Le « Macron Circus » n’est en fait qu’une campagne électorale déguisée !

Attention braves gens… oui, vous qui lisez ces lignes, soit directement sur RL soit parce qu’on vous les a envoyées… ne tombez surtout pas dans le piège tendu subrepticement par le fourbe Macron, osant se pavaner en se croyant l’élu des dieux quand il n’a été choisi en fait que par une ridicule portion des citoyens français, qu’il se complaît à tant humilier depuis qu’il loge à l’Élysée… qu’il pollue scandaleusement comme tout ce qu’il touche !

De quoi faut-il se méfier ?

Eh bien tout simplement d’une nouvelle énorme tricherie ; après les successifs traités de Marrakech et d’Aix-la-Chapelle, signés sans notre consentement, et derrière notre dos si la réinfosphère n’avait ébruité l’affaire, voilà que le bonhomme (sens péjoratif ici) tente une nouvelle fois de nous faire prendre des vessies pour des lanternes !

Parce que tout simplement, Emmanuel Jupitre (et non Jupiter) tente de nous vendre en douce une prétendue tournée de « consultation » des maires de France (triés sur le volet !), prélude à un soi- disant « Grand débat » avec les citoyens (mais sans les questions qui le fâchent !) en un gigantesque Circus, acclamé par ses complices habituels que sont les médias subventionnés, menant ces derniers aux portes de l’orgasme tant leur dieu vivant est extraordinaire…

Et finalement, qu’est-ce que ce grand Barnum en tournée dans toute la France, si ce n’est une nouvelle entourloupe des citoyens honnis ?

Mais sa nouvelle campagne électorale pour les prochaines élections européennes, tout simplement, aux frais du contribuable… comme tout ce que fait ce félon-menteur-tricheur !

Pour Macron et ses complices, il suffit de donner un autre nom aux réalités, et hop, le tour est joué ! Surtout avec les abrutis que sont les citoyens français, d’après ses dires… et il faut bien reconnaître que c’est vrai pour les réels 16 % qui ont voté pour lui.

Comment l’ai-je appris ? Mais tout bonnement par un édifiant article de Régis de Castelnau, le 22 janvier dans « Vu du Droit », que je vous recommande de consulter rapidement, dans lequel il décortique tous les points qui peuvent poser problème… dont voici quelques extraits pour ceux qui n’auraient pas le temps de lire la totalité du texte.

Devant les caméras qui relaient à satiété ses meetings, accompagné par l’adoration enthousiaste des éditorialistes, des chroniqueurs, et des intellectuels stipendiés, dans des villes mises en coupe réglée avec forces de l’ordre et blindés, il s’enferme dans une salle préalablement remplie des petits maires du coin, et Monsieur se livre à son show.

Jusqu’ici rien d’extraordinaire, nous sommes habitués.

La voix tremblante d’émotion et de ravissement des présentateurs télé vous annoncent, qu’exploit digne du Guinness des records, il a parlé plus de six heures. Mais tout à leur logorrhée d’admiration, journalistes et commentateurs commettent une grave erreur. Les phrases qui reviennent le plus souvent sont les suivantes : « il a retrouvé la verve de sa campagne électorale présidentielle. Il déroule brillamment son programme ».

Quels cons ! (pardon ça m’a échappé), mais reconnaissez que c’est jouissif de voir ainsi étalée au grand jour l’incurable stupidité des médias officiels, s’emmêlant eux-mêmes les pieds dans le tapis qu’ils ont tissé à notre insu, et qu’ils déroulent avec volupté devant les pieds du « patron » adoré.

De Castelnau met les points sur les i :

Eh bien c’est justement là que le bât blesse, et gravement. Monsieur Emmanuel Macron, comme il l’avait fait pour ses vœux du nouvel an, en désignant une partie du peuple français comme ennemi, ne se comporte pas en président de la République, pour tous les Français. Il essaie de rassembler et d’élargir son camp, dans la perspective des élections européennes. Il est donc en campagne, à quatre mois de l’échéance. Problème, c’est strictement illégal, et caractérise un comportement pénal. Et il faut le dire clairement, les élections européennes sont d’ores et déjà faussées. Si les organes de contrôle recommençaient à contrôler cela devrait déboucher sur l’annulation du scrutin et des poursuites pénales.

C’est très grave ! Mais ceux qui ont justement choisi de faire un métier d’information sont à mettre dans le même sac, dégoûtant, puisqu’ils nous cachent sciemment la réalité des choses ; ils sont donc complices et devront rendre des comptes avec leur idole, le jour que les patriotes appellent tous de leurs vœux : celui du grand nettoyage et de présentation des factures !

L’auteur nous explique ensuite ce que dit le code électoral…

Puis il analyse :

Nous sommes par conséquent confrontés à deux problèmes. Le premier est le coût de ces 12 meetings qui devra inéluctablement être réintégré aux comptes de campagne de la liste LREM. Compte tenu des moyens mis en œuvre par l’État, déplacement des personnalités, mise des villes accueil en état de siège, mobilisation de forces de sécurité considérables, les sommes sont probablement exorbitantes.

[…] Mais ce n’est pas tout, et c’est le second problème, la simple lecture de l’article L 52–8 du code électoral démontre que les avantages en nature apportés à la liste LREM sont des dons interdits de personne morale, et l’État en est une. À l’évidence le « Macron tour », tournée électorale en vue des élections européennes, a ce caractère de dons interdits et impose le rejet du compte, son montant fût-il inférieur au plafond légal.

On peut donc affirmer que d’ores et déjà, la régularité juridique des élections européennes est lourdement obérée.

S’ensuivent les recours et sanctions prévus pour le contentieux électoral, avec un bémol, perceptible à tous les citoyens éclairés et observateurs :

Compte tenu de la mansuétude dont le macronisme bénéficie de la part des institutions judiciaires, et du fait que les équipes qui entourent le chef de l’État et lui-même se comportent avec une désinvolture «no limit » assez époustouflante, il est peu probable que le président de la Commission nationale des comptes de campagne s’émeuve de ces opérations grossières. De la même façon les parquets, occupés à chasser les Gilets jaunes qui partagent des statuts Facebook, n’ont pas de temps à perdre avec ces vétilles.

En revanche ce qui pourrait être amusant, puisque pour les recours électoraux tout électeur a intérêt pour agir, et peut saisir le conseil d’État, que beaucoup s’en avisent de déposer une requête.… Concernant l’aspect pénal, l’intérêt pour agir étant lui aussi rattaché spécifiquement au statut d’électeurs, la plainte pénale serait elle aussi recevable.

Après tout l’État de droit n’est pas à géométrie variable.

http://www.vududroit.com/2019/01/grand-debat-macron-tour-illegal/

Nous sommes à quatre mois de l’échéance européenne, la mise en scène et les propos tenus le démontrent, les shows Macron sont incontestablement des meetings électoraux.

À vos plumes, stylos, ordinateurs… pour ne pas manquer une possible occasion de faire mordre la poussière à cet arrogant imposteur.

D’autant plus que le piège est double, en ce sens que, non content de se lancer dans la course avant tous les autres, et à leurs frais (un comble !), Macron et son gang de mafieux en tous genres, s’entendent pour laisser « fuiter » des infos top-secret, comme ces velléités de présenter une liste Gilets jaunes, menée par quelques « personnalités » sorties du lot, ou encore de vieux tromblons de la politique tel un Tapie sauvé du cancer…

Ne marchez pas dans la combine ; ceci n’a pour but que d’éparpiller le plus possible les voix des citoyens mécontents, dont le nombre sera capable de faire enfin chuter cet arrogant personnage dévoilant, dans ce combat contre les GJ  la profondeur de son âme noire et machiavélique !

Il est donc urgentissime pour lui et ses complices de sortir toutes les cartes biseautées en leur possession, aptes à berner les citoyens encore une fois !

Enrayer à tous prix les voix qui risquent fort de se reporter sur le RN, en tête pour l’instant… est à l’évidence, la mission dévolue à tous ceux de son clan, qui comme lui commencent à redouter le pire… qu’on leur reprenne ce pouvoir qu’ils ont volé au Peuple !

Mais vos ficelles sont tellement grosses, vos ruses et vos bassesses tellement énormes, que finalement malgré tout votre talent de faussaire, nous vous voyons venir de loin avec vos gros sabots !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Le « Macron Circus » n’est en fait qu’une campagne électorale déguisée !

  1. Nuch dit :

    Josiane il y a longtemps que je hurle cette vérité que macron est un con narcissique psychopathe et que si sa liste de merde fait vingt points c’est à désespérer de ces français qui n’ont rien dans le pantalon et qu’il n’y a plus rien à espérer les bougnes sont là et ils ferment les yeux pôvre france

    • ven85 dit :

      les journaleux qui traite d’extreme droite,de nazis,LE EX FN ET RN ,allez sur TV LIBERTES ET REGARDEZ GERARD FAURE LE DEALERS DES STARS,IL DIT CE QU’IL N’A PAS DIT SUR LES MEDIATS ET VOUS VERREZ QUE LES EXTREMISTES ce trouvent chez la droite de pasqua,qui avec le service d’ordre de pasqua LE SAC,dissous apres la tuerie d’oriol par mitterand,tout ceux qui les genaient etaient eliminer et ils organisaient des attaques de banques pour financer LE SAC,boulin qui allait devoiler toutes ses magouilles a ete elimine

  2. Nathan dit :

    Au fait, qu’en disent les partis dits « d’opposition » ?

  3. Almatho dit :

    Et VAUQUIER on ne l’entend pas beaucoup s’offusquer de cette situation !!!

    • BERNARD dit :

      wautqu(iez)edalle vient d’être acheté par micron, il sait qu’avec trétresse dans son groupe politique et les béats-européiste, il n’a aucune chance, il va faire comme Le Maire, Philippe….D’ailleurs, lorsqu’on entend sa porte pisse Laurence qui a été saillie en levrette de plus en plus sur les chaînes de désinfos qui nous explique qu’il faut retourner « à l’ordre républicain », ça veut tout dire !

  4. cheveuxgris dit :

    je propose une nouvelle appellation pour laREM : La Reprise En Main

  5. Rebellonous dit :

    Il y a tellement de français influençables par le macronisme qu’il est certain que beaucoup de ceux-ci, ayant voté pour lui mais qui commencaient à lui tourner le dos d’un demi-tour, après cette « campagne à l’élection » qu’est en train de mener macron, ces français feront un tour complet sur eux-même pour le rejoindre.

  6. Labaune Didier dit :

    Première mesure : diviser pour mieux régner, la méthode est vieille comme le monde…. La deuxième, identifier les opposants, les infiltrer et se porter à leur tête… L’organisation mise en place par Macron pour se porter à la tête de l’Etat, ses meilleurs limiers l’appliquent pour récupérer une large partie des gilets jaunes… L’autre partie importante étant déjà entre les mains de l’extrême gauche la plus crasse.. Les baisés, comptez vous… Sortez de votre torpeur et remontez vous les manches… Ou continuez de suivre le troupeau bélant.. tel que je l’ai vu aux Halles à Paris hier !!

  7. BERNARD dit :

    La justice ?? MDR… Belloubet veut mettre Marine en taule pour infox sur le traité d’Aix la Chapelle.. La loi et la JUSTICE, c’est micron qui fait tout ça.. Pensez vous que les dizaines de mutilés GJ l’ont été conformément à la loi et la justice vous ? et la chasse aux patriotes via la commission d’enquête de méchant con, c’est ça aussi la justice, alors que Ben allah est lilbre comme l’air ??
    Définition de la justice en ce moment : C’est JUSTE lorsque ça arrange LE POUVOIR ! et cochon qui s’en dédit.

  8. lafronde dit :

    le Medef et la Presse des fournisseurs de l’Etat ont fait la promotion de Macron comme présidentiable. Au Ministère public des Magistrats nommés par le Président de la République d’alors ont inculpé le candidat de l’Opposition parlementaire du chef de détournement d’argent public. Or il n’est pas établi qu’employer sa femme était interdit à un parlementaire à l’époque des faits. Nul crime, nul peine, sans loi (préalable) est un adage classique de la Justice. Mais nous étions dans une justice politisée, électorale. Fillon et Les Républicains auraient dû attaquer devant le Conseil d’Etat et le Ministère public et le CSA, ainsi que les chaines de (des) information continue. Ils ont manqué de ce courage nécessaire à la Liberté. Ce parti est à remplacer. J’espère que DLF fera le job.

  9. Marnie dit :

    C’est bien grâce aux GJ s’il y a une tentative de revenir à une vraie démocratie. Mais il y a là une opportunité pour Macron de se refaire « une santé » sur leur dos et continuer sa démolition de la France et des citoyens. Un faux débat où seuls sont abordés les sujets qu’il veut voire traiter. Il est donc en campagne électorale tout simplement. Il lâche du leste mais, comme il l’a dit et redit il ne changera rien. Il est toujours aussi méprisant et insultant envers ceux qu’il estime n’être rien.

  10. Macron et l'idiote dit :

    Macron dévoile son seul objectif : être devant Marine le Pen aux élections européennes …merci Levavasseur !

    27/01/2019 Européennes. L’objectif de LREM : «Ne pas laisser la première place au RN»
    Daniel Cohn-Bendit, Sylvie Goulard, et depuis peu l’écolo Pascal Durand, se réunit tous les lundis.
    https://www.fdesouche.com/1147825-europeennes-lobjectif-de-lrm-ne-pas-laisser-la-premiere-place-au-rn

    https://www.youtube.com/watch?v=_u0d4N0C3JU

  11. wika dit :

    C’était couru d’avance que Macron allait retourner la situation en sa faveur. Il n’est peut-être pas entouré des meilleurs économistes, mais il est entouré d’excellents conseillers en communication.
    Quant aux frais de cette campagne illégale, il va s’asseoir dessus comme il s’est assis sur les frais de campagne présidentielle pharaonique financés de façon on ne peut plus occulte.

  12. BobbyFR94 dit :

    ENIEME précision : QUI vous donne des résultats de sondages ?

    Les mêmes qui veulent vous DETRUIRE !!!

    A Nuch et autres, quand allez-vous comprendre que TOUT n’est que MENSONGES, et COLLUSION, TRAHISON ?

    QUAND ?

  13. DUFAITREZ dit :

    Ce n’est pas faute de l’avoir claironné ici depuis le début !
    Propagandastaffel à tout berzingue !
    Etre « Président » donne des droits ? Maduro ou feu-Castro ?
    « Quand la Dictature de la Parole accompagne celle des Actes »….

  14. Durocher dit :

    Bon hé bien, la question reste la même… plus lancinante que jamais : C’EST QUAND ET COMMENT QU’ON LE VIRE ?

  15. Daubarede dit :

    BRAVO Ce connard,menteur etc…veut se faire élire par les gilets jaunes pour détruire la France.La liste levavasseur(gj)est une vaste saloperie de macrosien.Il faut qu’il se retrouve en prison a vie,pour toutes les conneries qu’il a fait.

  16. François BLANC dit :

    Depuis l’ entrée des marxistes dans les institutions en 1945 les français ont une grande habitude du formatage des esprits, macron n’ invente rien et utilise seulement la recette qui a permis de détruire notre industrie et instaurer un chômage de masse grâce à la ģéniale thése de marx qu’ est la lutte des classes

  17. Malou30 dit :

    Comme vous le dîtes si justement macron et l’etat Sont désinvoltent ! Alors tout ce que nous pouvons dire où faire ils s’en moquent comme de leur 1ère chemise ! !

  18. Pistou dit :

    Ses veaux de francais ne se rendent pas compte que le grand débat n’est en fait que la campagne électorale de moncon .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *