Ramadan : la grande fumisterie musulmane annuelle

C’est vrai, quoi, on n’est pas des sauvages !

 

Ça y est ! Aujourd’hui c’est le premier jour du ramadan 2020… et qu’on le veuille ou non, nous allons en « bouffer » pendant un mois, à toutes heures du jour et de la nuit… surtout concernant les écœurants reportages, dégoulinant de bons sentiments, que ne manqueront pas de diffuser nos chaînes officielles, sponsorisées à notre corps défendant… avec nos impôts, pendant que les excès en tous genres seront tus avec application !

Pour contrer les bobos islamophiles, béats d’admiration pour cette si belle religion prétendue d’amour, de tolérance et de paix… quand ils n’ont pas de mots suffisamment abjects et mensongers pour qualifier la religion des chrétiens, il est nécessaire de leur poser quelques questions, dont les réponses mettent immédiatement en évidence la mystification d’une communauté, dont l’unique et véritable but, planqué derrière de supposés préceptes « religieux », n’est autre que la conquête du monde entier pour y imposer l’islam !

Sournoisement d’abord quand ils sont minoritaires… ils arrivent cycliquement à reprendre « du poil de la bête » dès que leur nombre s’accroît de manière suffisante (ce qui est aisé vu qu’ils copulent comme les lapins…) et peuvent ainsi passer aux étapes suivantes ; pleurnicher sur leur victimisation (quand ce sont eux qui mettent le souk partout où ils arrivent !), attendrir les stupides bobos compatissants, quémander, manifester… montrer les dents avec d’incessantes exigences…

Tout ceci n’est pas une nouveauté pour quiconque sait voir, écouter, analyser les faits avec son propre cerveau, non avec l’incessante propagande tous azimuts des pleutres qui ont choisi de pactiser avec ces fous de dieu ; en revanche, pour ceux qui ne s’abreuvent qu’à l’information uniformisée officielle, il est important de les mettre face à certaines criantes contradictions.

1/ Avez-vous connaissance de réelles exactions commises régulièrement dans des mosquées et des « carrés musulmans », là où sont enterrés ceux qui, même après la mort, ne veulent pas côtoyer des mécréants… autres que de méchants « jets de lardons » sur une porte ???

Hormis quelques fausses affirmations en vue de discréditer les mécréants, rapidement déjouées par la ré-information tant décriée par l’armée des menteurs professionnels… c’est NADA !

En revanche, les journaux locaux, réseaux sociaux, lanceurs d’alertes, peuvent fournir pléthore d’exemples de nombreuses et régulières scandaleuses exactions dans les églises ou cimetières chrétiens… qui ne sont JAMAIS du fait de bouddhistes, juifs, protestants, hindouistes… !

2/ Avez-vous entendu parler récemment, avant et pendant la Pâque des chrétiens, d’émeutes à répétition dans certains endroits, avec agressions de policiers et de pompiers, tentative d’incendier une école, par des Gaulois chrétiens, réfractaires au confinement ???

Le seul « fait », rapporté par l’AFP et repris par un torchon, serait une messe clandestine à Paris, pointée du doigt par les collabos (aux abonnés absents pour constater l’intifada des quartiers dans les banlieues islamisées !), alors qu’il ne s’agissait que d’une messe sans fidèle !

Comme prévue et annoncée, elle est retransmise sur les réseaux sociaux, au bénéfice de la communauté qui compte plus de 5 000 fidèles. La communauté de prêtres et de clercs qui s’occupe à l’ordinaire de la vie paroissiale est donc réunie dans l’édifice pour célébrer et animer le mystère de la Résurrection du Christ, portes closes et nef vide comme le montre la vidéo que l’on peut trouver sur Internet. L’article du Point (comme l’AFP)  mentionne pourtant que « de nombreux fidèles assistaient à une messe pascale ». Étrangement, pour illustrer l’information, ce ne sont pas des captures d’écran de la cérémonie en question qui sont utilisées mais des images d’archives, d’une église comble avec grand concours de peuple

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/saint-nicolas-du-chardonnet-fake-news-et-coronavirus-les-medias-en-pleine-crise-de-mauvaise-foi-118124

https://www.lepoint.fr/societe/info-le-point-messe-pascale-et-clandestine-en-l-eglise-saint-nicolas-du-chardonnet-12-04-2020-2371112_23.php

3 / Vous semble-t-il légitime que notre devise « Liberté – Égalité – Fraternité », de même que la loi sur la séparation du religieux et l’État, soit bafouées par ceux-là mêmes (Président – ministres – préfets) qui sont censés les faire respecter par tous,  privilégiant scandaleusement une religion au détriment des autres… en accordant aux musulmans, à Marseille et ailleurs, la permission de fêter chaque soir le ramadan avec leurs voisins… alors qu’une seule messe le jour de Pâque était proscrite et dénoncée comme intolérable…

http://www.thomasjoly.fr/2020/04/marseille-le-prefet-emmanuel-barbe-autorise-les-musulmans-a-feter-le-ramadan-entre-voisins.html

4/ Les policiers ayant fait irruption dans une église pour interrompre une messe sans fidèle, auront-ils le même courage pour demander aux bruyants musulmans noctambules de faire moins de bruit pour les voisins confinés ???

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/trois-policiers-font-irruption-dans-une-eglise-parisienne-pour-demander-l-arret-d-une-messe-20200422?

Certainement pas quand on connaît la compassion de Castaner pour les musulmans et son mépris des chrétiens !

Et le tweet aux chrétiens pour Pâques ?

Hypocrisie du ministre DES cultes, semblant n’avoir pas tout compris !

 

Éric Zemmour, comme à son habitude, pose la question qui dérange… puisqu’elle est légitime !

http://www.fdesouche.com/1366803-zemmour-si-on-autorise-les-musulmans-a-feter-le-ramadan-tous-les-soirs-entre-voisins-pourquoi-ne-pas-avoir-autorise-les-chretiens-a-feter-paques

Se pencher sans a priori sur ces questions serait déjà un bon début pour tous ceux qui sont encore porteurs des œillères imposées par la propagande anti-curés/pro-imams.

Lire avec soin la tribune de Mehdi Aifa (militant LGBT d’origine musulmane), sur Valeurs Actuelles, dans laquelle il affirme que « le mois saint des musulmans n’a rien de sain, et vire comme chaque année au bal des hypocrites »serait encore mieux pour une meilleure perception de la réalité !

Ce mois d’expiation, d’introspection personnelle et spirituelle, où la foi doit être plus forte, l’orthopraxie plus intense et l’orthodoxie ardemment étudiée, où la solidarité et la charité sont au cœur de ce 4e pilier de l’islam, est contradictoirement le mois de tous les excès. On festoie comme des rois, on se gave à en vomir, on dépense sans compter, quitte à s’endetter pour avoir tous les soirs une tablée bien garnie quitte à oublier l’essentiel, la modération.

[…] Attention à celui qui ne suivrait pas le tempo. Celui qui s’éloignerait d’une tradition cultuelle et culturelle pendant ce mois est mis sur le banc des accusés, ostracisé et dénoncé à sa famille, à son entourage et à son entière communauté avec toutes les conséquences que cela suppose.  Vous avez dit amour ?

[…] J’ai une pensée pour toutes ces personnes d’origine maghrébine, athées intérieurement mais musulmanes d’apparence, qui doivent, pour satisfaire les diktats d’un système oppressif, revêtir un habit qui n’est pas le leur. J’ai une pensée envers toutes celles et ceux pour qui, dans nos territoires perdus, avoir un prénom à consonance maghrébine, ne pas faire le ramadan et se déclarer comme apostat est inconcevable pour nos ex-coreligionnairesVous avez dit tolérance ?

Vivre ce mois dans une cité quand on ne partage ni la culture ni la religion islamique, c’est vivre un mois d’enfer. Barbecues sauvages, rodéos, musique islamique et arabe à fond jusque tard dans la nuit, attroupements et nuisances sonores… Ce mois de tous les excès est aussi le mois de tous les emmerdements pour cette « majorité » devenue au fil des ans minoritaire. Vous avez dit paix ?

https://www.valeursactuelles.com/societe/sexe-drogue-et-goinfrerie-la-face-cachee-du-ramadan-118573

Puisse cette saine lecture, en provenance directe d’un être humain ayant vécu l’islam et s’en étant détaché, comme tous ceux qui grâce à l’instruction en ont réalisé l’imposture, vous être profitable en vous offrant une autre version que celle, idéalisée des couards, journaleux et politiques qui ont choisi de se vautrer aux pieds des racailles islamistes faisant régner la terreur.

Ces poltrons ignorent qu’un musulman méprise profondément un lâche qui lui lèche les babouches et ne respecte que ceux qui savent lui tenir tête. Quand ils réaliseront l’étendue de leur erreur, il sera trop tard… ce n’est pourtant pas faute de les avertir encore et encore depuis des lustres !

Merci à Medhi Aifa de souligner qu’il existe des musulmans qui sont venus vivre en France parce que ne pratiquant pas leur religion, ou la pratiquant discrètement, sont eux-mêmes sous la coupe des extrémistes ; ceux-là sont oubliés par le pouvoir qui n’a d’yeux que pour les vauriens, et pour cause… entre crapules on se comprend et on se soutient !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

 

Ce contenu a été publié dans COUP DE GUEULE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

0 réponse à Ramadan : la grande fumisterie musulmane annuelle

  1. Bouk dit :

    Je suis né musulman, mais je n ai jamais pratiqué. Ni ramadan, je bois de l alcool, plus le reste..et je ne m en cache pas..et personne ne m a JAMAIS empêché ou fait la morale. Je suis loin d être le seul. Alors oui, la tolérance existe dans cette religion, quoi que vous pensez.

    • Mantalo dit :

      J’ai eu dans les années 80 un bon copain, collègue de travail, marocain.
      Il vivait comme vous, loin des principes de l »islam dont il n’avait rien à foutre. C’était le premier pour les apéros !
      Mais, à une condition, qu’il ne fréquente pas sa si généreuse communauté prête à le lyncher… la fameuse tolérance sans doute !

      • Marcorix dit :

        Exact

        • Danman44 dit :

          il y a 30 ans J’avais un copain d’origine marocaine né en France ,à cette époque il ne m’avait jamais parlé de religion ,on parlait de pratiques spirituelles comme le Reiki ; le temps a passé (15 ans environ ),il est monté à un grade supérieur et devenu responsable d’un groupe de personnes ;puis un jour ces personnes décident de fêter un anniversaire ,avec comme met principal un méchoui ,et bien ce gradé qui ne m ‘avait jamais fait part de son appartenance à la religion musulmane , a refusé ,mais l’affaire ne c’est pas arrêté là ,heureusement un haut responsable est intervenu pour mettre fin à cette dictature.Faut-il encore avoir une confiance aveugle avec les musulmans?

  2. BERNARD dit :

    L’attitude de l’État vis à vis de l’islam, démontre a elle seule que nous avons déjà perdu la guerre de conquête islamique. Lorsqu’on voit avec quelle langue ils lèchent les babouches de toutes ces « hautes autorités muzz » et qu’ils n’ont de cesse de taper sur les chrétiens et que les français se cachent comme des cloportes au lieu de foncer dans le tas… avec la presse complice, vendue…life function terminated.
    ITE MISSA EST !

    • efromfourme dit :

      Oui Bernard et les médias aux ordres , hier dans Ouest Rance du 44
      2 articles tellement serviles que j’ai écrit à la journaliste par mail pour lui décerner le titre de « miss lèche babouche « -Loire-Atlantique , en lui faisant miroiter que la miss France dans cette catégorie gagnerait 1 voyage à la Mecque, un tchador ou un niquab cousu main par une femme afghane ou pakistanaise,et un litre de pisse de chameau
      le premier était un reportage à la mosquée de Nantes avec interview complaisant de l’imam ,sa propagande et ses conseils en confinement
      le deuxième un « reportage  » tire-larme sur ces braves voilées qui puent la sueur et fabriquent à la même mosquée avec l’ aide des idiots utiles appartenant à la tribu blanco -ecolo -musulmanophile de Nantes des masques A vomir

    • Marcorix dit :

      Montrez donc la voie nous avons tous besoin que le Messie revienne.

  3. patphil dit :

    franchement je m’en contrefous !
    au moins ils passeront leurs journées à dormir et donc on en verra plus dans les rues ou les supermarchés (surtout car le gouvernement vient de décider d’allouer plus de trente millions d’euros pour donner des victuailles aux travailleurs au noir)

  4. Enrico dit :

    Nous a vons un gouvernement d’enfoires a LA BKTTE DES MULSULMANTS QUE TOUTE LA GAUCHE EXTREME GAUCHE VERTS ET LE COIULLON DE MELENCON AVEC SA MAITRESSE KABILE SOUTIENNE LA GUERRE CIVILE EST TRES TRES PROCHE J’ESPERE QUE NOS GENERAUX SA BOUGERONS LE CUL POUR METTRE LE PAQUET SUR CETTE RACE DE CHIENS !!!!!!!

    • Requiem dit :

      Beaucoups de ces vieux gauchiasses, comme Méluche et feu le bourgmestre de Molenbeek, sont accro à la chair féminine halal.
      Le cul de la beurette, une autre arme du djihad.
      C’est pas nouveau, beaucoups de traitres cosmopolites comme Moussa Darmanin et Montebourg sont à moitié crouilles. Ou sont nés et ont vécu au bled.
      Faudrai dégager tout ceux qui ne sont pas de sang français, et ça en fait un paquet.

  5. KAFIR dit :

    Sachant que le ramadan favorise le développement de certaines pathologies, diabète notamment, fragilise l’immunité, accentue les conséquences des maladies chroniques ou aigues , et sachant que la plupart des musulmans ne respecte pas le confinement, il est à prévoir une hécatombe.

    • Requiem dit :

      Véridique. Hélas, beaucoups de « soignants » très heureux de laisser crever les blancs seront aux petits soins pour ces orcs obèses et camés.
      Après tout, la France est de facto une ripoublique islamique, nos zélites ne vont pas laissé crever « la meilleure des communautés ».
      J’ai vu un truc aux infos, les docteurs islamiques en médecine gueulent parce qu’ils ne sont pas payés autant que les natifs et que leurs faux diplômes obtenus à Alger ou Ouagadougou ne sont pas reconnus.
      Un docteur en médecine africain a le même niveau qu’un blanc CAP cuisine. Et encore. Un cuisinier a de bonnes notions d’hygiène et en anatomie, ne va pas opérer après s’être torché avec la main gauche, et ne crois généralement pas en la théorie de la terre plate.

  6. Théophile05 dit :

    Statistiques tunisiennes : en un mois de Ramadan, il se consomme autant de nourriture qu’en trois mois ordinaires… Le mois dit « de jeûne » est en fait le mois de la Grande Bouffe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *