Aux abois, Macron et sa clique multiplient les actes liberticides !

Meeting annulé sur décision préfectorale ! Ça vous étonne ?

 

Ils mentent sur tout ; et surtout, ils mentent !

On peut le conjuguer à tous les temps, à toutes les sauces ; ceux qui doivent leur place actuelle aux commandes, à une petite minorité de citoyens, irresponsables ou à leur image, succédant ainsi à leurs prédécesseurs de la même eau, sont tellement emberlificotés dans leurs mensonges, qu’ils en arrivent eux-mêmes à en perdre le fil et aligner jour après jours, le contraire de ce qu’ils ont certifié la veille !

Leur panique est telle qu’ils en sont même à vouloir bloquer la deuxième ville de France… celle où sans doute par le plus grand des hasards, travaille, et on peut même dire « œuvre », celui qui est devenu le pire caillou dans leurs godillots (LREM !), l’éminent Professeur Didier Raoult, osant prôner l’usage d’un médicament à bas prix… mettant à mal leur projet de vaccin(s) fort couteux que nous concoctent les sbires de Big Pharma !

Depuis les premières affirmations du professeur, preuves à l’appui, de guérison (sous certaines conditions) du Covid 19 par son protocole utilisant en autres la chloroquine, celui-ci a été l’objet d’un véritable mitraillage de la part du clan des menteurs et de ses soutiens, allant même jusqu’à déclarer ce médicament « vénéneux » (*) avant d’en interdire carrément la vente (!)…

« Le médicament controversé n’est plus autorisé à être prescrit dans le cadre d’un traitement pour une infection au coronavirus ».

https://www.capital.fr/economie-politique/lhydroxychloroquine-est-desormais-interdite-contre-le-coronavirus-en-france-1371059

Enfin suite à la volteface de l’OMS, à nouveau autorisé, mais dans la plus grande discrétion… même si bien évidemment les « officines de l’info, dument subventionnées », ont glapi à la « fake-news » !

« Présenté comme un produit miracle par certains, testé comme traitement contre le Covid-19 à travers le monde puis retiré des essais cliniques par l’OMS après une étude de The Lancet, l’hydroxychloroquine continue de diviser. Son utilisation est à nouveau autorisée par l’Organisation mondiale de la santé depuis ce mercredi 3 juin, dernier acte d’un feuilleton scientifique et médiatique »

https://www.midilibre.fr/2020/06/04/coronavirus-suspendu-puis-a-nouveau-autorise-retour-sur-le-feuilleton-de-lhydroxychloroquine,8916510.php.

Le génial professeur osant continuer à guérir grâce à son traitement, prenant même le temps de les ridiculiser dans de nombreuses vidéos, fort de ses soutiens d’une autre qualité que celle des bouffons autorisés à diffuser la seule version permise… il devenait urgent de trouver un moyen de lui clore durablement le bec…

D’autant plus que « dans un courrier adressé au président de la commission médicale de l’AP-HM, le patron de l’IHU Méditerranée Infection estime que ses collègues diffusent des messages alarmistes qui ne reflètent absolument pas la réalité ».

« Vous portez une responsabilité dans les mesures déraisonnables prises contre la ville, par le ministre de la santé, est-il écrit dans cette lettre, consultée par Le Monde » […]

« Didier Raoult relevant une stabilisation du nombre de cas diagnostiqués depuis le 6 septembre, avec une diminution régulière du nombre de cas (…) des résidents de Marseille ».

https://www.ladepeche.fr/2020/09/25/covid-19-didier-raoult-reproche-a-ses-collegues-lap-hm-de-diffuser-des-messages-alarmistes-9095648.php

Et que par ailleurs se profilait à l’horizon immédiat un nouveau danger : la rencontre du philosophe Michel Onfray avec le professeur Raoult, le 1er octobre prochain… précisément à Marseille !

Panique à bord ; pas une minute à perdre, ces deux-là ne doivent absolument pas se rencontrer publiquement, avec justement un auditoire venu nombreux et acquis à la cause du « parler vrai » ; le danger étant vraiment trop grand, une seule issue : mettre Marseille en quasi quarantaine, en déclarant la fermeture des bars et restaurants dans cette ville (ainsi qu’à Aix en Provence, et sans doute à Paris, histoire de noyer le poisson en ne ciblant pas uniquement la ville du professeur) pour deux semaines (pour commencer)… avec des horaires aussi imprécis que farfelus quand à l’heure de fermeture (22 h, 23 h, 0 h 30 en fonction des villes et des heures de diffusions de l’annonce !), selon la méthode échevelée, désormais bien connue, des « comiques associés » du gouvernement Castex, ne valant pas mieux que son prédécesseur 

https://www.youtube.com/watch?v=WXiKc9SOg3g

Excellente intervention en revanche du député LR (nul n’est parfait) François-Xavier Bellamy, face à la potiche de service au micro de France TV info, à suivre sur la vidéo du lien suivant, où il déplore que les élus locaux (mis à la peine pour certaines décisions que la haute autorité répugne à prendre en charge) n’aient pas été concertés en amont, avant une décision aussi importante que cette fermeture, et n’hésitant pas à pointer du doigt « des incohérences y compris dans le comportement du gouvernement, qui font que c’est plus difficile d’adhérer à ces mesures ».

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/video-fermeture-des-bars-et-restaurants-a-aix-marseille-il-fallait-en-discuter-plus-en-amont-regrette-l-eurodepute-lr-francois-xavier-bellamy_4119221.html

Pour être tout à fait honnête, et afin de réussir à vous faire sourire en cette angoissante période de grande turbulence, il faut toutefois reconnaitre la qualité de grand négociateur du ministre de la Santé, Olivier Véran, qualifié de « véreux » par les mauvaises langues… puisqu’il a réussi le tour de force… d’obtenir un délai de 24 h du méchant virus qui ne veut pas quitter la France, avant de se jeter sur les bars et restaurants de Marseille et Cie, qui ne respecteraient pas les consignes ordres de fermeture obligatoire à compter d’une certaine heure… (avant il se retient sans doute de venir importuner les dineurs, si je comprends bien la logique des mesures prises par notre vénéré gouvernement ?)

En attendant la suite des événements, hormis la punaise officiant au journal de Rance Info qui continuera à percevoir, ainsi que ses collègues bienpensantes, et grâce à nos impôts, son confortable salaire chaque fin de mois ; il est normalement humain de plaindre le sort des catégories visées qui se préparent de tristes jours… sachant bien combien sont fallacieuses les promesses d’aides du gouvernement, lesquelles d’ailleurs si elles sont versées, seront directement puisées dans la poche des autres contribuables… JAMAIS en diminuant drastiquement les salaires et avantages scandaleux qu’ils continuent de percevoir, malgré « la crise », merveilleux alibi dont ils usent sans fin, mais ne valant que pour le peuple !

A l’évidence, en matière de virus, nous n’avions pas besoin en France du Covid 19 ou autres… tellement nous sommes déjà bien « gâtés » depuis des lustres, avec celui du gouvernement qui, quel que soit sa couleur, est toujours aussi vénéneux à son peuple !

Aux abois, Macron et sa clique sont bel et bien en train de révéler enfin à tous, y compris aux grands naïfs et aux autruches, leur vrai rôle d’imposteurs-escrocs, dont les bouffonneries ont malgré tout, de plus en plus de mal à nous faire rire !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

(*) Plus précisément, c’est l’hydroxychloroquine, un antipaludique de la famille de la chloroquine, qui a effectivement été classée «sur la liste II des substances vénéneuses», par un arrêté du 13 janvier du directeur général de la santé, Jérôme Salomon, par délégation pour Agnès Buzyn quand elle était encore ministre de la Santé.

https://www.liberation.fr/checknews/2020/03/21/agnes-buzyn-a-t-elle-classe-en-janvier-la-chloroquine-dans-les-substances-veneneuses_1782466

P.S. Dans la rubrique « sachez consulter les bonnes infos », je ne saurais trop vous recommander de vous abonner à la revue de Michel Onfray « Front Populaire », et à sa newsletter, un ridicule philosophe d’opérette (BHL) pouvant en cacher un autre (Onfray) bien plus crédible parce qu’authentique !

https://frontpopulaire.fr/

Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *