Mélenchon aime les bains de foule, mais interdit au peuple de le toucher !

Attention danger… elle viserait désormais sa photo dans « les » mairies… en Présidente !

Hidalgo la dingo, qui n’est qu’une « Pompadour » au rabais, ayant bénéficié de l’appui de l’ex maire de Paris, Bertrand Delanoë, se rêverait pourtant un destin national en 2022 ! Les bruissements de couloirs devenant de plus en plus distincts si l’on en croit certaines rumeurs.

Non, ne rigolez pas, car pour une fois je ne plaisante pas, me basant sur le fait que malgré l’état plus que déplorable dans lequel sa puante politique de préférence des migrants, plonge l’ex-ville lumière, devenue ville cloaque, où devraient néanmoins se dérouler les JO en 2024… elle vient, contre toutes attentes et sondages défavorables… de rafler la mise une nouvelle fois !

Bien sûr avec ses équipes elle a su admirablement brosser « certains électeurs » dans le sens du poil, ce qui peut justifier cette réélection, mais ceci n’explique pas tout, si l’on en croit Nicolas Gauthier sur Bd Voltaire, qui à l’aide de petites phrases de la principale intéressée, relevées dans un entretien avec « Le Point », nous donne quelques pistes intéressantes :

« Je vois bien que le regard sur moi a changé ».  

En ce qui me concerne, je confirme ; mon ressentiment contre cette mégère qui détruit Paris, a encore augmenté !

« Il y a de la place pour une offre sociale-démocrate, écologiste, citoyenne, face à la multiplication probable des candidats de droite et une extrême droite qui reste en embuscade. »

Mais à qui peut-elle bien penser ?

« Je prendrai toute ma part dans la bataille qui s’annonce. »

Sans plus de précision, mais semblant néanmoins confirmer les propos de Emmanuel Grégoire, son premier adjoint à la mairie de Paris, le 31 août : « Je suis convaincu qu’une femme arrivera à rassembler. » 

Peut-être, mais laquelle ? Le suspense est insoutenable !

Toujours d’après Gauthier, Hidalgo serait la seule capable d’éviter une nouvelle humiliation au parti socialiste et ses alliés ; se basant sur le fait que :

« contrairement à d’autres de ses confrères et consœurs, elle est fine politique ». Je préfère de loin le terme de « roublarde », mais c’est chacun ses goûts…

– Elle a notamment montré sa maitrise des rouages politiques, dans l’affaire Christophe Girard, son ex-adjoint à la Culture, poussé à la démission pour ses liens anciens avec l’écrivain Gabriel Matzneff, suspecté de pédophilie… en n’hésitant pas à le sacrifier !

Là je suis entièrement d’accord : même entre eux, s’ils sont capables de s’entraider quand tout va bien, ces félons sont peuvent aussi se trahir quand le temps se couvre et qu’il est impératif de sauver sa peau… Tous les vieux briscard(e)s de la politique le pratiquent quand nécessaire.

Des planches pourries ça s’appelle !

https://www.bvoltaire.fr/anne-hidalgo-2022-ca-se-precise/?

A gauche, ou prétendue telle, reste l’ineffable Jean-Luc Mélenchon, brocardant Macron un matin pour mieux lui lécher les pompes le lendemain …

https://ripostelaique.com/devant-macron-le-pleutre-melenchon-nassume-pas-ses-insultes-de-la-veille.html

Mais outre le fait que cela a bien fait rire dans les chaumières, sa personne étant plus que jamais sacrée ( je suis la République »), il est désormais interdit de le toucher, et pas seulement par les « gougnafiers » osant venir perquisitionner chez lui en 2018 (en principe quand on n’a rien à cacher, on est heureux de le prouver , lui pas, il en fait le scandale du siècle !) :

https://twitter.com/bfmtv/status/1052515303475826688

Dis-donc Coco, quand c’est chez les Le Pen que cela se passe… on ne t’entend pas tonitruer de la sorte ; comment explique-tu cela, de la part d’un prétendu grand démocrate ?

https://www.youtube.com/watch?v=hnfvyaCd79g

Le pauvre homme… c’est pas humain des choses pareilles !

Toutefois, pour quelqu’un « qui n’a pas peur » il accueille curieusement en 2020, les quelques étourdis, souhaitant faire un selfie avec lui-même, les engueulant d’oser de telles familiarités, en s’approchant trop près du « dignitaire » et proclamant « je vous ai demandé de ne pas me toucher ».

Courageux mais pas téméraire quand même le Méluche!

https://youtu.be/CyrON8H5wGs

https://www.laprovence.com/videos/jean-luc-melenchon-je-vous-ai-demande-de-ne-pas-me-toucher/CyrON8H5wGs

Un grand merci Jean-Luc !

Il y a longtemps que je n’avais pas piqué un tel fou-rire face à un comique… cela doit bien remonter à « Laurel et Hardy » ou encore au grand « Charlie Chaplin » ; les prétendus « charlots » du moment ayant plus tendance à me faire sangloter, que me faire rigoler !

Mais revenons à « Notre Drame de Paris », qui menacerait de faire à la France entière, ce qu’elle a déjà fait de Paris… Au secouuuuuurs !

En même temps, comme dirait l’autre, elle devrait se méfier de deux super-filous en embuscade, car pendant qu’Anne socialiste-écolo jusqu’au bout des ongles, mise à fond sur le vert, les deux compères sont également sur le sujet, semblant miser aussi sur les écolos… mais en les raillant, pour mieux la contrer !

Pendant que Macron, qui n’avait de cesse de clamer que « la France n’avait pas de culture », profite d’une étape du tour de France, pour brocarder le maire-vert (ou pervers, au choix) qui l’a refusé dans « sa » ville :

 « Quand on parle de cet art de vivre à la française, on parle de notre culture [laquelle n’existait pas, à l’en croire durant la campagne de 2017, NDLR], de notre gastronomie, de notre convivialité et de nos grands rendez-vous sportifs. Le Tour de France est un événement absolument exceptionnel. »   

Sarkozy, ose se dire outré des mesures « anti-sapin de Noël » :

« Avec ma mère, on attendait ce jour où nous allions acheter le sapin. Ça me fait du bien de ne plus être en politique, si c’est ça la politique ! »

Monsieur découvre l’eau chaude… qu’il a pourtant bien utilisée !

Ah bon, il n’est plus en politique… curieux, j’aurais juré du contraire ! De plus en plus fort dans le registre comique le Sarko !

Et en fait, les deux bouffons-duettistes sont en pleine forme dans la pratique du vulgaire foutage de gueule… eux qui n’ont jamais cesser de piétiner la France et les Français, les trahissant en la vendant à l’encan pour leur propre profit, surfent immédiatement sur le fait que très vite, dès les premières semaines du « règne écologiste municipal », « les masques sont en train de tomber : les sympathiques défenseurs de la nature ont eu tôt fait de se comporter en potentats idéologues.

Sentant que l’opinion publique pourrait bien se retourner, Emmanuel Macron a donc tout à gagner à défier les Verts, afin de complaire à un électorat de droite dont il aura plus que besoin dans deux ans.

https://www.bvoltaire.fr/macron-et-sarkozy-a-la-chasse-aux-verts-pour-mieux-contrer-hidalgo-en-2022/

La bataille va donc faire rage entre tous les vendus d’aujourd’hui comme d’hier… pour conserver leur bribe de pouvoir, car tellement incapables de faire autre chose que mentir, manipuler, profiter… et bien qu’inquiète de ne rien voir de sérieux à l’horizon pour représenter le vrai Peuple, je ricane doucement à la pensée qu’à toutes les difficultés de parcours qui les attendent, s’ajoutera le fait qu’il devront renoncer à brandir leur épouvantail habituel  « tout sauf le RN »… vu que désormais, MLP se range petit à petit dans leur camp, ce qui fut magistralement démontré lorsque, hurlant avec les loups, ou plutôt les hyènes, elle n’a pas hésité à enfoncer l’hebdomadaire « Valeurs Actuelles », attaqué stupidement il y a peu par la député Obono, qui voit des racistes partout… sauf quand elle se regarde dans un miroir !

Vivement qu’Anne se décide rapidement pour confirmer sa candidature… afin qu’on puisse commencer à délirer sur ses éventuels ministres…

Ah non ! Même pour rire, ça fait trop peur !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*