Macron a tout raté, Trump a tout réussi !

L’un ment, manipule, trahit son pays, son peuple et son drapeau…

L’autre réalise ses promesses, en faisant « America great again !

Cela fait plusieurs décennies qu’en France, et vraisemblablement dans d’autres pays européens, « on » nous soûle avec « la crise », qui serait responsable de tous nos maux, et empêcheraient les classes moyennes laborieuses et contribuables, d’accéder à un niveau de vie leur permettant un pouvoir d’achat à la hauteur de leur travail et de certains sacrifices !

Pourtant, à force, cela parait tellement étrange cette crise qui perdure sans jamais s’arrêter, qu’elle finit par devenir tout à fait louche, même pour les plus naïfs !

Et tout bien considéré, il semble assez logique, qu’en faisant l’erreur de toujours voter pour les mêmes incapables, nous récoltions toujours les mêmes minables résultats, expliqués et donc excusés par cette fameuse crise devenue permanente… même si elle change parfois de nom.

En ce moment, la crise qui commence à montrer son nez, mais ne tardera pas à fondre sur le petit peuple, fait et fera de gros dégâts… pendant que de l’autre côté de l’Atlantique, avec les mêmes problèmes sanitaires puisque mondiaux, un président conspué par les gauchistes américains (et les nôtres !) prouve au monde entier, que faire ce que l’on a promis est possible !

Alors que chez nous, ce qui est devenu visible de manière aveuglante depuis cette foutue pandémie de Coronavirus, dans le domaine de la Santé, et malheureusement à peu près identique dans pratiquement tous les autres, commence à démontrer pourquoi il n’y a jamais assez de quoi satisfaire le peuple, une fois tout ce beau monde passé à la caisse !

On sait depuis déjà pas mal d’années, que nos gouvernants enchainent ratages sur ratages ; pourtant on retrouve systématiquement toujours les mêmes au sortir des urnes, avec les mêmes lamentables résultats… pour ce qui nous concerne, mais mirifiques pour ce qui les concerne, sinon il y a longtemps qu’ils auraient abandonné le navire !

Les messages incessants des lanceurs d’alertes commencent néanmoins, bien que trop timidement, à porter leurs fruits, et le citoyen lambda se met peu à peu à comprendre d’où vient l’essentiel des problèmes… et ce malgré les lavages de cerveaux quotidiens, déversés par les médias à la solde du pouvoir, via de juteuses subventions, qui seraient pourtant tellement mieux utiles ailleurs :

Malheureusement, le camp des traitres au pays, si mal proclamé « camp du bien », fort d’une expérience sur le long terme, est jusqu’à présent toujours arrivé à ses fins, en raison principalement de la fourberie d’une majorité d’élus, capables de « changer de cuisine » quand la leur est perdante, pour s’en aller bouffer à un autre râtelier, sans la moindre gêne !

Et si l’Amérique a les mêmes, interchangeables, son peuple a su élire la bonne personne, qui malgré la pandémie, et des détracteurs qui ne le lâchent pas d’une semelle, de part et d’autre de l’océan, présente un bilan explicite, démontrant que les baisses d’impôts et les suppressions de réglementations sont plus efficaces que la redistribution, comme le souligne Nicolas Lecaussin, directeur de l’Institut de recherches économiques et fiscales (IREF) :

Les données que vient de publier le Census Bureau, organisme statistique américain, sont absolument impressionnantes. Fin 2019, le revenu médian des ménages a augmenté de 4.379 dollars pour atteindre 68.700 dollars, en hausse de 6.8 % par rapport à l’année 2018. Après inflation, ces revenus ont atteint leur plus haut niveau depuis 1967. Cette augmentation du revenu médian est presque 50 % plus élevée que celle durant la présidence d’Obama et elle a profité surtout aux minorités.

Grâce à la politique économique de Trump, plus de 4 millions de personnes sont sorties de la pauvreté qui chute à son niveau de 1959 principalement pour les Noirs dont le taux de pauvreté n’a jamais été aussi bas.

Pas étonnant que ceux qui se sont fait ravir le pouvoir enragent de tels résultats qui démentent toutes les saloperies dont ils ont copieusement arrosé Trump, et les sales manœuvres auxquelles ils se livrent encore aujourd’hui pour qu’il ne soit pas réélu…

Pas étonnant non plus qu’en France l’armée de fourbes (LREM, LR, LFI… aidée des médias, syndicats et associations, vendus au pouvoir, se fassent l’écho des critiques et anathèmes de leurs « con-frères » américains…redoutant par-dessus tout que ces crétins de citoyens français se mettent à cesser de voter pour eux… l’épouvantail RN devenant de moins en moins efficace en raison de la tiédeur de MLP…

Pendant que Macron ne cesse d’enfoncer la France dans un marasme sans fin, tout en prétendant avoir tout réussi, puisque la seule chose qu’il sache faire, hormis cracher sur sa grandeur, c’est mentir et manipuler… Donald Trump, contre vents et marées, présente un bilan extraordinaire :

Raciste Trump, selon les mauvaises langues américaines ?

En trois ans, sous Trump, le salaire médian des Noirs a augmenté plus qu’en huit ans sous Obama : Fin 2019, avant la crise du Covid, le taux de chômage des Noirs était à 5.4 %, un score jamais atteint depuis les années 1970. Sous Obama, il n’a jamais fait mieux que 7.5 %. Durant les trois premières années de la présidence Trump, le salaire hebdomadaire médian de la minorité noire a augmenté de 19 % contre seulement 11% durant les deux mandats d’Obama, huit ans ! 

Misogyne Trump, d’après les féministes hystériques américaines, sœurs siamoises des françaises ?

Et toujours selon les données qui viennent de sortir, la rémunération médiane des femmes a augmenté de7.8 % en une année contre 2.5 % pour les hommes.

Ces succès économiques et sociaux s’expliquent, non par un renforcement de la redistribution et une augmentation des aides sociales, mais par les baisses d’impôts et la suppression des réglementations, donnant un véritable bol d’air, et aux ménages et aux entreprises avec de nombreuses mesures audacieuses, que les Américains attendaient… réalisant ainsi une promesse de campagne.

Sur les quatre derniers mois, l’économie a créé plus d’emplois nets qu’entre 2009 et 2012

Cette réforme, c’était aussi une véritable remise à plat de l’impôt sur le revenu afin de le rendre plus simple et plus lisible. Autre fait remarquable : depuis 2017, pour chaque réglementation adoptée, l’administration Trump en a supprimé 22 en moyenne ! 

https://www.valeursactuelles.com/monde/trump-le-president-des-riches-qui-enrichi-les-minorites-les-pauvres-et-les-classes-moyennes-123838

Tout le contraire de ce que fait Macron… obtenant donc les résultats inverses, même si ce bouffon donneur de leçons au monde entier, prétend le contraire, et apparait toujours content de lui !

Que cet incapable soit encore encensé par trop de monde, pendant que les mêmes vilipendent Trump est prodigieusement scandaleux, mais la misère qui chez nous guette les plus pauvres et les plus fragiles devraient finalement remettre les pendules à l’heure de la vérité.

Nous avons encore près de deux ans à subir les nuisances de Macron et sa clique, et à utiliser ce temps pour souligner sans trêve les ratages macroniens auprès de nos compatriotes.

D’ici là, croisons les doigts pour que Donald Trump soit réélu dans une grande proportion, soulignant ainsi l’opposition des méthodes et résultats de deux présidents que tout oppose.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

0

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*