Taha Bouhafs, islamogauchiste déguisé en journaliste, vérole la soirée de Macron

« Au théâtre ce soir » avec Brigitte et Manu dans les rôles principaux,

Taha Bouafs à la mise en scène… et la maréchaussée dans son propre rôle…

Ma grande « copine » Danièle Obono ne va pas être d’accord avec ce que j’ai l’intention d ‘écrire sur son camarade Taha Bouhafs, « collègue » de La France Insoumise (fouteuse de bordel serait plus près de la réalité !), puisque comme toutes ses « sorties » hautement intellectuelles, elle prétend que « ce n’est pas parce qu’il est arabe qu’il n’est pas journaliste » ou un truc similaire… mais si elle court aussi vite que je me fous de son avis, elle peut s’inscrire tout de suite au prochain marathon de Paris, la Danièle !

Le gus en question n’est autre qu’une racaille franco-algérienne, se prétendant journaliste et anti-raciste… à condition de bien capter qu’il s’agit uniquement du racisme « anti-français » ou « pro-arabe », mais ses slogans et manifestations sont si claires que tout le monde le reçoit 5 sur 5 !

Ainsi, quand en 2018 il voulait à toute force entrer à Tolbiac et que, repoussé par les policiers en faction, il les traitait de « grosses merdes », il s’attirait l’irrésistible commentaire de Gilbert Collard qui en a fait rigoler plus d’un dans les chaumières populistes !

https://www.facebook.com/collard.officiel/videos/1875386592525419/

Mais il ne nous fait pas toujours rigoler, le Taha, bien au contraire, puisque systématiquement on le trouve parmi « les fauteurs de troubles » (dont les prétendus Insoumis) dès qu’il s’agit de voler au secours de pauvres musulmans-islamistes salement stigmatisés par les méchants Français de souche refusant d’adopter les merveilleux us et coutumes de l’islam !

Toujours dans les « bons coups », il milite pour Adama Traoré, prétendu « innocente victime » des violences policières… il est également celui qui a filmé Benalla frappant des manifestants… la liste de ses « actions » n’a rien à envier à la grande famille des agitateurs professionnels, toujours là quand il est question de piétiner la France et les Français.

En février 2019 : Bouhafs est au Zénith pour le concert de Médine (après que le Bataclan lui avait été refusé !), avec toute la gauche, l’extrême-gauche (notamment les Antifas) et les musulmans qui crachent sur la France comme Rockaya Diallo et bien évidemment l’inénarrable Obono…

https://ripostelaique.com/toute-lanti-france-etait-au-concert-de-medine-au-zenith.html

 

À la veille du 11 novembre 2019, dans les rues de Paris, à proximité du Bataclan, à trois jours de l’anniversaire du massacre du Bataclan, des milliers de manifestants ont repris le slogan lancé par Marwan Muhammad « Allahu akbar ».

Parmi eux, bien évidemment, Taha Bouhafs n’était pas en reste, puisque l’un des organisateurs de la marche contre l’islamophobie !

https://resistancerepublicaine.com/2019/11/13/allahu-akbar-en-plein-paris-ces-ordures-ont-crache-sur-les-130-victimes-du-bataclan/

Comme tous ses semblables, cette engeance appartenant à la même secte que ceux qui volent, violent, égorgent, défenestrent… n’admet pas que les nombreuses victimes, leurs proches, et tous ceux que ce comportement épouvante, soient de plus en plus islamophobes !

Autrement dit, qui n’ont même pas le droit d’avoir peur !

Et partant de ce principe, l’inversion découle de source, prétendant que ce sont les pauvres islamistes qui sont odieusement amalgamés aux méchants terroristes, déséquilibrés solitaires, « qui n’ont rien à voir avec l’islam » !

Sauf qu’aujourd’hui, ses sales manigances viennent de lui valoir un passage en garde à vue, après ouverture d’une information judiciaire pour « participation à un groupement formé en vue de commettre des violences ou des dégradations » et « organisation d’une manifestation non-déclarée », selon une source judiciaire.

Présent ce 17 janvier dans le même théâtre que le Président, au 44e jour de grève contre la réforme des retraites, il s’empresse de le faire savoir sur Twitter :

D’où le cirque qui a suivi, précipitant la sortie de Jupiter qui, bien qu’il ait expressément demandé « qu’on vienne le chercher » a dû « flipper grave » comme on dit de nos jours, à la pensée que les grévistes le prenaient enfin au mot et l’attendaient à la sortie !

Rapidement exfiltré, il n’a manifestement pas perdu une minute pour actionner la machinerie réclamant des comptes au twitteur fou…

Lequel n’a pas été mis en examen mais seulement sous le statut de « témoin assisté » ; libéré dès ce matin, il n’a rien perdu de sa morgue habituelle puisque prétendant immédiatement :

                                                                                                           

Baladé « de commissariat en commissariat, de cellule en cellule »… en 24 heures ! Tu ne serais pas un peu tenté de dramatiser les faits, coco ?

https://www.huffingtonpost.fr/entry/taha-bouhafs-remis-en-liberte-apres-la-sortie-perturbee-de-macron-au-theatre_fr_5e23900ec5b632117614bf0c?utm_hp_ref=fr-homepage

Il ne semble pas loufoque de croire que l’affaire n’en restera pas là, puisque le cuistre estime « avoir été bafoué dans ses droits » ; et que ce même qui fustige la parole d’un Zemmour ou d’une Zineb El Razoui, ose proclamer « C’est un dépassement inédit des atteintes à la liberté d’informer et aux droits des journalistes, à la demande de l’Élysée » …

C’est curieux, je n’ai pas souvenance que cet éminent « reporter » (comme le nomme le Huffington Post) se soit manifesté chaque fois qu’un innocent citoyen, célèbre ou non, a été injustement condamné, pour avoir défié le politiquement correct uniquement avec des mots, pendant que des égorgeurs parcourent nos rues sans le moindre ennui !

En même temps… comme dirait l’exfiltré, Danièle Obono n’a pas tout à fait tort quand elle prétend que Taha est un vrai journaliste

:Car même s’il n’a pas fait ses classes au « centre de formation de journalistes de BFM TV » et consœurs… il en a tout de même bien toutes les caractéristiques de base : le manque effarant de déontologie, l’irrespect, le mépris et la haine manifeste de qui ose penser différemment, notamment de cette France qui l’a accueilli, lui a permis un niveau de vie plus goûteux qu’au bled, et lui a consenti la double nationalité, utilisée pour se prétendre français quand ça arrange, mais indéniablement algérien de cœur et de tripes !

Ainsi, il est bien un « journaleux » de notre temps, celui d’une majorité de traîtres à la Patrie, préférant le léchage de babouches (variante du cours de base) aux puissants du moment, à la pratique de leur profession, autrefois si belle et si noble… qu’ils s’efforcent aujourd’hui de traîner dans la boue de leur indignité et leur lâcheté !

Pas de quoi se vanter !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://fr.wikipedia.org/wiki/Taha_Bouhafs

0

31 Commentaires

  1. Je ne suis pas un inconditionnel du président,mais je me pose la question, par quel hasard ce type se trouvait dans ce théatre, avait il eu des infos, y aurait il un traitre, ou a t’il gardé des liens , avec un individu qu’il a filmé ,pourtant, et qui se vengerait de son ancien patron.Sa présence en ce lieu me met vraiment un gros doute , sur ce hasard, aime t’il à ce point ce genre de théatre , Etait il accompagné ? Ca fait beaucoup de petites choses , pour un personnage ;;;; douteux .

    0
  2. On s’en fout de son pedigré. Le principal , c’est que Macron s’est enfuit, lors de cette soirée gâchée, en se chiant dessus.

    0
  3. Bouhafs fouteur de merde à plein temps et bien sûr Melenchon, toujours prêt à soutenir ses amis les plus cons et les moins frequentables.
    Ça me ramène à cette histoire du Petit Paul en classe : 
    « Moi M’sieur j’aime pas Melenchon !
    L’instit gauchiste lui demande alors « Pourquoi n’aimes tu pas Mélenchon ? »
    « Parce que je suis de droite. » répond Paul
    « Et pourquoi es-tu de droite ? »
    « Eh ben, ma mère est de droite et mon père est de droite, alors moi je suis de droite. »
    Agacé par cette réponse, l’instit qui adore jean Luc lui demande : « Et si ta mère était une idiote et ton père un crétin, tu serais quoi ?? »
    Du tac au tac, Paul lui répond : « Un fan de Mélenchon »

    0
  4. Ben au moins , il aura cassé la soirée du Poudré !pour une fois , j ‘ai bien kiffé le moment !
    J ‘imagine comment Zizitte a du flipper grave et certainement tremper la couche – culotte !
    La france est en révolte et le macron va au théâtre ????
    Comme au moment des gilets jaunes ; il était parti dans les pyrénées , à manger une fondue en haut d’une montagne ! Quel culot , ce sale type !!!
    Il s’en cague des français ! seul importe son plan maléfique pour satisfaire ses  » Maîtres  » ……….

    0
  5. le fait qu’un type aussi connu des services de police ait pu aller au théatre à trois sièges du président me parait étrange, soit que le service de sécurité ait érté défaillant ou alors que c’est un coup monté!
    emmanuel , comme marlène se font chahuter, et donc pourrir la vie comme de simple gueux ! étonnant non?

    0
    • un coup de pub concocté par micron lui-même
      la preuve est qu’il a été relaché tout de suite çà n’a pas été le cas de PIQUEMAL OU RICHARD ROUDIER (sur lequel on a fermé la porte et lui cassé le majeur : résultat 7 heures d’opération !eh oui mais ils ont des NOMS BIEN FRANCAIS…)

      0
  6. Ce sale type (islamiste de surcroît) né en Algérie ne sera jamais mon compatriote, tout comme sa copine obono…

    0
  7. Quelques soient les antécédents de Tahar ou ses convictions politiques et religieuses, l’épisode du théâtre et l’exfiltration de Macron est savoureux. Je rigole encore. Bravo Tahar, procure-nous d’autres occasions de rigoler.

    0
  8. Le « journaliste islamogauchiste » Bouhafs est certainement plus islamo que gauchiste et encore moins journaliste, ses camarades d’aujourd’hui s’en rendront compte dans le futur.

    Comme dit avec raison Obono, il n’est pas « moins journaliste que d’autres », comme moi par exemple. D’autres simples quidams non-journalistes

    Aujourd’hui, il suffit apparemment de filmer avec son téléphone portable et de le publier sur les réseaux d’asociaux haineux pour pouvoir se prétendre »journaliste ». Ah non, il y a une condition: il faut être gauchiste, ou noir ou musulman, bref être membre d’une minorité d’intouchables fauteurs de troubles.

    Ce gars pue la haine de la France et des Français par tous ses pores.

    0
  9. Le système est en train de s’auto détruire , si cela continu on va arriver au pouvoir sans aucun efforts.
    Je me demande même si les collabos des muzzs ne vont pas se mettre sous la guillotine tout seul .

    0
      • Toutes les guerres sont issues de pouvoirs à bout de souffle , ce n’est pas l’opposition ou les patriotes qui cause les guerres ,c’est de mener un système au bout du bout .
        Qu’ils nous laisse le pouvoir avant qu’il ne soit trop tard …

        0
  10. Le petit marquis poudré roi de la poudre de perlimpinpin est en passe de devenir aussi le roi de la poudre d’escampette ! Ha!ha!ha!

    0
  11. Quand des gauchistes s’en prennent à pire qu’eux, çà devient intéressant. Qui soutien qui dans cette pagaille désorganisée ? Ceux-là même qui ont creusé le fossé générationnel, de classe, de parti politique, se le prennent en pleine tronche et ce n’est que justice ! (divine, cosmique : ce que vous voulez.)

    0
  12. ET ON A LAISSÉE DES GENS COMME CELA FAIRE DU JOURNALISME!!! Encore une grosse erreur des précédents gouvernements
    Un journaliste islamo anti sémite qui se croit tout permis ce type n’a pas le monopole d’être le contestataire de Macron, ce Taha Bouhafs veut être sur le devant de la scène pour aider son petit protégé Mélenchon, nous Patriotes ont auraient fait la même chose mais d’une façon plus symbolique…

    0
  13. Militant communautariste, raciste, islamiste… L’un des nouveaux chouchous des marxistes dévoyés de La France Insoumise.

    0
  14. Le president n’a jamais été exfiltré. Fake news. Et vu le pédigré de ce Taha, un petit tour en gav ne lui aura pas fait de mal…

    0
  15. Un enseignant qui se prend une tarte par un cpf, un président qui se fait exfiltrer suite à l’action d’un un cpf, c’est un juste retour des choses, c’est de la physique, on risque toujours de se prendre le boomerang dans la gueule à force de jouer…
    Les seuls à plaindre, ce sont qui ne jouent pas et qui se prennent aussi les dommages collatéraux en pleine gueule.
    En revanche ce qui interroge c’est la libération rapide du taha, imaginons la même chose organisée par un identitaire, houlà, houla là, ouh l’allah !!!!!!!
    Finalement n’y aurait-il pas collusion? En fait non puisque le complot n’existe que dans les cerveaux dérangés de ‘l’extrême droite’.

    0
  16. Comme d’habitude on ne parle que des connards de l’histoire, mais pas des gens dans la salle qui avaient payés leur place pour passer une bonne soirée et n’avaient rien demandés. Macron sait parfaitement qu’il trimbale derrière lui la haine, donc venir aux milieu de gens ayant tous un smartphone ne pouvait que déclencher un mouvement agressif de la part de l’extrême gauche. On dit que Macron se serait excusé auprès des comédiens mais pas auprès des manants ?

    0
  17. Il y a qq chose d’incompréhensible dans le comportement de cet individu…
    Il dénonce la présence d’un des meilleurs amis de sa communauté…
    Oui ! L’islam rend fou !
    Encore un déséquilibré !

    0
  18. Je suppose qu’il a une carte de journaliste ? Mais les fameux services de sécurité ne l’ont pas repéré ?

    0
  19. Bon, si une partie du peuple est empêchée de se nourrir à cause du dictateur Macron, il est naturel, que le peuple opprimé empêche son Altesse de se rendre au théâtre. Ce sont là, les premiers signes d’une révolte, dont les cerveaux surdimensionnés qui nous oppressent, devraient savoir, qu’elle (la révolte) ne s’arrêtera pas en si bon chemin… Avis aux compreneurs ! Non, parce qu’il y a tous les autres, qui le moment venu, hésiteront entre le rictus de la surprise et de la… douleur…

    0
    • « une partie du peuple est empêchée de se nourrir à cause du dictateur Macron ».

      Je n’ai même pas besoin de préciser que vous êtes un crétin pour écrire de telles imbécillités tellement ça se voit.

      Faites-vous soigner, parce qu’à ce niveau ce n’est plus du ressort que de la psychiatrie. Lourde.

      0
    • Certains se rendent peut-être compte que leur haine maladive de Macron , confinant à l’obsession et à la folie, finit par avoir des effets délétères sur les fondements de la société.

      Si plus aucune institution ou autorité n’est respectée, que chacun fait ses propres règles et sa propre loi selon ses lubies, son humeur et ses foucades, et se croit autorisé à user de violence envers tout ce qui lui déplaît, ce n’est plus une société, c’est le monde de Mad Max.

      D’ailleurs on y va tout droit.

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*