Une député LREM ne mange plus… seulement 5.000 € mensuels

Chacun sait que je ne suis pas mauvaise langue… (si, un peu quand même, mais c’est pas moi qui ai commencé !), mais là, je ne peux pas taire l’énorme fou rire, suivi immédiatement d’une bouffée de rage, qu’a suscité en moi la nouvelle ahurissante, qu’une députée LREM, ancienne chef d’entreprise, se plaint de sa baisse de revenus, passant de 8000 à 5000 € depuis qu’elle est devenue députée.

« Au quotidien L’Opinion, elle a regretté de devoir bousculer son train de vie et plus particulièrement son alimentation. «Je vais moins souvent au restaurant, je mange pas mal de pâtes, j’ai ressorti des vêtements de la cave et je vais devoir déménager», a-t-elle déclaré. »

Vous vous rendez-compte, la pauvre femme… totalement inconsciente qu’avec de tels propos elle met carrément sa vie en danger, car elle pourrait fort bien recevoir un mauvais coup de la part d’un chômeur venant juste d’être mis à pied par un patron préférant embaucher une « chance pour la France », nouvellement arrivée et donc prioritaire sur la misère « souchienne »…

Et quand je dis « un », c’est plutôt des millions de chômeurs (impossible de connaître le chiffre exact tant les annonces officielles sont bidouillées) qui pourraient avoir en travers de la gorge une telle infamie, eux qui n’ont pas de quoi nourrir décemment leur famille, sans même parler de « restaurant » devenu carrément un gros mot, interdit de prononcer devant les enfants… et pour qui ce sont les « vingt  derniers jours du mois » les plus difficiles !

« Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît », avait brillamment proclamé Michel Audiard ; de nos jours, certains députés aussi, en grand danger d’être lynchés par la horde des chômeurs, travailleurs exploités, retraités spoliés d’une retraite durement gagnée… enfin par tous les citoyens au bord de la crise de nerfs, devant l’armée des jean-foutre osant la ramener devant le peuple qu’ils affament, au lieu du profil bas qu’il y a encore peu, même les canailles savaient adopter.

Même la Reine Marie-Antoinette, à qui l’on prête la terrible phrase « s’ils n’ont plus de pain, qu’ils mangent de la brioche » doit se retourner dans sa tombe devant tant d’effronterie, car à l’époque, la pauvrette n’avait pas accès aux informations du Net, qui de nos jours permettraient aux élus de mourir moins idiots… s’ils se donnaient la peine de s’inquiéter réellement du sort de ceux qu’ils brossent dans le sens du poil uniquement pour obtenir leurs voix !

Faut croire tout de même que certains des collègues de l’affamée, ont pressenti le phénoménal culot qu’il y avait à s’exprimer ainsi de nos jours, et le danger qui en découlait… puisque l’identité de la pauvrette n’a pas été dévoilée !

C’est dommage car si cela avait été le cas, j’aurais immédiatement lancé un appel aux dons, comme savent si bien le faire « certaines » associations auto-proclamées humanitaires… dont les bénéfices sont répartis de manière plus que glauque… à commencer par le versement de salaires monstrueux aux responsables.

Messieurs les censeurs je ne cite personne en particulier, vous aurez donc du mal à m’ épingler pour « incitation à la haine » selon votre refrain favori… mais les lecteurs avertis n’en penseront pas moins, c’est l’essentiel.

Toutefois si l’ inconsciente n’est pas la seule à se plaindre :

« Comme cette élue, dont l’identité n’a pas été dévoilée, ils sont nombreux à avoir dû changer leurs habitudes d’après leurs propos. « Je n’ai jamais autant bossé pour si peu », assure une autre députée. »

Quelques autres ont néanmoins conservé un restant de pudeur :

« D’autres parlementaires ont toutefois reconnu que leurs revenus leur permettaient de vivre confortablement. « Je ne vais pas me plaindre de gagner 5.000 euros par mois », a ainsi soutenu un député LREM, rejoint par l’un de ses pairs qui reconnaît que, « face à une aide soignante, on sait qu’on ne peut pas dire ça». « 

http://www.20minutes.fr/politique/2187515-20171213-indemnisee-5000-euros-mois-deputee-lrem-mange-mal-pates

Que vont devenir tous ces pauvres gens lorsque :

« A compter du 1er janvier 2018, les députés seront soumis à un contrôle de leur enveloppe consacrée à l’indemnité représentative des frais de mandats, qui s’élève à 5 372 euros net par mois. »

Même si l’on sait que :

« Le dispositif ne va pas aussi loin que ce que prévoyait La République en marche. »

Puisque l’on sait maintenant que la CSG ne pourra leur être imputée (!!! ???)  comme si, lors du remboursement de leurs frais, il n’était pas possible de déduire  le pourcentage de la CSG sur le montant des factures !

https://www.lopinion.fr/edition/politique/l-argent-tabou-deputes-139642

Toujours sans mauvais esprit, mais uniquement dans le but d’éclairer le lecteur avec des arguments vérifiables, voici quelques informations supplémentaires, qui les feront (ou non) verser une larme sur le sort des pauvres députés LREM et consorts, pour qui les temps deviennent vraiment de plus en plus difficiles…

Kak, dessinateur

« Bonne nouvelle pour les députés : ils ne seront pas obligés de prendre un appartement sur Airbnb pour se loger à Paris ! Dans une lettre datée du lundi 11 décembre, que l’Opinion s’est procurée, le premier questeur Florian Bachelier (LREM) les informe qu’ils auront, à partir du 1er janvier 2018, « la possibilité de louer un logement dont le loyer sera pris en charge par le budget de l’Assemblée Nationale à une hauteur aujourd’hui estimée à 1 200 € par mois ». Si le loyer de leur pied-à-terre parisien est supérieur à ce montant, le surplus leur sera remboursé au titre de l’indemnité représentative de frais de mandat, la fameuse IRFM. »

https://www.lopinion.fr/edition/politique/deputes-pourront-desormais-louer-pied-a-terre-parisien-aux-frais-l-139788

« Faute d’assumer une augmentation de leur indemnité de base, les députés jouent à la marge, sur la prise en charge de leurs frais. Ainsi, le 5 décembre, les questeurs de l’Assemblée nationale, Florian Bachelier, Laurianne Rossi et Thierry Solère ont-ils pris, en toute discrétion, quelques décisions qui amélioreront sensiblement le quotidien de leurs collègues. Mais qui n’ont pas été rendues publiques, tant la culture du secret continue de perdurer au Palais Bourbon. »

https://www.lopinion.fr/edition/politique/telephone-taxis-nuitees-courrier-questeurs-ameliorent-quotidien-139643

Mais il ne faut pas oublier que les pauvres devenant toujours plus pauvres, ont au moins l’avantage d’être habitués à la pauvreté… tandis que lorsque l’on se trouve brutalement contraint à devoir réduire un train de vie indécent à celui seulement « confortable », c’est vraiment autrement douloureux…

Pauvres gens… (second degré)

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0

32 Commentaires

  1. je voudrais dire a cette dé(put)ée que chez nous nous sommes a 7 pour un budget alimentaire de 400 euros/mois,mais j’ai un grand avantage sur elle en cas de chaos…..moi je suis habituer a vivre avec si peu,donc j’y arriverais.

    0
  2. Après tout, c’est pour Macron qu’on voté les adorateurs du veau d’or au 1er tour.. et pour récolter des gens comme ça par la suite..
    Quand la téléréalité (voter pour une belle gueule plutôt que pour un programme) prend le pas sur la vraie politique citoyenne, il ne faut pas s’étonner d’avoir des incapables pareils à la tête de la nation..

    0
  3. Je gagne un peu plus de 1000 euros par mois et je mange bien… Il suffit de restreindre son budget sur les autres postes de dépenses nuisibles ou futiles. C’est très bon pour sa santé mentale d’apprendre à faire le départ entre l’essentiel et l’accessoire.
    Par ailleurs, les pâtes n’ont rien de mauvais pour la santé. On peut manger des pâtes au blé complet bio pour 1 euro avec un peu de fromage de chèvre local comme accompagnement afin de soutenir les agriculteurs français…
    plutôt que de la sauce bolognaise industrielle pas moins grasse, contenant de la viande bovine sûrement abattue  » halal « .

    0
  4. Nous allons faire une pétition pour cette pooooovre femme en danger de se retrover à poil à l’assemblée et dans un état vraiment famelique , pensez donc l ‘image que donneraient nos députés à l’étranger ?

    0
  5. on ne lui a pas mis le couteau à la gorge pour qu’elle fasse député…Qu’elle assume!!!.j’ai 750 euros de retraite de base(travail à mi-temps ou sur les marchés)+155 euros de complementaire….la retraite de mon mari a baissé avec cette maudite CSG qui ne devait duré que 10 ans d’après notre comptable…..c’est sûr que je ne fais pas mes courses dans les magasins de luxe!!!

    0
  6. helas pour nous ,Français et notre pays les elus se suivent et helas se ressemblent,une fois elus ils ne se souviennent plus pourquoi,ou que trop,apres avoir massacre une partie du peuple,la revolution n’a t’elle pas fabrique depuis plein de petits seigneurs,du plus haut de l’etat au plus bas les inter communalites,les régions,partout ils se comportent en saigneurs et se plaignent encore

    0
  7. Elle n’a pas eu l’idée de se renseigner avant de se présenter et….elle vote des lois!!
    Donc elle appui sur le bouton de vote de l’assemblée sans avoir lu et pesé le pour et le contre….c’est grave!
    C’est une ancienne chef d’entreprise…..entreprise menée par elle?
    Macron a agit par moment comme un gourou dans de petites cervelles!!!

    0
  8. En réalité, elle gagne plus qu’avant : salaire (obole selon elle) 5 362 € net mensuel.
    Auquel s’ajoute bien entendu l’IRFM même si justifié, c’est-à-dire restos, cocktails, buffets et autres « réunions » indispensables + transports gratuits (80 voyages avions/an + totalité des voyages SNCF en 1ère classe/an) + totalité des frais de communication (Internet, téléphone, courriers…). Tout ce qu’elle ne payait sans doute pas quand elle était à 8 000 € par mois ? On se demande bien ce qui lui a pris de faire baisser ainsi son train de vie ?

    0
    • Précision de dernière minute (merci Christine sur RR) : Ces derniers bénéficiaient jusqu’à présent de trois » forfaits » couvrant le courrier (12.000 euros par an), le téléphone (4.000 euros par an) et le taxi (2.750 euros par an). Ils seront transformés en un crédit unique de 18.950 euros par an qu’il sera possible de » cagnotter » d’une année sur l’autre. En clair, un parlementaire qui n’utiliserait pas l’intégralité de son aide globale sur une année pourrait la reporter l’année suivante, et ce durant l’ensemble de la mandature.
      Elle se fout vraiment de notre gueule cette p**e.

      0
  9. Dans le même registre ! castaner, le fringant représentant des pauvres députés sur le bord de la famine, a lancé un appel aux dons auprès des sympathisants de micron car là encore les tables de Noêl seront démunies, faute d’argent dans les caisses.
    Situation de misère temporaire puisque dans l’année 2018 le parti de trouduc percevra de l’état, donc du peuple, une dotation de 20 millions d’€.
    Appel lancé dans toutes les basse-cours, avec, j’en suis persuadé, que des dindes et dindons généreux sauront garnir les tables de nos pauvres élus pour les prochains réveillons. Ils n’ont pas honte nos politiputes de service !

    0
  10. Ce ne sont que des assistés de la république ! Ils sont la honte de la France ! Et ces profiteurs nous disent que l’ont peut vivre avec un seuil de pauvreté à 800 euros ! A pendre haut et court !

    0
  11. cette élue LREM se plaint, ne savait elle pas ce qui l’attendait?
    tout comme tous les étrangers qui subissent le « racisme » français mais qui s’accrochent à leur rocher!
    quels masochistes!

    0
  12. Quel culot ! Quel mépris pour les imbéciles d’électeurs qui on envoyé cette corrompue ronronner sur les bancs de cette assemblée nationale qui ne représente plus qu’elle même !
    Jusqu’où peut-on supporter sans réagir les insolences, les provocations, le dédain de cette engeance ! De la plupart de ces bonimenteurs mercantiles, incapables, grassement payés, vautrés parmi les leurs et absorbés seulement par leurs smarphones !
    Pendant ce temps là, la France s’enfonce allègrement vers des abysses d’où elle risque de ne plus jamais revenir.

    0
  13. Je vais leur en faire construire , moi, des pieds à terre, avec des barreaux à cette bande de voleurs de pieds nickelés, ils croient que nous allons nous laisser plumer encore longtemps ?
    elle n »a qu’ à aller au secours populaire pendant qu’elle y’est !

    0
  14. APL diminuée ? 1.200 € pour se loger ? Les Pôvres !
    Hulot, l’Ecolo, a 6 bagnoles, moto, scooter, bateau, etc… et 7 M de patrimoine !
    Où va la Planète ??? Celle des… Singes !

    0
  15. Il faut absolument aider cette députée……………….à retrouver son ancien poste…………..il en va du salut de la France

    0
  16. Dommage qu’elle ne soit pas à côté de moi parce qu’elle recevrait un sacré coup de pompe dans le cul cette mégère frustrée. Qu’elle honte de se plaindre quand les français eux sont pillés par ces mêmes dégénérés. Quand ces mêmes traitres préfèrent condamner à la misère les français et dépenser des milliards pour des migrants, mahométans qui haient les français.

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*