Si Macron finit par virer Collomb, va-t-il nous ramener Cazeneuve ?


Gérard Collomb méditerait de quitter Macron…

Le suspense de cette décision devient limite insoutenable… mais qui donc pourra se substituer à un si précieux ministre de l’Intérieur, le cacochyme (ou égrotant, pour ceux qui préfèrent…) qui a si brillamment exercé cette lourde tâche pendant seize mois, et qui se dit prêt abandonner celui pour qui il avait pourtant les yeux de Chimène ?

Le choix est super ardu, et l’on jugera du sérieux problème qui se pose à Macron pour le remplacer après un bilan si reluisant : lui trouver un successeur qui soit aussi inefficace (voire encore moins si possible), aussi tocard, aussi indifférent au sort des citoyens dont il est normalement le premier « protecteur », ainsi que de ses policiers qu’il envoie au casse-pipe, quasiment « à poil »… tout en étant aussi insipide et inefficace que les autres représentants du plus navrant et inopérant gouvernement qui nous fut donné…

Collomb négocie sa prime de départ ?

Et pourtant on en a déjà eu de bien gratinés il n’y a pas si longtemps !

Parce que du haut de sa présumée supériorité (c’est son ego qui le clame sans vergogne) Macron qui sait tout sur tout, mais qui pourtant n’a pas du tout l’air de mesurer la gravité de son effondrement (*) – persuadé que ses « parrains » sauront le sauver – n’a pas encore compris que les rats dont il s’entoure avec soin pour mieux nuire à la France sont aussi véloces pour quitter un navire qui prend l’eau que pour se précipiter « à la gamelle » lorsque, béni des « dieux de la finance », il est arrivé grand gagnant d’un concours dont ils avaient bien prudemment pipé les dés en amont.

(*) http://www.bvoltaire.fr/macron-le-plongeon/

À tel point que si ça continue ainsi, ne resteront plus auprès de lui que sa prof-épouse-collabo (qui coûte si cher aux contribuables) et celui qui n’est ni son amant, ni son garde du corps, ni policier… bien qu’il figure sur plein de photos où « appelez-moi président » le couve d’un œil débordant de reconnaissance ; mais qui passait juste par là par hasard, ne serait donc finalement, comme nous tous, qu’un être « qui n’est rien »… la seule différence étant qu’il est tout de même « un tantinet » mieux rémunéré que nous !!!

Donc, pour en revenir à notre héros du jour, courageux mais pas téméraire, Gégé préfère sauter à quai avant que la tempête ne se lève, et penser, que tout compte fait, il serait préférable pour lui de réintégrer fissa ses pantoufles lyonnaises qui finalement sont encore suffisamment confortables (surtout qu’elles s’ajouteront vraisemblablement à son imminente retraite de ministre de l’Intérieur !).


Que fait-il exactement, là ?
Il récite son benedicite ou il s’est fait gronder par le chef ?

« Selon le ministre de l’Intérieur, c’est cette affaire (Benalla) qui a fait dangereusement chuter Emmanuel Macron dans les sondages. C’est elle surtout qui a creusé un véritable fossé entre le chef de l’État et son ministre de l’Intérieur. Gérard Collomb s’en explique. « Ça n’est pas parce que je reçois aujourd’hui le futur empereur du Japon que j’ai une vocation de kamikaze, le sabre dans le ventre, très peu pour moi ». En revanche, il reproche à Emmanuel Macron de ne « pas être monté au créneau plus tôt ». Le divorce semble donc bien consommé entre ces deux-là ».

http://www.contre-info.com/en-prive-collomb-ne-retient-plus-ses-coups-contre-macron

https://www.valeursactuelles.com/politique/si-tout-le-monde-se-prosterne-devant-lui-collomb-charge-macron-99221

https://www.youtube.com/watch?v=R-f9GueFokQ

Parce que c’est quasiment sûr, Gérard Collomb est sur le départ, inconscient de la pagaille que sa défection va mettre au sein de cette si belle pyramide d’incompétents caractérisés, nommée « gouvernement », si bien huilée et qui fonctionnait avec tant d’ensemble.

S’ensuit un épineux problème : comment combler le gouffre qu’il laisse à son prestigieux poste ?

Pensera-t-il à noter pour son successeur les nécessaires et précises instructions, sur « comment rouler les citoyens dans la farine sans en avoir l’air »… comme l’avait si obligeamment fait son prédécesseur dans la sensiblerie larmoyante (mais uniquement lors de cérémonies officielles), un certain Bernard Cazeneuve, par ailleurs grand ami de Riposte Laïque mais fort chatouilleux quant à sa représentation graphique.

Bon, j’ai l’air de plaisanter comme cela, mais qu’on ne s’y trompe pas : je suis angoissée dans l’attente de connaître le nom du collaborateur hors pair (de pantoufles) qui lui succèdera ; forcément après un si rutilant bilan on peut légitimement s’inquiéter.

Avant lui, dans le précédent quinquennat, Valls, Cazeneuve, Le Roux avaient mis la barre très haut, mais le sémillant Collomb avait su, avec maestria, garder le cap de ses prédécesseurs en adoptant, avec une extrême modestie, le même comportement de non-action, couardise et collusion avec l’ennemi, manipulation continuelle des nôtres pour cause de préférence manifeste des autres…

Alors, après lui, de qui hériterons-nous ? Macron sollicitera-t-il à nouveau des richesses comme Debbouze ou Con-Bandit s’étant défilés pour d’autres postes ?

Qui se penchera avec tant de sollicitude sur le sort des policiers (pas les ripoux, les nombreux autres) faisant leur travail dans un climat de haine, inexplicable chez certains citoyens pourtant toujours prompts à glapir « mais que fait la police ? » dès que le chien du voisin vient pisser sur leur paillasson… pour mieux hurler avec les loups lors de prétendus « dérapages » envers d’innocentes racailles ?

Qui nous rendra compte régulièrement des égorgements et assassinats en tout genre perpétrés par des chances pour la France… que par ailleurs « sa hiérarchie » nous « convie » à accueillir en se poussant et en la fermant… hein, qui ?

Qui diligentera des descentes au petit matin, au domicile des ultra-droite (pire que l’extrême droite, c’est dire !), pour les tirer du lit sans ménagement et mettre le souk dans un foyer paisible et sans histoire, mais dénoncé par des racailles antifas ?

Qui comptera les dizaines de jeunes Français (et vieux aussi, d’ailleurs) agressés, violés, égorgés… quotidiennement en France, pendant que la presse officielle regarde ailleurs avec application ?

Sans compter que ce boute-en-train manquera certainement pour animer joyeusement le Conseil des ministres.

Lui-même n’a pas encore fixé la date de son départ ; il hésiterait paraît-il entre 2019 et 2020… Ce qui lui vaut la proposition totalement désintéressée de Georges Brassens, opportunément remaniée par un contributeur RL dont je tairai le nom, afin de lui éviter des ennuis avec la police (de la pensée) si rapide à traquer les patriotes :

Moi mon Collomb, celle que j’préfère
C’est ta dém’ en 2018
Moi mon Collomb, celle que j’préfère
C’est ta dém’ en 2018

https://www.youtube.com/watch?v=l2F5qaHzkj0

Bref, les démissions ou prévisions de démission s’accumoncellent au château… ça commence vraiment à sentir pas très bon pour le gars Manu (pardon, monsieur le président) ; surtout s’il n’a pas fini de rembourser son emprunt pour ses frais de campagne !

https://www.mediapart.fr/journal/france/210517/macron-leaks-les-secrets-dune-levee-de-fonds-hors-norme

Du coup, sans vouloir être outrageusement suspicieuse, il me semble pourtant qu’il serait bon d’avoir à l’œil le couple Macron, car d’ici qu’affolés ils décident de déménager à la cloche de bois… en emmenant avec eux la précieuse vaisselle du Palais (ainsi que la piscine gonflable des vacances), on ne saurait être trop prudent… puisque « c’est nous qu’on les a payées », comme dirait le grand philosophe Michel Colucci.

Josiane Filio, au nom de la Liberté de penser (et de rigoler)

Source illustration N°1.

https://www.atlasinfo.fr/Le-ministre-de-l-Interieur-Gerard-Collomb-recoit-a-dejeuner-des-responsable-du-culte-musulman-en-France_a94175.html

0

21 Commentaires

  1. Il se dit dans les milieux biens informés que le président boutéflika (avec double nationalité) postulerait pour le poste place beau veau !!! valls ne serait pas le seul a cumuler deux charges . Cazeneuve lui pourrait etre garde des sots et beloubet au ministere de la jeunesse et des spores !!!

    0
  2. Trouver pire que Colomb, Macron n’a que l’embarras du choix… dans ce sens, Cazeneuve
    serait bien ;il a fait la preuve de sa parfaite incompétence… trouver moins pire, là ce serait un problème. A toutes fins utiles, Juppe est sûrement disponible.

    0
  3. MACRON ne manque pas de candidats en embuscade, dont les compétences sont à douter ; !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Alors si celui la revient……………..Les patriotes devront prendre le maquis!!!!!!!!!!

    0
  4. Ce matin, Darmarin voulait retourner à Tourcoing…. La liste s’allonge !
    « Que reste-t-il de nos Amours » ? Restera … Benalla ?

    0
    • DUFAITREZ
      Enroler dans le systeme comme du temps de sarko rachida dati l’a été pour attirer la population des divers !!! pas pour leurs compétances
      ….il va regagner tourcoing ou il ne fera pas d’étincelles car son séjour avec macron ne va pas l’auréoler de gloire

      0
  5. Il ne faut pas avoir beaucoup de dignité a un age pareils pour se représenter comme maire a Lyon apres un séjour place beau veau qui n’a pas été des plus brillants
    …………LA VIEILLESSE EST UN NAUFRAGE ……………J’espere qu’a Lyon ils auront le reflexe d’évincer cette relique

    0
  6. Entre Caseneuve et Collomb y a-t-il une différence ? Les deux sont pour l’immigration et la venue en France des musulmans. Cela ne changera rien à notre martyre.

    0
  7. L’un ou l’autre, ce sont des vieillards débiles, incapables et impuissants.
    De toute façon, nous ne maîtrisons plus rien….!

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*