Delevoye : l’homme des assurances privées et du lobby migratoire


Alors, qu’est-ce que j’aurais bien pu oublier encore… c’est que maintenant je suis grillé.

Dans la famille « je gagne des fortunes et je vous emm… », je demande le neveu, Jean-Paul Delevoye, parfait inconnu pour beaucoup de citoyens (alors qu’il s’engraisse sur leur dos), mais qui vient de magistralement s’illustrer dans l’entreprise de dégommage de la France et ses institutions, menée par Macron et son équipe de bras cassés… puisque nommé par le grand sachem de l’Élysée « haut-commissaire » à la réforme des retraites ; titre qui en jette, mais ne veut rien dire, comme tout ce qui émane du cerveau malade de celui à qui quelques poignées d’inconscients ont confié les rênes du pays !

Mais c’est que lorsque l’on se penche un peu sur le personnage, on risque de tomber d’effroi devant tant de bassesse cumulée chez un seul être :

1/ Déjà il faut savoir que ce monsieur, trouvant que nous ne sommes pas suffisamment en overdose de « chances pour la France », a estimé qu’il faudra « 50 millions de population étrangère pour équilibrer la population active en Europe en 2050 ».

Cela augure bien pour la retraite de nos enfants ! Bien dans la logique macronesque sur l’égalité en tous cas !

Ne reculant devant aucun ridicule, M. Delevoye a ajouté que « plus un politique n’est capable de parler d’immigration parce que tout le monde s’hystérise ». « On est dans un moment très malsain de notre démocratie où on cherche à jeter en bouc émissaire : hier c’était le juif, aujourd’hui c’est le musulman, après demain ça sera encore un autre », a jugé l’ancien ministre de Jacques Chirac.

Mais qu’on le fasse taire, ce clown, il ne nous fait pas rire !

https://actu.orange.fr/politique/la-droite-denonce-les-propos-de-jean-paul-delevoye-sur-l-immigration-magic-CNT000001lJuEF.html

2/ Monsieur Delevoye est, semble-t-il, un gros gourmand puisqu’il cumulait son salaire de ministre et sa petite rémunération (environ 5 300 €) pour sa présidence du think tank Parallaxe, selon la formule bien connue des fraudeurs politiques, « pas vu, pas pris » !

Dénoncé, il a dû démissionner de ce poste… Bien fait !

https://www.capital.fr/economie-politique/jean-paul-delevoye-contraint-de-demissionner-dun-autre-poste-dans-le-prive-1357331

Il devra rembourser les sommes perçues par le groupe de formation IGS dont fait partie Parallaxe, depuis sa nomination au poste de haut-commissaire chargé de la réforme des retraites en septembre 2017

Ah c’est ballot, J-P, de s’être fait pincé, hein ?

https://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/reforme-des-retraites/reforme-des-retraites-jean-paul-delevoye-va-rembourser-les-sommes-versees-par-par-le-groupe-de-formation-igs-depuis-septembre-2017_3741457.html

3/ Monsieur Delevoye serait aussi, paraît-il, étourdi, ayant juste « oublié » de mentionner sur sa déclaration d’intérêts sa fonction d’administrateur au sein de l’Institut de formation de la profession de l’assurance (IFPASS).

Moi j’appelle cela autrement, mais il paraît que je suis une mauvaise langue !

https://insolentiae.com/avec-delevoye-trop-de-tracas/

Et c’est ce zozo-là que Macron a nommé pour diligenter sa prétendue réforme des retraites… Cela en dit long sur le sérieux de l’entreprise !

Alors que la véritable raison de tout ce cirque, nous ne nous lasserons jamais, à RL, de le répéter sur tous les tons, la véritable raison est qu’il faut à tout prix juguler tout mouvement de contestation, visant à leur retirer ce pouvoir qu’ils ont confisqué au peuple.

