Selon que vous êtes FN ou LREM, une menace de mort n’a pas la même gravité !


Depuis déjà quelques décennies, mais de manière accélérée ces toutes dernières années où la « prétendue gauche » a dérobé le pouvoir aux citoyens, les patriotes ont déjà appris à leurs dépens qu’aux yeux de la justice actuelle, du moins ceux des trop nombreux magistrats affichant un gauchisme cynique et politique tout à fait inapproprié, « certains citoyens français sont plus égaux que d’autres » !

Une nouvelle preuve nous est donnée avec cette menace de mort, adressée à Sacha Houlié, jeune député LREM (qui s’est cru obligé d’adopter le look sérieux du « patron ») devenu vice-président de l’Assemblée bien que parfaitement inconnu et sans expérience, par un courrier anonyme mais inquiétant de par sa teneur puisque écrite par un homme qui assure être un retraité en colère contre la politique «odieuse» menée par l’exécutif :

« Arrivant au terme de ma vie, n’attendant plus rien, je vais rendre service à la société, écrit l’homme. J’ai suffisamment de renseignements sur vous, et je sais où vous trouver. »

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/11/02/25001-20171102ARTFIG00106-le-vicepresident-de-l-assemblee-a-recu-des-menaces-de-mort.php

Effectivement, il y a de quoi avoir peur… mais, n’est-ce pas l’envers de la médaille (en or massif non en chocolat) que le train de vie d’un élu (prétendument de la République !) et les nombreux et scandaleux privilèges qui vont avec, implique quand on se lance en politique, afin, semble-t-il de plus en plus souvent, hélas, d’accéder « au gâteau » et s’en attribuer une bonne part, bien plus que de se soucier du sort peu enviable de certains citoyens FDS !

En même temps, il ne craint pas grand-chose le choupinet, d’une part parce qu’il en est à une seule lettre, quand d’autres pourraient s’en faire un oreiller avec les leurs… et d’autre part parce que, Ravaillac n’ayant pas eu le temps d’avoir une descendance, les fous courant les rues avec des couteaux (ou des Kalachnikov) sont essentiellement de la communauté des protégés du gouvernement qui les chouchoute et les ménage, et dont les cibles ne sont que les quidams lambda ; ces fous qui par ailleurs ne s’embarrassent pas toujours de menaces écrites, mais bien plus souvent passent à l’acte brutalement et sans prévenir.

Et à ma connaissance, le sieur Bartolone, ex-président de l’Assemblée, qui avait reçu à l’époque du mariage gay, un courrier de menaces contenant de la poudre de munitions, est toujours en bonne santé et savoure vraisemblablement une retraite sans commune mesure avec celles visées par Macron.

« La lettre, d’une page, signée d’une « Interaction des forces de l’ordre » se termine par les mots : Nos méthodes sont plus radicales et expéditives que les manifs, vous avez voulu la guerre, vous l’avez. »

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-303503-mariage-gay-le-president-de-l-assemblee-nationale-a-recu-une-lettre-de-menaces-contenant-de-la-poudre-de-munitions.html

En juillet dernier la députée LREM Brigitte Bourguignon a indiqué avoir reçu des menaces de mort à l’issue des débats qui ont eu lieu au sein de la commission des Affaires sociales dont elle est présidente.

« Depuis, je ne cesse de recevoir, via les réseaux sociaux, des insultes, un tantinet sexistes parfois, et même des menaces de mort par guillotine, instrument barbare que je croyais banni pourtant », a-t-elle lancé, affirmant qu’elle n’acceptera « jamais d’exercer [son mandat] sous les pressions et les menaces de qui que ce soit ». Une mise au point saluée par des applaudissements dans l’hémicycle. »

http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/10/brigitte-bourguignon-dit-avoir-recu-des-menaces-de-mort_a_23023740/

Alors évidemment aujourd’hui, et compte-tenu de la personnalité visée, le sujet est repris par l’ensemble des médias… les mêmes qui se soucient rarement de la gravité d’une telle menace lorsqu’il s’agit d’une élue d’un « autre bord », telle Marine Le Pen pour ne citer qu’elle, désignée à l’opprobre public par des qualificatifs parfois orduriers (« salope fascisante ») qui n’émeuvent absolument pas ceux qui prétendent avoir « le monopole du cœur », pour reprendre une expression d’un ex-complice-responsable de la décrépitude de la France.

http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/candidats/menaces-de-mort-marine-le-pen-aussi-a-ete-visee-07-01-2012-1801348.php

Pas plus que l’ensemble de ces médias n’est monté au créneau en 2010, lorsque la courageuse patriote Christine Tasin s’est morflée coup sur coup une « fatwa » islamique et les menaces publiques d’un rappeur dégénéré (pléonasme).

Il a fallu les articles des sites patriotes de ré-information, pour en tenir informé les citoyens.

« Tout d’abord, elle a reçu le lundi 6 septembre un message sur Facebook lui indiquant qu’une « fatwa » aurait été prononcée contre elle :  » Une Fatwa a été prononcée contre toi, tous les musulmans de france et de navarre ont le devoir d’exécuter cette dite fatwa où qu’ils se trouvent, La loi dans le coran dit que celui qui blaspheme l’islam doit etre poursuivi et chatié » (orthographe et grammaire d’origine respectées). Le titre du message était clair : Le blaspheme est un delit dans l ’islam ! »

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/menaces-en-serie-contre-christine-81020
http://ripostelaique.com/Hallucinantes-menaces-du-rappeur.html

Dans RL, Cyrano, à l’époque, terminait un texte sur le sujet par :

« Hier, nous refusions le totalitarisme stalinien, ou le totalitarisme fasciste, aujourd’hui nous refusons le totalitarisme islamiste.
Nous savons que la majorité des citoyens de notre pays, malgré le matraquage médiatique, partage notre inquiétude, et approuve notre combat. Nous avons choisi notre camp, c’est celui de l’égalité entre les hommes et les femmes, de la liberté d’expression, de la liberté de conscience, du droit de croire ou de ne pas croire, de la démocratie, de l’humanisme, de la fraternité… »
Tout ce que les islamistes ne peuvent pas supporter…

https://ripostelaique.com/Christine-Tasin-menacee-de-mort.html

Quant au rappeur, dont la vidéo n’est plus visible, condamné en première instance il avait osé faire appel, et fort heureusement s’est vu, en 2013, reconnu coupable et condamné en appel, à 6 mois de prison avec sursis, 800 euros de dommages et intérêts, 500 euros de participation aux frais d’avocat pour le procès en première instance et 400 pour l’appel.
Cela, bien évidemment, est complètement disproportionné par rapport aux condamnations de Pierre Cassen et Pascal Hilout pour avoir simplement attiré l’attention sur les dangers de l’islamisation de notre pays…

https://francaisdefrance.wordpress.com/2013/02/13/un-des-quidams-qui-mont-menacee-de-mort-condamne-en-appel-christine-tasin/

Que dire également de cette « nuance » dans les propos rapportés, quand ce n’est pas carrément un silence assourdissant, dès lors qu’une personne, victime d’une agression physique bien réelle, n’est pas du « camp du bien », pour les collabos du système ?

Ainsi la vicieuse précision dans Le Figaro à propos de l’agression d’un député FN, qui devient « présumée » :

« Une personne était en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur l’agression présumée du député FN du Pas-de-Calais, Ludovic Pajot, samedi à Béthune (Pas-de-Calais), a-t-on appris aujourd’hui de source judiciaire. »

Bien que l’agressé ait pu fournir un certificat médical de 5 jours d’ITT !

« Ils m’ont asséné plusieurs coups, dont certains au visage, ce qui m’a occasionné cinq jours d’incapacité temporaire de travail. J’ai ensuite pu m’extraire en me mettant à l’abri dans un autre établissement. »

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/10/09/97001-20171009FILWWW00073-elue-fn-agressee-une-personne-en-garde-a-vue.php

Pour autant, je me dois, pour rester juste, de souligner et féliciter François de Rugy, président LREM de l’Assemblée nationale, qui avait réagi sur son compte Twitter :

« Je souhaite, au nom de la représentation nationale, complet rétablissement à Ludovic Pajot. Je condamne la violence dont il a été victime. »

En revanche, j’aimerais attirer l’attention du jeune Sacha Houlié… ainsi que de toutes « celles-z-et-ceux » qui sont actuellement rémunérés par les contribuables pour assurer leur sécurité, que la leur me semble bien moins compromise (malgré quelques rares menaces à leur encontre) que celle de millions de leurs concitoyens, qui risquent de croiser un jour un des dangereux djihadistes entrés en France parmi les prétendus « pauvres réfugiés », et avec la bénédiction du pouvoir ; c’est prouvé à chaque nouvel attentat, malgré les enfumages médiatiques et politiques !

Josiane Filio
Au nom de la Liberté d’expression

0

7 Commentaires

  1. J’ai connu Sacha Houlié quand il avait 20 ans et je l’ai fréquenté… Plein d’anecdotes à raconter mais je n’ai pas de preuve donc je ne peux rien écrire pour éviter la diffamation. Personne n’aurait pu imaginer qu’il deviendrait vice-président de l’AN. Au moins, cela montre que beaucoup de gens peuvent y arriver… mais quid de ses convictions ? passer du gauchisme à macron et pouvoir encore se regarder dans la glace… Moi je suis passé de l’abstention à Marine et j’en suis fier, même si je sais que si j’avais voulu devenir député avec l’étiquette FN, je n’aurais pas été élu. Pas assez opportuniste…

    0
  2. Votre commentaire n’est une fois encore que vérité et d’une réalité récurrente et effarante. Vivement que ces politiques de foire, fasse face à leurs responsabilités de destruction de la France devant un tribunal populaire très prochainement. Je ne les supporte plus, je le haie et j’attends avec impatience leur déchéance et le paiement sévère de la dette qu’ils doivent assumer à l’égard du peuple de France et français (saisie de tous leurs biens financiers, immobilier et même sentimentaux puis emprisonnement à vie).

    0
  3. Quand on constate le deux poids deux mesures, ce genre de nouvelles ne fait ni chaud ni froid. Que cela concerne le vice-président de l’AN en plus, cela fait même un peu de bien de constater cet « émoi » des medias terrorisés par la menace d’un petit retraité autochtone pour des questions fiscales. Alors que ces medias réagissent très mollement quand toutefois ils réagissent à l’agression d’un député de la même assemblée parce qu’il appartient au FN. La rage vous prend à un point face à ces injustices qu’on se prend à avoir la nostalgie de temps plus héroïques.

    0
  4. LREM ce n’est que le PS sous d’autres habits pour se recycler .. le grand défaut de Marine Le Pen c’est quand le PS se recycle en attirant d’autres .. le FN expulse ses meilleurs cadres et ses meilleurs troupes de choc pour plaire au CRIF et aux Cosmoplites . A la fin le PS se revigore et le FN s’affaiblit et se remplace , et ni le CRIF n’acceptera l’Allégeance de Marine , ni les cosmoplites ne cesseront d’entraver la politique du FN et de mépriser ses militants gaulois .. le Grand Remplacement jette ses tentacules partout en France .. même au FN et dans le camp patriotique ..

    0
  5. le pays légal s’est allié au pays allogène pour mener une guerre sans merci au pays reel qui a commencé en novembre 2015.

    J’espère que le pays légal n’est pas assez naif pour croire que le pays reel ne vendrra pas chèrement sa peau.

    Dans cette guerre :

    – tout élu est en danger de mort
    – tout allogène est en danger de mort
    – tout desouche est en danger de mort.

    Jusqu’ici seule le pays légal a échappé à la règle de la mort par « fait de guerre »

    Jusqu’ici.

    Mesdames et messieurs les collabos du pays légal, la guerre a un cout et si vous n’en vouliez pas il ne fallait pas la susciter.

    0
  6. UN PAYS A LE DEVOIR D’ENSEIGNER LE PATRIOTISME. Les gens, dès l’école ont été dépossédés du religieux, des fêtes populaires qui les unissaient et du patriotisme.
    Si le patriotisme avait été encouragé et admiré, il n’y aurait pas deux ou trois peuples français, mais un seul peuple contre l’Islam. L’islam serait docile et se tiendrait tranquille.
    Maintenant on peut nous aussi pratiquer le oeil pour oeil, dent pour dent.
    A SAVOIR : TU ME MENACES. MOI AUSSI JE PEUX LE FAIRE. Je sais écrire et je saurais agir, si tu agis.

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*