La vraie France, ce sont les GJ chantant la Marseillaise, pas les casseurs téléguidés !

 Un peu moins fringants ce matin, Macron et sa clique, devant les résultats de leur incurie !

Abandonnant rapidement  le territoire français sur une énième affirmation « qu’il garderait le cap et ne reculerait pas », Macron s’était empressé de se rendre au G20 en Argentine, persuadé que son éminente personne était indispensable à ce méga-comité Théodule planétaire, dont le principal « bienfait » pour les peuples, pour ne pas dire l’unique, est le coût prohibitif de ce « pince-fesses géant » s’ajoutant aux autres actions dispendieuses de tous ces traîtres à leur pays, ne se souciant réellement que de leur sort personnel, tout en prétendant le contraire.

Alors, qu’attendre de cette convocation de son staff à une réunion d’urgence si c’est pour persister à rester droit dans ses mocassins Hermès (ou autre) ?

Comme s’il n’était pas évident que leur stratégie, en admettant qu’ils soient capables d’en pondre une, en dehors des poncifs habituels « ultra-droite responsable » – « casseurs pros du chaos laissés envahir l’espace dévolu aux manifestants légitimes »… se résumait à un grand flop, comme il fallait s’y attendre.

« Attendu sur le sol français en fin de matinée en provenance du sommet du G20 en Argentine, le chef de l’État doit retrouver le Premier ministre Édouard Philippe, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et « les services compétents » pour tenter de trouver une réponse à un mouvement qui semble avoir échappé à tout contrôle. »

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/politique/gilets-jaunes-emmanuel-macron-convoque-une-réunion-durgence-à-lelysée-ce-dimanche-matin

Si cet insupportable pédant auto-satisfait était réellement le « superman » qui a été vendu aux électeurs encore assez naïfs pour avoir gobé ses promesses, il saurait prendre les bonnes décisions mais, pour commencer, il n’en serait jamais arrivé là s’il avait réellement l’étoffe d’un gouvernant au lieu de s’être très vite révélé comme le vilain pion de ceux qui œuvrent dans l’ombre, tel son mentor Attali, lui-même créature du milliardaire Soros.

Si seulement il savait s’entourer et écouter (vraiment) et surtout entendre les Éric Zemmour, Michel Onfray… ou encore les Pierre Cassen, Christine Tasin, et tant d’autres, au lieu de se satisfaire de nazes tels que BHL, pour ne nommer que ce minable menteur-manipulateur… il n’en serait pas là, et nous non plus.

Il faut entendre Zemmour batailler avec les chroniqueurs « bien-pensants » de RTL à propos des Gilets jaunes pour constater immédiatement le gouffre qui sépare son analyse, émanant d’un vrai grand cerveau et d’une belle âme… des minables artifices de Macron, se croyant fort « parce qu’il ne cède pas », alors qu’il ne fait qu’obéir aux directives de ses gourous, via l’UE qu’ils ont si bien su embellir et manipuler pour nous l’imposer à l’insu de notre plein gré (Sarkozy, si tu nous lis !!!).

https://www.youtube.com/watch?v=RQEpx6TuHK4

https://www.youtube.com/watch?v=RQEpx6TuHK4

Bienheureux et inattendu sujet de satisfaction, l’intervention de Cynthia Fleury cette nuit au JT de minuit de Soir 3, n’ayant pas fermé mon téléviseur immédiatement après la série policière dont je m’étais régalée.

Curieuse d’entendre les commentaires de ce professeur au Conservatoire national des arts et métiers, titulaire de la chaire humanités et santé, que j’imaginais « aux normes » du discours officiel puisque dûment invitée à s’exprimer sur un support du politiquement correct, c’est avec un  plaisir infini que j’ai enfin entendu (hélas à une heure de « petite » écoute), qui plus est dans un français correct mais simple et compréhensible par tous, sans redondance ni langue de bois, des arguments semblables à ceux que nous véhiculons, faisant état des réalités, non des fables habituellement diffusées sur les médias du pouvoir. Écoutez-la, c’est un régal.

https://www.france.tv/france-3/soir-3/810997-soir-3.html

Soir 3 – Édition du dimanche 2 décembre 2018 – A partir de 8’40

Parmi tous les Gilets jaunes que j’ai côtoyés ou croisés, jamais aucun d’entre eux n’était cagoulé, et encore moins masqué ; tous les citoyens sensés, sachant trouver les bonnes informations, commencent à bien savoir qui sont ceux qui pratiquent le caillassage systématique des forces de l’ordre et des pompiers et incendient des voitures sans raison ; ce sont les « pros du chaos » dont Castaner a consenti à prononcer le nom… ce qui ne l’empêchera pas d’obéir aux ordres de Macron, dont il est le bras armé, pour « mettre le peuple au pas » !

Il est évident que, même si certains vrais Gilets jaunes excessifs ont pu « péter les plombs » sur les Champs-Élysées ce 1er décembre, le piège qui leur a été tendu est clair : en les enfermant dans un périmètre les empêchant de se rendre où ils le souhaitaient (dans les limites permises) ils étaient aux premières loges pour constater à quel point la réaction des CRS aux ordres différait face aux casseurs affublés de gilets jaunes pour mieux tromper le monde, en intervenant pas ou alors bien plus « mollement » que sur les manifestants légitimes qui, dans leur immense majorité, sont écœurés qu’on puisse les confondre avec les racailles professionnelles.

Des extrêmes chez les G.J. et des zélés parmi les CRS, dûment filmés et commentés en boucle, c’est exactement ce qu’il fallait à ce gouvernement de félons pour discréditer le mouvement recueillant l’approbation des citoyens à plus de 80 %. De là à penser que tout était dûment prévu, il n’y a qu’un pas, aisément franchissable…

Il est donc vital de ne pas confondre quelques centaines d’ordures vraisemblablement aux ordres, avec ce « populo » méprisé, ayant enfin décidé de siffler la fin de la récré pour tous ceux persuadés qu’en étant « du côté du plus fort », en l’occurrence le président, ils seront toujours protégés…

Si l’on ne saurait approuver les intolérables exactions commises hier dans Paris, le fait que les casseurs s’en soient pris aux beaux quartiers, habituellement préservés, semble peut-être apte à faire comprendre enfin à quelques-uns qu’il y a finalement un immense danger à soutenir ceux dont la principale occupation est de semer le vent ; à ce petit jeu, on récolte la tempête et, lorsque celle-ci s’est levée, bien malin qui saura dire quand elle se calmera.

Pas Macron en tout cas, qui se trouve à ce jour devant un choix très simple, dûment expliqué par Pierre Cassen dans sa dernière vidéo : la démission ou la dictature.

https://www.youtube.com/watch?v=_ss6d-6OvL0

Pierre Cassen démontre que Macron, qui se prétend le représentant du camp « progressiste », est obligé de réprimer violemment les Gilets jaunes, soutenus par 84 % des Français. Il explique que Macron ne peut que démissionner… ou instaurer une dictature qui ne tiendrait pas longtemps.

Quel que soit son choix, et bien que malgré ses incessantes descentes dans les sondages il soit toujours annoncé au même niveau (mystère insondable des chiffres), il est foutu et n’arrivera pas à remonter l’immense terrain perdu, et ce d’autant plus qu’il fut élu par un pourcentage ridicule de Français, une fois éliminés les abstentionnistes, les votes MLP et les votes blancs.

En attendant, les Gilets jaunes ne lâcheront rien, malgré provocations et mépris de la part de ceux dont la superbe commence à craqueler sous les sourires encore bravaches, et pour ma part ce sont eux les vrais Français ; ceux qui se tiennent chaud, autours de feux improvisés… y compris réunis autour de la flamme du Soldat inconnu en chantant la Marseillaise :

De même, ceux convergeant également sous l’Arc de Triomphe où ils se sont donné rendez-vous pour signifier leur attachement à la Nation tellement mise à mal par Macron et ses commanditaires, chantant l’hymne si décrié par les mondialistes et qui pourtant fait si chaud au cœur lorsqu’il est repris à l’unisson avec des patriotes convaincus.

Pour « l’acte 3 » de la mobilisation, le mouvement des « Gilets jaunes » s’est donné rendez-vous, comme la semaine dernière, à Paris. Sur les Champs-Élysées et devant l’Arc de Triomphe, ils sont plusieurs à avoir chanté la Marseillaise.

https://www.youtube.com/watch?v=_1UgNdh1e-o

Quelle(s) que soi(en)t la ou les décision(s) que prendra Macron, il a déjà perdu la partie et n’en finira plus de se mordre des doigts d’avoir déclaré la guerre au peuple le plus imprévisible de la Terre !

La partie ne fait que commencer, nul ne sait encore jusqu’à quel point du chaos qui s’annonce Macron nous mènera, mais ce qui ne fait aucun doute, c’est la détermination des Gilets jaunes, au moins aussi importante que son stupide entêtement.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0

32 Commentaires

  1. – les casseurs GJ font partie des é extrêmes gauche et droite.
    – les GJ qui ont chanté la marseillaise sur la tombe du soldat inconnu ont été identifiés comme identitaires.
    voici, en partie, ce qui a été spécifié aux infos.

    0
      • j’en dis autant.
        mais j’ajoute ceci: les GJ qui se sont laissé emporter à casser sont ceux qui sont au bout du rouleau, qui n’ont plus aucune marge de manœuvre pour survivre.
        ceux qui gardent leur calme et font la morale aux autres c’est qu’ils ont encore quelques grains pour subsister; ils craignent de ne plus en avoir si ça continue , et c’est pour ça qu’ils sont là,mais ils en ont encore.
        encore quelques taxes et ils rejoindront les casseurs purs et durs.
        et si un jour personne n’a plus rien à perdre , ça sera terrible.

        0
  2. macron ce matin avec son balai a chiotte castaner va saluer les policiers pour « se faire voir’,va voir les patrons de brasseries pour « se faire voir » et remonte dans sa voiture …il lui rester 50 m a faire pour voir des gilets jaunes et retraités qui attendaient pour parler un peu et ,et non ,je continu a mépriser le peuple….plus dur sera sa chute .

    0
  3. Quand De Gaulle devient un exemple de mai 68, ça me fait rire parce que ce monsieur a voulu se réfugier à Baden Baden.
    Quant à Macron, il eut été mieux inspiré d’aller au devant des GJ plutôt que prendre une rincée dans les bars. Il demanda, un jour, que l’on vienne le chercher et dédaigne la rencontre possible de dimanche ! bravo Jupiter, le courage ne t’étouffe pas.

    0
  4. Qui a eu cette idée folle
    d’inventer les Gilets Jaunes !
    Qui a eu cette idée folle
    d’inventer les Gilets Jaunes !
    c’est, ce
    sacré Populo !
    sacré Populo !
    🙂

    0
  5. la crise est devenue politique!
    un pouvoir mondialisé des oligarques devra bien se rendre compte que les français en ont marre d’être pris pour des illettrés, des alcooliques, des fainéants, des incapables qui ne savent pas traverser une rue

    0
  6. Les GJ n’ont ni vocation, ni intérêt à casser.
    Les vandales et pilleurs sont tacitement tolérés
    afin de discréditer le mouvement… sans compter
    les appariteurs comme les qualifiait Coluche ;
    c’est à dire des policiers en civil avec pour mission de foutre le bordel.

    0
  7. Duhamel m’a toujours fait gerber. EZ est toujours aussi formidable. Quel combat magnifique il mène : la justice et la vérité. Bravo et merci EZ !

    0
  8. La prochaine Manif devrait se situer à l’Assemblée nationale et autour des permanences des élus LaREM. Déjà dit ! Certains commencent à lâcher, bon signe !
    Seule la Dissolution peut apporter la solution.
    Au retour de Marrakech, ce sera l’explosion !
    Suivra le prélèvement à la source !!! Bonjour les dégâts !
    Puis les Retraites !
    Enfin, les européennes !
    Priez pour lui !

    0
    • Il ne faut surtout pas le laisser partir à Marrakech, sinon nous sommes morts ! Voir l’excellent article de ce jour de Laurent DROIT sur le sujet.

      0
  9. Il y en a un qui exècre sur les chaînes télévisées le drapeau tricolore, les notions de république, ce qui représente la France.
    L’instant est idéal et propice pour lui demander son avis sur les dégradations du panthéon, du drapeau tricolore, ainsi que de la France en tant que nation.
    Il est indispensable de lui faire confirmer son avis à cet individu ainsi qu’aux mondialistes et tout ceux qui méprisent la représentativité de la France en tant que nation souveraine.
    Je ne me rappelle plus du nom de l’individu.

    0
  10. Zemmour s’énerve contre Duhammel qui est un collabo comme les autres.
    Duhammel qui ne dit jamais un mot plus haut que l’autre et dont on se demande toujours ce qu’il vient de dire exacement quand il a fini de parler, car il reste toujours prudemment entre deux eaux

    0
  11. Lors de son inspection à l’Arc de Triomphe, il devait avoir tellement le trouillomètre à zéro qu’il a dû demander une sacré protection.

    0
  12. Merci Madame
    Avec mes respectueuses salutations Patriotiques

    Analyse au Coeur du Coeur des FRANÇAIS, ces Gaulois Réfractaires qui traversent la rue au moment où on les attends le moins !

    0
  13. bsoir à vous
    y en a vraiment marre de ce gouvernement qui privilégie les migrants au détriments des pauvres bien de chez nous
    Les champs Élysée ont été le théâtre de dégradations soit disant de l’extrême droite comme tjrs
    En fait il y avait beaucoup de policiers en civil qui faisaient parti des casseurs
    C dommage que je ne puisse vous mettre une vidéo ou on les voit se déshabiller et se mettre en civil et se mettre des gilets jaunes
    You tube enlève systématiquement les vidéos qui montre la vérité !

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*