Nuit de noces muzz : pourquoi le gentil mari a-t-il balancé le gosse du 5e étage ?

Parmi les insondables mystères de la vie, il faut relever le fait divers survenu hier à Choisy-le-Roi (Val de Marne), où après un mariage festif et heureux, d’un couple régularisant une situation de plusieurs années puisque parents d’un enfant de six ans, la lune de miel a viré carrément au cauchemar !

Laissons la parole aux riverain(e)s, témoins de la violente et ahurissante scène, nous narrer les faits, via Le Parisien :

Vers 2 heures du matin, les voisins ont entendu les cris d’une violente dispute émanant du 5e étage de cet appartement … « Ce couple est arrivé ici il y a six mois environ, c’est la première fois que ça arrivait, tout est calme en général », souligne une riveraine.

Oh ! Attention voisine, propos dangereux de nos jours puisque fleurant l’amalgame, comme quoi dès qu’arriveraient des musulmans dans le voisinage, ce serait le bordel… Pas bien ça !

L’homme, un trentenaire d’origine algérienne, très charpenté, le crâne légèrement dégarni, est en train de frapper sa jeune épouse. « Il la tabassait. Il avait même son pied sur son cou, à un moment. Puis elle a réussi à s’échapper, témoigne une résidente de l’immeuble. Aidez-moi ! criait-elle en courant, à moitié déshabillée, totalement affolée ».

Encore ! Franchement, est-il indispensable de souligner ainsi l’origine des gens ?

Habituellement, surtout dans ce cas de figure, c’est la première chose que l’on cache, afin d’être sûr de ne pas nuire à la réputation de braves gens, toujours innocents… ce sont eux qui le disent, alors c’est bien la preuve.

Mais ce n’est pas tout, car ivre d’une violente colère, que son épouse lui ait échappée, le fou furieux va la tourner vers son fils en le jetant par la fenêtre, du 5ème étage !

Le père va alors trouver son fils qui est en train de dormir. Il se met à le frapper lui aussi. « On était au téléphone avec la police, on leur disait de venir nombreux. Quand, tout à coup, on a vu le monsieur sortir sur le balcon avec le petit, racontent deux voisines, le souffle encore coupé par l’émotion. On tentait de le calmer, on lui disait Arrête, arrête ! Et là, il a jeté son fils par la fenêtre, comme un sac poubelle. Il avait même pris de l’élan pour bien le lancer. L’horreur… »

Et pour être bien certain de lui faire mal, la chute ne lui semblant pas suffisante, ce père maudit va alors jeter toutes sortes d’objet lourds, dont une table, sur l’enfant qui gémit sur le trottoir !

Lequel à l’arrivée des secours, sera rapidement hospitalisé à l’hôpital Necker à Paris, où blessé très sérieusement à la tête, son pronostic vital est engagé.

Ayant quitté l’appartement, pour retrouver sa femme ou fuir avant l’arrivée de la police, le forcené a été stoppé, et roué de coups par quelques jeunes accourus, avant que la Police arrive.

Après quelques heures de garde à vue, rapidement levée, car « jugée incompatible avec son état de santé mentale, annonce le parquet de Créteil, il a été placé dans un hôpital psychiatrique ». C’est le moins que l’on puisse faire avec un tel fou dangereux… encore qu’un autre, très célèbre puisse continuer à nuire à un pays tout entier, sans être stoppé d’une manière ou d’une autre… Mais ceci est une autre histoire.

https://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/val-de-marne-il-jette-son-fils-du-5eme-etage-apres-une-dispute-avec-la-mere-12-09-2020-8383377.php

https://actu17.fr/val-de-marne-il-jette-son-fils-de-6-ans-du-5eme-etage-apres-avoir-frappe-sa-femme/

Que s’est-il donc passé au juste dans cette chambre ?

Serait-ce que les époux n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur la position de leurs ébats… dans leur cas, celle du « missionnaire » ayant trop une connotation catho, pour leur nuit de noces ?

La toute nouvelle épouse, craignant le Covid19 ou une amende salée, a-t-elle refusé de retirer son masque pour faire une gâterie conjugale à son homme, ce qui manifestement l’aurait fortement « contrarié » ?

Ou le nouveau mari a-t-il tout simplement voulu étrenner immédiatement son rôle de chef, en signifiant à sa femme que, comme le veut l’islam (cette prétendue religion de paix et d’amour !) il a désormais tous les droits sur elle, et que rien ne sera plus jamais pareil à leurs années de concubinage ?

On ne le saura peut-être jamais…

Mais avouez qu’il y a de quoi se poser des questions, y compris pour la suite de cet événement, que j’hésite à classer dans la catégorie « incivilités » (peut-être le Pinocchio de l’Elysée nous éclairera sur le sujet, entre deux quintes de toux ?) …

Est-ce que le lancement d’enfant par la fenêtre…suivi d’une pluie d’objets lourds et dangereux sur lui, histoire de bien lui faire entrer la leçon dans la tête, sera validé par ceux qui ont exigé qu’une innocente fessée soit désormais totalement interdite, sinon gare… ou bien ?

S’il s’agissait d’un couple « Durand » ou « Dubois » (j’hésite à écrire Dupont, craignant l’amalgame avec une célébrité susceptible) la question ne se poserait même pas, mais pour un couple issu de la diversité, tant aimée par la mafia gouvernementale et tous ses complices, ayant souvent droit à quelques entorses avec nos lois… histoire de ne pas troubler le si agréable « vivre ensemble » (pour ceux qui ne le partage pas), qu’en sera-t-il ?

Est-ce que cette nouvelle coutume sera admise pour cette communauté, hyper sensible, qu’il est strictement interdit de stigmatiser par des propos jugés haineux, surtout en provenance de populistes, et qu’une loi sera promulguée ? Moi qui n’ai pas le temps de lire le Journal Officiel j’aimerais qu’on me prévienne.

Hormis cela, tout va très bien madame la Marquise, dans cette France où sévissent, en meute, les politicards, les bobos compatissants, les idiots utiles, les Verts fadas, les médecins bidon, les cons… (liste non exhaustive), et où le Coronavirus est prétendument toujours à l’affût… tellement utile pour museler les lanceurs d’alerte, et embastiller les réfractaires aux interdictions de manifester.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression.

Ce contenu a été publié dans ISLAM. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *