidats à la libre expression.
    Terroriser est bien le mot.
    La terreur d’état est en place, selon la bonne vieille recette de Robespierre, pour dissuader les citoyens de s’exprimer.
    En somme, nous sommes aujourd’hui sous la double menace du terrorisme musulman et de la terreur d’état…
    Amitiés.

  13. Pierre Malak dit :

    Il faut sauver le soldat Jallamion !

    Avec vous, pour la réhabilitation du soldat Jallamion !

  14. belge en courroux dit :

    faisant fi de tous les détails incroyables de cette histoire je me pose une question.

    comment est-il possible d’imaginer la moindre punition pour des propos tenus sur une page FB privée ?

    si la page est paramétrée : tous les commentaires visibles uniquement par « mes amis « et pas « mes amis et les amis de mes amis  » ni « public »

    est-on passible de condamnation pour des propos (même écrits ) dans la sphère privée et même après délation et capture d’écran des-dits propos ? ( car je suppose qu’il a dû y avoir capture d’écran )

    n’est-ce pas assimilable à un enregistrement d’une conversation téléphonique privé (non productible en justice ) ?

    ou alors la page FB était programmée semi-publique ( « amis et les amis de mes amis » )

    question intéressante pour tout un chacun.

  15. Dunois dit :

    Il ne faut rien espérer de celui qui veut et va détruire la France. « Les gens ne sont rien », a-t-il déclaré lui-même. Avec sa copine Hidalgo, il a déjà transformé Paris en la première capitale musulmane d’Europe. Avec ça, si vous espérez encore, il va vous falloir une infinie patience qui durera jusqu’à la fin du règne de Micron 1er à moins que les gentils islamistes ne tuent toute la population française bien avant, comme ils l’ont juré récemment.

  16. patito dit :

    je n’aime pas ce qualificatif de Jupiter ; c’est faire vraiment trop d’honneur au quidam en question qui est avant tout le gourou d’une secte de décérébrés .
    Je parle de lui plus volontiers comme du gourou cosmo-planétaire mais si d’aucuns voulaient utiliser  » Sa complexité  » pour rendre hommage au cerveau étincelant de notre petit timonier je serais d’accord .

  17. François de France dit :

    Sébastien est un héros. En d’autres temps, les nazis les fusillaient. A cet aulne il n’est pas étonnant de constater que certains islamistes ador(ai)ent Hitler et vice-versa. Il y a complémentarité de l’idéologie, des méthodes des usages. L’islam sera interdit ou éradiqué car c’est un crime contre l’humanité, et le diable se niche dans les détails.

    • Yves ESSYLU dit :

      Pas un héro, seulement un homme avec des moments de grandeur et des erreurs ( tel le fondement inexpliqué de sa condamnation antérieure à 09.2014, laquelle a fait une boule de neige désastreuse et inique)

  18. Emilien dit :

    Eh bien moi je vous prédits une réponse « formulaire type pré-rempli » et signée par son secrétariat. Le genre de lettre vous expliquant qu’il a bien pris note et qu’il suivra de prêt cette affaire. Pour vous, vous aurez droit à une fiche de suivi de la part de ses services de police, puisque vous avez laissé l’ ensemble de vos coordonnées sur la fiche contact du site avec en prime l’adresse IP et MAC de votre PC. Pas d’inquiétude, ils savent depuis longtemps où vous trouver et que vous n’êtes pas dangereuse.
    Bien à vous, ah oui, votre « j’accuse » était pathétique et vous n’aurez même pas la chance de tomber sous le coup des articles 30 & 31 de la loi sur la presse du 29 juillet 1881.
    N’est pas Zola qui veut !

    • Pascal31 dit :

      @Emilien, On peut penser ce que l’on veut de la démarche de J.F. mais dire que son « j’accuse » est pathétique, ce n’est pas très élégant car au moins, lui, il a le mérite d’exister. Et toi ? qu’à tu fais ?

    • Anne-Marie G dit :

      Je pense que à tout prendre, un esthète, même aussi doué d’empathie que vous, préférerait néanmoins lire la prose de Josiane, plume autrement plus alerte et incisive que la vôtre, du genre poussive et à l’ironie balourde.

  19. Yves ESSYLU dit :

    Jallamion a oeuvré pour le FN de Lyon et je suppose qu’en retour il n’a reçu qu’un coup de bâton de ce parti d’où la solidarité qui existait dans les années 80 a disparu quand est apparu la ligne chevènementiste

  20. Massilia dit :

    Mme Filio écrivez donc au défenseur des droits, M Toucon je crois ou Toubon peut être bien, sais pu.

  21. limone dit :

    perso j’ai envoyé à un LR que je ne nommerais pas ;.c’est mieux de faire que de ne rien faire même si pas de réponse

  22. Lourdes Urroz dit :

    J’approuve tout à fait votre pensée et chaque mots de votre article; voilà pourquoi je partage sur les réseaux sociaux, (Facebook, Twitter,…) l’immense injustice que l’on fait subir à Mr Jallamion à fin qu’un très grand nombre puisse en être informés. Et merci à vous, Madame, pour contribuer à cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *