Mélenchon qualifie le préfet de psychopathe : j’ai été jugée pour moins que cela !


Que va faire le préfet psychopathe Lallement ? Procès en diffamation ou non ?

Les plus fidèles de nos lecteurs se souviendront peut-être qu’en 2014, Bernard Boucault, le célébrissime préfet de Paris d’alors, m’avait fait l’insigne honneur de s’intéresser à ma modeste personne… pour porter plainte contre moi pour « des faits de diffamation publique envers un fonctionnaire public et injures publiques envers un fonctionnaire public », suite à un article paru dans Riposte Laïque.

Mon crime ? J’avais osé le qualifier d’incompétent.et de préfet d’opérette.

Loin de moi l’idée de vouloir diffamer ou injurier ce « digne » personnage, je voulais seulement souligner ses méthodes inopérantes, persuadée qu’en démocratie tout citoyen a le droit de vérifier et au besoin critiquer les actes de ses élus ou nommés par eux.

Tout le monde avait alors bien compris qu’à travers moi, parfaite inconnue, c’était évidemment Riposte Laïque qui était visée, et que ce procès était une des suites « logiques » d’un pouvoir corrompu qui avait déjà très lourdement condamné Pierre Cassen et Pascal Hilout… osant dire des vérités fortement déplaisantes à ces tartuffes !

https://ripostelaique.com/qualifie-de-prefet-doperette-boucault-a-depose-plainte-contre-moi.html
https://ripostelaique.com/exclusif-les-plaintes-grotesques-du-prefet-boucault-contre-josiane-filio-et-richard-roudier.html

Grâce au talent de maître Nicolas Gardères qui m’a défendue avec brio, l’affaire s’est bien terminée : condamnée en première instance à 200 € d’amende avec sursis, puis relaxée en appel.

Pour autant je me pose la question aujourd’hui, où un fait similaire vient de se produire dans la bouche d’un trublion professionnel, dûment adoubé par les pouvoirs successifs, pour canaliser à chaque scrutin un certain nombre de voix sur sa personne prétendue « insoumise »… mais que finalement il déposera ensuite  dans l’escarcelle du pouvoir lors des votes de ses propres sbires à l’Assemblée.

Déclarer aujourd’hui, avec flegme mais néanmoins conviction, que l’actuel préfet de Paris, Didier Lallement, recourt à des « méthodes de psychopathe » selon Jean-Luc Mélenchon pour assurer le maintien de l’ordre, est-il passible de poursuite ?

Ou plus exactement, Macron va-t-il donner ses ordres pour être définitivement débarrassé de cet éternel contestataire du pouvoir en place, en le faisant sévèrement condamner… ou au contraire va-t-il faire preuve d’une magnanimité à laquelle il ne nous a pas habitués avec ses opposants… ce qui serait alors très révélateur d’une connivence entre les deux hommes.

Moi je dis ça, mais je ne dis rien…

Sauf que j’ai parfaitement en mémoire (comme sans doute énormément de patriotes) qu’il n’y a guère longtemps (septembre 2018) que vilipendant Macron un matin en le traitant de « plus grand xénophobe qu’on ait… », Mélenchon minaudait le soir même : « Vous ne pouvez pas le croire ! Peut-être une légère exagération marseillaise… » lors d’une rencontre « prétendue » fortuite avec le Président (il faut s’y faire, avec ces deux-là, tout est toujours du « prétendu » !).

https://ripostelaique.com/devant-macron-le-pleutre-melenchon-nassume-pas-ses-insultes-de-la-veille.html

Quoi qu’il en soit, il risque gros, le Méluche, même si comme il le clame « sa personne est sacrée », car de deux choses l’une :

– soit il n’y a effectivement aucune « entente » entre les deux grands esbroufeurs… et il risque de se retrouver devant les juges « mur des cons », dans le sac des « non protégés »…

– soit il ne se passe rien… et ce sera alors la preuve du contraire, hé, hé, hé…

Car, excusez du peu, clamer que « le préfet Lallement est très dangereux »… espérer « qu’il ne va pas faire trop de bêtises »… « qu’il ne va pas déployer ses méthodes de psychopathe pour enfermer les gens, les gazer, les bombarder, les matraquer, et qu’on va pouvoir être tranquille », et ironiser sur le fait « qu’il arrive à compter les casseurs (1 000 annoncés) mais pas à les arrêter », c’est assez éloigné des marques de respect dues à un préfet, et que par ailleurs il témoigne envers Macron qui l’a nommé…

https://www.youtube.com/watch?v=lAO-EXBCRng

https://www.msn.com/fr-fr/video/actualite/5-décembre-le-préfet-lallement-est-très-dangereux-avertit-mélenchon-avant-la-manifestation/vi-BBXMXGg

D’accord, ce Lallement semble être encore un préfet « aux ordres », non pas pour protéger la population parisienne, mais bien plutôt pour complaire aux caprices du pouvoir en place… il n’est que de constater avec quel mépris et quelle morgue il rétorque à une manifestante GJ « nous ne sommes pas dans le même camp ! », puis un dédaigneux « ça suffit » à cette citoyenne courageuse qui l’interpellait sans violence et lui demandait des explications.

https://www.youtube.com/watch?v=vVJxvgFFglc

Si ce nouveau préfet d’opérette (je persiste) ne poursuit pas Mélenchon pour diffamation, ce sera une nouvelle preuve que ce dernier n’est pas l’opposant qu’il prétend… encore qu’il serait bien capable d’exploiter un procès contre lui, à sa manière outrancière et manipulatrice des masses.

Ce serait également une nouvelle manifestation du « deux poids – deux mesures » qui règne désormais en maître dans les prétoires, selon que vous êtes étiqueté citoyen lambda perturbateur, ou personnalité politique ayant droit à tous les égards…

Parce qu’on ne me retirera pas de l’idée que dans l’échelle des critiques que l’on peut adresser à un préfet… « incompétent » est nettement moins grave que « psychopathe » !

Le suspens ne devrait pourtant pas durer trop longtemps… monsieur Lallement ne semblant pas pourvu d’une trop grande patience ; sa réaction (ou pas) ne devrait donc guère se faire attendre.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0

25 Commentaires

  1. Il est fortement possible qu’il soit caractériel vu sa provocation envers cette femme et il ressemble à son maître micron mais tout l’entourage du dément de l’Elysée est particulier comme celui d’hitler Qui se ressemble s’assemble

    0
    • Des Nazis qui chassent les nazis, pas les nazislamistes c’est comme le loup qui crie au loup, ou le voleur qui crie au voleur!
      ou le violeur qui crie au violeur!
      Ou encore le haineux qui se plaint de la haine qu’il génère!

      0
  2. Que choupi et merluche s’étripent par personne interposée me va a ravir ….la seule circonstance atténuante que j’accorde a méluche est de ne pas avoir appelé a voter mak rond pour le reste ma foi je le laisse entre les mains du sacré et que le dieu tout puissant lui guide ses pas (mdr)

    0
  3. C’est vraiment pas de chance pour notre camarade Lallement ! Déjà avec un nom pareil !! Qui résonne comme un lourd bruit de bottes à nos oreilles. Monsieur le Préfet Lallement, mon petit Didier, je vois ton visage et je suis très inquiet ! Ce n’est pas ton regard d’imbécile congénital qui m’alarme mais plutôt ta maigreur, ton visage est étroit et d’une pâleur cadavérique. Tes lèvres me semblent très accueillantes et j’imagine sans peine tes liens étroits avec Choupinet. Notre Commandant en Chef t’aurait-il transmis une maladie d’amour ? Libère ta parole auprès de Bayrou, il s’y connait en pantalon baissé !

    0
  4. Un grand nervi le préfet , « ça suffit » qu’il dit à la femme mais pour attraper les casseurs il en est incapable . Pov’ homme, on dirait que tous les malheurs du monde reposent sur ses épaules …et ça le rend méchant .

    0
  5. Il n’y a que deux catégories de fonctionnaires depuis que la république s’est proclamée « dieu » :

    – les psychopathes (façon Béria en Union soviétique)
    – les parasites alimentaires ( façon Feu Chirac)

    Ce qui a sauvé la Russie de ses névrosés et ce qui sauvera la France de ses parasites alimentaires, c’est que le point commun entre eux, c’est deux choses :

    – leur incompétence structurelle.
    – et l’effet cumulatif : tout névrosé du fait de sa névrose devient un parasite et tout parasité finit par tomber dans la névrose (suicidaire) du fait de son parasitisme professionnel..

    0
  6. en tout cas pour moi qui ait vu la vidéo, j’ai vu quelqu’un de méprisant qui n’ose pas dire à la dame ce qu’il a dit dans les yeux, comme une personne normale le ferait, qui s’enfuit de peur que cette dame agée l’agresse?
    un robot !

    0
  7. Il n’y a rien à faire…..
    La tronche de ce mec me fait penser à un SS …..
    Il est dans le camp macron…..il confirme la fracture du pays

    0
  8. Vous avez raison Josiane, incompétent c’est un constat dans l’absolu… psychopathe, c’est une insulte vis à vis d’une personne qui n’est pas traitée comme telle.

    0
  9. Ce pauvre homme a du souffrir dans les coures d’écoles avec sa tête à claques, ce gringalet était le souffre douleur idéal. Il se venge maintenant de ce qu’on lui a fait subir.

    0
  10. La gueule de l’emploi : sans aucun doute le meilleur préfêt de France ; c’est à dire : le plus destructeur du peuple.

    0
  11. La tronche de ces deux-là me rappelle le diction qui dit qu’à un certain âge on a la tête qu’on mérite. Ils sont la preuve vivante de la justesse du dicton en question.

    0
  12. En fait, si, c’est interdit, prétendre « psychopathe » alors qu’on n’est pas médecin c’est se recommander d’une qualité qu’on n’a pas, soit « médecin » ! Mais non, il n’y a pas d’ententes secrètes, tenez comme avec Ruffin, il n’y a jamais eu d’entente, sinon, ça se saurait ! Ce préfet qui représente l’État, mais qui estime que l’État c’est un autre camp, c’est merveilleux, il n’aurait pas parfois confondu État et Gouvernement ? Être  » au sommet de L’État  » n’est pas être L’État ? Ça dépend pour qui ?

    0
    • Melenchon est un cas d’école pour lequel une attention particulier devrait servir dans les formation de psyco….tout comme les singes d’expérimentation et pourtant les singes ne méritent pas cela
      Mélenchon a été condamné a 3 mois avec sursis ;;c’est 30 ans qu’il faudrait lui donner….

      0
  13. la justice est déjà (un peu) encombrée par ces plaintes . On ne peut plus secouer fermement un insulteur, ben, on porte plainte, pour un coq, pour des odeurs , pour des insultes ….sauf effectivement lorsqu’il y a connivence. affaire à suivre donc.

    0
  14. A bien y regarde et aux vues des photos de ce préfet de police, une question se pose: as t il une trop grande casquette ? Ou une trop petite tête pleine de vide ? La réponse à mon avis est bien la deuxième hypothèse ! En tout état de cause il est la marionnette de Castagnette et de son aréopage …

    0
    • @Mikael. Il a une toute petite tête, le préfet, si petite que certainement on n’a pas trouvé de casquette à sa pointure. Ces hommes-là ont en principe des grosses têtes et lui sort du lot. C’est pas un coup des indiens navajos réducteurs de têtes car il est vivant (leurs victimes sont sauf exception décédées ) ou du moins il a l’air vivant puisqu’on l’a entendu proférer des insultes.! 😉

      0
  15. EN TOUT CAS , Ce matin Méchancon l’a dans le cul : Il vient d’être condamné à de la prison .
    Avec sursis bien sûr , mais c’est un premier pas .

    0
  16. Avant que sa casquette n’absorbe son visage, Lallement doit être content !
    3 mois de prison avec sursis pour la Merluche !
    Un sursis pour Insoumis ?

    0
  17. Ce préfet est certes très antipathique, mais il n’est qu’un rouage dans la machine répressive. Ses méthodes lui sont dictées par Nunez, Castaner, Philippe et Micron (dans l’ordre hiérarchique).

    0
  18. à Josiane : «  »le célébrissime préfet de Paris d’alors, m’avait fait l’insigne honneur de s’intéresser à ma modeste personne » Considérez, chère Josiane que, selon l’expression de Mélenchon, un tel intérêt – même négatif – à votre égard constitue une sorte de décoration. Vous avez été traitée comme un adversaire redoutable donc à ne pas ignorer ! Le dédain envers votre remarque aurait constitué une forme de mépris, vous avez eu droit au contraire, comme vous dites, aux honneurs ! Il vous a remarquée, il a été offensé ! (il n’y a que la vérité qui blesse, dit-on !)

    0

Répondre à Eric des Monteils Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*