Assassinat de Marseille : pour Macron, un seul coupable, le préfet de Lyon !

Il est de notoriété publique que chaque fois qu’une grosse bourde est commise et qu’un haut responsable risque d’être reconnu coupable, ou simplement éclaboussé par un scandale, dans une grande société ou une administration, un lampiste est trouvé fissa pour endosser la ou les responsabilités qui ont mené à cette faute.

Mais ça c’était avant !

Parce que sous l’ère de Jupiter II, un simple employé lambda n’étant pas jugé suffisant, il faut du lourd et du solide pour ne pas risquer de mettre la puce à l’oreille des citoyens, dont pourtant une grande partie persiste à ronronner benoîtement devant sa télé, pendant que l’ennemi gagne chaque seconde, un terrain qui sera de plus en plus difficile à reprendre.

En l’occurrence, l’ennemi c’est l’islam et ses nombreux complices parmi nos dirigeants, et le fusible, aujourd’hui c’est carrément un préfet.

Développements :

A la suite du meurtre à Marseille de jeunes filles innocentes, qui a vivement ému et révolté les citoyens, il fallait que le pouvoir s’empresse de montrer à quel point il est capable de réagir avec fermeté en prenant les décisions adéquates, notamment en virant le principal responsable.

Parce que relâcher un terroriste la veille du meurtre, ça fait mauvaise impression !

https://www.youtube.com/watch?v=SpS-yCE0bCs

https://www.youtube.com/watch?v=SpS-yCE0bCs

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/10/10/01016-20171010ARTFIG00336-attentat-de-marseille-le-prefet-du-rhone-limoge.php

Alors Gégé Collomb est arrivé, et en deux temps, trois mouvements l’affaire fut réglée : le préfet du Rhône fut désigné volontaire pour porter l’entière responsabilité de ce « bordel », pour employer un vocabulaire cher à « not’président », et en conséquence prendre illico le chemin vers la sortie… définitive.

Peut-être le pauvre homme sera-t-il sous peu affecté à un placard en or pour service rendu à la  Nation, au pouvoir… mais pour l’instant, c’est lui le grand méchant qui doit être puni. C’est comme ça !

Injuste, certes, mais que l’on ne compte pas sur moi pour pleurer sur le sort de ce préfet qui, à ma connaissance ne doit pas figurer parmi les défenseurs des citoyens, mais être plutôt préoccupé par son plan de carrière, comme la plupart de ses collègues, suivant donc servilement les directives de la hiérarchie, y compris  quand celle-ci prouve sans aucun doute possible, son accointance avec les ennemis de la Nation !

Par la même occasion, le sémillant ministre de l’Intérieur qui a tout récemment consenti à admettre que des terroristes agissaient sur notre territoire (sans blague ?) s’en est pris plein la tronche  sur  les réseaux sociaux… alors qu’en fait, le pauvre choupinet n’a fait , à contre-cœur, qu’exécuter les ordres de son chef suprême, comme nous le révèle RTL ce jour :

Henri-Michel Comet va être remplacé à la préfecture du Rhône. Ce limogeage, très rare dans l’histoire politique, a été décidé par Emmanuel Macron en personne. Le Président a voulu marquer le coup et afficher sa fermeté. « Même Gérard Collomb a trouvé ça brutal », raconte un témoin. Mais l’Élysée tient à rassurer : « Ce n’est pas le fait du prince ».

Mais ce qui personnellement me fait doucement rigoler… preuve que certains sont assez lucides pour tirer les mêmes conclusions que nous, les méchants de la  « fachosphère », c’est ceci :

Un ancien conseiller du ministère de l’Intérieur juge sévèrement ces coups de menton. « Si on avait viré un préfet à chaque action ou tentative d’action terroriste, il n’y aurait plus de préfet« , assure-t-il.

http://www.rtl.fr/actu/politique/comment-emmanuel-macron-a-evince-le-prefet-du-rhone-7790466774

Quelle sagesse en effet chez ce conseiller puisqu’il paraît évident que si Macron roule ainsi les pectoraux c’est uniquement afin de cacher qu’il a lui-même sur les mains, ainsi que tant d’autres, le sang de toutes les victimes des attentats passés, et malheureusement à venir, car ce ne sont pas les mesurettes prévues qui changeront grand chose. :

« Gérard Collomb a annoncé mardi un renforcement des «services étrangers des préfectures», avec 150 postes en plus, et une maximisation «de l’utilisation des centres de rétention» administratifs (CRA), avec 200 places supplémentaires dans ces centres d’ici à fin 2017. Les préfectures auront un accès au système d’information des centres de rétention. Le ministre annonce aussi «un meilleur suivi des politiques d’éloignement» avec l’accent mis sur «l’identification biométrique» et «l’encadrement juridique» des éloignements. »

Ce ne sont certes pas ces cautères sur jambes de bois, qui permettront de stopper cette épidémie d’attentats, tant que ces traîtres-islamo-collabos continueront à nous laisser envahir par des milliers de clandestins, parmi lesquels de nombreux tueurs se baladeront en toute liberté, pendant que quelques péquins seront embastillés, histoire de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, comme tous ces pourris le font depuis des décennies.

Idem pour les indignes magistrats qui relâchent dans la nature des djihadistes attendant leur heure pour passer à l’action… pendant que le pouvoir s’acharne sur la réinfosphère dont le seul crime est d’utiliser des mots ne leur plaisant pas !

Aux dernières nouvelles, un maire s’opposant à la décision de Macron sur la taxe d’habitation, à décidé d’amputer la photo de ce dernier :

« Un tiers de finances en moins, c’est un tiers de la photo en moins ». Le coup de gueule de Jean-François Damien, maire sans étiquette de Grand-Failly en Meurthe-et-Moselle, a fait du bruit bien au-delà de sa région. L’élu de ce village de 300 habitants a décidé de couper la photo officielle du président de la République, affichée dans la salle du conseil municipal. La cause, les récentes mesures prises par Emmanuel Macron et son gouvernement : baisse de la dotation, suppression des contrats aidés et suppression progressive de la taxe d’habitation pour 80 % des Français, à l’horizon 2020. « 

https://www.dreuz.info/2017/10/10/un-maire-coupe-le-portrait-du-president-le-sous-prefet-sindigne/

Va-t-on lui couper la tête à ce paltoquet qui ose s’en prendre à l’éminente personne auto-proclamée intouchable ? Pour l’instant nous n’en sommes qu’aux intimidations :

« J’ai eu deux retours. Mardi, le sous-préfet m’a signalé que j’avais commis un outrage au président. Il m’a affirmé que les tribunaux administratifs seront prévenus et que ma mairie aura un contrôle fiscal ? Aujourd’hui (N.D.L.R., jeudi), les gendarmes sont venus à la mairie pour constater que j’avais réduit la photo », explique-t-il ».

A sa place, je me méfierais… un accident est si vite arrivé… surtout aux personnes gênantes !

Josiane Filio

Ce contenu a été publié dans COLLABOS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Assassinat de Marseille : pour Macron, un seul coupable, le préfet de Lyon !

  1. Bartabac dit :

    Ce qui est comique, c’est que toute la journée, même les médias collabo ont explicitement annoncé que ce limogeage n’avait RIEN à voir avec une quelconque faute du préfet, mais qu’en gros: « c’est comme ça, faut que quelqu’un saute, c’est tombé sur lui, pas de bol ».

  2. Stratix dit :

    Virer le préfet est une bonne chose pour l’exemple mais à condition de ne pas le recaser . Qu’il se débrouille.

  3. Yves ESSYLU dit :

    Certes mais ce préfet comme son prédécesseur était un infâme « progressiste » ennemi des identitaires
    On ne va donc pas pleurer sur cette épuration stalinienne

    • Psyve dit :

      Non ne pleurons pas sur ce préfet mais comment ose-on mettre un vieillard présentant les signes de démence sénile à la tête du ministère de l’intérieur aussi aberrant que mettre un psychopathe avéré à l’Elysée.
      Et bien oui les français sont assez tarés pour l’avoir fait et cela malheureusement nous le payons tous

  4. Andreas Hofer dit :

    C’est Macron qui a décidé de dégommer le préfet pour ne pas avoir à se séparer de son Sinistre de l’Intérieur… On le sait tous qu’il est gérontophile ! 🙂

  5. Michel Martin dit :

    Donc messieurs le préfets si vous ne voulez pas êtres virés, expulsez tous les personnes en situation illégale sur notre territoire !!! illico !!!

  6. Bernard Leroy dit :

    Pour une fois au moins il y a des sanctions. Quand on pense qu’il n’y en a pas eu pour le Bataclan ou pour nice…

    • gelin dit :

      en effet pour UNE FOIS il y a une sanction et c’est parfaitement juste ! espérons que cela s’étendra à ce qui était jadis « la justice » …!

  7. John Caffey dit :

    Enfin il ne l’a pas volée sa sanction C’est lui l’état. Il en est(était) le représentant et les avantages qu’il cumule (ait) il ne les refusait pas. Maintenant il lui faut assumer. Si l’on faisait la même chose pour les juges qui libèrent à tour de bras les multi récidivistes peut être que des gamines ne se feraient pas égorger dans des gares. Çes meurtres me rendent malade ça ne passe pas Pas du tout.

  8. BALT dit :

    Le meurtre barbare de Laura et Mauranne est du à la politique d’immigration du gouvernement actuel et de tous les gouvernements précédents.

    • Thomas dit :

      Mais il n’y a totale incompatibilité entre refus de l’immigration et Démocratie !

      C’est la Démocratie qui est le coeur des mouvements de population.

      Les Etats nationalistes au contraire voulait restreindre les droits des immigrés et avoir des droits différents pour les autochtones et les immigrés.

      Dédiaboliser le nationalisme est la seule solution !
      Il s’agit de vérifier si ce que raconte les Démocraties est vrai ou faux.

  9. Zorglub dit :

    Ah JOSIANE, suis pas d’accord avec vous , ce n’est pas le préfet de Lyon qui aurait dû être viré, mais celui de St pierre et Miquelon , je pense que ça aurait eu plus d’impact politique et aurait satisfait la majeure partie de nos con-citoyens.Quand au maire qui a découpé Macon en deux , j’aurai été à sa place je l’aurai carrément enlevé et remplacé par le calendrier de play-boy autrement plus sympathique.

    • wika dit :

      Ah oui, @Zorglub et dans le cadre de la parité il faudrait mettre le calendrier des chippendales à côté de celui de Play-boy

  10. Sjean-louis dit :

    Il ne faut pas s’y méprendre, le préfet a été limogé parce qu’il y a eu un disfonctionnement dans ses services et non pas à cause de l’assassinat ! c’est une sanction méritée parce qu’un assassinat a été perpétré à cause de l’absence d’un pouvoir décisionnel.

  11. didile dit :

    Si la situation de notre pays n’était pas aussi tragique et si des jeunes et des moins jeunes ne payaient pas de leur vie les trahisons de nos politiques ,on pourrait se réjouir du spectacle auquel on va assister :tous les préfets de France jouant à mistigri.
    Ne prenant pas le risque de raccompagner hors de nos frontières ,tous les clandestins condamnés à partir ,chacun de ces préfets va s’arranger pour les fourguer au département d’à côté de façon de que si ,contrairement à Jean-Claude Dusse,ils finissaient par « conclure  » ,ce ne soit pas chez eux.
    On ne s’inquiète pas trop pour ce préfet du Rhône ,il avait des pantoufles roses ,on va lui en offrir des bleues .Mais c’est quand même le ministre responsable de toutes les préfectures à la fois qui aurait dû se limoger lui-même .

  12. FRANCE PILLEE dit :

    Je ne vais pas pleurer ce préfet licencié

    Les administrations sont pleines de ces cadres supérieurs lâches dont l’unique objectif est la carrière et dont l’éreintant travail journalier consiste à apposer son visa au bas de notes de service et travaux rédigés par des subalternes qui eux ont mouillé la chemise en essayant d’appliquer des textes de loi compliqués, pourvus de vides juridiques et au final peu applicables

    Macron a bien fait

    Reste que ce préfet paie une faute dont la responsabilité incombe davantage à la lâcheté et à l’incompétence des élites précédentes politiques UMPS qu’à lui même

  13. Patrick Granville dit :

    Description délectable du siège éjectable calé en préfecture Rhône-Alpes. En pratique, Un fusible fond que s’il y a eu court-circuit. Le courant (pas le coran) dépasse alors d’au moins 10 à 20 fois sa valeur normale. Le témoin de la fusion du fusible c’est nous. Le fusible c’est lui ok. Mais devinez qui a provoqué le court-circuit ? La cause précède l’effet . Gd principe de causalité,

  14. patphil dit :

    quand on accuse son chien d’avoir la rage…
    bof ce prêfet sera nommé hors cadre avec promotion, les vrais coupables pensent avoir dégagé leurs responsabilité! mais qu’à donc subit comme réprimande ce fonctionnaire qui était absent pour signer un jugement d’expulsion vers la Tunisie?

  15. MAUREL dit :

    Moncon a le sang des victimes sur les mains et des francais se precipitent pour lui toucher on arrete pas la connerie . Aucune association pour porter plainte contre ce traitre pourtant il est ecrit dans la constitution que le president doit proteger les francais Mais voila nous n avons pas de president .

  16. Jeff dit :

    On se demande si on rêve ! Emmanuel vire un préfet pour n’avoir pas neutralisé un des clandestins que Macron fait entrer en masse !

  17. ction ! dit :

    Je connais trop la Préfectorale, ces suppôts de l’Etat, pour ne pas m’indigner !!
    Aux ordres, diffusant la bonne parole et l’appliquant, « Responsables » de tout !
    NON ! Pour une fois, je défends cet inconnu, qui n’y est pour rien !
    « Fusillé pour l’exemple » ! Pour la Com !
    Ses « Services » ont été Nuls. Non par sa faute mais par celle d’une organisation policière et judiciaire, qui lui est imposée.
    Le sanctionner, c’est sanctionner l’Etat ! Trop facile !

  18. montecristo dit :

    Ne plaignons pas le Préfet ! D’habitude on sanctionne le larbin ! Encore heureux que la « sentinelle » ne soit pas mise en examen pour avoir tué le terroriste ! Par contre, ce sont les juges qu’il faut incriminer ! Mais là … c’est une autre histoire !

  19. hathoriti dit :

    et comme l’a si bien dit Marine dans un discours récent  » …ceux qui ne sont pas d’accord, les foudres Jupitériennes vont s’abattre sur eux ! » J’ai entendu dire que le préfet qui remplace ç’ui qui a été viré, c’est ç’ui chez qui Choupinet et Choupinette ont passé leurs vacances cet été à Marseille…

  20. JF dit :

    À quoi pouvait t’on s’attendre de ce gouvernement d’imposteurs mis à part une décision de loser. Ce n’est que de la poudre de perlimpinpin ( si cher à Jupitaré Macrouille ) une illusion, faire croire. Tout le monde sait que ce préfet n’agit que sur les directives de ces lâches et soumis du gouvernement. Tout le monde sait que les gouvernements successifs ne font rien pour lutter contre ces barbares islamistes bien au contraire, ils gangrènent l’Europe et sont chouchoutés par nos traîtres de gouvernement. J’accuse les gouvernements successifs d’être responsables de la gangrène islamiste, de leurs meurtres barbares sur notre sol et de laisser notre peuple se faire massacrer par ces barbares sanguinaires. Si le préfet doit être virer les politiques aussi Macron en tête.

  21. Une patriote dit :

    Il est incompréhensible que tout les parents des victimes décédés plus les blessés ne se soient pas encore regroupés pour porter plainte contre le seul fautif, le seul qui fait entrer toujours plus de soi-disant migrants mais vrais terroristes = MACRON
    Qu’est ce qu’ils attendent pour le traduire en justice ? C’est maintenant qu’il faut le faire et pas comme avec Pétain plusieurs années après.

  22. AlbertGam dit :

    « 150 postes en plus »

    Mouah ah aha ha !

    Vu qu’il y a 100 département, ça fait 1,5 personne en plus par préfecture !

    Affectée à la photocopieuse et au fax ?

    Ou peut-être au vidage des poubelles des bureaux le soir…

    1,5 personne en plus par préfecture !

    Mouah ah aha ha !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *