Agressions : les femmes ne peuvent compter que sur elles-mêmes

La réception d’une annonce, que je n’ai aucune honte à qualifier de divertissante dans la morosité actuelle, m’a permis de découvrir, sur un unique site, plusieurs faits divers à propos d’agressions sexuelles, tentatives de viol (avortées ou réussies), allant même parfois jusqu’au meurtre !

Toutes ces « réjouissances » sont exclusivement en provenance de cette faune d’obsédés sexuels que nos dirigeants tiennent absolument à nous imposer ; violences en constante augmentation, même si une pétasse journaleuse (pléonasme) prétendait il y a peu, qu’en matière de viols les chiffres sont gonflés lorsqu’ils prétendent qu’une femme est violée toutes les 7 minutes en France (toutes les 40 minutes pour d’autres, mais est-ce moins scandaleux ?). Cette abrutie n’hésitant même pas à faire des comparaisons désobligeantes avec les chiffres de la pollution !

« La journaliste continue ensuite de s’enfoncer en comparant les chiffres des viols à ceux de la pollution atmosphérique : « je trouve que c’est excessif. Comme quand on vous dit qu’il y a des morts par la pollution… 40.000 morts par la pollution, tous les gens se disent «je vais descendre dans la rue et je vais mourir si je respire un peu l’air de Paris», c’est pareil. On exagère les chiffres ! »

https://www.bellica.fr/une-journaliste-refuse-de-croire-quune-femme-est-violee-toutes-les-7-minutes-en-france/

Je vous propose donc, afin de vous faire votre propre opinion, de découvrir ces quelques événements passés, ayant réussi à franchir le mur de l’omerta officielle qui sévit dans toute l’Europe, dès qu’il est question de cette immigration que nous sommes tenus d’encenser, jamais de critiquer.

Commençons par les bonnes nouvelles, deux jeunes femmes ont réussi à échapper à leurs agresseurs ; leur récit pourra sans doute être utile à toutes celles qui doivent circuler seule dans des endroits pas toujours fréquentés par des humains dignes de ce nom.

La première est celle d’une jeune Ecossaise qui bien que traumatisée par l’agression de deux pourritures tentant de la violer, a pu échapper à ses agresseurs grâce à ses compétences en karaté.

Les deux bas du front (Mohammad Islam et Shehab Smekramuddin – deux migrants clandestins) se sont pris des coups de pieds, bien assénés dans ce qui leur tient habituellement de cervelle, leurs « bijoux de famille » … seule partie de leur anatomie toujours fin prête pour « l’emploi » !

https://www.bellica.fr/coups-de-pieds-dans-les-couilles-une-karateka-ecossaise-met-une-raclee-aux-deux-migrants-qui-tentaient-de-la-violer/

La seconde est celle de Lucie, étudiante de 22 ans, piégée dans un guet-apens par 6 ou 7 jeunes racailles (des Roms d’après ses dire). Ils l’ont encerclée, maintenue, partiellement déshabillée, frappée avec un bâton, attouchée. Elle s’est battue de toutes ses forces et a réussi à s’enfuir avant que le pire arrive. Cette jeune femme sportive d’1m66 pour 55kg est parvenue seule à mettre en échec 6 agresseurs. Elle a livré le récit de sa lutte. Un témoignage glaçant mais riche d’enseignements.

Lille – Février 2017

« La peur m’immobilise quelques secondes. Puis, je me dis que je suis forte, que mon corps l’est aussi et que je sais me battre. La rage monte en moi, j’accepte les coups, je me débats.
A partir du moment où je me suis débattue, j’ai repris le contrôle de moi-même, j’arrivais à penser et à réfléchir. J’ai fait du sport de combat pendant plusieurs années, dont le full contact et le krav maga. Je sais les bases. Je me suis dit que je savais accepter les coups et en donner, que j’étais capable de me battre.
Dans ma tête, je me répétais : « Je suis une femme pas une merde, on ne peut pas me traiter de cette façon. »
J’ai repris mes automatismes de l’époque où j’ai appris à me battre, à savoir comment se défaire facilement lorsqu’on nous tient par le bras (on l’apprend au krav maga). J’ai eu un regain de force en même temps. J’ai frappé autour de moi, en poussant, en criant et je suis partie en sprint. Heureusement que je sais courir assez rapidement ».

Outre ses bons réflexes de sportive, Lucie devra sa sauvegarde à la présence d’un vieil arabe (ce sont la plupart du temps les jeunes générations qui n’ont plus aucun respect, ceux qui venaient pour travailler en étaient pétris) qui a accepté de rester près d’elle… ce sera suffisant pour mettre en fuite les « courageux » ses agresseurs !

https://www.bellica.fr/temoignage-lucie-22-ans-a-echappe-aux-6-jeunes-tentaient-de-violer-a-citadelle-de-lille/

Malheureusement, toutes les agressions n’ont pas toujours une fin aussi heureuse et les exemples pullulent dans toute l’Europe où c’est partout le même scénario, à un ou à plusieurs : jouir du corps d’une femme, qu’elle soit consentante ou non, ne change rien pour ces déchets de l’humanité ; il n’est d’ailleurs pas étonnant de constater à quel point les islamistes mâles sont « pieux » quand on sait que leur livre sacré leur permet tous les droits sur les femmes, au nom d’une prétendue supériorité

Bretagne Novembre 2016

Agression d’une femme de 67 ans le 10 novembre, puis une jeune fille mineure le 22 ; ce migrant soudanais de 16 ans a très vite trouvé de nombreux défenseurs pour étouffer du mieux possible ce qui pourrait sans doute « faire le jeu du FN » :

« Comme si l’horreur des agressions ne suffisait pas, les autorités judiciaires et politiques de la région ont rivalisé de créativité pour minimiser les faits et diaboliser les défenseurs des victimes.
Toute personne faisant un lien entre l’origine soudanaise du jeune homme et les violences sexuelles commises se voit instantanément suspectée de racisme, alors que très récemment l’association Human Right Watch a pointé du doigt la pratique massive des viols chez les hommes soudanais ».

https://www.bellica.fr/agression-sexuelle-de-deux-femmes-par-un-migrant-soudanais-a-arzon-minimisation-silence-radio-et-remise-en-liberte/

Allemagne Décembre 2016

A Fribourg, Maria jeune étudiante de 19 ans, fille d’un haut fonctionnaire européen, a été violée puis massacrée par un migrant afghan de 17 ans.

Il semblerait que Maria ait été bénévole pour les réfugiés de Fribourg… nouvelle preuve que ces ordures ne respectent absolument rien ni personne, surtout quand il s’agit d’une femme, y compris celles qui leur portent secours !

Ce qui n’a pas empêché selon Blasting News, les parents de la jeune femme assassinée de réaliser une collecte lors des funérailles au profit d’une association de défense des réfugiés… Rien ne sera décidément  épargné aux citoyens sains d’esprit !

https://www.bellica.fr/maria-19-ans-violee-et-tuee-par-un-refugie-afghan-de-17-ans/

Pour couronner le tout, il faut savoir que, condamnées à servir d’objets jetables pour satisfaire les pulsions de ces être aussi repoussants au physique qu’au moral, par les félons qui sont au manettes de l’Europe, les femmes violées doivent souffrir ensuite de voir minimisé ce qu’elles ont subi, notamment en France, par les arrangements de certains magistrats rouges, islamo-collabos toujours prêts à relativiser les exactions imputables aux chéris du pouvoir !

« En matière de viol, il existe en France une procédure ignorée du grand public mais bien connue des femmes violées : la requalification du viol en agression sexuelle (délit et non crime), également appelée correctionnalisation du viol.
Pour le violeur, cette procédure est une aubaine. Si l’affaire est jugée en cour d’assises, le violeur risque jusqu’à 15 ans de réclusion ou 20 ans en cas de circonstances aggravantes. Pour une agression sexuelle jugée en correctionnelle, la peine maximale n’est que de 5 ans et 75 000 euros d’amende ou 7 ans d’emprisonnement et 100 000 euros d’amende s’il y a circonstances aggravantes ou si la victime est mineure ».

https://www.bellica.fr/en-france-80-des-viols-ne-sont-pas-juges-comme-des-crimes/

Donc, les filles, il n’y a pas de temps à perdre, vu l’accélération de l’immigration sauvage que celui qui se prétend aujourd’hui le grand copain de Trump et ses sbires, ont décidé de nous imposer, malgré l’hypocrisie des discours prétendus patriotes où il serait question de surveillance des frontières…

Mon œil ! on sait très bien contre qui elle sera destinée cette pseudo surveillance ; pratiquement exclusivement aux lanceurs d’alerte qui justement tentent d’avertir les citoyens de l’éminence du danger qui croit de jour en jour.

Alors, compte tenu d’une part de tout ce qui précède, et d’autre part de la fumisterie des propos des gauchistes ne voulant voir que des chances pour la France dans les meutes d’animaux sauvages à qui ils ouvrent grand nos portes… il semble urgent de commencer à se pencher sérieusement sur des moyens de défense, qu’ils soient collectifs ou personnels, sachant que les hommes forts qui nous entourent pourraient subir un sort funeste avant même de pouvoir tenter de nous protéger.

D’aucuns recommandent de s’inscrire dans un club de tir afin d’apprendre à manier une arme, ce qui le cas échéant pourrait nous être fort utile ; mais il y a à cela bien des difficultés à surmonter ; il faut savoir en effet, que la réglementation en matière de possession d’armes s’est drastiquement compliquée, sans doute précisément pour nuire à ceux qui refuseraient de se laisser massacrer sans broncher :

– 1 an d’entrainement avant le permis de port d’arme
– Coffre-fort obligatoire pour ranger l’arme
– Munitions remisées ailleurs

Mais pour les hyper-supra maladroites comme moi, qui bien qu’ayant pratiqué un temps le tir à l’arc avec plaisir et adresse, a réussi l’exploit de ne mettre aucune balle dans la petite cible, sur à peu près vingt tirées …réussissant tout juste à ne pas faire mourir de rire l’instructeur… il est indispensable de trouver autre chose.

L’exploit de la jeune Écossaise m’a donc doublement mise en joie, l’achat d’une bonne paire de chaussures (avec bouts ferrés éventuellement) me semblant bien plus aisé qu’apprendre le maniement d’une arme à feu qui ne me tente plus du tout ; reste à apprendre le karaté, et là c’est encore autre chose… d’ici qu’avec ma maladresse légendaire je fasse un mauvais sort à  l’instructeur…

Bon je réfléchis, mais je ne vais pas tarder à commencer les séances d’entrainement ; l’ennui c’est que j’ai du mal à trouver des volontaires pour m’aider à m’exercer à lancer le pied à la bonne hauteur…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0

34 Commentaires

    • Exact ! J’ai l’impression d’un écho de mes instructeurs Self défense et krav maga. Que l’on se rassure, les clubs de Self se remplissent et les femmes ont très bien intégré que ds cette société il ne fallait compter que sur soi même. C’est un sport excellent aussi bien physique que mental et à titre personnel ça renforce au niveau psy à ne plus subir et s’affirmer. J’invite vraiment les femmes à découvrir car ça devient incontournable et il y a toutes générations.

      0
    • Déjà que la police et la gendarmerie n’ont pas le droit de frapper même en flagrant délit, alors vous pensez, de simples civils même en danger de mort…

      0
  1. Bonsoir,

    Il me semble l’avoir déjà dis sur RL : le port d’arme pour un particulier n’existe pas. Ou alors, c’est un abus de langage.
    Sinon, en accord avec votre article.
    Cdt

    0
  2. Et est-ce que ça marche avec la main si on serre très fort ??? Merci aux patriotes masculins pour leur expérience….

    0
    • Vous avez déjà pris un coup dans la poitrine? C’est hyper douloureux et vous ne pouvez plus respirer. Chez les mecs l’effet est à peu près le même.
      Vous choppez (si possible), vous serrez et vous tordez en même temps. Ça coupe le souffle en plus de faire très mal. Je suis pas un mec mais un mec a souffert de mes mains en tentant de me piquer les quelques euros que je retirais au distributeur il y a quelques années. Il a fini couché par terre en chialant sa mère et une fois au sol il a prit ma bombe lacrymo dans la gueule en prime (ça c’etait mon Cadeau bonus).
      Je suis quasi sûre qu’il a réfléchi après ça avant de refaire chier une nana.

      0
  3. Chère Josiane, l’entraînement, pendant un an, ne donne absolument pas l’autorisation de port d’arme (jamais accordée à un quidam) mais uniquement celle de détention d’arme ! A savoir, comme tu l’as dit, le fait de détenir une arme chez soi, et dans un coffre. Donc, avoir une arme sur soi relève de l’illégalité. Reste à savoir ce qu’on craint le plus : le viol, la mort ou la prison.

    0
    • C’est exactement hélas le choix abject auquel nos pourris de politiciens de gauche comme de droite se sont efforcés de contraindre le citoyen français lambda. Et là pour port d’arme illégal les juges sont sans pité envers ledit citoyen lambda qui n’a comme droit que celui de se faire tabasser, ou tuer. Pour la racaille c’est évidemment différent c’est considéré comme faisant partie de la panoplie du parfait petit (ou grand) malfrat.

      0
      • la République Tchèque offre le port légal de l’arme
        (vu sur tv liberté)…
        encore faut il y être autorisé à émigrer…
        les juifs de france font leur alya, pour un pays en guerre mais où il est conseillé et autorisé à se défendre!
        donc au final l’on peut considérer qu’Israël, même en guerre, est un pays qui offre sécurité à ses ressortissants!!! et non la france!
        quand tous les juifs de france auront quitté la france pour Israël, les arabes considèreront la france comme république islamique, et si les fdesouches s’y opposent ce sera la guerre!!!

        0
    • Exact ! Le port d’arme, c’est-à-dire l’avoir sur soi dans la rue est strictement interdit (sauf dans certains lieux où la république ne met plus les pieds). Seuls les forces de l’ordre et le service de protection des personnalités ont droit au port d’arme. A noter que même les militaires de Sentinelle n’y ont droit que par dérogation en dehors de leur casernes.

      0
  4. C’est à la racine qu’il faut combattre le mal, à quoi ça sert que les femmes apprennent a se défendre si de plus en plus d’agresseurs potentiels entrent dans le pays avec le soutien de nos politiques, que peut-elle faire face à un groupe de sauvages bien décidés à la violer, discuter du meilleur moyen de se défendre ne sert pas à grand chose, c’est les politiques à l’origine de nos malheurs qu’il faut virer

    0
  5. Gouvernants, juges, féministes de gauche, tous complices hypocrites de ces ordures. Mais l’Europe se réveille. La population qui a compris à quel point on s’était moqué d’elle vote maintenant pour ceux qui la défendent, en Autriche, en Italie, en Hongrie bien sûr. En France on en est hélas encore loin tant sont grandes la désinformation mise en place par ce qu’il est convenue d’appeler « les grand s médias » et la dictature impitoyable qui vise les patriotes. Mais inéluctablement le vent tournera; enfin espérons-le pour notre sauvegarde.

    0
  6. « jouir du corps d’une femme, qu’elle soit consentante ou non, ne change rien pour ces déchets de l’humanité », ce qui semble être le cas également pour de nombreux magistrats quand on voit les sanctions appliquées à ceux qui se font « accrocher » par la justice.

    0
  7. Chère Josiane,
    Il existe des cours de krav maga adapté aux personnes dans notre condition physique. J’en aifait durant deux ans et gardé quelques réflexes utiles. Renseignez vous. PAr ailleurs, je me souviens d’avoir bénéficier d’un cours particulier, pour une somme modique, de self-defense par un charmant monsieur. Je ne doute pas qu’internet ne vous donne la réponse.
    Dans l’attente, un journal roulé fait une excellente matraque, la tranche du livre que vous lisiez dans le métro fait très mal. Ne pas hésiter à mordre à pleines dents ou saisir les parties à pleines mains et serrer….

    0
    • Ma chère, je crains que ce ne soit nettement insuffisant quand vous avez un ou deux costauds en face de vous ! Une calotte et vous êtes par terre ! L’illégalité est sans doute moins dangereuse…

      0
  8. Un recours contre l’Etat pour mise en danger de la vie d’autrui est envisageable. Quand il y aura trop de plaintes… Il réfléchira à envisager une remigration des populations dangereuses et inaptables en France.

    0
    • non ils légaliseront le viol. C’est déjà le cas avec les prisons qui n’en sont plus et les dispenses de peine…

      0
      • « Les prisons qui n’en sont plus »? Allez y faire un tour. Prisons Club Med’ fantasme populaire. Quand on sait pas… Je ne vous en veux pas, c’est généralement admis, mais c’est faux.

        0
  9. mais lorsque des légionnaires défendent une jeune femme agressée et volée dans le métro ils sont mis en examen!
    n’auraient ils rien fait, auraient ils été condamnés pour non assistance à personne en danger? la « justice » française!!!

    0
  10. D’autant que les sports de combat, le karaté, ne peuvent pas être pratiqués par tous… Notamment à partir d’un certain âge les chutes au sol, dans les exercices, peuvent être fatales aux os… Et comme ces pourritures s’attaquent même aux femmes âgées, il ne reste que la prudence : ne plus sortir à partir d’une certaine heure, éviter les endroits peu passants, bref, retrouver nos instincts de femme préhistorique : savoir louvoyer entre les dangers. C’est vrai aussi pour tous les blancs désormais.

    0
  11. Vous avez raison Josiane, on ne peut que compatir à cette triste réalité quotidienne qui touche les femmes françaises. Néanmoins, cette compassion est mise à rude épreuve par les discours des féministes. Ces dernières prennent systématiquement la défense des migrants qu’elles semblent aimer plus que tout. D’après les féministes, les harceleurs seraient les méchants blancs européens alors que les statistiques prouvent pourtant totalement le contraire. A force d’entendre les discours hystériques de ces écervelées, j’en arrive même, à mon grand regret, à me désintéresser du sort de mes concitoyennes.

    0
    • On s’en fout des pseudo féministes elles ne représentent qu’elles même. Qu’elles aillent se faire violer ailleurs et nous foutent la paix.

      0
  12. L’ennui, c’est qu’au moment même, on est tellement prise par la peur qu’on ne réagit pas normalement. En hiver, quand il fait noir très vite, je tremble pour ma petite fille qui revient seule à pied du lycée…..J’ai déjà pensé à lui acheter un taser, mais figurez-vous que ces enfants sont tous tellement manipulés en classe qu’elle croit qu’ils sont tous beaux et gentils et ne veut pas en entendre parler…..

    0
  13. « Amusant » (?) mais utopique ! Judo pour toutes, de 7 à 77 ans ? Coups et blessures ?
    Défenseurs (légionnaires) en garde à vue ?
    « Viande » non Hallal… ils s’en contentent ! (Pardon…). Les Féministes jouissent !
    Emasculation ! seule réponse raisonnable ! Ils comprendront !

    0
  14. Chère Josiane,
    Les septuagénaires n’ont pas toujours la capacité de lancer le pied à la bonne hauteur.. Voir petit test assez simple:Prenez une feuille de papier A 4, ou carton, vous la roulez dans le sens de la largeur en un petit tuyau assez serré (2cm,5 de diamètre, bonne idée). Vous prenez un petit gravier peint en rouge, que vous placez au début du tuyau, côté bouche. Vous soufflez, vous mesurez, et vous vous entraînez tous les jours dix mn pour voir si progression dans la distance de « tir ». Vous passez au bout de qq jours à un gravier un peu plus lourd ou à une petite bille. Après quoi, une fois la distance jugée suffisante acquise, vous passez à une petite fléchette bien lestée, de même poids. Continuer 10 mn/jour.Facile de mettre ça en petit étui ,côté poche ou tour de cou seyant!

    0
  15. (Suite) Bien sûr, votre petit matériel d’entraînement ne sera pas le définitif! Il faudra un petit tube métallique bien résistant (étudier longueur, diamètre) et son chargement bien balancé -pas trop lourd- pour partir droit, et une petite trempette répétée dudit chargement dans une teinture d’arnica (on est humains quand même..) ou autre idée phytothérapeutique de votre choix. Evidemment, en profiter si vous êtes fumeur, pour vous restreindre, et faire une petite ballade en plein air supplémentaire. Tout bonus!

    0
  16. Josiane, vous avez fait une erreur : la fréquentation d’un club ne vous donne pas droit au bout d’un an à un port d’arme, mais, tout simplement à la détention d’une arme par l’autorisation de la préfecture. Ce n’est pas du tout la même chose. Le port d’arme est accordé à quelque rares professions à risque : bijoutiers, etc. pour les tireurs sportifs, il n’est question que de transporter l’arme strictement sur le trajet qui va du domicile au stand de tir, et encore les munitions devant être séparées de l’arme. C’est, comme vous le voyez, pas du tout la même chose. Cependant, e cas de dérapage grave, rien ne remplacera une arme à feu pour sauver sa vie ou celle des autres, mais là c’est un autre débat. Que Dieu vous garde, Josiane, même si je sais déjà que vous n’y croyez pas !…

    0
  17. Beaucoup de femmes francaises (toutes conditions sociales et toutes générations confondues) fantasment en secret sur la virilité exotique des racailles ethniques, sans oser le dire , tout en méprisant les hommes o occidentaux pour leur prévenances et leur galanterie qu’elles prennent pour de la faiblesse ,même si elles’affirment le contraire en public.Alors qu’elles ne viennent pas se plaindre maintenant ; elles ont voulu la l’islamo-diversité, elles l’ont.

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*