Aux Gilets jaunes, on a envoyé les Black Blocs et autres crapules d’extrême gauche pour casser, détériorer, mettre le souk en ajustant le projecteur sur la responsabilité des GJ, gazés et éborgnés, pendant que les vraies racailles poursuivaient paisiblement leurs « œuvres », loin des forces l’ordre occupées ailleurs…

À tous ceux qui prétendent que l’immigration est la cause de tout… il fallait un leurre de taille ; ce fut donc cette vieille réforme des retraites qui a refait surface, avec les mêmes dirigeants n’ayant pas du tout l’intention de la réaliser, et les mêmes syndicats faux-jetons (du moins les pontes comme Martinez) qui, au moment choisi par le gouvernement, se coucheront comme d’habitude… après avoir empoché les deniers de la trahison des travailleurs.

Comme souvent, Marine Le Pen a les bons mots pour analyser la situation :

Heureusement, tous les citoyens ne courbent pas la tête devant ces immondes traîtres manipulateurs, et il est des lectures qui emplissent de joie.

C’est le cas, sur Breizh info, de Julien Dir hurlant sa révolte, avec des arguments que nous sommes des millions à partager, sans que tous ne sachent le dire avec tant de justesse :

De l’argent en France, il y en a. Il y en a à profusion, même. Tout est question de priorité.

Il y en aurait de l’argent pour bâtir un autre système d’Éducation nationale, pour recommencer à former une jeunesse saine d’esprit et qui n’a pas vocation à finir chômeuse, parce que 19 sur 20 au bac avec 10 fautes par ligne, avant de devenir ivrogne, toxico ou dépressif, pendant 3 années de faculté de sociologie dans un amphithéâtre bondé de zombies qui se croient tous des génies.
[…] Il y en aurait, si nous arrêtions de vendre nos technologies au monde entier. De délocaliser. De brader les services publics. D’arroser d’argent des zones criminogènes pour acheter la paix sociale pendant que la France périphérique vit dans la misère et en silence. De l’argent, il y en aurait si on faisait taire une bonne fois pour toutes ceux qui vous font les poches pour donner à « l’autre » cette nouvelle espèce qui sera bientôt plus légitime que vous sur votre propre territoire.
[…] En 2020 en France, tout mouvement social qui refusera de pointer du doigt l’immigration comme étant un réel problème, y compris d’ordre économique, pour notre pays et notre avenir, devra être montré du doigt pour ce qu’il est : un mouvement de charlatans.
Le syndicaliste comme le Premier ministre qui vous parle à vous, jeunes trentenaires, jeunes étudiants, jeunes adolescents, de votre retraite à 62 ans ou à 70, est le même imposteur que la féministe qui vous parle d’agression sexuelle et de féminicides sans jamais évoquer les causes réelles de l’explosion des violences faites aux femmes en Europe de l’Ouest depuis quelques années.

L’immigration. Rien que l’immigration. Et après, on discutera…

https://www.breizh-info.com/2019/12/12/132614/reforme-des-retraites-un-faux-debat-pour-masquer-les-ravages-de-limmigration-lagora

Et il y a bien évidement pléthore d’autres pistes où ce ramassis de traîtres à la patrie et aux patriotes qui composent ce gouvernement, identiques en cela à ses prédécesseurs, pourrait trouver de l’argent pour financier les retraites sans problème… comme par exemple faire cesser immédiatement les fraudes à la Sécurité sociale, notamment par des étrangers qui en plus nous détestent… mais c’est tellement plus simple de détrousser le contribuable lambda !

Surtout ne rien tenter qui pourrait indisposer les petits chéris étrangers, comme les familles qui ne signalent pas le décès du bénéficiaire d’une retraite…

Le gouvernement assure vouloir lutter « massivement contre la fraude » mais l’Assemblée nationale a voté en 2018 contre la remise d’un rapport d’information sur le sujet.

https://www.ouest-france.fr/sante/securite-sociale/securite-sociale-une-senatrice-s-insurge-contre-la-fraude-aux-numeros-de-secu-6144628

Comment faire confiance au Premier ministre, Édouard Philippe, quand il se glorifie d’une traîtrise : « Nous proposons un nouveau pacte entre les générations, un pacte fidèle dans son esprit à celui que le Conseil national de la Résistance a imaginé et mis en œuvre après-guerre »… alors qu’au contraire il dresse les générations les unes contre les autres !

Et surtout quand certains citoyens attentifs ont encore en mémoire la terrible phrase, en 2007, de Denis Kessler, ex-vice-président du MEDEF : « il s’agit de défaire méthodiquement tout ce qu’a fait le Conseil de la Résistance »

https://blogs.mediapart.fr/republicain/blog/191211/denis-kessler-il-sagit-de-defaire-methodiquement-le-programme-du-cnr

Quelle meilleure preuve faut-il trouver pour convaincre les Français de la fourberie de nos dirigeants qui naviguent à vue, annoncent et garantissent n’importe quoi, exactement comme Macron qui promettait qu’il ne toucherait pas aux retraites…

En résumé, il convient à tous les citoyens d’ouvrir l’œil et d’être très vigilant à propos de ce qui va suivre, car d’une grève générale qui devait normalement signifier aux félons du gouvernement le mécontentement (le mot est faible) général… une nouvelle fois, mine de rien, les syndicats ont réussi à tirer la couverture à eux, et chanteront cocorico aux maigres détails qui seront lâchés par le gouvernement… masquant l’essentiel qui sera un nouveau hold-up du peuple de France, toujours au profit des mêmes privilégiés !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Ce contenu a été publié dans COLLABOS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Delevoye : l’homme des assurances privées et du lobby migratoire

  1. pub dit :

    C’est clair c’est la privatisation et capitalisation des caisses de retraitre ,Delevoy va perdre sa prime que lui ont promis banquiers et assureurs après son mandat ( les politiques touchent toujours l’argent après leur mandat )
    Macron (ancien de la banque Rothschild et copain d’Attali ) va encore perdre des cheveux ..
    Janvier 2020 sera chaud !

  2. Le Marteau dit :

    Bravo pour cette analyse qui met en lumière toute la bassesse de ce gouvernement de la honte qui trahit la France!!

  3. 40 ans de 93 dit :

    Beaucoup de vérités sauf que , les gouvernants ne navigue pas a vu , ils savent parfaitement ce qu’ils font . Orchestrer la destruction des acquis et du peuple qui posé le plus de problèmes à ces « élites » dans l’histoire de l’humanité, alors ils font ça doucement, sur plusieurs générations … A chaque fois que cela a été trop vite , nos gouvernants se prenaient un retour de bâton et faisaient couler le sang pour rétablir leurs prébendes, quand on veut passer pour de grand humaniste, ça craint ! Ils font ça au vice, à l’enfumage, pour l’instant, ça leurs réussi plutôt bien . Jusqu’a quand ?…

  4. André LÉO dit :

    Les syndicats sont nécessaire, Josiane, s’ils représentent réellement les « travailleurs-travailleuses », non pas cette allégorie fumeuse des gauchistes, mais le Peuple qui trime: salariés, chômeurs et retraités.

    Face à une revendication, il ne peut y avoir QU’UNE SEULE solution, celle votée par les « plaignants », alors que le patronat… et la macronie s’appuient désormais sur l’opportunisme des réformistes jaunes, cfdt et « autonomes ».
    Les partis politicards ont réussi en France à « fabriquer » DES syndicats antagonistes, ultra minoritaires en nombre de mandants.
    Diviser le petit peuple des télés, exploser le consensus sur le maintien de la retraite par répartition… ils n’y sont pas encore arrivés, 2/3 des Français soutiennent toujours les manifestants et les grévistes 3x plus nombreux.

    • Une patriote dit :

      Plus de G. Marchais mais des Mélenchon et autres qui vivent sur le dos des ouvriers en leur faisant croire qu’ils vont se battre pour eux alors qu’ils MANGENT A LA TABLE DE MACRON le dimanche et la semaine, marchent bras dessus bras dessous dans la rue avec les islamistes pour toujours plus d’invasion et de remplacement du peuple français !

  5. Kancau11 dit :

    Il n’y a qu’à voir la gueule de « ravi de la crèche » de l’enflure accessoirement « patron des patrons » GEOFFROY ROUX T’AS DE BEAUX YEUX TU SAIS pour comprendre qui seront les gagnants et qui seront les perdants dans la réforme des retraites.

  6. Joël dit :

    « Aux Gilets jaunes, on a envoyé les Black Blocs et autres crapules d’extrême gauche »

    Et le bouquet final : on a envoyé les syndicats subventionnés (je dirais soudoyés) par le gouvernement pour casser le mouvement.
    Cerise sur le gâteau, ces mêmes mafieux qui hurlent en ce moment contre les briseurs de grève.
    Tout est bidon ! Enfin…sauf les finances par le contribuable.

    • Anton dit :

      Les syndicats sont bidons depuis au moins trente ans en représentant aujourd’hui moins de 10% des salariés français. Et ce sont les dirigeants de ces 10% qui « discutent » avec les politiques, parlent fort à la télé et par derrière se font acheter (maintien de leurs statut avec rémunération scandaleuse, grasses subventions de l’Etat complice, bonnes bouffes avec des représentants du patronat et des politiques inconnus du grand public, style Delevoye-Dévoyé, etc.) Voilà comment marche la France depuis 50 ans et plus. Mais, après les Giscard dit d’Estaing, Mitterand la Francisque,Chirac dit Supermenteur, Sarkösy de Nagy-Bocsa le communautaire, Hollande le mou au scooter, certains Français qui n’ont toujours rien compris, ont dit Vive Macron ! et après ils défilent dans la rue…

  7. Fleur de Lys dit :

    I-Média n°276 Grève : des médias parisiano-centrés et pro-Macron ? (VIDEO TVL)

    06:43 Grève : des médias parisiano-centrés et pro-Macron ?
    Les Français de province vivent beaucoup moins durement que les Parisiens la grève contre la réforme des retraites. Pourtant, les médias restent focalisés sur Paris. Et, pour certains journalistes, sur la défense d’Emmanuel Macron.
    https://www.tvlibertes.com/i-media-n276-greve-des-medias-parisiano-centres-et-pro-macron

  8. Une patriote dit :

    50 MILLIONS de migrants = français circulez et dégagez pour laisser votre pays aux étrangers ! La fraude sociale connue et ENCOURAGEE. L’entourage de Macron et tout ces scandales. L’arnaque à la réforme des retraites avec la vente à l’américain qui a facilité la mise en place de Macron à la présidence. Avec Macron nous avons le gouvernement le plus pourri, corrompu, soumis, vendu à l’ennemi et aux capitalistes. IL DEVIENT EXTRÊMEMENT URGENT QUE L’ESCROC MACRON DEMISSIONNE !

  9. amril dit :

    Concernant les GJ, il a mis un plus d’un mois à intervenir, puis il a envoyé les VoPos faire leur boulot, il a mis en œuvre son grand enfumage du blabla hebdomadaire, il a laissé lentement pourrir le mouvement par la gauchiasserie.
    De même, il laissera pourrir ce mouvement par les syndicats, exaspérant les non-grévistes en une période ‘idéale’, (non-grévistes oubliant qu’ils sont eux-mêmes concernés par l’arnaque de la ‘réforme’), puis le moment venu reprendra la main avec arrogance.
    Et pendant que les journaleux tchatchent sur les plateaux, pendant que les français braqués les uns contre les autres, clivés comme jamais, se dirigent vers leur triste destin, les anglais eux réaffirment leur volonté de sortir du bourbier.

  10. ADLER dit :

    Notre pays est parti dans une dérive totale. Si le couvercle saute, personne ne maitrisera la situation. A cause de ce connard de Macron, on va s’entretuer. C’est son but. D’autre part, au lieu de s’emmerder les uns les autres, empêcher les uns de travailler, les autres de faire grève, de s’agresser, de se monter les uns contre les autres, de massacrer les commerces, ne serait il pas meilleur de bloquer les ministères, les préfectures, le sénat, l’assemblée nationale, les permanences de LAREM, voire se présenter devant les domiciles des LAREM (sans saccage) . Car s’entretuer, ça les fait marrer, et ils vivent toujours bien, car eux, le fric qu’ils perçoivent est toujours versé sur leurs comptes.

    • Josiane Filio dit :

      Entièrement d’accord avec vous Adler, mais comme toute manifestation est aussitôt récupérée par les syndicats félons, ils ne vont pas choisir d’aller importuner ceux à qui ils se soumettent pour du fric ; alors qu’effectivement bloquer ces messieurs-dames dans leurs ministères ou permanences, aurait bien plus d’impact que systématiquement emmerder le pauvre monde !

    • Marnie dit :

      Excellent ! Pourquoi ne le faisons-nous pas ?

      • paysan dit :

        Ils ne le font pas car les intérêts de la Nation Française sont opposés à ceux des lobbies internationaux représentant les fonds de pension américains, et défendus par Macron, lequel n’aurait jamais accédé à la présidence de la République, s’ils ne l’avaient pas financé. Il n’y a qu’une alternative: ouvrir un procès en destitution de cet imposteur !

  11. Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    macron tout et son contraire. Certes, il avait promis mais « en même temps » il l’avait aussi annoncé puisque Martinez le savait et avait appelé à voter pour lui contre MLP !

  12. Hoplite dit :

    Tous les responsables nationaux des syndicats émargent ou ont émargés au CESE (voir sur internet), un machin qui ne sert qu’à les remercier de leurs bons offices.

  13. Jill dit :

    Équilibrer la population active… M. Delevoye est au courant que nous avons des millions de chômeurs ? Il faut croire que non;car en faisant venir des millions d’illetres, il fera en sorte qu’à terme il y aura autant de chômeurs que d’actifs.

    • breer dit :

      Si ce type ne démissionne pas, et n’est pas poussé à la démission, ce sera encore une preuve de l’hypocrisie manipulatrice de nos dirigeants…

  14. 40 ans de 93 dit :

    MDR(jaune) quand tu voit tous les guignols, journalistes et politiques, sur les organes de propagande que sont les plateaux TV, prenant partie pour la « réforme » des retraites, alors que ces types sont et seront largement à l’abri des « avancées » de la dite réforme. Y prendraient pas les gens pour des cons , non non … y sont débectant, tel Gérard Leclerc, non exhaustif bien sûr ! ( a bon entendeur, sal…) . A noter: Ils en sont même à filmer les embouteillages … Pourquoi pas le reste de l’année ? Les bouchons sont pourtant la ! Ces gus sont une insulte à l’intelligence , tout est bon pour salir !

  15. Patrice LUCCHINI dit :

    Jean-Paul deux le voit …

  16. Phil93 dit :

    Delevoye démissionne de son boulot parallèle mais pourquoi n’est il pas plutôt démissionner de son poste de « haut commissaire » et traduit en justice pour avoir bafouer la loi française à ce sujet ?
    il va rembourser 140 000 euros de salaires indus (donc volés) ? laissez moi rire ,cet argent lui sera rendu quand il retrouvera son emploi à la fin du quinquennat macron !!!!
    toujours le miroir aux alouettes dans la république bananière de macron !!!!

  17. gabriel zallas dit :

    J’ai l’impression que tout le monde reînvente l’eau tiède depuis quelque temps, je m’explique : il y a delà plusieurs années que l’AGRR ou l’AG2R (la complémentaire salarié) et l’AGIRC (cotisations des cadres) sont « gérés » par la MONDIALE, compagnie d’assurance privée s’il en est comme par hazard et j’en veux pour preuve mon certificat de vie régulièrement envoyé à cet organisme pour toucher mes pension (je suis français résident à l’étranger et comme vous tous, pensions bloquées depuis plusieurs années). Vous ne m’ôterez pas de l’idée que « certains » lorgnent sur ce fromage pour mieux se servir, faire des « investissement » ou des « placements » juteux ; fermez les guillemets !!

    • François BLANC dit :

      Et alors, si le privé gère mieux que le public pourquoi pas, à moins que par idéologie vous préfériez voir le gaspillage d’un côté plutôt que le bénéfice de l’autre
      Quoiqu’il en soit le régime par répartition est voué à la faillite et sera par la force des réalités remplacé par un régime de capitalisation comme le dit
      l’excellent guy Millière
      https://www.dreuz.info/2019/12/11/la-france-tout-au-bord-du-gouffre/
      d’ailleurs chez les fonctionnaires Préfond c’est quoi sinon de la capitalisation ?

    • André LÉO dit :

      G Zallas,
      vous avez en partie raison. mais les caisses complémentaires ARRCO et AGIRC fonctionnent encore par répartition. Les cotisations sont déjà trans formées en « points », et elles redistribuent les cotisations aux souscripteurs retraités. L’excédent est évidemment « placé » – à la CDC… ou dans les banques. Ce dont vous parlez sont les retraites par capitalisation, les fonds de pension avant la lettre. La plupart des grandes banques et assurances, proposent des retraites « volontaires » par capitalisation. La gestion en est opaque, la revalorisation inexistante, et l’on peut être sur que les immeubles, bureaux et autre biens acquis par le fond ne seront jamais « rendus » aux pensionnés.

  18. François BLANC dit :

    Cela semble surprendre J F que ce personnage, qui a jeté 700 000 votes à la poubelle lors de la manif pour tous, soit internationaliste comme juppé et tout le staff de LREM chez qui je ne vois que des idées issues de l’école marxiste de la république, sinon les boulets de l’Etat qui détruisent entreprises et emplois auraient été allégés

  19. amril dit :

    Et voilà, il suffisait d’être patient pour confirmer ce dont on se doutait.
    Dommage, encore un cotisant de moins pour abonder les caisses de retraite.
    Quel gâchis!!!

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/quartier-de-la-defense-un-homme-menacant-des-policiers-avec-une-arme-blanche-neutralise-13-12-2019-8216508.php

  20. POLYEUCTE dit :

    ENFIN ! Un journal (le Figaro) rappelle ce que je répète ici depuis des jours !
    « Il y a 38 ans, la retraite était à 65 ans » !
    Et on se bat contre un « âge pivot » à 64 ? Marine, retour aux 60 ans ?
    De plus, on ouvre un nouveau Front. inédit ! Lutte inter générations. 1975 !
    Comme d’hab, je n’attends aucune réponse.
    Pas plus sur le rappel du refus de Delevoye de la pétition de 700.000 signatures au CESE. Oublié par tous…

  21. Jeanyemar dit :

    Le nerf de la guerre reste l’argent
    Pratiquement toutes l les richesses mondiales sont détenues par les juifs ( les grandes banques , les grosses assurances , et les réassurances ect…) On voudrait pas faire payer aux Européens les exactions envers eux commises pendant la dernière guerre ??
    Je trouve de plus en plus bizarre que seulement dans le monde l’Europe est la plus touchée par le phénomène d’immigration

  22. L'AFPA et le dumping social dit :

    L’AFPA n’aurait plus d’argent pour former les Français :
    https://www.capital.fr/economie-politique/afpa-le-pionnier-de-la-formation-est-devenu-un-vrai-boulet-pour-les-finances-publiques-1326457
    …mais continue à former gratuitement des migrants , avec un emploi assuré chez PSA

    12/12/2019 l’Afpa de Mulhouse (68) : une seconde promotion de migrants sur les rails pour travailler à PSA
    https://www.fdesouche.com/1310931-mulhouse-68-une-seconde-promotion-de-migrants-sur-les-rails-pour-travailler-a-psa

  23. MYLENE dit :

    S’il vous plait, quand vous parlez de 50 millions de migrants, n’oubliez jamais le REGROUPEMENT FAMILIAL que vous pouvez multiplier par 5 membres familiaux (et c’est le minimum)
    Donc le nombre réel sera :
    250 millions d’entrants en Europe.

    Puisque les gouvernants européens ont dit qu’ils ne renonceraient jamais au regroupement familial, attendons nous à bien plus qu’une « invasion ».

    Si les gens se donnaient la peine d’envisager le chiffre réel d’entrants : migrants + famille, ils comprendraient LE DANGER, à savoir, à terme, LEUR DISPARITION.

  24. RODRIGUE dit :

    Je trouve que nous sommes trop gentils avec nos politiques!
    Nous devrions leur imposer de loger dans le 93 dans un HLM et de ne toucher que le smic.
    Ensuite, transports en commun et impôts et retraites comme les autres !
    On verrait si après ils seraient si enclin à vouloir faire venir plus de bougnouls !

  25. plouc dit :

    on nous raconte qu’il y a 84 millions d’inscrits à la sécurité sociale alors que nous sommes 66 millions d’habitants !!! les organisations de statistiques démographiques nous mentent alors et nous cachent la réalité du nombre d’immigrés avec 18 millions en plus et qui seraient supposés payer nos retraites !!!! donc si nous sommes 84 millions réellement , alors pourquoi le problème des retraites n’est toujours pas réglé ce qui contredit les bobards de delavoye !!!!!!

  26. François BLANC dit :

    https://www.dreuz.info/2019/12/11/la-france-tout-au-bord-du-gouffre/
    Je partage l’analyse de Guy MILLIERE
    Au fait « préfon retraite » semble avoir du succés chez les gauchistes de la fonction publique pourtant c’est bien un régime de capitalisation !

  27. André LÉO dit :

    La presse révèle aujourd’hui que Delevoy avait aussi oublié qu’il avait un emploi à une fondation de la SNCF, indépendamment de ses relations avec le monde de l’assurance. La Macronie sait s’entourer. Des bayrouistes du début, en passant par le cercle rapproché des benalla, de la Goulard virée de l’europe, du renégat delevoy, transfuge des LR, ça en fait du monde irréprochable.
    On apprend aussi que contre toute évidence, Lubrisol va reprendre son activité à Rouen.
    La petite souris qui a assisté à la transaction, depuis son trou, doit en avoir entendu.
    Du genre  » Ou on reprend notre activité ou on dit ce qu’on sait sur l’incendie ».
    Dans les minutes qui avaient suivi, le procureur jurait qu’il s’agissait d’un « accident » .
    Pas pour le patron de la boite!

  28. .Dupond1 dit :

    Par contre jean paul delevoy lui ne chome pas …..il se tue au boulot et vous le dénigrez bande d’ingrats
    http://www.fdesouche.com/1311405-jean-paul-delevoye-aurait-oublie-de-declarer-un-autre-poste-cette-fois-a-la-fondation-de-la-sncf

  29. POLYEUCTE dit :

    Gare ! Ne parlez JAMAIS de Marine et des 38 ans de la retraite à 65 ans !

  30. Jean-Paul Bourdin dit :

    Delevoye : anagramme : Le dévoyé !!!!

  31. Hoplite dit :

    Serait plus simple de nous dire où il n’émarge pas

  32. jeannot dit :

    Un jour, il est allé se confesser, le curé est mort d’épuisement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *