Le litre à 1,50 euro pour payer les augmentations des cabinets ministériels ?


Ceux qui pourront s’y rendre en avion devaient augmenter leurs finances…
Les autres, démerdez-vous !

Avec les scandaleuses augmentions des cabinets de plusieurs ministres et secrétaires d’État, les troupes de Macron confirment à quel point elles se moquent toutes des citoyens, à un point encore jamais atteint, y compris par leurs prédécesseurs qui n’étaient pourtant pas des enfants de chœur.

Macron est si fier de sa prétendue extraordinaire politique, au point d’annoncer qu’elle commence à porter ses fruits, mais que néanmoins il faut encore être patient pour en apprécier toute la bienfaisance, qu’il ne lui vient pas à l’idée que le populo ne partage pas ses vues. Et même s’il semble montrer un commencement de compréhension… cela ne change rien du tout, puisqu’il n’en tiendra pas compte.

Il a bien fait cette semaine un simulacre de mea-culpa… paraît-il, parce que gavée de ses mensonges et rodomontades je me suis bien gardée d’avaler ce nouveau pensum ; surtout que les constatations sur le terrain sont majoritairement à l’opposé de son éternelle autosatisfaction.

Et vu les douloureux premiers résultats réellement constatés, on aurait plutôt tendance à rentrer la tête dans les épaules en attendant… toujours pire !

Parce que non content d’être totalement à côté de la plaque, pour incompétence notoire, en cumulant, insultes à la France, à ses citoyens, à son Histoire et à ses racines ; en bravant stupidement un chef d’État d’envergure comme Donald Trump ; en bavant sur le nationalisme de quelques autres, pourvus du courage et de l’amour de leur pays… qui manquent si cruellement à ce blanc-bec… il affiche un nouveau mépris envers les citoyens qui souffrent à cause de ses continuelles razzias dans leur budget : celui de laisser ses troupes se comporter à son image !

Résultat, les budgets ont totalement dérapé pour certains ministres et secrétaires d’État, avec des augmentations pharamineuses, aptes à provoquer infarctus ou AVC chez certains citoyens particulièrement désespérés, voire à augmenter encore le nombre de suicides découlant déjà de l’acharnement qu’il met à nous détruire !

C’est ainsi que nous apprenons, rapporté par Valeurs Actuelles, que selon le magazine Capital, qui a épluché un document du projet de loi de Finances 2019, plusieurs ministres ont laissé déraper la masse salariale de leur équipe :

Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès du ministre des Armées :
Entre 2017 et 2018, son staff est passé de 3 à 5 membres et la rémunération brute globale de 271 204 à 542 781 euros en 2018. Une hausse de 100 %.

En pleine drastique diminution du budget de l’armée, ne doutons pas que nos soldats et leurs épouses, dont parfois les salaires tardent à être virés… apprécieront grandement.

Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité femmes-hommes est également épinglée.

Son budget a connu une augmentation de 26 % alors que le nombre de ses conseillers a baissé de cinq à quatre. La rémunération brute mensuelle des membres de son cabinet est passée de 5 767 à 9 079 euros.

Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, figure aussi dans le palmarès des plus dépensiers.

Alors que le nombre de personnes de son équipe n’a pas évolué (5), la dépense totale de son cabinet a grimpé de 86 %. Le salaire moyen y est passé de 4 926 euros à 9 180 euros par mois.

https://www.valeursactuelles.com/politique/schiappa-griveaux-ces-depenses-de-cabinet-qui-flambent-100629

Plus indignes que les Griveaux, Schiappa… et toutes les autres sangsues officielles, cela ne s’est jamais vu, même si depuis déjà de longues années, nous avons perpétuellement été incités à nous « serrer la ceinture », pendant qu’en catimini tout ce beau monde se gavait, de même qu’ils utilisaient les ressources de l’État (nos impôts et taxes) pour « acheter » toute conscience achetable pouvant les aider à se placer au mieux auprès de ceux qui leur permettront de toujours garder leurs privilèges… sans aucun état d’âme sur le fait qu’agissant ainsi ils lèsent l’immense majorité des citoyens, ceci étant le cadet de leurs soucis.

Les ordures !

Autre particularité : « le nombre important de chauffeurs », certains ministères ayant sans doute des urgences qui nous échappent. Ainsi, la Justice et la Santé (18 chacun), histoire, sans doute, d’échapper aux voleurs et aux virus ; on en dénombre 16 à l’Agriculture : pour sillonner la campagne française ? Mais le plus étonnant, là encore, ce sont les 30 chauffeurs affectés à Bercy pour 4 ministres (7,5 par tête) et surtout 22 à l’Écologie pour 3 ministres, soit 7,33 chauffeurs chacun pour des gens qui voudraient tous nous voir circuler à vélo ou en trottinette !

http://www.bvoltaire.fr/reduction-des-depenses-de-letat-il-va-falloir-encore-attendre/?mc_cid=8f2be04400&mc_eid=813cfb790c

Ils ont bien pu prendre un air constipé depuis l’annonce du mouvement de grogne générale de ce 17 novembre, et l’humiliation de la dégringolade mémorable de leur champion dans les sondages, après seulement dix-huit mois de « règne », cela ne les a nullement empêchés de s’être accordé des augmentations scandaleuses, pour eux-mêmes et leurs troupes !

Et si certains ont déjà prudemment décidé de se faire la belle, en quittant un navire qui prend l’eau de toutes parts… il en reste encore suffisamment, décidés à nous pourrir la vie jusqu’au bout, en grattant tout ce qu’ils pourront avant d’être éjectés… pensant que, comme toujours, ils pourront se recaser très vite auprès de copains compréhensifs, qui ne manqueront pas de les aider quand à leur tour, pensent-ils, ils seront aux manettes.

Sauf que là, les cocos, il m’étonnerait beaucoup que ce scénario, usé jusqu’à la corde, perdure encore longtemps ; d’une part parce que le clivage gauche/droite ne veut plus rien dire, et que les électeurs commencent enfin à comprendre que tous les partis les ont trahis, alternativement, sauf précisément celui qu’on leur a toujours dénoncé comme repoussoir… mais aussi parce qu’il apparaît de plus en plus clairement que les immondes injustices auxquelles ils se livrent à nos dépens, sont en passe de faire exploser la crédulité et/ou la sottise des plus naïfs.

Ainsi, alors que ce gouvernement de mafieux ne cesse de faire les poches des contribuables, osant même toucher aux retraites, en principe intouchables, en les taxant de l’augmentation de la CSG quand leurs pensions sont bloquées ou augmentées de seulement quelques euros ridicules, témoin du mépris qu’on leur voue… c’est avec la plus écœurante impudeur qu’ils creusent encore et encore les différences de traitement entre eux et nous !

Quand donc comprendront-ils que, désormais, ce sont leurs tombes qu’ils creusent avec leurs dents ?

Ce soir, peut-être, ou demain… les Gilets jaunes étant en passe de leur faire vivre un nouveau Mai 68 !

Tremblez, crapules, l’Histoire, que vous vous plaisez tant à malmener, va bientôt vous rattraper, avec la poubelle qui vous est destinée…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0

12 Commentaires

  1. « Résultat, les budgets ont totalement dérapé pour certains ministres et secrétaires d’État, avec des augmentations pharamineuses, aptes à provoquer infarctus ou AVC chez certains citoyens particulièrement désespérés, voire à augmenter encore le nombre de suicides découlant déjà de l’acharnement qu’il met à nous détruire ! »

    Effectivement, pendant que des ordures SE GAVENT, les plus pauvres ( comme moi) sont acculés au désespoir, voire au suicide. Ils viennent de me REFUSER le renouvellement de l’AAH (allocation adulte handicapé) que je touche depuis 20 ANS. Tout ça alors que RIEN n’a changé dans ma situation depuis le début. Je me retrouverai donc sans AUCUNE RESSOURCE dès le mois prochain. Voilà la VRAIE politique de Macron : faire crever les plus faibles !

    0
    • Défendez-vous ! Faites du barouf ! Entourez-vous de gilets jaunes ! Faites quelque chose. Laissez le désespoir aux riches (eux ont les moyens). Il ne vous reste que l’action !

      0
  2. Le litre à 1,50 euro pour payer les augmentations des cabinets ministériels ?

    Non.

    Plutôt le litre à 1,50 euro pour payer l’immigration qui coûte 85 milliards chaque année.

    0
  3. J’aime bien la première illustration. « Mieux vaut être riche et en bonne santé que pauvre et malade », comme aurait dit Coluche.

    0
  4. Le premier gouvernement Philippe comprenait 18 ministres et 4 secrétaires d’État plus le premier minstre.
    Le 2eme gouvernement nommé le 21 juin 2017 était composé de 30 membres au total (dont 15 femmes et 15 hommes parmi lesquels le Premier ministre): 19 ministres et 10 secrétaires d’État plus le premier ministre
    quant au 3eme, il compte 35 ministres ou secrétaires d’État dont le premier ministre.
    Et tous se servent allégrement dans les finances de l’État.
    Mais il ne faut pas oublier que les promesses du candidat Macron étaient de nommer 15 ministres au maximum
    http://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-emmanuel-macron-gouvernera-avec-15-ministres-au-maximum-7787643689
    Chercher l’erreur !!!

    0
  5. À tout cela on peut ajouter toutes les subventions diverses et avariées et en tous genres : merdias, TV, associations, AME, accompagnement MNA (Mineur Non Accompagné) qui pour beaucoup sont mineurs comme moi je sui le pape. Voilà où passe l’argent.

    0
  6. Erreur Mme Fillio cela n’a rien à voir avec Mai 68 car en 1968 on était heureux et au gouverne de la France il n’y avait pas de voleurs comme aujoud’hui.
    Aujourd(hui le peuple a une raison de se révolter.

    0
  7. Qui courre plus vite ? Le Litre ou le Déficit ? Le Contrôle technique ou la Dette ?
    Contrairement à l’IRPP dont l’assise est réduite chaque année pour raison électorale, la TIPP risque de jouer le rôle inverse !!!

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*