Macron vous ne pouvez diriger la France, car vous n’aimez pas les Français

Monsieur Emmanuel Macron, ci-devant Président de la République Française,

Il est très vite devenu clair pour la majorité des citoyens français, que vous n’aimez rien tant que les approbations et flatteries … et qu’en conséquence logique, vous détestez que l’on vous contredise ou pire encore, que l’on souligne vos changements de cap et autres revirements dont vous êtes incontestablement un grand pratiquant.

C’est pourtant ce qui vous attend dans les lignes qui vont suivre, tant votre acharnement à vous prétendre l’unique détenteur de la vérité m’horripile au plus au point, quand chaque fois que l’ on vous surprend, le doigt dans un gros bocal de mensonges vous ne trouvez rien de mieux… pour vous disculper, qu’insulter encore et encore, ce peuple de France, dont vous avez voulu être le chef … sans vraiment savoir quels en sont les rouages ni les bonnes manières indispensables ; et sans jamais faire preuve d’un quelconque respect et d’une réelle empathie envers lui.

Comment pouvez-vous prétendre diriger des humains que vous n’aimez pas ; inutile d’affirmer le contraire, vos phrases et actions en sont l’exacte démonstration ?

Je sais que je risque gros, compte tenu de l’armée de mouchards-délateurs-idiots-utiles. totalement décervelés rapportant à vos services les moindres « propos » des patriotes … qui vous déstabilisent d’autant plus qu’ils sont vrais … quand par ailleurs ceux qui « assassinent » réellement partout en France dans une totale impunité dispensée par une justice frelatée, ne semblent pas vous importuner … avouez que c’est étrange pour qui se veut un  chef d’Etat !

Il n’a sûrement pas échappé à votre sagacité, que malgré tout le cinéma que vous faites à travers le monde, votre popularité est en chute libre, depuis qu’une poignée d’inconséquents gobant les manipulations médiatico-financières des vrais dirigeants du monde œuvrant en coulisses, vous a porté au pouvoir bien que totalement novice en politique, malgré les manifestes et remarquables qualités de roueries et faux-semblants dont vous avez su faire preuve, pour mener votre barque dans ce marigot nauséabond où vivent des caïmans autrement plus féroces que vous, et qui auraient rapidement eu votre peau si vos « protecteurs et parrains » n’étaient pas si puissants.

Aujourd’hui ces prédateurs vous font allégeance … mais jusqu’à quand ?

Vous êtes bien placé pour savoir, vous qui avez si bien su rouler celui qui vous avait confié « les clés du coffre » en vous offrant un maroquin important, que dans ce marécage qu’est devenue l’arène politique, tous les coups semblent permis … surtout s’ils sont bien bas et dégueulasses.

Alors, pour en revenir à vos exploits, ce n’est surement pas en mentant effrontément, et en usant de pirouettes encore pire que vos précédentes maladresses, que vous sortirez grandi et que du même coup, votre descente aux enfers cessera, bien au contraire.

Ainsi, au lieu de répliquer à une contradictrice  «Y’a des gens qui râlent tout le temps pour tout !», il serait bien plus souhaitable que vous vous penchiez au contraire sur les véritables raisons de ces fameux mécontentements , ceci vous éviterait dans un premier temps de vous faire copieusement huer.

« Alors qu’il se trouvait le 21 septembre à Marseille pour y visiter le site olympique du Roucas Blanc, destiné à accueillir certaines épreuves des Jeux olympiques de 2024, le président de la République a eu un accrochage virulent avec une femme qui l’interpellait.
Ce devait être un bain de foule sous le beau soleil de Provence : cela restera comme un nouvel épisode houleux de plus pour Emmanuel Macron. Occupé à répondre à des questions de journalistes, celui-ci s’est semble-t-il trouvé confronté à une poignée d’individus peu enthousiastes à l’idée de voir la France accueillir les Jeux olympiques. Une femme présente sur place s’est avisée de le faire savoir au chef de l’Etat, certes d’une manière relativement peu argumentée… «C’est totalement pourri les JO !», a-t-elle lancée, dans une scène diffusée sur BFMTV. »

https://francais.rt.com/france/43547-a-gens-qui-ralent-tout-macron-rabroue-anti-jeux-olympiques-huer-foule

Je vous accorde que l’interpellation était pour le moins maladroite, ou « peu argumentée » comme qualifié dans l’article précédent ; mais si vous étiez réellement le phénomène d’intelligence et de finesse que l’on prétend, vous auriez dû percevoir que derrière, confirmée par les huées de la petite foule présente, se trouvaient la révolte des citoyens devant vos premiers choix de gouvernance.

Parce que pour :

les chômeurs en constante augmentation, ce qui ne semble pas vous interpeller outre mesure, alors que ce devrait être une de vos premières priorités.

les travailleurs dont les manigances haut-patronat / pros de la politiques les cantonnent depuis des lustres dans des salaires médiocres et injustes, surtout comparés précisément à ceux des politiciens malgré leurs médiocres, voire scabreux bilans.

les retraités à qui vous allez encore empiéter sur leurs pensions dûment cotisées pendant toute une vie de labeur, bloquées depuis quelques années … et que vous avez l’aplomb de considérer comme « riches » dès 1200 euros mensuels, quand cette somme n’est certainement même pas votre argent de poche de la semaine …

les forces de l’ordre à qui précisément vous sommez de faire respecter l’ordre républicain (jamais si bafoué que par vos vils collègues depuis plusieurs décennies), tout en leur interdisant de se servir de leurs armes … face pourtant à la marée de délinquants qui déferle partout !

les  militaires que vous envoyez au casse-pipe dans des régions incapables de s’autogérer, ni-même faire fructifier les nombreuses aides financières offertes sans discernement par des dirigeants incompétents … alors que vous réduisez drastiquement les moyens humains et matériels dont ils ont impérativement besoin pour leurs missions.

Bref, pour tous ces gens là (et bien d’autres), les J.O. c’est de la foutaise ; de la poudre aux yeux jetée au monde entier, uniquement pour la gloriole de quelques uns qui sauront en retirer tous les bénéfices possibles pour leur poire, en se foutant allègrement des conséquences désastreuses que seront les pertes bien plus importantes que les retombées économiques pour Paris et la France, si bien vantées sur les ondes … quand les précédentes expériences ont laissé bien des villes organisatrices, exsangues … mais comme c’est le peuple des contribuables qui règleront l’addition, quelle importance ?

Tous ces gens-là, il s’en foutent des J.O. monsieur Macron ; ils s’en tapent, et vous savez pourquoi ?

Mais parce qu’ils ne seront JAMAIS invités aux nombreux cocktails offerts aux gens « importants » avant ou après les épreuves, qu’ils n’auront sans doute JAMAIS la possibilité de s’offrir une place dans l’un des endroits où se dérouleront les épreuves sportives … mais qu’en revanche ils savent très bien que les futures augmentations galopantes de leurs impôts et taxes, serviront à éponger une nouvelle fois, les inconséquences d’élus mégalos et vaniteux, sans aucun rapport avec le C.V. qu’ils vendent aux électeurs pendant les différentes campagnes, qu’elles soient nationales ou locales.

Vous seriez-vous « fixé comme objectif secret de tenir le rythme d’une polémique par jour », s’interroge la presse, puisque concernant l’opposition croissante à vos réformes, vous venez de déclarer à CNN International : « Je crois dans la démocratie, mais la démocratie ce n’est pas la rue » !

Alors pour vous, la démocratie cesse dès que les électeurs ont fait leur choix en déposant leur bulletin dans l’urne, offrant un chèque en blanc au lauréat qui pourra faire selon son bon plaisir sans avoir jamais rendre de compte ?

Mais sur quel planète avez-vous été élevé, monsieur ? Pas sur la nôtre, et encore moins sur cette terre de France que tant de grands hommes (et femmes) ont foulé !

Puis sans vergogne, vous enchainez : « Si je respecte ceux qui manifestent, je respecte aussi les électeurs français, et ils ont voté pour le changement », ajoutant avec toute la morgue qui vous caractérise, que vous avez été élu sur la promesse de réaliser les réformes portées par votre gouvernement … comme celle du Code du travail !


Mais « cher » Emmanuel, (vous permettez que je vous appelle Emmanuel ? Après tout je pourrais très bien être une grande sœur de votre épouse?) êtes-vous bien certain que vous n’occultez pas, volontairement, un « petit » détail ?

Parce que la réalité c’est qu’ en tenant compte des pourcentages d’abstentions, de votes blancs ou nuls, et des voix récoltées par votre concurrente, vous ne devez votre poste qu’à une infime minorité d’électeurs, de l’ordre de 14 %, chiffre minable, déjà ridicule en soi, qui aurait dû invalider l’élection … mais qui depuis a déjà fondu comme neige au soleil, tant vous vous entendez pour brosser les citoyens français dans le mauvais sens !

Ce n’est certes pas la première fois que répondant à un importun vous apostrophant, vous employez dans vos réponses, des termes perçus comme méprisants ou hautains, à l’égard de catégories de Français :

« Le 29 juin dernier, le président de la République Emmanuel Macron inaugurait à Paris la Station F, décrite comme «le plus grand incubateur de start-up du monde». Dans cette ancienne gare réaménagée, en présence du maire de la capitale Anne Hidalgo et de l’entrepreneur et fondateur de Free Xavier Niel, le chef de l’Etat a livré un discours qui n’a pas manqué de scandaliser de nombreuses personnes. Dans les gares, a-t-il en effet déclaré, comme dans le monde, on croise «des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien».

https://francais.rt.com/france/40450-gens-qui-reussissent-ceux-qui-ne-sont-rien-phrase-macron-suscite-indignation

Après « la France n’est pas réformable » et « Je serai d’une détermination absolue et je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes. » lâché à Bucarest puis à Athènes … avouez que dès que vous vous trouvez à l’Etranger, vous n’aimez rien tant qu’insulter les Français, alors ne vous étonnez pas que quelques courageux osent vous apostropher pour vous crier ce que pensent une énorme majorité … pour l’instant silencieuse.

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20170908.OBS4430/macron-veut-reformer-malgre-les-faineants-les-insoumis-y-voient-une-insulte-de-plus.html

Ce 21 septembre, première manifestation contre votre loi inique dite « du travail » alors qu’elle devrait plutôt se dire « loi de l’esclavage des futurs salariés-kleenex », a déjà transformé ma journée en enfer, par le biais d’une grève SNCF (même s’ils n’ont même pas le courage d’employer ce mot) qui a modifié un simple voyage Aller/Retour, Carcassonne / Toulouse, en 2 h 30 aller, puis 3 heures retour en cars (affrétés pour l’occasion et dont le coût se retrouvera dans les prochaines augmentations des billets !), au lieu de deux fois 45 minutes !

Je n’étais certes pas la plus à plaindre quand je songe à tous les citoyens qui ont galéré une nouvelle fois pour se rendre sur leur lieu de travail, ceux qui devaient voyager avec des enfants, les personnes âgées fragiles et perdues dans des indications incomplètes ou contradictoires … mais hier, vous avez eu droit à ma hargne contre votre entêtement, monsieur le donneur de leçon, qui ferait mieux de réviser les siennes, s’il veut un jour rétablir la situation.

Car pour aggraver votre cas , vos justifications à propos de vos termes outrageants ne sont pas crédibles !

Et plutôt que vous préoccuper de régenter le monde, vous devriez vous atteler à régler les problèmes urgents des Français, en remisant vos simagrées et postures internationales au vestiaire … le temps de réellement changer les choses, comme elles devraient l’être, non selon votre bon plaisir.

Josiane Filio, citoyenne et patriote absolue, au nom de la liberté d’expression.

Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Macron vous ne pouvez diriger la France, car vous n’aimez pas les Français

  1. Dunois dit :

    La tafiole de merde qui est totalement folle (voyez son regard, c’est celui d’une déséquilibrée), ne veut plus de la France. Elle veut détruire le pays au lieu de construire. C’est une sale petite vérole, pourrie jusqu’à la moelle et absolument pas récupérable. Beaucoup souhaitent qu’une chance pour la France lui fasse avaler son bulletin de naissance. Ainsi la merde rejoindra la merde et finira en poussière de merde. La haine des Français, elle a su se l’attirer et la haine pousse à la violence. Attention, la Macrouille, t’as été trop loin et t’as dépassé les bornes. Viens pas te plaindre quand tu te feras péter en morceaux !

  2. genesys dit :

    Pourquoi est il si méprisant…son léger sourire moqueur se voulant enchanteur est il du au fait de refuser de faire son coming out tout en ramonant sa momie….!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *