Pour les prochains JO parisiens, nouvelle épreuve, la chasse aux rats !


Pour les dents longues, Hidalgo a-t-elle trouvé son maitre ?

Depuis qu’elle et les siens se sont mis dans la tête de proposer notre capitale pour les J.O. de 2024, la très chère coûteuse mairesse de Paris adorant parader sur la scène internationale, aux frais du contribuables, va devoir faire face à un problème d’importance dont sa tête de linotte n’a sûrement pas dû envisager l’importance de l’impact négatif qu’il pourrait avoir, non seulement sur les jeux eux-mêmes, mais aussi sur le tourisme français en général, les touristes amoureux de la France craignant d’y séjourner à cause de ses nouveaux habitants.

Et qui sont ces nouveaux habitants ?

Des migrants sans éducation et sans hygiène ? Certainement, mais pas que !

Parce qu’il se trouve qu’un seul fléau ne semblant pas suffisant au Ciel pour nous punir (?) il s’en ajoute un second, tout aussi inquiétant et désagréable.

https://www.youtube.com/watch?v=H9ySy_dGONM

https://www.youtube.com/watch?v=H9ySy_dGONM

Est-il malséant de prétendre que certains semblent… radicalisés… du moins ceux qui sautent à la gorge des éboueurs ?

Bien sûr ce n’est pas la première fois que l’ex Ville-Lumière est envahie par ces indésirables, et l’Histoire de France nous renvoie à plusieurs épisodes où ces rongeurs, d’autant plus redoutables qu’on les dit particulièrement intelligents, superbement organisés et … tout aussi prolifiques que les lapins ; c’est dire comme cela fait peur !

www.lefigaro.fr/histoire/archives/2018/01/22/26010-20180122ARTFIG00301-en-1901-paris-organisait-un-concours-pour-eliminer-les-rats.php

Parce que le moins qu’on puisse dire, c’est qu’à première vue, ce méga problème n’a pas l’air d’inquiéter outre mesure « Notre Drame de Paris », préférant manifestement s’adonner aux joies du racket incessant des automobilistes, entre deux créations (aidée de l’ineffable Brossat), de nouveaux centres d’accueil pour migrants qu’elle sème un peu partout dans Paris, dans un louable soucis d’équité entre tous les Parisiens… sauf dans son quartier bien sûr, faut pas pousser non plus !

J’avoue n’être pas mécontente du sort de ces parisiens prétentieux qui persistent à élire des brêles comme premier magistrat de leur ville (bien fait pour eux, ils n’ont que ce qu’ils méritent !), tout en ayant une pensée compatissante pour ceux qui ont voté contre, et puis malgré tout, Paris reste notre capitale, et c’est vraiment donner de la confiture aux cochons que de la savoir envahie par toutes ces sales engeances !

N’ayant donc pas une confiance démesurée (voire pas du tout) dans les compétences de la Hidalgo, en général, et en particulier pour résoudre ce problème de rats, je n’étais pas loin de me désespérer, devant bientôt faire un bref séjour dans la capitale, quand une idée soudaine m’a brusquement rassérénée, en me remémorant le fameux conte allemand traduit par les frères Grimm, sous le titre « Le Joueur de Flûte de Hamelin ».


https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Joueur_de_flûte_de_Hamelin

Bon sang, mais c’est bien sûr (comme disait l’Inspecteur Bourrel de la télé de mon enfance), avec tous les joueurs de pipeau des gouvernements français, actuel et précédents, dont certains sont mêmes de grands virtuoses, c’est bien le diable si l’un(e) d’entre eux ne pourra pas (librement ou forcé, on s’en fout !) faire revivre la légende d’Hamelin, en nous débarrassant du fléau, emmenant les rats, loin, très loin, afin de rendre à Paris un air plus sain et moins répugnant.

La Hidalgo pourrait aussi penser à faire rajouter une nouvelle discipline aux prochains JO de Paris ; le dressage de rats à grande échelle, ou encore mieux la chasse aux rats où le nombre de trophées serait plus important que la manière de les obtenir…

Curieux d’ailleurs comme certaines chansons populaires de naguère refont surface ces derniers temps, au gré de l’actualité française !

C’est d’abord la célébrissime chanson de Guy Béart « celui qui a dit la vérité, il doit être exécuté », que nous rechante à l’envi les cloportes de la politique politicienne, Macron en tête, remettant ce petit bijou au goût du jour… même si la grande majorité des citoyens lui préfèrent incontestablement l’interprétation originale !

Ensuite c’est à la non moins célèbre chanson de Serge Reggiani « Les loups sont entrés dans Paris » que renvoie cette invasion de rats de différentes races (pour les rats on a le droit) ; « il suffirait de presque rien » (autre succès du même) pour qu’un rapprochement indéniable puisse être fait entre l’évocation de la chanson et ce que Paris vit actuellement…

https://www.youtube.com/watch?v=hVkWgksDZDI

Soit par Issy, soit par Ivry
Cent loups rats sont entrés dans Paris
Cessez de rire, charmante Elvire Anne
Cent loups rats sont entrés dans Paris.

« Sur l’interprétation des paroles, plusieurs rumeurs ont circulé. L’une des plus persistantes évoque l’idée d’une allégorie de l’avancée de l’armée allemande vers la capitale française. Serge Reggiani n’a jamais confirmé cette version. À l’inverse, il aurait même évoqué une inspiration provenant d’un banal fait divers au cours duquel des loups seraient entrés dans Madrid. Hymne à la résistance ou sujet anecdotique, le mystère reste posé. »
http://www.zicabloc.com/serge-reggiani-les-loups-sont-entres-dans-paris

De là à faire le lien entre les migrants, les rats, les maladies précédemment jugulées mais qui reviennent en force… et la prolifération de vaccins tous azimuts, rendus obligatoires par les bons soins prévoyants de « l’excellente ministre de la Santé » (Grrr !), il n’y a qu’un pas que, même s’il semble séduisant je n’oserais franchir, du moins pour l’instant… trop soucieuse de me voir rattrapée par la toute prochaine loi sur les « fausses nouvelles » que notre bon président qui s’y connaît très bien vu que c’est son fonds de commerce, est en train de nous concocter.

Je livre juste, quelques infos, comme ça… sans en avoir l’air… à vous ensuite de vous faire une opinion sur le sujet. Mais une chose est sûre… les rats sont entrés dans Paris !

Bon, sur ce, je vous quitte pour aller faire mes rappels de vaccins.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Ce contenu a été publié dans HUMOUR ET DERISION, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Pour les prochains JO parisiens, nouvelle épreuve, la chasse aux rats !

  1. Jemenfoutiste dit :

    Ils sont rat-dicalisés X)

  2. ANCIEN COMBATTANT AFN dit :

    La ville d’Aicha Alidalgo où beaucoup de rats baragouinent le Français.

    • Joël(1) dit :

      Aicha hidalgo a reproduit dans la capital de France ses codes civilisationnels enfouis jusqu’à peu encore au fond de son inconscient! A ce jour vieillissante, elle décompense, laissant ses idéaux jaillir tels une fontaine (pas de Jouvence) Cette adepte de l’islam est tout à fait en convergences sociétale avec ses protégés. L’Espagne a été de nombreux siècles sous le joug musulman, et Aicha en vient d’Espagne! Il n’est donc pas incongrue de penser qu’elle fait partie du club! Du reste les traits de son visage en dépeint tout à fait l’origine, voir jusqu’au prénom si évocateur! Allez Aicha… Encore un petit effort et hop… à la mosquée avec les fatmas et youyou de circonstances!

  3. Joël dit :

    Au JT, ils ont parlé des « incivilités » des cafetiers et restaurateurs qui ne mettent pas leurs poubelles dans les bacs. Ils n’ont pas parlé des dizaines de bidonvilles roms dans et autour de Paris, ils n’ont pas parlé des dizaines de squats où la rue sert de décharge, ils n’ont pas parlé des dizaines de « camping » illégaux comme leurs occupants où même les « toilettes » à ciel ouvert sont à 2 mètres des tentes et qui refleurissent à peine démantelés. A part le bitume des boulevards, Paris n’a plus rien à envier à certaines africaines.

  4. Joël dit :

    PS : certaines « capitales » africaines.

  5. grougnach dit :

    Moi j’aime bien les rats, c’est plus câlin qu’un migrant et fait pas chier avec ses prières de rue et ses mosquées, ils n’empêchent pas une jeune fille de rentrer chez elle un peu tard.
    S’ils pouvaient bouffer des muzz et la mauvaise Andalouse….Un rêve…

  6. Marie dit :

    Très bon article. Mais surtout PAS de vaccins, car ils sont encore plus dangereux que les rongeurs … lire http://www.bickel.fr/2012/04/vaccination-nous-nen-sortirons-pas-indemnes/

    • hathoriti dit :

      et grâce à l’excellentissime ministresse de la « mauvaise santé » ! Même combat qu’avec « l’autre »…de Paris ! Normal, d’ailleurs…

  7. MALI dit :

    Hidalgo est la version femelle de Ratigan! ? ???

  8. Belenos dit :

    @Josiane Filio « …faire le lien entre les migrants, les rats, … il n’y a qu’un pas que, …je n’oserais franchir, du moins pour l’instant… » Vous évitez « l’amalgame », cela se comprend puisque vous vous exprimez en clair. Je vais donc prendre le relais et exprimer ce que pensent les Français : la prochaine discipline olympique devrait être la rafle de métèques hostiles suivi de leur expulsion en masse. Avec quelques sous-catégories comme le tir à balles réelles, le lance-flamme dans les caves de banlieues, les mitrailleuses contre les manifestation de gauchistes tarés, l’emasculation des traîtres. Succès absolument garanti.

  9. Dominique dit :

    Cela s’appelle de la ra…dicalisation!

  10. patito dit :

    il y a toutes sortes de rats : du gris clair au plus foncé y compris noir mais curieusement le seul qui soit sympathique est le rat blanc

  11. hathoriti dit :

    même le rat le mieux doté par mère nature n’a pas les dents aussi longues que celles de la mujer ! faisons la chasse aux rats de Paris ou évoquons le joueur de flûte de Hamelin,qu’il emmène avec lui la mairesse de Paris ! Quel bon débarras ce serait…! Merci encore Josiane !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *