Campion qualifie Brossat d’escroc, petit merdeux, tête de con : plainte pour homophobie

Tête de liste « à l’image de la France au travail » … mais là il est en pause (ou pose)

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-25-decembre-2018

Je ne me suis jamais intéressée de près au sémillant Ian Brossat, ci-devant « porte-parole du PCF » aux européennes (attention les yeux), pour la bonne raison que je le savais entre de très bonnes mains, avec certains de mes compères de RL prenant régulièrement la peine de le vêtir chaudement pour l’hiver.

Mais après avoir bien rigolé en apprenant que le minus envisageait de porter plainte contre Marcel Campion, célébrissime « Roi des forains », pour homophobie, je ne vois pas pourquoi je ne partagerais pas avec les lecteurs de RL ce réjouissant fait divers, les occasions de se divertir n’étant guère légion de nos jours.

Il est vrai que le costaud Campion doit mourir de peur devant le bodybuildé Brossat…

Figurez-vous que souhaitant devenir prochainement calife à la place du calife (ou califesse ?) actuel de Paris, bien que très copain avec elle (vous suivez ?), l’athlète ne perd aucune occasion de faire parler de lui… l’ennui c’est que c’est toujours dans la rubrique des clowneries ridicules dans lesquelles il excelle.

Évidemment, vous me direz « mais qu’y a-t-il donc de si rigolo » de lire qu’un homosexuel assumé rentre dans le lard d’un de ses adversaires, candidat à la Mairie de Paris, faisant allusion à ses pratiques intimes de manière moqueuse ?

J’y arrive : c’est tout simplement que la guéguerre entre les deux personnages ne datant pas d’hier, le gars Marcel, qui n’a pas sa langue dans sa poche, n’a jamais perdu une occasion de lui donner de jolis noms d’oiseaux…

Mais ce qui à mon sens, serait apte à faire rouler par terre n’importe quel(le) citoyen(ne) victime de la monstrueuse politique de la dénommée « Notre-Drame de Paris » (avant le vrai drame de la vraie « grande Dame de Paris »)… laquelle politique est largement approuvée et appliquée avec zèle par le gus en question, adjoint au logement c’est la phrase impayable de Marcel Campion, qui aurait fait « déborder le vase » lors d’une réunion publique lundi 29 avril, en émettant envers le sensible Brossat, successivement, et irrévérencieusement vous en conviendrez, les qualificatifs suivants :

C’est « un escroc », un « petit merdeux », « une tête de con », a-t-il énuméré. Et de poursuivre : « En plus, on peut pas dire qu’il est de la jaquette, puisqu’on n’a plus le droit de le dire… »

Vous voyez que ça faire rire…

Le vrai ressort comique de l’histoire, c’est précisément que ce serait uniquement sur ce dernier point « être de la jaquette » que Ian Brossat aurait  tiqué : « ça commence à faire beaucoup » qu’il a dit (et écrit) !

Il est donc normal, en toute logique, de conclure que tout le reste des qualificatifs soit largement admis et assumé par le personnage…

Non mais relevez-vous, vous allez vous salir…

Ce n’est pas la première fois que Marcel Campion a des propos virulents à l’encontre de Ian Brossat. Ainsi, le 17 octobre dernier, lors d’un débat sur le plateau de l’émission « Le Grand Soir » sur LCI, il avait déclaré face son concurrent pour les européennes au sujet du VIH : « Vous êtes un petit gamin, vous ne connaissez rien. En 1994 je faisais des levées de fonds pour le Sidaction moi (…) je vous ai peut-être sauvé la vie à l’époque ». 

Assurant qu’il n’est pas homophobe, il avait également asséné : « Vous étiez pas né que je travaillais pour le Sidaction » !

https://www.lci.fr/politique/ian-brossat-denonce-les-obsessions-homophobes-de-marcel-campion-et-annonce-porter-plainte-2119917.html

http://www.fdesouche.com/1200851-homophobie-le-porte-parole-du-pcf-porte-plainte-contre-marcel-campion-le-roi-des-forains

Par ailleurs, on comprend bien que Marcel Campion ait une dent particulière contre l’une des âmes damnées de la mégère Hidalgo, celle-ci ne reculant devant rien pour défigurer la Ville Lumière par tous les moyens, la transformant en un cloaque géant, peuplé de migrants et de rats !

Sous prétexte que « la place de la Concorde retrouve son caractère patrimonial », la virago (tient ça rime !) avait entrepris un bras de fer avec Campion à propos de la suppression de la Grande Roue…après avoir supprimé le Marché de Noël sur les Champs-Élysées !

https://www.huffingtonpost.fr/2017/11/09/anne-hidalgo-veut-supprimer-la-grande-roue-de-marcel-campion-apres-le-marche-de-noel-des-champs-elysees_a_23271688/

Et malheureusement le si impartial Conseil d’État a tranché en faveur du Conseil de Paris le 21 novembre 2018, officialisant ainsi une nouvelle saloperie de la teigne Hidalgo soutenue par son pote Brossat.

Celui-ci va-t-il également l’assister dans son entreprise de saccage de Notre-Dame de Paris, dont l’incendie a dû fort réjouir la donzelle qui, à l’instar de Macron, ne supporte aucune des richesses de la France en général, et de Paris en particulier… mais chut ! Il paraît qu’il ne faut pas le dire, sous peine d’être traîné à la 17e Chambre par ces larbins du mondialisme financier.

Maire de Paris, il serait bien capable de faire pire que la chipie, vu qu’il a le même goût pour les envahisseurs illégaux, bien crasseux, incultes et violents… Et il porte plainte pour un mot « blessant » !!!

À jeter aux orties avec le reste des félons traîtres à la Patrie.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Ce contenu a été publié dans HUMOUR ET DERISION. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Campion qualifie Brossat d’escroc, petit merdeux, tête de con : plainte pour homophobie

  1. Jean-Paul Bourdin dit :

    Les Plaideurs de Jean Racine étaient dépeints comme ridicules. Ce Brossat n’échappe pas à la règle. Incapable de régler ses conflits sans aller porter plainte. Mais il essaie, non pas que cette plainte soit recevable (enfin, avec une justice qui fait son travail normalement on devrait lui rire au nez), mais pour encore embêter le monde et signifier ainsi au public qu’on n’a pas le droit d’émettre le moindre propos désobligeant contre sa petite personne (sacrée, comme celle de Mélenchon ?) S’il savait à quel point ceux qui auraient voté pour lui autrefois (les ouvriers) le trouvent ridicule et combien ceux dont il aimerait tellement qu’ils votent pour lui demain (les mahométans) le méprisent.

  2. . Dupond 1 dit :

    Je ne me fait pas trop de soucis pour Campion , je m’en ferai davantage si j’etai parisien a voir l’équipe de destructeurs a la mairie a transformer cette belle ville en une banlieue de bamako ….Des parigots qui viennent en vacances pres de chez moi au village ont essayé a plusieurs reprises de rouler des mécaniques « mes réponses ont été cinglantes »
    Le plouc que je suis est connecté a internet depuis 1995 alors que je travaillai en terre tres isolée .

    • lechat dit :

      un plouc reste un plouc.
      Comment péter plus haut que son cul sur internet.
      Vous seriez pas un énorme blaireau plutôt ?

  3. Jill dit :

    Où est le problème ? Campion n’a pas dit que le petit coco était de la jaquette puisqu’on n’a pas le droit de le dire. Il a simplement évoqué une interdiction et pas affirmé une situation.

  4. Dominique Martin dit :

    Il y en a qui ont l’homophobie facile comme d’autres ont l’islamophobie délirante .

    • Jacob Cohen dit :

      Si ce n’est pas l’homophobie, demain ce sera l’heterophobie, si ce n’est pas une France chrétienne alors demain ce sera une France islamiste : voilà l’enjeu actuel, il n’y a donc que deux camps possible ceux de l’antifrance avec Macron ou ceux pour la France authentique avec RL.

  5. Marie France Cheikh dit :

    Bientôt il ne faudra plus dire aveugle mais. »non voyant » Est ce qu il y verra mieux ????
    Ne plus dire . « Se voiler la face  » ni « battre les jaunes  » ou servez moi un.petit noir ..
    Quelle misère..C est donc à cela qu ils passent leur temps?

    • JEF dit :

      Pour le plaisir:
      on ne dit plus « aveugle » mais « non-voyant », « sourd » mais « non-entendant », « homosexuel » mais « non merci »…..

  6. Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    « (…) ’escroc, petit merdeux, tête de con… » : quel rapport avec l’homophobie, à moins que Brossat associe – et cela n’engage que lui – ces vilains noms d’oiseau à l’homosexualité ? Si c’est le cas j’invite les homosexuels à faire savoir à Brossat qu’ils se dissocient de lui pour cause de bêtise et de peur du ridicule !

  7. Yohann le debattant dit :

    En fait, c’est ce cretin islamo-collabo de Brossat qui est homophobe. Puisque pour lui « escroc », « petit merdeux » et « tête de con » sont des synonymes .de gay….

  8. Enfants de Clovis dit :

    Brossat le gay pinson communiste, proche du peuple ouvrier qui meurt de faim vit à Montmarte, un des quartiers les plus chers de France.
    Il possède un appartement à Calvi, appartement qu’il loue. Calvi étant une des villes les plus chères de Corse.
    Il soutient le petit peuple mais vit grassement au frais du contribuable depuis près de 12ans.
    Il se plaint de l’homophobie mais soutient l’islam, religion la plus homophobe de la planète.
    Il est lui même, anti chrétien, anti judaïsme, francophobe et islamo collabo.

    Bref…. Brossat est une pure merveille !!!

  9. Eric des Monteils dit :

    Le P.C.F. ? Çà existe encore ? Sans doute un égaré qui ne sait pas que çà appartient au passé révolu, comme une tache dans l’Histoire.
    Faut vraiment être con pour s’en recommander, ou alors avoir essuyé le refus de toutes les cases.

  10. astaruc dit :

    C’est marrant, un escroc accusant un autre d’escroc alors qui dit la vérité ?

  11. Pascal Olivier dit :

    La saillie de Campion n’est pas vraiment homophobe, en tout cas beaucoup moins que celle de Jacques Duclos lors d’un meeting à la mutualité en réponse à un militant du FHAR qui lui demandait si le PCF avait révisé sa position sur les prétendues perversions sexuelles : « Comment vous, pédérastes, avez-vous le culot de venir nous poser des questions ? Allez-vous faire soigner. Les femmes françaises sont saines ; le PCF est sain ; les hommes sont faits pour aimer les femmes ».

  12. Markorixy dit :

    L’humour ne tue pas, le sectarisme oui. Et cela depuis la nuit des temps. Les populations modernes feraient bien de s’occuper de l’intolérance qui fait rage et détruit la liberté d’expression , au lieu de s’inquiéter de leurs intolérances alimentaires ou du joli poil de leur petit minou doudou chouchou cailloux. Projecteurs sur l’essentiel : le retour du bon sens. Merdeux est une insulte mais elle n’a pas trait à la manière dont l’individu visé se sert de des organes prévus également pour satisfaire les désirs sexuels, donc ? Retour au bon sens !

  13. Sniper83 dit :

    Bravo Marcel !!! effectivement cette lopette communiste devrait être virée du paysage, c’est une petite merde insignifiante !!!

  14. . Dupond 1 dit :

    C’est vrai que le monde forain n’est pas un éxemple d’honneteté mais je prefere la grande roue a campion plutot que voir les beaux hotels particuliers aux mains des chameliers !!!

  15. Adalbert le Grand dit :

    On aurait pu comprendre la plainte s’il l’avait traité de petit trou du cul, mais là il n’y avait pas d’insultes homophobes: il a simplement évoqué qu’il était homo; donc selon Brossat, le simple fait d’évoquer l’homosexualité de quelqu’un, sans la qualifier, c’est une insulte envers lui? Il se sent insulté parce que traité d’homo? Mais c’est de l’homophobie!

    Ce crétin de Brossat en tout cas confirme « qu’on n’a pas le droit de le dire »… Donc Campion a raison!

    Si le tribunal le condamne (avec les juges têtes murs de cons qu’on a actuellement, c’est probable), ce serait inique, car les propos ne sont pas en eux-mêmes condamnables, sauf à prétendre les interpréter et lire dans les pensées ou les sous-entendus : la porte ouverte à l’arbitraire complet.

    • Adalbert le Grand dit :

      En théorie, ça ne passe pas la cour de Cassation. Mais Campion devra probablement aller jusque-là, et le but réel c’est bien de harceler, de pourrir la vie et d’attaquer au portefeuille (frais de justice) même en sachant que cela n’a aucune chance d’aboutir.

    • Pascal Olivier dit :

      Il n’y a en effet pas d’injure homophobe. Il n’y a pas non plus d’atteinte à la vie privée puisque Brossat ne fait pas mystère de son homosexualité. Il demeure néanmoins l’injure publique (non homophobe) punie d’une amende pour : « un escroc, un petit merdeux, une tête de con ».

      • pellerm dit :

        Ben oui …mais il parait que les FdS n’ont plus le droit de penser à haute voix …  » Fermez vos gueules et faites ce qu’on vous dit  » sont les seuls droits qui nous restent …Pourtant , il a l’air plein de bon sens ce Campion !

  16. Jill dit :

    C’est drôle, les homos ne veulent pas qu’on fasse
    allusion à leur homosexualité ;ils devraient en être fiers;façon de parler, bien sûr.

  17. Dernier rempart 2022 dit :

    Messages encore censurés des qu’on aborde les véritables causes du malheur des francais de souche…

  18. wika dit :

    De toute façon, nous n’avons à la tête du pays que des merdeux irresponsables, incapables de recul, d’humour ou de second degré.
    On est loin des générations précédentes qui s’envoyaient des piques, que ce soit dans le monde politique ou artistique, et chacun faisait en sorte de répondre avec esprit de répartie ou ignorait l’insule.
    Nous devons à présent subir des générations d’enfants gâtés qui ne supportent aucune vérité ou égratignure.
    Par contre, nous valetaille et péquins de la rue, nous sommes obligés de subir le mépris de ces nantis en plus des insultes et agressions de la rue, sans grande possibilité de nous plaindre

  19. POLYEUCTE dit :

    L’Homo Sapiens devenu Homo tout court ? Raccourcis saisissant…
    Quand la Grande Folle s’attaque à la Grande Roue ?
    Que ND devient une épreuve des futurs J.O. selon Hidalgo…
    En bref, le Sexodrome à tous étages !

  20. claudelouis dit :

    CAMPION EST un arriviste qui veut TOUT DOMINER, et pour cela tous les moyens seront bon pour y arriver…Y compris pour se goinfrer dans toutes les « cantines »… Et il l’a déjà prouvé …

  21. SOSARDENNES08 dit :

    Une tarlouze à mélencochon???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *