Selon le coquin Nicolas Gauthier, Caroline Fourest ne sait plus où elle habite…

Caroline déplore la mode de la victimisation… qu’elle a pourtant déjà magnifiquement jouée !

Je ne suis pas toujours d’accord avec les prises de position de Nicolas Gauthier, et il m’est même arrivé de le flageller… juste avec des mots (*), sur certaines « sorties » qui m’incommodaient ; mais aujourd’hui je dois saluer sa dernière « production », et le mettre d’office au « tableau d’honneur » de Riposte pour la semaine.

Pour quelle raison, me direz-vous ?

Tout simplement déjà par l’admirable titre de son édito, qu’il fallait oser : « Déçue par la gauche, Caroline Fourest ne sait plus où elle habite »… ensuite par la qualité de son texte, devant lequel je suis obligée de m’incliner, même si parfois j’ai pu me poser la même question à propos de Nicolas Gauthier.

C’est vrai qu’elle n’est point sotte, la Caroline, et que son dernier essai « Génération offensée » semble, comme le qualifie Gauthier, « assez bien troussé » ; voyez déjà la présentation qui en est faite par l’éditeur :

« C’est l’histoire de petits lynchages ordinaires, qui finissent par envahir notre intimité, assigner nos identités, et censurer nos échanges démocratiques. Une peste de la sensibilité. Chaque jour, un groupe, une minorité, un individu érigé en représentant d’une cause, exige, menace, et fait plier.
Au Canada, des étudiants exigent la suppression d’un cours de yoga pour ne pas risquer de « s’approprier » la culture indienne. […] La police de la culture tourne à la police de la pensée. Le procès en « offense » s’est ainsi répandu de façon fulgurante. « L’appropriation culturelle » est le nouveau blasphème qui ne connaît qu’une religion : celle des « origines ».  

Mais Gauthier a raison de rappeler que l’auteur semble oublier qu’elle-même et ses pairs ont largement contribué à l’état de fait semblant aujourd’hui l’indisposer :

Pauvre petite chose qui, désormais, à l’occasion d’un entretien accordé au Point du 24 février dernier, se lamente sur les incendies par elle et d’autres de ces devanciers allumés : « Nous vivons dans une société post-héroïque. Ce n’est plus le courage et la virilité (et c’est tant mieux) qui permet d’exister publiquement, mais le fait d’être victime. Ce qui est absolument nécessaire pour renverser la domination et libérer la parole, comme #MeToo que je soutiens totalement, tend parfois à infantiliser les minorités. »

Lors de cet entretien au Point, l’essayiste émet quelques réflexions salutaires qui ne dépareraient pas dans les colonnes de Riposte, mais étonnent fortement chez cette VIP de la pensée intello-gauchiste, qui ne nous avait pas habitués à cela :

Pour commencer, elle s’inquiète « que son camp, la gauche, cède à la victimisation, à la censure et à l’obsession identitaire ».

Poilant quand on se souvient de sa constance à brocarder les citoyens qui manifestaient leur désapprobation dans des domaines qu’elle approuvait…

Elle regrette notamment « que la jeunesse, inspirée par les campus américains comme par les réseaux sociaux, n’ambitionne plus que de censurer tout ce qui l’offense, là où celle de Mai 1968 rêvait d’un monde où il serait « interdit d’interdire ». 

Bien Caroline ! Très bien… mais peut mieux faire… par exemple, reconnaître et regretter de ne pas avoir ferraillé avec la même opiniâtreté mise à combattre les discours du RN et des citoyens catalogués dans le méprisant terme « fourre-tout » d’extrême-droite… la constance des gauchistes à endoctriner les jeunes esprits dès l’école, puis à la fac… avec leur idéologie de fausse compassion, fausse égalité… mais vraie dictature de la pensée unique.

Elle recense les dérives d’une « certaine gauche », moraliste et identitaire, qui n’a plus rien de libertaire…

Euh… parce qu’il y a plusieurs gauches ? Curieux, parce que si effectivement la « gauche » initiale était pleine de bons sentiments et de sincérité, elle ne me semble pas s’être « multipliée », mais plutôt avoir totalement dérivé vers un sectarisme et un autoritarisme féroce, crucifiant immédiatement toute pensée contraire ; la gauche caviar en étant la vitrine prêtant plus à rager ou pleurer qu’à se réjouir.

Car avec la droite la plus stupide du monde, et la gauche la plus hypocrite et menteuse, les citoyens se sont fourvoyés depuis des décennies dans un jeu de dupes, dirigé tantôt par les uns, tantôt par les autres.

Il serait bon néanmoins que Caroline Fourest nous éclaire sur son appartenance à quelle gauche selon elle, ou si elle a glissé lentement mais sûrement vers le camp des nauséabonds d’ultradroite, spécialement sur ce thème de la victimisation mise en avant comme excuse de toutes insupportables dérives, ou si c’est juste une impression.

D’autant plus qu’elle semble avoir totalement oublié (ou pense que c’est notre cas) qu’elle s’incluait il n’y a pas si longtemps dans la victimisation des femmes et des homosexuels…

Et qu’avec un monstrueux culot, au lendemain d’une « Manif pour tous », elle avait osé se présenter sur un plateau télé en prétendant avoir été « passée à tabac » par ces méchants manifestants, parmi lesquels des enfants et des vieillards… tellement féroces que le gouvernement de bouffons gauchistes de l’époque n’avait pas hésité à les gazer… c’est dire la dangerosité de ces gus… qui plus est, diablement adroits pour avoir réussi leur forfait sans le moindre hématome à la pauvre victime !

Certes, il n’est jamais trop tard pour bien faire, mais je ne vois nulle part, dans les propos de Caroline Fourest, une autocritique assumée sur sa responsabilité dans le désastre actuel.

Alors, tant que je ne verrai pas écrit « noir sur blanc » un vrai mea-culpa de la part de cette farouche brocardeuse des idées « déviantes » de la sienne, je ne prendrai ces sympathiques « regrets » que comme une simple position de repli, plus confortable en ces temps troublés où il semblerait que les populos commencent à bouger le bout de l’oreille.

Gauthier a donc raison de prétendre « qu’elle ne sait plus où elle habite »… nous non plus d’ailleurs, car il reste à déterminer dans tout cela le degré de sincérité de la dame et s’il est durable, en fonction des événements à venir…

https://www.bvoltaire.fr/decue-par-la-gauche-caroline-fourest-ne-sait-plus-ou-elle-habite/

https://www.lepoint.fr/debats/caroline-fourest-cette-jeunesse-la-ne-reve-que-d-interdire-24-02-2020-2364124_2.php

Quant à Nicolas Gauthier, si mon souvenir est exact, il a lui-même parfois penché vers certains des errements de Caroline Fourest… comme lorsqu’il refusait la simple idée de dissolution de l’UOIF, ou quand il prétendait que l’islam n’existe pas… (*)

En est-il définitivement guéri ou est-ce seulement une simple rémission ???

Néanmoins, avec la pulvérisation en direct, sur CNews, de Jack Lang (langue de pute ou langue de bois, au choix) par le chevalier blanc Éric Zemmour, résumée avec brio par Jacques Guillemain, cette « fessée épistolaire » de la Fourest me met en joie… ce n’est « que du bonheur » comme on dit maintenant chez les « djeunes » et les bobos.

https://ripostelaique.com/eric-zemmour-pulverise-jack-lang-vous-etes-lidiot-utile-des-freres-musulmans.html

Sera-t-il supporté par mon cœur, tellement fragilisé par les rages continuelles qui me prennent à l’écoute des mensonges éhontés de la classe dirigeante ?

J’ose l’espérer, tout comme j’espère que ces prémices de la parole qui se libère, encore timidement chez certains, trouveront l’écho nécessaire à l’indispensable réappropriation des valeurs affichées au fronton de nos monuments nationaux : Liberté, Égalité, Fraternité… salement bafouées par les incurables gauchistes bornés, accrochés à leur idéologie rétrograde et contestée, qui sévit depuis des années.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

(*) https://ripostelaique.com/nicolas-gauthier-idiot-utile-de-lislam-compare-riposte-laique-au-ku-klux-klan.html

https://ripostelaique.com/nicolas-gauthier-reproche-a-marion-de-demander-dissolution-de-luoif.html

https://ripostelaique.com/pour-la-tete-a-claques-nicolas-gauthier-lislam-nexiste-pas.html

Ce contenu a été publié dans HUMOUR ET DERISION. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Selon le coquin Nicolas Gauthier, Caroline Fourest ne sait plus où elle habite…

  1. Louis dit :

    Caroline Fourest c est une grande Enemmie : trou du cul, féministe, menteuse, pour les CPF, pour les migrants, pour la destruction de notre France Patrie etc….tout ce que je déteste et elle nous le rend bien. Elle est anti identité Francaise.

  2. .Dupond1 dit :

    caroline fourrée refait surface ….les fonds doivent etre en baisse apres ses circonvulsions avec les « femen » dont on entend plus parler . C’est vrai que montrer ses nibars en plein hivers a NDP dans les courants d’air ça vous démoralise un max de jouer les revolutionnaires . Charasse l’homme aux bretelles s’en est allé accompagné de bensaoud ……Ha madame ginette ça nous rajeunit pas tout ça !!!

  3. Louis dit :

    Je me rappelle qu’à l’époque du bloc identitaires Philippe Vardon l’avait totalement détruite en paroles pour expliquer ce que c’était les idées des identitaires. J’avais adoré ce reportage et je me le repasse de temps en temps en floutant l’image de la Fourest insupportable

  4. fraxino dit :

    Et dire que quand j’étais étudiant, et donc bien gauchisé à ce moment, j’ai lu des livres de Fourest, qui fut, ne riez pas, sans doute la première personne à m’ouvrir les yeux sur les dangers de l’islam, dont je ne connaissais rien car je viens d’un lieu préservé. Mais en très peu de temps ensuite, aidé par ma vie d’étudiant dans une grande ville plus « diversifié » où j’ai pu observer ça, ma pensée a vite été au bout des divers problèmes mortels liés à l’immigration, ensuite confirmé par les sites d’opinion comme RL. J’ai donc été très vite conscient de l’immense médiocrité du clan Fourest qui défend l’immigration et pourfend toute idée d' »extrème droite », plus attaché à son pseudo-progressime gauchiste de caniveau qu’à la défense de l’avenir du peuple français et de son identité.

  5. gbgb dit :

    C. Fourest ne sait plus ou elle habite. Qu’elle demande à Griveaux, il va la lui montrer !

  6. quiditvrai dit :

    Bravo Josiane !
    Vous êtes très talentueuse.
    Je vous aime.

  7. Jill dit :

    Où est la bite à qui ?

  8. R2D25 dit :

    Encore une erreur de la nature ce déchet. .h….

  9. zéphyrin dit :

    optimiste notre josiane. mais avec ces acrobates du déséquilibre de la pensée, c’est un pas en avant, et 3 pas en arrière. bon, c’est toujours ça de pris…

  10. F. FERRANTE dit :

    Une petite m…. prétentieuse qui n’a pas inventé le fil à couper le beurre… !!
    Une fainéasse inutile et puante qui se tripote ce qu’elle peut pour s’occuper.

  11. Marcel dit :

    Présentez vous madame aux présidentielles pour redorer le blason de la RF. J’aimerais bien connaitre votre programme ! au lieu de rabâcher comme une sénile des lieux communs sur les musulmans ! On a vu l’exploit de votre idole face à Macron !

  12. mimi dit :

    où elle a bite???

  13. André LÉO dit :

    Au moins son facteur sait où habite Mr Caroline, l’éditorialiste LSBTIQxyz de marianne.
    Clauseur ou voili-voilà avaient « rapporté » l’anecdote genriste.

  14. Jill dit :

    Curieusement, Nicolas Gauthier a souvent Été bizarre vis à vis de l’Islam alors que normalement il manifeste un humour éclairé pour traiter des sujets sérieux. On le dirait retenu pour affirmer
    la réalité de cette effrayante organisation politico-religieuse qu’est l’Islam.

  15. kallia dit :

    C’est bien les gauchistes commencent à ouvrir les yeux car même dans leurs ghettos ultra sécurisés ils ne pourront plus arrêter les hordes qui veulent prendre leur place. Dray a commencé (Stratégie ?), Hollande (dans son livre « un président ne devrait pas dire ça » :  » L’Islam est un problème » sic), et d’autres à demi-mots. Mais beaucoup trop (la majorité) ne reviendront jamais sur leurs erreurs, trop imbus d’eux-même…et continuent de nous imposer une immigration mortelle, qui leur permettra de continuer à exister politiquement. Sacrifier un pays entier pour des egos politiques…ils mériteraient tous d’être jugés pour HAUTE TRAHISON envers la France.

    • Sniper 338 dit :

      Ne soyons pas naïf …les rats parasites elabore une stratégie de replis sur un long terme ….
      pour sauvé leurs peau …..se seras en vain !….
      ni oublie ni pardon pour les parasites traitres islamos-collabos !

  16. Antécumé dit :

    Je t’interdit d’interdire..
    NON c’est moi qui t’interdit d’interdit d’interdire…
    PAS du TOUT c’est moi qui t’interdit d’interdit d’interdire d’interdire…
    Bon…on va demander au Mort Vivant!
    Un mort vivant, il est mort…ou il est vivant ?
    Et merde!!!

  17. wika dit :

    Elle fait partie de ces rats qui nous ont pourri la vie pendant des décennies avec leur idéologie gauchiste, se rendent compte trop tard qu’ils se sont fourvoyés et voudraient quitter le navire.
    Votre article Josiane me fait penser à celui de Gérard Brazon il y a 3 jours sur le coco Daeninckx qui jette l’éponge à Aubervilliers, alors qu’il a fait partie de ceux qui ont contribué à y installer le chaos.
    Pendant ce temps, ceux qui tentaient d’alerter sur les dérives gauchistes et votaient mal étaient traités de fachos et d’extrêême droââte.
    Ces gens devraient être jugés et leurs livres interdits.
    https://ripostelaique.com/a-70-ans-daeninckx-quitte-aubervilliers-mais-na-toujours-rien-compris.html

  18. POLYEUCTE dit :

    Je me méfie toujours de ceux (celles) qui « sortent des livres » !
    Slaloms de la pensée, repentance hypocrite, air du temps, ambitions cachées…
    Jamais à compte d’auteur… Ca risque de coûter cher…
    Mais des contes d’auteur !

  19. sanzanicroche dit :

    tout le monde sait bien que fourrée habite chez soros non ?

  20. Eric des Monteils dit :

    Çà fait déjà bien longtemps qu’elle ne sait plus où ele habite ; et même où se trouve « sa » bite.

  21. marcorix dit :

    C’est pas « tant mieux », c’est tant pis, car le courage et la virilité sont de très belles valeurs. On n’en peut plus de cette pression négative sur la virilité, ça suffit. Ça devient indigeste.

  22. Sniper 338 dit :

    Liberté égalité fraternité….des mots qui ne conserne que par/et pour membres de la secte de la ripoublique messianique franc-maçonne …..des valeurs luciferienne d’ont je pisse dessus !

  23. Jean-Louis dit :

    Je me souviens des articles très complaisants (pour ne pas dire autre chose) envers l’islam de Gauthier sur Boulevard Voltaire. C’etait de mémoire, le seul auteur de BV dont les articles me donnaient de l’urticaire. Je ne crois pas une seconde qu’il ait pu changer « en bien »…

  24. zéphyrin dit :

    parfois je ne sais plus moi non plus, où je « vis » (non pas de jeux de mots sur le lieu d’habitation) on me présente sur ARTE deux prochains films sur le sujet de l’homosexe
    je vais au cinéma le soir; rebelote sur deux autres films du même tonneau, sauf que si on ne lit pas très attentivement le résumé, on peut subir des images que nous ne souhaitions pas voir. Au cinéma on ne peut que quitter la salle, pas de zapping possible. En sus de l’interdiction au moins de 16 ans , j’aimerais assez qu’il y ait sur les affiches un petit logo genre « 100% hétéro ». on a le droit d’être pris en compte nous aussi.
    on a le droit de rêver aussi, mais l’idée va dans le sens du libre choix éclairé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *