Participez à la déculottée annuelle des journaleux aux 11e Bobards d’Or !

Depuis que Jean-Yves Le Gallou, fondateur du site Polémia (*) a eu la brillante idée de créer les « Bobards d’Or », consistant en l’élection chaque année du plus minable journaleux dans sa catégorie, c’est un crève-cœur de ne pouvoir y assister.

C’est un des très rares moment où je regrette de m’être installée si loin de Paris, quand le Festival de Cannes, l’élection de Miss France, Les Victoires de la Musique… et autres grands raouts me sont totalement indifférents, puisque ne représentant que des stupides bobos venus décider « entre soi » d’une ou plusieurs récompenses, attribuées en général exclusivement aux potes !

Le domaine des fausses informations, autrement nommées « fake news », terme éminemment prisé par Macron dans son désir de bâillonner le populo qu’il méprise, est un terreau tellement riche, que cette 11e édition verra se confronter 25 candidats répartis en 5 catégories… et le choix dans chacune a dû demander un travail de recherches et de décisions certainement considérable.

Dans le but d’éviter la routine menant à l’ennui, les Bobards nous proposent cette année cinq nouvelles catégories, aux titres toujours aussi hilarants, qui promettent donc un alléchant moment, incontestablement jouissif pour les chanceux qui pourront y assister.

Le Bobard du stagiaire

C’est la faute du stagiaire ! Combien de fois avez-vous entendu cette excuse bidon de la part des médias menteurs ?

Le Bob’arc-en-ciel

#PMA #Transgenres #Féministes… Les délires les plus variés s’affichent en une des médias centraux qui n’hésitent pas à mentir au service de lobbys petits mais puissants !

Le Bobard sans frontières

Existe-t-il une internationale des journalistes bobardeurs ? Du Qatar au Brésil, de l’Allemagne à l’Ukraine, les Bobards d’Or vous ont concocté une petite sélection ! 

Les décodeurs décodés

Ces situations paraissent incongrues mais ont pourtant bien lieu dans le monde médiatique avec la mode des « décodeurs » (des bobardeurs professionnels nous expliquant ce qu’est une « fake News »). 

Le Bobard du vivre-ensemble

L’un des dogmes centraux de la médiacratie est la promotion de la société multiculturelle et multiraciale, havre de paix et de félicité. Face au réel qui contredit de plus en plus radicalement, chaque jour, cette douce utopie, il convient de faire donner l’artillerie lourde du mensonge et de la manipulation #médiatique. Petite sélection des plus remarquables obus.

De quoi faire le tour de la propagande médiatique : immigrationniste, féministe, homosexualiste et surtout négatrice du réel. Car le rôle des « décodeurs » est de recrypter les faits selon les normes du politiquement correctprécise Jean-Yves Le Gallou sur Bd Voltaire.

https://www.bvoltaire.fr/11e-ceremonie-des-bobards-dor/

Pour en savoir plus, et pour participer… car oui, même de loin, vous pouvez en partie y prendre part, en vous rendant sur le site dédié aux premiers votes ; de chez vous, vous pourrez voter pour le meilleur bobard de chaque catégorie.

Mode d’emploi et toutes les précisions nécessaires, catégorie par catégorie, ici :

https://bobards-dor.fr/actualites/bobards-2020-les-votes-sont-ouverts/

Les 3 meilleurs seront ensuite départagés le 24 février lors de la 11e cérémonie des Bobards d’or au théâtre du Gymnase.

Un seul regret, mais de taille : que la recherche du plus manipulateur, via ses mensonges éhontés, se borne aux médias (aux ordres via de grasses subventions), sans proposer de récompenser ceux-là mêmes qui sont à l’origine de ces mystifications : les politicards à géométrie variable, à la tête desquels se trouve l’empereur du mensonge : Sa Majesté Macron soi-même !

En même temps, comme il aime à le dire, vu l’étendue de ses propres mensonges, il est un peu normal qu’il soit hors course… bien que ce ne soit pas encore bien clair chez certains esprits… dont les « interviewés » à la mine réjouie qui se disent toujours « satisfaits » de cet incapable… sur les médias officiels, bouclant ainsi la boucle.

https://ripostelaique.com/les-champions-des-fake-news-ce-sont-macron-et-ses-copains-journaleux.html

Il me reste néanmoins à décerner à Jean-Yves Le Gallou et toute son équipe de très vives félicitations et remerciements, non seulement pour avoir eu cette brillante idée de « dénoncer » (en plus, tellement dans l’air du temps…) la fumisterie des prétendus « informateurs » à sens unique (celui du pouvoir), mais aussi pour le travail gigantesque de compilation de tous les boniments « officiels » diffusés tout au long de l’année, et leur talent à les présenter avec humour.

Notre propre difficulté à choisir parmi les propositions qui nous sont faites souligne à merveille celles certainement éprouvées à chaque étape du processus par l’équipe elle-même.

Encore une fois, Bravo et Merci pour ces moments de précieux partages  !

Quant aux vils serviteurs, prosternés devant le pouvoir, et toujours prêts à trahir les citoyens qu’ils sont censés informer, en les gavant des mensonges estampillés par ceux qui détiennent « les clefs du coffre » (alimenté par nos sous !), ils sont bien de la même eau que les élus félons qui font semblant de gouverner, alors qu’ils ne sont bons qu’à plumer le peuple…

Qui se ressemble s’assemble ; pour les racailles journaleuses et politiciennes, cela se vérifie chaque fois à la Cérémonie des Bobards d’or… qui chaque année fait un bien fou aux citoyens à qui « on ne la fait pas » !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://ripostelaique.com/parisiens-venez-rendre-hommage-au-salutaire-travail-des-bobards-dor.html

(*) Polémia a été fondée le 2 décembre 2002 pour réintroduire la libre confrontation des idées dans le débat public. Parce que dans un monde en proie au chaos et de plus en plus dominé par le choc des civilisations, il faut avoir le courage de déceler les nouvelles lignes de fracture et de discerner les conflits à venir pour mieux les prévenir. Parce qu’à l’heure de la normose et des tabous imposés par le politiquement correct, il faut réintroduire la libre confrontation des idées dans le débat public. Parce que Polemos, le conflit, est inséparable de la vie.

https://www.polemia.com/

 

Ce contenu a été publié dans MEDIAS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Participez à la déculottée annuelle des journaleux aux 11e Bobards d’Or !

  1. Ivar dit :

    Mais oui! Quel dommage que la sélection ne porte que sur les journalistes…
    Je les écoute même plus!
    Je regarde que Zemmour.
    Du coup je peux pas voter.
    Faudrait élargir à toutes les professions: Politiques, artistes, intellectuels, patron du cac40, hauts fonctionnaires… médecins ou avocat pourquoi pas.

    • François BLANC dit :

      moi je regarde avant de descendre à mon stand de tir en étant motivé à bloc et je peux voter mais toujours contre malheureusement à défaut de candidats sèrieux en France comme les Trump et Orban ou Salvini

  2. Bernard Dick dit :

    Castaner, qui veut combattre l’islamisme sans toucher à l’islam, mérite le bobard d’or des politiques.

  3. Phil93 dit :

    ah sûr que si le site récompensait les meilleurs « journalistes » de l’année, au sens où l’entend marcon, TOUS les merdias nous parleraient de cet « évènement » !!!
    Encore une fois seuls les forums , sites de réinformation et les réseaux sociaux vont parler de ces bobards d’or….
    raison de plus pour le pouvoir de passer rapidement ses lois liberticides visant à neutraliser les réseaux sociaux !

  4. Patrick VERRO dit :

    A quand le retransmission ?

  5. POLYEUCTE dit :

    Quand Pop Art et Bobard se rejoignent, c’est le règne du Mensonge !

  6. Peg dit :

    Avec le mensonge permanent des journaleux dans tous les domaines, il doit être bien difficile de n’en sélectionner que 25. Travail titanesque!

  7. Patrick Granville dit :

    Nous voici venu ou revenu dans l’univers orwellien de 1984. Les bobards des médias nourrissent la propagande comme dans un monde de fous dans lequel: la guerre c’est la paix! Ne laissons rien passer les propagateurs de bobards on les pendra.

  8. Dorylée dit :

    Toutes mes félicitations au jury. En effet, pour arriver à déterminer lequel de ces baltringues a le plus de marron sur les dents à force de lécher les culs de toutes nature, les jurés vont avoir du boulot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *