Verhaeghe : manœuvres contre la chloroquine, scandale d’État

Un haut fonctionnaire sans langue de bois, ça existe… et ça décoiffe !

 

En ces temps troublés où la suffisance de nos minables dirigeants, malgré leur incompétence, est confirmée par la déplorable manière dont ils prétendent gérer la pandémie du Coronavirus, il est bon de constater que tous ne sont pas pourris, et que quelques serviteurs d’État sont nettement du côté de la France et de ses citoyens, contre ceux qui sous la bannière du roi-fric se permettent des horreurs, apparemment sans crainte des représailles !

Enfin, sans crainte des représailles, rien n’est moins sûr.

Il n’y a qu’à voir comme ils balisent à l’idée du déconfinement, car s’ils ont fait fissa à nous enfermer chez nous (pendant qu’ils libèrent de dangereux prisonniers risquant de se contaminer dans la promiscuité des prisons !!!), ils se doutent bien que leur scandaleuse gestion de cette crise en particulier, révélant que nos nombreux impôts ont surtout servi leur cause idéologique et leurs adeptes… cela risque de faire du vilain quand la quasi-totalité de la population se retrouvera à nouveau dans la rue pour réclamer leur tête… ou leur démission pour les plus modérés d’entre nous.

Dans cet état d’esprit il est donc agréable de constater qu’un haut fonctionnaire ose interpeller ses collègues, via une vidéo du 23 mars dernier, martelant avec le sourire, mais en des termes sans ambiguïté, ce qu’il pense de la gabegie actuelle, notamment en ce qui concerne les manœuvres dilatoires pour discréditer la chloroquine, dont l’efficacité est prouvée chaque jour dans le monde entier, par jalousie envers un vrai médecin pour qui la fonction première est de soigner les malades, non de faire du « buzyness » avec les vies humaines !   

Éric Verhaeghe, c’est de lui dont il s’agit, né le 9 décembre 1968 à Liège, est un haut fonctionnaire et essayiste belge naturalisé français.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ric_Verhaeghe

En avril 2016 il publie sur son blog /

Plusieurs lecteurs me demandent de formuler des propositions pour mieux comprendre mes prises de position. Sans vouloir fonder un programme, qui serait prétentieux et ne m’intéresse pas vraiment, je glisse ici 10 idées-propositions majeures auxquelles je crois pour que chacun puisse me situer dans son échiquier.

Article lu 159691 fois.

http://eric-verhaeghe.entreprise.news/2016/04/14/10-propositions-me-situer/

Admis au concours d’entrée à l’Ena en septembre 1999. (je ne résiste pas au plaisir de vous signaler ce qu’il pense de cette institution) :

Je suis élu représentant des élèves au conseil d’administration de l’Ena, présidé par Renaud Denoix de Saint-Marc. Je suis alors – et je le suis encore – convaincu que cette école souffre profondément de son manque de diversité sociale, et d’un excès de consanguinité. De mon point de vue, ces traits de caractère sont la manifestation d’une profonde décadence dans l’idéal républicain. Je rédige un mémorandum sur la démocratisation de l’école, qualifié de « fariboles » par le président du conseil.

http://eric-verhaeghe.entreprise.news/a-propos/

Sur un ton qui pourrait passer pour badin, si ce n’était la gravité des propos, Éric Verhaeghe se livre à un véritable réquisitoire, mais sans les formules alambiquées des cours de justice, contre ceux qu’il nomme « ses amis hauts fonctionnaires »… histoire de leur rappeler qu’il est aussi important qu’eux, et sans doute, en filigrane, le fait qu’il est bien au fait de certaines manœuvres passées…

Petite mise en garde à l’attention de mes amis hauts fonctionnaires qui scient la branche sur laquelle ils sont assis. À force de transformer le service public en jouet personnel de vos caprices, vous prenez les malades en otage de vos tocades. Il vaudrait mieux que vous vous arrêtiez rapidement…

Écoutons-le faire écho à ce que nous pensons, heureux d’entendre pour une fois un discours sans langue de bois.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=24&v=2Ag_EuOiNBw&feature=emb_logo

Bien que surprise que cette vidéo n’ait pas été supprimée par YouTube, j’imagine l’effet qu’elle a pu avoir sur ses récipiendaires, car venant de la part d’un des leurs qui a su résister à leurs combines et garder un esprit clair, critique et surtout honnête, cela est sans doute plus dangereux que tout ce que les modestes rapporteurs qui s’expriment sur la réinfosphère, qu’ils s’empressent de bâillonner par tous les moyens.

Que ceux qui savent faire l’enregistre précieusement (clin d’œil personnel à Laurent) avant qu’elle ne disparaisse des écrans radars.

Et pour ceux qui auraient été séduits par le personnage, voici une seconde intervention sur RT France en février dernier, où il n’avait pas encore les derniers éléments de la gestion calamiteuse du gouvernement.

https://youtu.be/zBZJBhd5Q7Q

https://www.youtube.com/watch?v=zBZJBhd5Q7Q&feature=youtu.be

Avouez que tout ceci est hautement rassurant, quand on se prend de plus en plus souvent à se demander s’il y a encore un pilote dans l’avion, et si un providentiel sauveur ne viendra pas nous sauver…

Qu’il y ait des médecins hautement efficaces qui vivent pour autre chose que les honneurs et leur compte en banque, et qu’il existe des hauts fonctionnaires qui ne soient pas de vils menteurs, me semble très encourageant, en cette période où justement nous assistons, quasi impuissants, au naufrage de tout ce qui fut notre France, voulu par des gougnafiers incapables de s’intéresser à autre chose que leur petite personne.

Et si notre sauveur était précisément ce virus qui nous fait si peur, et le confinement qui nous est imposé, l’occasion d’ouvrir enfin les yeux des aveugles volontaires ?

La réponse dans les tout prochains épisodes…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0

9 Commentaires

  1. J’ai pris de la chloroquine plusieurs fois, pour aller en Afrique et en forêt amazonienne.
    Le dernier traitement m’a donné des cauchemars atroces et inhabituels, j’ai dû l’ interrompre. La notice m’a fait savoir que cela pouvait arriver, marginalement.
    J’ai donc encore du produit en stock, ça peut servir.

    0
    • Si votre cauchemar consistait à croire que, par la vertu du suffrage universel et des manigances des arriére-boutiques d’officines, un imbécile assisté d’incompétents étaient devenu Le « président de la République » (le dire avec l’intonation de Coluche dans l’aile ou la cuisse), je vous rassure, ce n’était pas une illusion ! Malheureusement !

      0
  2. Excellente intervention de ce monsieur. Les commentaires sur youtube sont désactivés. Je crois que l’ennemi est démasqué.

    0
  3. Sa gestion du service inter-académique des examens et concours a été calamiteuse. Un véritable énarque qui nous reprochait de persifler lorsque nous nous moquions du fonctionnement ubuesque du truc qu’il dirigeait.

    0
  4.  » cela risque de faire du vilain quand la quasi-totalité de la population se retrouvera à nouveau dans la rue pour réclamer leur tête… ou leur démission pour les plus modérés d’entre nous. »

    Toujours très naïve Josiane . Vous ne semblez pas avoir remarqué que la majorité des FDS ne sont plus qu’un troupeau de moutons sous valium et qu’ils refusent toujours de voter pour le seul parti patriote.. Leurs votes le prouvent élections après élections . Les patriotes, eux, ne sont qu’une minorité ostracisée et tournée en dérision . Je vous avais déjà fait cette observation durant la campagne présidentielle de 2017 où vous faisiez preuve d’une candeur optimiste en répétant dans vos articles que  » la grande majorité des français souhaitent voir Marine Le Pen à l’Elysée  » . On a vu .

    0
  5. Sensationnelle vidéo de Eric Verhaeghe. Des Hommes de cette trempe, ils existent, Saluons son courage, parce que le « camp ennemi » risque de tout faire pour le diaboliser, voire davantage ! … Que la Providence veille sur lui .

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*