Rost, un raciste haineux au Conseil économique et social : merci Hollande !

Publié le 19 août 2020 – par  – 57 commentaires – 2 680 vues

Rost, avant/après… défense de rire, le gars est chatouilleux !

 

Cher Monsieur le Président de tous les Français (enfin j’espère !),

En cette période nostalgique des « zannéeslesplussombresdenotrehistoire » où chaque citoyen est gracieusement invité à dénoncer à qui de droit quiconque fait un pas en dehors des clous officiels (comprendre la pensée unique), je m’empresse de vous joindre afin de désigner à votre sentencieuse et juste opprobre l’attitude inadmissible d’un représentant de l’État, en la personne du gars nommé successivement Amewofofo Adom’Megaapuis Rost Adomet enfin Rost. 

Puisque vous vous référez toujours à « nos valeurs républicaines et démocratiques » (même si elles ne sont pas vraiment évidentes dans la politique  que vous menez tous azimut) vous serez sans doute offusqué, comme moi, d’apprendre que pour une simple moquerie sur sa coupe de cheveux, assimilée avec humour au virus Covid-19, ce monsieur s’est littéralement déchaîné, refusant à la moqueuse sa liberté d’expression, son égalité avec un personnage aussi important que lui, et enfin la fraternité dont vous nous gavez tous avec n’importe quel individu, dès qu’il arrive de nulle part !

Jusqu’ici, j’avais toujours cru que tout ceci n’était pas à sens unique… dites-moi si c’est moi qui me trompe ou si c’est Rost.

Mais qui c’est, ce gus, me direz-vous dans ce langage si châtié que Trump vous envie certainement ?

Petit résumé succinct :

Né au Togo en 1976, président de l’association Banlieues actives, Rost s’est fait connaître en France par son engagement contre l’exclusion dans les “quartiers populaires”. Il a grandi à Barbès et s’est fait connaître comme tagueur et chef d’une des bandes les plus virulentes des années 1990 avant de reprendre son destin en main en entamant des études de droit, en devenant artiste et producteur, puis porte-parole attitré des quartiers en difficulté.

Sur FL24 Net, Pascal Tenno nous dresse un portrait sans détour et hilarant

Éminent membre de la communauté pseudo-culturelle socialiste, ex-tagueur, ex-rappeur, ex-poète, ex-collaborateur de Francis Lalanne, ex-compositeur de l’hymne de campagne de François Hollande, a été nommé par ce dernier membre du Conseil économique et social. Rost en est hyper-fier, et il l’annonce en tête de sa page Facebook.

Ce monsieur serait donc « la personnalité qualifiée en matière d’environnement et de développement durable » mais aucunement comme digne des citoyens français qui triment pour que son fabuleux titre (totalement bidon en ce qui le concerne !) soit assorti d’un salaire auquel ils seront nombreux à ne jamais avoir accès !

Le « crime » de cette inconnue devenue célèbre grâce au susceptible Rost : avoir posté hier sur Facebook une photo de l’individu actuellement coiffé « comme un rasta à poil court », dixit Tenno, et elle pose la question : “ Il a perdu un pari, ce con ? Ou il est coiffé comme le coronavirus juste parce qu’il trouve cela joli ? ”

Horreur ! Cette insupportable grossièreté (pour le susceptible Rost) arrive à la connaissance du gus, qui va littéralement « péter les plombs » en répondant par un flot d’insultes, menaces, et incitations à se rendre sur sa page… sans doute pour la noyer de mots doux…

Rien ne manque, même pas les fautes d’orthographe !

“Et voilà la démocratie selon la fachosphère qui se permettent de vous insulter juste parce qu’ils ne sont pas d’accord avec toi. Et quand je m’adapte à son niveau caniveau, la sale pute n’est pas contente. Désolé les ami(e)s mais il y a un moment où il faut arrêter de tendre l’autre joue, donc plus aucune poésie à l’égard de ces merdes !!! Merci de lui rendre visite sur sa page.”

Puis commentant la photo de la dame, qu’il publie sur sa propre page FB, il précise, dans un style sans équivoque sur la véritable nature… aux antipodes d’un quelconque personnage officiel :

“Et voici en plus la gueule de cette pouffiasse que même un rat d’égout en fin de vie sur une île déserte ne voudrait pécho.” Il ajoute : “Y en a assez de se laisser marché dessus par des grosses merdes qui n’ont jamais rien fait de leur vie et qui se permettent de t’insulter juste parce qu’ils ne sont pas d’accord avec toi…” Et aussi “Celui qui me mets une claque, perso, je lui nique sa mère !!! Un point c’est tout.”

Ça y est ! Le mot qui résume toute la philosophie de ce genre d’Africains et Maghrébins, est lâché ; avec le célèbre « Allahu akbar » de ceux qui égorgent au nom d’une religion d’amour…  pour eux, tout n’est qu’amour, poésie et paix… comme le démontre cette superbe diatribe !

En dehors de me hérisser, cette « promesse » me fait tout de même doucement rigoler, car menacer un ennemi ou adversaire de « lui niquer sa mère » devrait donc, selon mon interprétation, sous-entendre que précisément ils ne sont déjà pas regardant sur l’âge, mais surtout qu’ils niquent comme des sagouins, puisqu’ils le présentent eux-mêmes comme une menace, donc une punition !

Vous qui aimez tant et respectez tant la France et les Français, Monsieur le conseiller permanent des grands de ce monde, vous serez certainement outré de la réponse odieuse, violente et totalement disproportionnée à l’attaque… comme il est souvent rappelé à tout malheureux citoyen agressé chez lui et qui a eu la mauvaise idée de riposter, trop vivement… au lieu de se laisser dépouiller, voire même trucider, sans broncher.

Si ce personnage ne vous dit rien, c’est donc que vous n’avez pas été averti de ses menaces de mort envers Jean Messiha, un autre citoyen venu d’ailleurs, mais qui, lui, aime et respecte la France… au point de se faire invectiver par le manifestement très raciste Rost…

Pas plus sans doute que ses appels à tuer des policiers !!!

 

https://twitter.com/i/status/1182389500288352257

Pour quelqu’un dont le credo est le « vivre-ensemble », et qui est engagé dans la lutte antiraciste, il semble curieusement totalement inadapté au premier, s’il est capable de tant de haine pour une simple blague sur ses cheveux : et il est manifestement à craindre que son antiracisme du début se soit soldé par un très actuel « racisme anti-Blancs », même s’il est de bon ton de le nier chez ses frères de couleur !

Pourtant, c’est justement par une de ses « sœurs » qu’il se fait remonter les bretelles, puisqu’une jeune Noire lui répond par le même biais :

“Désolée, perso j’ai trouvé ça drôle. J’ai déjà vu des Blancs avec des coupes de merde. Et donc, je ne devrais pas rire parce qu’ils sont blancs ? Stop avec tout ça ! À un moment donné, une coiffure me fait rire, qu’elle soit portée par un Blanc, un Noir ou un pangolin. Si on ne peut plus rire d’une coiffure…” 

Comme cela fait du bien de constater que tous les « gens de couleur » ne sont pas devenus, sans raison actuellement, des « bouffeurs de Blancs » ! Voilà quelqu’un qui aime rigoler : une vraie Française.

On se demande d’ailleurs, quand donc fait-il le job pour lequel il est payé (certainement grassement vu son niveau et sa valeur) puisque, en dehors du temps passé sur FB, le personnage est également très présent sur les plateaux télé… ce qui de nos jours vous situe immédiatement le niveau intellectuel du monsieur !

Au vu de tout ce qui précède, et à l’instar de bien des citoyens, j’aurai donc, cher Monsieur le président de tous les Français, du moins je l’espère… deux questions primordiales, auxquelles vous voudrez bien répondre :

Mais que fout ce dangereux individu, haineux et raciste, au Conseil économique, social et environnemental ?

Serait-ce simplement parce qu’il a la bonne couleur ?

Attention à ce que vous allez répondre, Monsieur, car cela pourrait bien vous coûter cette réélection à laquelle vous tenez si fort… quand bien même le vrai job pour lequel vous avez été imposé par magouilles électorales est déjà largement entamé et qu’il vous reste presque deux ans (sanglots) pour le peaufiner… sachant que pour l’instant, ce sont encore les citoyens blancs, issus de Gaulois, qui sont majoritaires en France et que beaucoup d’entre eux vous attendent au tournant… même s’ils ne se manifestent pas encore trop visiblement…

Dans l’attente de la réponse que vous ne manquerez pas de m’adresser, je vous souhaite, Monsieur le président du monde,  une bonne semaine… avant une très mauvaise rentrée !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Sources :

https://www.lepoint.fr/politique/cese-le-rappeur-rost-nomme-par-hollande-19-07-2014-1847467_20.php

https://fl24.net/2020/08/18/rost-adom-membre-du-conseil-economique-et-social-traite-une-facebookeuse-de-sale-pute-de-merde-et-de-rat/?

https://resistancerepublicaine.com/2019/10/10/le-rappeur-rost-menace-de-mort-jean-messiha/

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/rost-de-lantiracisme-au-racisme-anti-blancs-115948

Ce contenu a été publié dans RACISME - ANTI-RACISME. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *